25 juillet 2018

Et vous, que feriez-vous devant une mouffette ? - And you, what would you do in front of a skunk ?!

"On reste là, ou on recule ?      Do we stay there, or retreat ?"

Ne bougez pas les enfants : cette petite mouffette bien sympathique est juste curieuse, le plus souvent peureuse, mais aucunement agressive.

Do not move, children: this little nice skunk is just curious, most often timid, but not aggressive.

IMG_6823-1

La mouffette est un mammifère d'un longueur moyenne de 50 cm (adulte) et d'un poids de 1,5 kg. Elle est généralement nocturne et passe la journée dans un terrier, mais certains sujets sont partiellement diurnes et sortent dès l'après-midi.

Bien que de préférence carnivore, elle est omnivore et se nourrit principalement d'insectes, de larves et de vers, de végétaux divers et de fruits, d'œufs d'oiseaux et de tortues, et de petits mammifères.

Les mouffettes sont réputées pour la substance nauséabonde, appelée thioalcool, que sécrètent deux glandes anales et qu'elles peuvent projeter jusqu'à trois à quatre mètres de distance si elles se sentent vraiment menacées (j'ajouterais que l'odeur n'est pas si intolérable qu'on veut bien le raconter, on en rajoute beaucoup à ce sujet !). Lorsqu'un chien ou un chat domestique se fait "arroser", le seul moyen de le débarrasser de l'odeur du thioalcool est de le baigner avec.... du jus de tomates !

Le mâle est polygame et seule la femelle s'occupe des jeunes. La portée, qui compte en moyenne 5 ou 6 petits, naît après 60 à 62 jours de gestation. La femelle garnit son nid de feuilles qu’elle transporte en les plaçant sous son corps, entre ses pattes, et en se traînant jusqu’au terrier. 

Les petits grandissent rapidement ; à l'âge de deux mois, ils sont sevrés et leurs glandes odoriférantes sont dès lors fonctionnelles, ils ne sont alors plus vulnérables à tous les prédateurs habituels des petits animaux. 

Arrivées à l'âge adulte, le Grand-duc d'Amérique est un de leurs rares prédateurs naturels.

ls restent habituellement avec leur mère durant leur premier hiver ; pendant l'hiver, les mouffettes hibernent le plus souvent en grands groupes familiaux dans un terrier.

Au Canada, les trappeurs (grrrrrrrrrrrrrrrrr !....... sale race de bachibouzouks arriérés) prennent de 6 000 à 7 000 individus par an (sans raison puisqu'on ne fait rien de sa fourrure ni de sa viande).

Les automobiles constituent le plus grand danger car les moufettes, comme les porcs-épics, paient très très très cher l’insouciance avec laquelle elles traversent les routes : il est impossible de sortir et faire un dizaine de kilomètres sans en voir une écrasée sur le bord de la route... 

D'après les biologistes, elle est est l’un des petits mammifères les plus utiles parmi ceux qui habitent les régions canadiennes où alternent fermes, prairies et forêts car, bien que la moufette nuise parfois aux éleveurs de volailles et aux apiculteurs, ses déprédations sont sans importance du point de vue économique en rapport à son utilité pour l’agriculture : la mouffette est le plus important destructeur d’insectes nuisibles dans son aire de répartition. À tel point, que dans l’État de New York, une loi la protège tant elle s’est montrée efficace contre le ver du houblon.  

Depuis toujours, elle avait été classée dans la famille des belettes (mustélidés), mais la recherche ADN a conduit à lui donner sa propre famille, celles des méphitidés. 

À noter que certaines personnes ont adopté des mouffettes bébés orphelins, et qu'elles ont le même comportement qu'un chat.

27362698 688155258

This nice little skunk is just curious, most often timid, but not aggressive.

The skunk is a mammal with an average length of 50 cm (adult) and a weight of 1.5 kg. It is usually nocturnal and spends the day in a burrow, but some subjects are partially diurnal and come out in the afternoon.

Although preferably carnivorous, it is omnivorous and feeds mainly on insects, larvae and worms, various plants and fruits, bird eggs and turtlese eggs, and small mammals (mouses).

