28 février 2013

Boîte couvre-boîte à Kleenex en cartonnage

Dans la série commencée sur les messages des derniers jours, voici la boîte à mouchoirs en papiers ; je l'ai faite avec de vieux bouts de carton et du "masquing tape", puis recouverte de manière assortie aux précédents éléments ; c'était mon premier essai de cartonnage, que celles qui maitrisent cette technique avec brio ne m'en veuillent pas si ce n'était pas tout à fait dans les normes.... !

Voici les étapes :

b4

b3

b2

et le résultat :b5

IMG_4924

L'ensemble actuellement :b1

Étape suivante (si je ne trouve pas autre chose avant) : les rideaux assortis.

Posté par Guyloup à 23:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 février 2013

Table à repasser juponnée

Après le coussin à épingles et le pot à ciseaux que je vous montrais il y a quelques jours : 84067682, je continue la décoration de ma pièce de bricolage.

Je voulais commencer par les rideaux, mais finalement j'ai opté pour la planche à repasser d'abord ; voici donc à quoi elle ressemble désormais : un jupon maintenu par quelques points dans lesquels j'ai passé des petites perles tous les 10 cm.1a

3aavec mon initiale au point de croix, modèle de Sajou (brodée à la machine à broder, sinon j'aurais eu du mal à faire tout ça en une après-midi seulement !!).

Prochaine étape : les "faux-rideaux" et leur volant-cantonnière.... à suivre !

Posté par Guyloup à 23:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2013

2 astuces pour les utilisatrices de machines à coudre et machines à broder Husqvarna

1) concernant la machine à coudre : quand j'ai changé ma machine à coudre Singer pour une Husqvarna Sapphire, la vendeuse m'a laissé entendre que mes pieds de biches n'iraient pas dessus, ce qui semblaient logique vu le plaisir qu'ont les fabricants à ne pas standardiser leur matériel, nous obligeant ainsi à acheter et racheter ; ça me peinait car celles qui ont lu mes anciens messages savent que j'avais un beau stock de pieds de biche... ceux qui m'ennuyaient le plus étaient le pied à double entrainement (vendu 101 $ + taxes à la boutique), et le pied ruffler/fronceur (vendu 82 $ + taxes à la boutique), ainsi que divers petits pieds encliquetables que j'aimais beaucoup ; même si il y avait beaucoup de pieds fournis avec la Sapphire, je savais que j'aurais un jour besoin d'un autre de mes pieds habituels ; ça été le cas hier soir.

Je les ai bien observés, la tige semblait être de la même largeur et à la même hauteur ; j'ai tenté de les monter... et ça fonctionne parfaitement bien ! la seule différence était que l'encliquetage se fait de haut en bas sur la Singer, mais de l'avant vers l'arrière sur la Husqvarna :76

Pour ce qui concerne les pieds à montage sur la tige, comme le pied double-entrainement ou le pied ruffler, il se montent eux aussi parfaitement bien en retirant le support à vis, tout comme je le faisais sur la Singer :2et en les fixant directement sur la tige avec la vis ; les voici en place, et ils ont bien fait leur travail :18

2) concernant la machine à broder : ma Topaz a un défaut qui me faisait plus que ronchonner : elle annonce ceci : 5pour dire qu'il faut changer de canette alors qu'il y a encore une quantité très importante de fil dessus... et au prix du fil de canette pour machine à broder, ça faisait vraiment râler.

J'ai trouvé une astuce : ne pas cliquer sur le bouton "OK" de l'écran d'information 3 et simplement relancer la broderie avec le bouton Start 4 le message du dessin de la canette restera affiché, mais elle va continuer à broder et enfin vraiment utiliser son fil de canette...

Posté par Guyloup à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Tissu étampé

Comme annoncé dans mon message d'hier, voici le pot à ciseaux assorti au coussin à épingles.4

Comme celui que j'avais fait en jeans il y a quelques semaines, il est fait avec une boîte de conserve 4/4 de tomates italiennes qui a fini sa vie dans ma mijoteuse pour l'occasion Sourire ; l'intérieur est rouge uni, et le fond est capitonné pour ne pas esquinter les pointes des ciseaux.

Détails des étampes tout le tour :

1 2 3 le petit nœud est le seul morceau qui me restait de celui du coussin, je ne voulais pas le jeter, le voilà utilisé !

IMG_4925

À bientôt pour la suite...