Skunks are known for the nauseating substance called thioalcohol that secrete two anal glands and can project up to three to four meters away if they feel very threatened (I would add that the smell is not so intolerable we want to tell it, we add a lot about it !). When a dog or a domestic cat is "watered", the only way to get rid of the smell of thioalcool is to bathe it with .... tomato juice!

The male is polygamous and only the female cares for the young. The litter, which has an average of 5 or 6 pups, is born after 60 to 62 days of gestation. The female fills her nest with leaves that she carries by placing them under her body, between her legs, and dragging herself to the burrow.

The young grow up quickly; at the age of two months, they are weaned and their odoriferous glands are therefore functional, they are then no longer vulnerable to all the usual predators of small animals.

When they reach adulthood, the Great Horned Owl is one of their few natural predators.

They usually stay with their mother during their first winter ; during the winter, skunks often hibernate in large family groups in a burrow.

In Canada, trappers (grrrrrrrrrrrrrrrrr! ....... dirty race bashibazouks arrears) are 6 000 to 7 000 individuals per year (without reason does nothing because of its fur or the meat).

Automobiles constitute the greatest danger for skunks, like porcupines, pay very very very expensive recklessness with which they cross roads: it is impossible to go out and do a dozen kilometers without seeing a crushed on side of the road...

According to biologists, it is one of the most useful small mammals live among those Canadian regions mixed farmlands, meadows and forests as well as the skunk sometimes detrimental to poultry farmers and beekeepers, his depredations are of no economic importance in relation to its utility to agriculture: the skunk is the most important destroyer of pests in its range. So much so that, in New York State, there is a law that protects it so much that it has been effective against the hopworm.

Note that some people have adopted baby orphan skunks, and they have the same behavior as a cat.

She had always been classified in the family of weasels (mustelids), but DNA research led her to give her own family, those of mephitids.

 

Alors, à votre avis, maintenant que vous en savez plus sur les mouffettes, qu'on fait Isabelle et Ethan ? 

So, in your opinion, now that you know more about skunks, we make Isabelle and Ethan ?

♥♥♥


23 juillet 2018

Réseau de braconniers d'ours qui les torturent pour en tirer plus de profits

Une honte de plus pour le non respect des animaux au Québec.... faire souffrir le plus possible des ours piégés pour que soient plus grosses les vésicules biliaires vendues aux asiatiques qui veulent bander ????? À quand les cervelles de braconniers mises en vente pour faire jouir les amoureux des animaux ????? (avec cet avantage qu'il n'y aura pas besoin de les faire sécher car leur cerveaux sont déjà secs et vides).

ScreenShot00415

ScreenShot00416

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1113959/ours-noirs-torture-vesicule-biliaire-braconniers-stress

https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/07/18/un-vaste-reseau-de-braconnage-dours-noirs-demantele-dans-le-nord-est-du-quebec_a_23485032/

Vous ne manquerez pas de remarquer qu'il est écrit que :

Aucune arrestation n'a été effectuée jusqu'à présent, a-t-il ajouté. Les autorités de juridiction fédérale reprendront l'enquête sur l'exportation de cette partie très recherchée de l'animal. Si les personnes visées sont reconnues coupables des 121 chefs d'accusation comptabilisés à ce jour, elles pourraient écoper d'amendes de plus de 325 000 $.

Comme d'habitude, il y aura quelques interventions et quelques dessous de table, et ils repartiront libres de recommencer................ grrrrr.

39279427-femme-en-colère

 

26 mai 2018

Rencontre avec un Pygargue à tête blanche - Meeting with a bald eagle

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Les 2 amies, Léa et Gabriella, continuent à arptenter la nature en compagnie de Callie qui leur fait découvrir la faune et la flore.

Sur la montée de Baker Pond, en arrivant près du lac, notre petite amérindienne, l'oeil toujours aux aguets, arrête leur progression et montre quelque chose à Léa et Gabriella...

IMG_4647-1

 elles s'avancent à pas de loup...

 IMG_4657-1

elles l'observent un long moment, sans bouger... c'est un Pygargue à tête blanche, le Bald eagle, emblème des USA.

IMG_4669-1

 Puis nos petites amies se décident à  le photographier :

IMG_4499-1

et là. un reflet sur une lentille d'un des appareils photo sans doute, il les repère... IMG_4495-1

et les insulte en langage Pygargue !!

IMG_4494-1

 avant de leur tourner le dos et s'envoler de l'autre côté du lac !

IMG_4500-1

Quelle belle rencontre, concluent les filles émerveillées..

♥♥♥

18 mai 2018

Léa et le petit vison curieux (visite au parc national)

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Le 14 mai, Léa et Gabriella sont allées faire un tour tout près d'ici, juste derrière chez nous : dans le parc national.

Bien sur, elles s'en sont donné à coeur joie pour photographier les magnifiques paysages et observer le développement du printemps.

Mais tout à coup, pendant qu'elle photographiait des bernaches, Léa a eu la sensation d'être observée. Elle a baissé les yeux, et découvert un petit vison qui l'observait, caché dans les branchages du bord de l'étang aux Cerises.

Voici la scène, et le détail de la mignonne frimousse de ce mignon petit vison curieux !

IMG_4057-1-5

IMG_8354-1

IMG_8354-1-5

 

Quoique ses pattes ne soient pas palmées,  le vison d'Amérique est un excellent nageur et plongeur. Sa fourrure dense et lustrée constitue un bon isolant même dans l'eau. Le mâle peut atteindre une masse corporelle de 1,8 kg et une longueur de 60 cm, alors que la femelle pèse moins de 1 kg. Il se nourrit de poissons variés, d'invertébrés, de petits mammifères et d'amphibiens. il se reproduit en mai ou en juin, et la mise bas a lieu en juillet. Le nombre de petits varie de 1 à 10, bien qu'une portée en compte habituellement 5. Ceux-ci prennent de 4 à 10 mois (femelles et mâles respectivement) pour atteindre leur taille adulte.

Par contre, ce qui va sans doute vous choquer autant que moi, c'est que cet adorable petit animal  représente la plus grande valeur économique au Canada : cette année ont été piégés près de 34 000 visons et il en a été élevé plus de 788 000 dans des fermes d'élevage d'animaux à fourrure.

HONTE AU CANADA POUR CONTINUER LE PIÉGEAGE DES ANIMAUX SAUVAGES ET L'ÉLEVAGE DANS DES FERMES À FOURRURE.

ÇA AJOUTÉ AU MASSACRE ANNUEL DES BÉBÉS PHOQUES EST UNE HONTE POUR UN PAYS DIT CIVILISÉ.

http://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/fourrure-elevage-danimaux-a/

http://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/trappage-danimaux-a-fourrure/

 

 

Maintenant, pour se changer les idées, voici quelques décors printaniers qui vous montreront à quel point la végétation avance lentement chez nous par rapport au Vermont que je vous montrais hier.

IMG_4034-1-4

IMG_4046-1

IMG_4048-1

IMG_4067-1

IMG_4068-1

Des bernaches qui surveillent l'emplacement de leur nid :

IMG_8345-1

 

un Plongeon huard ; l'emblème de la pièce de 1 $ canadien :

1-dollar-2015

IMG_8326-1

 

deux canards colvert (appelés ici canards mallard) dans un joli rayon de soleil :

IMG_8366-1

 

Un Urubu à tête rouge ; le vautour de nos contrées. Il possède une envergure de 1,80 m pour un poids moyen de 1,4 kg. Sa couleur varie du brun foncé au noir ; sa tête et son cou sont rouges et sans plumes, et son court bec crochu est de couleur ivoire. Grâce à ses longues et larges ailes, il place, ne battant que rarement de ses ailes, afin de repérer les carcasses d'animaux morts. Son cri consiste en des grognements et des sifflements.

IMG_8340-1

 

Et quelques vues de la route qui traverse le parc et mène aux emplacements destinés aux campeurs et caravanes ; bien sur, actuellement, nous étions presque les seuls à rouler dessus, mais d'ici quelques semaines, les voitures y rouleront à toute allure, musique à fond, au détriment des petits animaux qui auront le malheur de traverser au mauvais moment... Même nous, nous arrêterons d'y aller en vélo car cela devient trop dangereux. Pourtant, c'est normalement limité à 50 km/h, et clairement indiqué, mais les "consommateurs de nature" qui viennent camper ou visiter le parc semblent s'en moquer totalement.