Posté par Guyloup à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2013

Tissu étampé au lieu de tranferts

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais les transferts sur tissu, ça me pompe l'air ! imprimer, placer, passer le fer, bof... alors qu'il y a si simple pour celles qui font du scrap : étamper ! j'utilise de la Stazon pour le tissu (elle résiste à l'eau), et voilà le résultat :IMG_4689

ce petit coussin de 22x18 cm est destiné à recevoir mes épingles (j'ai mis un petit anneau de ruban en haut à droite pour l'accrocher si nécessaire) :IMG_4672

il peut paraitre grand pour cet usage, mais si je l'ai fait de cette taille c'est que je trouve agaçant de manquer de place pour mettre ses épingles ou encore qu'elles soient trop serrées quand on a besoin d'en attraper vite une.

IMG_4926

IMG_4927

Ce n'est qu'un début car je vais refaire la déco de ma pièce de bricolage dans ce même style : pots à ciseaux et stylos, et petits rideaux aux fenêtres.... à suivre !

Pour expliquer le principe à celles d'entre vous qui ne le connaissent pas : les "étampes", appelées ainsi au Québec, sont appelées "tampons" ou "timbres caoutchouc" en France... elles existent en 2 versions : soit bien ordinaire en caoutchouc monté sur bois, ou bien sans montage de bois, en caoutchouc ou polymère transparent, qu'on doit fixer sur une plaque où elles adhèrent pour les utiliser (ces dernières sont moins chères et tiennent moins de place pour le rangement),
il en existe des milliers à tous les prix, dans tous les styles, pour en voir en style "vintage", voici un lien vers les plus célèbres, celles de Tim Holz :http://timholtz.com/cling-mount-stamp-sets/  ; pour en voir des plus modernes, voici celles de Penny Black : http://www.pennyblackinc.com/product_thumbs.php?CAT=RStransparentsets

Voici l'encre que j'utilise, la Stazon :
elle existe en une bonne gamme de couleurs, mais là j'ai utilisé de la noire exclusivement (bien que je regrette de ne pas avoir fait le timbre en rouge foncé). La Stazon est une encre composée d'un mélange d'alcool et d'huile, elle est très résistante (gare aux taches), elle est faite pour le verre, la porcelaine, le métal, le tissu, etc, et l'enlever n'est pas facile, elle résiste à un lavage à l'eau tiède (après étampage, je passe un coup de fer à repasser, ça la fixe encore plus dans le tissu).

Posté par Guyloup à 02:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2013

Digi-scrap

Montage et éléments graphiques de ma création, entièrement réalisés sur Paint Shop Pro.

Posté par Guyloup à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2013

Humour sans frontières car quelque soit le pays, ça se passe toujours comme ça...

a1

Posté par Guyloup à 03:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Cartes de St Valentin pour mon mari

Entre les deux, mon coeur balance... et bien, au lieu de choisir, je les lui donnerai toutes les deux, voilà tout !

IMG_4595

détail : IMG_4597

IMG_4599

étampes Simple à Souhait ; stickles de Ranger.

Posté par Guyloup à 02:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2013

Confiture d'amour pour la St Valentin

Voici ce que j’ai préparé pour mon mari : un bocal de “pure confiture d’amour 100% naturelle” !! il est rempli de petits coeurs de satin rouge sur lesquels j’ai collé une rose… le couvercle est recouvert d’un tissu sur lequel j’ai brodé à la machine un fichier que j’ai créé tout spécialement pour ça (fichier que j’offre sur mon mon blog de broderie pour les brodeuses machine que cela intéresserait). Un petit ruban, la date étampées à l’encre Memento noire, et voilà un petit cadeau de St Valentin original…Voici l’aperçu de la broderie en entier :Image1

005

007

011

Posté par Guyloup à 02:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2013

Pourquoi + cher au Québec qu'au Canada, et + cher au Canada qu'aux USA et ailleurs ??

Monsieur Flaherty, ministre des finances du Canada, tente de répondre à l'interrogation suivante : pourquoi paye-t-on tout plus cher au Canada qu'aux USA ? c'était une question que je posais justement sur ce même blog en octobre dernier :http://creationsguyloup.canalblog.com/archives/2012/10/28/25448209.html).

1 - le Canada versus les États-Unis

Donc, il y a eu une étude du Comité sénatorial permanent des finances nationales, qui a rendu son devoir ces jours-ci.