 

IMG_4072-1

 

De plus en plus d'arbres ont désormais des petites feuilles, mais il reste du travail encore pour les autres !

IMG_4074-1

IMG_4078-1

 

Pour terminer sur une note plus amusante, voici un Moqueur polyglotte ; la particularité de cet oiseau est d'imiter le chant des autres, d'où nom  !

 

IMG_8051-1

 

♥♥♥

20 août 2016

Jeu de plage à la québécoise ?

Vu ce jour aux infos... décidément le comportement des québécois vis à vis des animaux  que je dénonce souvent dans la rubrique que vous trouverez ICI  (mais que certains ne croient pas "parce qu'ils connaissent "une" personne qui aime son chien et ses chats), ce comportement ne s'améliore pas....

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

 

 Un comportement sadique de futur assassin ? encouragé par un père chasseur ? je ne fais qu'une hypothèse, mais elle rejoint tellement ce que je vois à chaque sortie dans des parcs ; par exemple : des parents qui encouragent leurs enfants à jeter des pierres sur les canards, les bernaches ou les écureuils.... et c'est moi qui me fais engueuler quand je me fâche après eux... on me répond que "ce ne sont que des animaux et les enfants ont le droit de s'amuser" !!!


Mais on notera que la fille n'a fait que copier le comportement (autorisé) des chasseurs d'ici qui ont le droit de mettre des appâts pour attirer les animaux et les chasser (pommes et carottes "à chevreuils" par exemple qui se vendent partout à partir de septembre).... elle n'a rien inventé, les adultes le font en toute légalité.


Ah, une dernière : la chasse aux tourterelles est officiellement autorisée au Québec désormais.

Pour mémoire, lire ici : http://www.milleet1passions.com/archives/2015/06/06/32177958.html 

et ici : http://www.milleet1passions.com/archives/2015/04/21/31929351.html


Quel beau pays de viandards.........

Posté par brico-guyloup à 19:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


06 août 2016

De belles images de nounours ......... et un appel à l'aide, SVP...

PARTAGEZ CE MESSAGE S'IL VOUS PLAIT, MERCI POUR LES ANIMAUX.

Pour vous souhaiter un bon week-end (si vous n'êtes pas en vacances), je vous invite à voir une baignade particulière : une mère qui joue dans l'eau avec ses deux enfants........ comme vous en verrez rarement !

Une famille d'ours à la plage

En ce 2 août 2016, il fait une chaleur folle dans le sud-ouest américain, alors une famille d'ours a décidé de se rafraichir en se baignant dans les eaux du lac Tahoe, le plus grand lac alpin d'Amérique du Nord. Il se trouve à cheval entre la Californie et le Nevada, aux États-Unis. Sans se soucier des kayakistes et autres personnes présentes autours d'eux, la maman ours et ses deux oursons se sont amusés dans l'eau à seulement quelques mètres de la plage. Une scène extrêmement rare même si beaucoup d'ours habitent cette région. Les mamans ours sont généralement très méfiantes envers les humains, en particulier quand elles sont avec leurs petits, mais visiblement, l'envie de se rafraichir était beaucoup trop grande.

Toutefois, comme vous le verrez ici, elle n'a pas été sans jeter un oeil intéressé au contenu des sacs des touristes posés sur une table de pique-nique..... quelque fois qu'il y ait eu un gouter spécial à récupérer pour ses oursons !!! ha ha ha !!

Bears swim with humans at Lake Tahoe - bears cool off with day at California beach

 

La seule note négative de l'histoire, c'est qu'elle prouve que, comme je le mentionnais dans mon article ici : http://www.milleet1passions.com/archives/2015/06/06/32177958.html  c'est que ces animaux se familiarisent avec les touristes et campeurs des parcs nationaux durant tout l'été, mais......... se font canarder par les chasseurs durant l'hiver et l'automne, lesquels chasseurs font des cartons sans difficultés sur des animaux qui perdent leur méfiance après avoir cotoyé des humains tout l'été.

Et le lac Tahoe n'y fait pas exception comme vous pouvez le voir ici : http://tahoehighsierra.com/Visitors-Guide/Lake_Tahoe_Outdoor_Hunting.htm

Alors, je croise les doigts pour l'avenir de cette brave famille ours si sympathique qui aura attendri le monde entier en vidéo.... mais je vous appelle à l'aide : j'aimerais qu'on avertisse aussi le monde entier de ce qui se passe pour les animaux des parcs américains et canadiens quand les touristes ont tourné les talons et sont rentrés chez eux.... PARTAGEZ CE MESSAGE, MERCI POUR LES ANIMAUX.

Bon week-end :-)

 

 

Posté par brico-guyloup à 00:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2015

Suspendu sans salaire pour avoir refusé de tuer 2 oursons

Un véritable humain qui respecte des animaux, c'est si rare dans mon pays d'adoption... mais il aurait quand même pu éviter de tuer la mère.... toutefois ayant refusé de tuer les oursons, il a été suspendu sans salaire !

Une pétition pour le soutenir est en ligne ICI ; si vous voulez la signer, allez-y ..... pour une fois qu'un canadien ne tue pas avec joie des animaux sauvages, il faut le signaler !!!

ScreenShot04170

ScreenShot04171

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/autresregions/archives/2015/07/20150708-153437.html

NB : ce n'est pas sans rappeler l'origine du nom des "Teddy bear" ; il s'agit du président Théodore Roosevelt qui, lors d'une partie de chasse (quel loisir glorieux pour ces hommes "valeureux" armés jusqu'aux dents) a refusé de tirer sur un ourson, il a alors été méprisé par les fanas de la chasse qui se sont mis à appeler les ours du surnom de Teddy, le diminutif de Théodore.... et le nom est resté pour les ours en peluche quand ils ont commencé à être commercialisés.

À bientôt  ♥ ♥ ♥

Image2

Posté par brico-guyloup à 01:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

06 juin 2015

IMPORTANT : Message d'information aux touristes venant en été au Québec pour y voir des animaux

Comme vous le savez peut-être déjà, j'habite le long d'un parc national dans l'extrême sud du Québec ; il s'agit du Parc National du Mont Orford..... presque un peu un genre Yellowstone, mais en beaucoup beaucoup beaucoup plus petit ; vous pouvez voir ICI leur site concernant le camping, le canoë-kayak, la randonnée, etc, qui sont proposés EN ÉTÉ dans les parcs nationaux du réseau SEPAQ (l'organisme qui gère les réserves fauniques des parcs nationaux).

ScreenShot03990

http://www.sepaq.com/

Bien sur, quand on pense "vacances au Québec" on pense tout de suite qu'on va aller voir un parc national, peut-être même y camper quelques nuits.... et surtout, on espère de tout cœur y apercevoir des orignaux, des cerfs, des biches avec leurs petits, des ours, un lynx, ou plus simplement des jolis ratons-laveurs, mouffettes, renards, porc-épics, perdrix, oiseaux divers, etc... comme je vous en montre souvent sur mon site de photo 

Donc. les animaux voient passer des millions de touristes durant tout l'été...  voici les chiffres des dernières années :

ScreenShot03984

vous comprenez donc bien que les animaux s'habituent à voir passer tous ces humanoïdes de tous styles, locaux ou étrangers, jeunes et vieux, discrets et bruyants.....

MAIS...

et c'est là que le bât blesse............. la Sepaq, c'est aussi la chasse de ces mêmes animaux dès que les touristes ont tourné le dos pour rentrer chez eux..... !!

En voici la preuve : un dépliant publicitaire pour la chasse dans les parcs de la Sepaq pour l'automne 2015 :

Image3

Image2

 

Il est évident que des animaux qui ont vu passer 6 millions de visiteurs n'ont plus très peur de l'homme, et que les pauvres bêtes vont se faire canarder comme au stand de foire....

Donc, touristes des parcs nationaux québécois, sachez-le, si vous venez ici durant l'été. et que vous admirez un superbe animal qui vous a fait rêver, pensez à lui avec angoisse : il a peu de chances de survivre aux chasseurs assoiffés de sang bien planqués derrière leur fusil à lunette (comme vous pouvez le voir sur la photo de couverture du dépliant ! quelle chance croyez-vous que peut avoir l'original de la photo devant un fusil à lunette ??????!).