Le document contient certains exemples qui laissent perplexe :

- une voiture Lexus assemblée à Cambridge, en Ontario (Canada), se vend 44 950 $ au Canada mais 40 950 $ aux États-Unis ;

- une automobile de marque Toyota fabriquée à Woodstock, Ontario, Canada, coute plus cher dans cette ville ontarienne qu'à Honolulu / Hawaï ;

- les livres sont moins cher dès qu'on passe la frontière et cette différence peut atteindre 40 %pour certains titres.

Comme le résume bien le sénateur Larry Smith: «Les consommateurs canadiens ont l’impression de se faire avoir quand le dollar canadien s’échange à parité avec le dollar américain, et qu'iils constatent que les prix sont plus élevés ici qu’aux États-Unis.»

Or, si le ministre a dit que le problème était complexe, et que les prix étaient plus élevés pour protéger certains secteurs canadiens (sans plus de précision), et blabla et blablabla, il n'a toujours pas répondu à la question : POURQUOI UN PRODUIT MANUFACTURÉ AU CANADA OU AU QUÉBEC EST-IL VENDU MOINS CHER AUX USA QU'ICI MÊME OÙ IL EST PRODUIT ???

Pour ce qui est des produits étrangers, selon JULIAN BELTRAME, de La Presse Canadienne de Ottawa, les détaillants canadiens montrent du doigt les fournisseurs grossistes importateurs pour expliquer l'important écart qui subsiste entre le Canada et les États-Unis, même si le huard et le dollar américain sont pratiquement à parité.

Lors d'une entrevue accordée à l'issue de son témoignage, Diane Brisebois, présidente et chef de la direction du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) a précisé que les détaillants canadiens n'ont d'autre choix que de s'approvisionner auprès des distributeurs-grossistes canadiens de fournisseurs américains, puisqu'il leur est interdit de se rendre eux-mêmes aux États-Unis et faire des achats sur place.Les détaillants du Canada ont été critiqués dans certains médias et par des politiciens pour avoir soi-disant «exploité» leurs consommateurs, mais ce n'est tout simplement pas le cas, a assuré Diane Brisebois.

Au printemps dernier, dans une comparaison des prix de la Banque de Montréal, l'économiste Douglas Porter en était arrivé à la conclusion que les Canadiens déboursaient en moyenne 20% de plus que les Américains pour un même produit.

M. Porter, qui prévoit effectuer un suivi de ce dossier au cours des prochaines semaines, soutient qu'il n'a aucune difficulté à croire que les détaillants canadiens sont désavantagés. Cela pourrait bien expliquer en grande partie la différence entre les prix, d'après lui. http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201204/24/01-4518592-les-detaillants-blament-les-fournisseurs.php

2 - Le Québec versus l'Ontario et le Canada :

Bon, donc tout cela c'est pour le Canada.... OK.... mais alors, et nous, ici, au Québec ? où les prix sont encore plus élevés qu'en Ontario... nous qu'on appelle "la vache à lait",comme vous pouvez le lire dans cet article de Martin Vallières de LA PRESSE :

Les Québécois paient-ils trop cher pour leurs aliments, comparativement à leurs voisins ontariens? Au point de permettre aux plus gros détaillants d'engranger au Québec les marges de profit parmi les plus élevées au Canada en alimentation?

En tout cas, c'est ce qui ressort d'une récente analyse des principaux détaillants alimentaires au Québec et en Ontario réalisée par une importante firme de courtage de Toronto, pour ses clients-investisseurs.

D'autant que les auteurs vont jusqu'à qualifier le marché québécois de «vache à lait» de profits pour les grandes entreprises de supermarchés.

En particulier pour Metro et IGA-Sobeys, qu'ils considèrent les plus dynamiques sur le marché québécois face au groupe Loblaw-Provigo, encore emmêlé dans une restructuration.

«Le marché de l'alimentation au Québec est sans doute le plus profitable au pays, avec des prix plus élevés et une présence moindre de supermarchés à escompte que partout ailleurs au Canada», selon les analystes Perry Caicco et Mark Petrie, spécialistes du commerce de détail chez Marchés mondiaux CIBC, la filiale de courtage de la banque CIBC.

«Les prix dans les supermarchés réguliers et ceux à escompte au Québec sont supérieurs de 5 à 15% en moyenne à ceux que l'on retrouve dans les magasins comparables en Ontario», soulignent-ils dans leur rapport. http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/200906/29/01-879683-le-panier-depicerie-plus-cher-au-quebec-quen-ontario.php

Alors ????????? qui peut expliquer tout cela LOGIQUEMENT, RATIONNELLEMENT, SAINEMENT, et surtout CLAIREMENT.....

Posté par Guyloup à 03:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]