Attention, ceci n'est pas que pour les parcs nationaux et la Sepaq.... certains touristes iront camper, excursionner, canoter, etc, dans un autre type de parc naturel québécois : les pourvoiries  ( http://www.pourvoiries.com/activites-plein-air/ ).... et là, bien déguisées sous des activités "de plein air", vous aller retrouver le même principe : des milliers de touristes en été et en hiver (motoneige, raquette, etc), et la chasse dès que ces touristes seront rentrés chez eux :

ScreenShot03987

ScreenShot03989

 

Quand je parle de cela à mes amis européens, ils ne veulent pas me croire ! j'ai à chaque fois la réponse : "mais voyons donc, c'est comme si on voulait aller chasser dans le parc du Mercantour en France" !!!!!!! et oui : la chasse est interdite dans les parcs naturels chez vous, mais pas chez nous, car rien que pour les Québecois eux-mêmes (on ne parle pas des touristes là) ces personnages que je hais pour leur plaisir à tuer (chasseurs, piégeurs, trappeurs, etc) génèrent 1,6 milliards de dollars de retombées économiques !................

ScreenShot03991

http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/statistiques/nature-chiffres.jsp (chiffres du ministère)

 

Il y a un certain temps de cela, mon mari a essayé d'intervenir pour demander qu'une zone d'interdiction de chasse soit réservée jusqu'à 500 mètres autour des parcs, afin que les fameux animaux qui ont "connu" l'humain de près ou de loin ne soient plus pris comme cible à la foire..... il est évident que face à de pareils monceaux de dollars, tout le monde lui a rit au nez............

 

Voilà, ce message était juste à titre informatif si par hasard vous, ou vos amis, aviez envisagé de venir admirer nos magnifiques chevreuils, cerfs, biches, faons, orignaux, et autres merveilleux animaux ..... pour vous, c'est de la beauté vivante, pour nous ici, c'est de la viande qui rapporte beaucoup d'argent dès que vous avez le dos tourné.

ON MESURE LE DEGRÉ DE CIVILISATION D'UN PEUPLE À LA MANIÈRE DONT IL TRAITE SES ANIMAUX....

 

S'il vous plait : faites circuler ce message autour de vous ; utilisez les liens ci-dessous (Facebook, Twitter, emial, etc). ; merci.

Posté par brico-guyloup à 21:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2015

La province de Québec : Le Auschwitz d’Amérique du Nord pour animaux

Quelques infos pour celles qui pensent que le Québec est le paradis des animaux :

http://www.valbelairdailynews.com/?p=2156

Le Québec demeure la meilleure province pour maltraiter un animal
http://aldf.org/press-room/press-releases/le-quebec-demeure-la-meilleure-province-pour-maltraiter-un-animal/

Le Québec, tiers monde des animaux de compagnie
http://fr-ca.etre.yahoo.com/le-qu%C3%A9bec–tiers-monde-des-animaux-de-compagnie.html

Les Québécois, de mauvais «parents»pour les animaux?
http://fr.canoe.ca/artdevivre/animal/article1/2011/05/06/18111761-jdm.html

Le Québec Classé Pire Province pour les Animaux
http://www.hsi.org/french/news/press_releases/2011/05/Quebec_classe_pire_province_pour_les_animaux_051911.html

Berger Blanc : Québec coupable
http://www.inovago.com/blog/2011/10/berger-blanc-quebec-coupable-par-danielle-doyon/

Protection des animaux: le Québec à la traîne
http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/201105/17/01-4400422-protection-des-animaux-le-quebec-a-la-traine.php

Le Québec, paradis de la cruauté animale
http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=139155

Abandons et cruauté animale : le Québec bat tous les records
http://atmjonquiere.com/la-pige/2012-2013/reportages/abandons-et-cruaute-animale-quebec-bat-tous-records

Abandon d’animaux: le constat de la honte
http://actualites.ca.msn.com/chroniques/abandon-danimaux-le-constat-de-la-honte

Le Québec serait le paradis de la cruauté animale au Canada
http://fr.canoe.ca/artdevivre/animal/article1/2012/07/09/19967491-qmi.html

Le Québec fait piètre figure en matière de défense des animaux
http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/07/09/quebec-loi-protection-animaux_n_1660197.html

Source: SPCA (Société Protectrice Canadienne des Animaux)

 

Si vous voulez une proportion qui vous parle : la France, avec sa population de 63 millions d'habitants, abandonne 100 000 animaux domestiques chaque année ; le Québec, avec sa population de 7 millions d'habitants, abandonne 500 000 animaux domestiques chaque année ; les Canadiens et les Américains disent que le Québec c’est le Tiers-Monde des animaux de compagnie.

 

et quand on voit ça :

58067357 (1)

on comprend alors pourquoi au Québec, paradis de la chasse (ici tout est permi : fusils à lunette, arc, arbalète, appâts, pièges, etc.... ) si un enfant n'a pas appris à respecter les animaux depuis sa plus tendre enfance, il ne sera jamais enclin à les défendre en devenant adulte....

Or quelqu'un qui est susceptible de faire du mal à un animal est susceptible d.'en faire à un humain, car la littérature psychiatrique admet depuis de nombreuses années que la cruauté envers les animaux chez l’enfant est prédictive de futures conduites antisociales, incluant les violences contre les personnes.regardez bien ces articles :

Le FBI veut mieux détecter la cruauté envers les animaux pour repérer les futurs meurtriers http://www.slate.fr/story/93015/cruaute-animaux-meurtriers

Tueur en Série et Cruauté animale? Un lien évident http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/08/28/2197949_tueur-en-serie-et-cruaute-animale-un-lien-evident.html

Le FBI va détecter la cruauté envers les animaux pour repérer les futurs meurtriers http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=44444

Un nouveau marqueur de violence extrême: la maltraitance animale https://lesbrindherbes.org/2013/04/26/reflexion-un-nouveau-marqueur-de-violence-extreme-la-maltraitance-animale/

Bourreaux d’Animaux, Bourreaux d’Humains : Partenaires dans le crime http://www.veganimal.info/spip.php?article493

 

Pays de violence dissimulée sous des sourires.... pauvres animaux.... quel futur avez-vous ici ?

 

Pour finir sur une note tendre et pleine d'espoir : https://lanimalautrement.wordpress.com/tag/empathie/

chiot-couve-fwnatgeo

 

À bientôt,

♥ ♥ ♥

Posté par brico-guyloup à 14:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2015

♥ Bouboule nous rend visite !!

Ce n'est pas la première fois que cela arrive : depuis 15 ans, ça fait plusieurs générations où années après années, un écureuil roux de la forêt (qui commence derrière la maison à 10 m) rentre dans la maison durant l'été... On a un chat (avant on en avait même deux), mais il est tellement habitué à voir les écureuils dehors derrière la moustiquaire qu'il ne réagit pas du tout quand il y en a un qui rentre et se contente de le regarder "visiter" la maison !

Là, je pense que Bouboule a profité du moment où j'aère la chambre à coucher pendant ma toilette du matin, et elle est passée par la fenêtre, je n'ai pourtant pas envie de remettre des moustiquaires en place dans la mesure où il neige encore,... mais dans ce cas, on pourrait peut-être les baptiser des "écureuillaires" vu que ce ne sont pas les moustiques dont on se protègerait !

Quand cela arrive, on utilise une petite cage-piège spéciale, on la pose par terre avec des graines de tournesol, et... la gourmande bestiole ne tarde pas à se faire piéger par son appétit ; et voilà donc Bouboule (pas du tout affolée comme vous pouvez le constater) dans la cage maintenue par mon mari, qui pose bien gentiment pour vous :

IMG_6718-naturelimagesIMG_6719-naturelimages

Comme toujours, on l'a libérée devant la maison, elle a filé directement dans un sapin, et 3 minutes plus tard elle était déjà dans les mangeoires des oiseaux !..

Je dois avouer que j'ai une passion toute particulière pour tous les rongeurs, ces mal-aimés si intelligents et attachants quand on prend la peine de mieux les découvrir... plutôt que les détruire systématiquement comme des nuisibles ; depuis 15 ans que je suis ici, nous cohabitons avec eux sans avoir de problèmes, nous nous adaptons à eux, nous nous organisons pour que la cohabitation se passe au mieux, partant du principe que c'est nous qui sommes venus envahir leur territoire ancestral... et ça, ça se respecte.

 

À bientôt,

♥ ♥ ♥

Posté par brico-guyloup à 16:51 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :