15 décembre 2013

♥ Connaissez-vous l'histoire de nos machines à coudre et à broder ?

La première machine à coudre véritablement pratique est attribuée à un tailleur français originaire de la région lyonnaise, Barthélemy Thimonnier.
Il dépose en 1830 le premier brevet d'une machine à coudre construite en bois, à un fil continu, en point de chaînette, cousant 200 points à la minute.
Il en fabrique 80 exemplaires pour honorer une commande d'uniformes de l'armée.


Beaucoup d'inventeurs de cette époque misent sur la reproduction du mouvement de la main, ce qui limite la couture à une simple aiguille (Madesperger notamment dont la machine s'appelait « La main qui coud »).


En 1834 l'américain Walter Hunt est le premier à utiliser une navette, et donc utilise deux fils.


Cette idée est reprise et améliorée par Elias Howe qui dépose un brevet en 1846 mais n'obtient aucun succès et part en Angleterre pour tenter de l'exploiter.

Isaac M. Singer perfectionne en 1851 une machine qu'il doit réparer, ce qui lui permet de déposer le 12 août 1851 un premier brevet et de créer la même année la Société I.M. Singer & Co qui vend des machines à coudre à usage domestique, ce qui lui apporte le succès.

Elias Howe le poursuit en justice et gagne son procès en 1854 mais ne peut en profiter car Isaac M. Singer a apporté suffisamment d'améliorations protégées pour que sa production à grande échelle se poursuive.

La fabrication des machines françaises allait être brillante sous le second Empire : Peugeot, Hurtu, Journaux Leblond, Brion, Reimann.

La machine à coudre à navette, fonctionnant au pied avec une pédale, fut brevetée le 12 mai 1868 par Pierre Cobet. Brevet et nom furent vendus à la famille Peugeot qui la fabriqua à Audincourt.

À l'Exposition universelle de Paris de 1878, la Légion d'honneur fut d’ailleurs décernée à Benjamin Peugeot, constructeur de la machine à coudre, pour “bienfait pour la gente féminine”.

En 1871 l'allemand Kayser imagine un dispositif qui permet de déplacer l'aiguille transversalement afin d'obtenir une couture en zig-zag.

En 1872, Alsace-Caroline Garcin, imagine un moteur à ressort, car, à cette époque, l'électricité ne pouvait encore être produite que par des piles encombrantes et onéreuses.

En 1873, Ward invente l'ancêtre de la machine à bras libre utilisée par la marque suisse Elna pour coudre manches et jambes de pantalon.

En 1937, Pfaff ajoute à cette machine un moteur électrique.

Après la guerre, les machines à coudre électriques se démocratisent, elles deviennent à la portée de toutes les bourses.

D’année en année elles se moderniseront, les points fantaisie y seront ajoutés petit à petit, tous dérivés de la trouvaille de Herr Kayser, car les points fantaisie sont des applications du point zig-zag.

Puis l'ère de l'informatique les rejoint, les machines deviennent semi-électronique, puis électroniques, on les appelle "informatisées" car elle sont en effet devenues des vrais ordinateurs avec un firmware qui les pilote.

Finalement, on y adjoint un système de bras mécanique piloté par l'électronique de la machine, déplaçant un cadre de broderie.... et vous connaissez la suite : nous, les brodeuses machine,  nous en profitons !


de là :1054916325_1379363593 7842839-old-sewing-machinesewing-machinevintage-1957-singer-201k-semi-industrial-sewing-machine-w-tweed-case-225-east-york_8259031Sewing Machine1620_16554_P

  à là :brother-nv950-z-c130 et là :

diamond-deluxe-results

quel changement, pour notre plus grand bonheur...... merci Monsieur Thimonnier, merci Herr Kayser, et les autres.... 

Posté par brico-guyloup à 16:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


28 octobre 2013

MODE D'EMPLOI DES ANCIENNES MACHINES SINGER 15-88 ET 15-89

Il y a un bon moment que je réponds régulièrement à celles d'entre vous qui me le demandent  "que je vais bientôt mettre en ligne les copies des manuels d'instruction d'une de mes machines à coudre de collection".... bon, voilà qui est chose faite pour ces 2 modèles 15-88 et 15-88 ! bonne lecture :-)

J'espère que ces copies permettront à plusieurs d'entre vous de remettre en route ces machines qui véhiculent tant de souvenirs du passé...

80518182

 2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

29

25

26

27

28

29

30

31

32

33

 

Ajout à ce message en date du 12/02/2016 :

Je ne peux vous être d'aucune aide pour les questions concernant l'âge,

les réparations, les pièces détachées, etc, ainsi que l'entretien de vos machines 

inutile de m'écrire, je ne suis pas une professionnelle, juste une modeste collectionneuse

pour toute réponse ou informations, merci de contacter les 2 forums consacrés aux machiines à coudre anciennes  :

http://needlebar.org/bb2/ (international, en anglais, le plus grand existant sur le sujet)

ou 

http://www.lamachineacoudre.net/forum/ (en français,)

Merci :-)

 Articlée précédemment paru en 2012 sur mon ancien blog 2009-2013 : http://bricoguyloup.canalblog.com/ 

Posté par brico-guyloup à 18:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 septembre 2013

Pour trouver l'année de votre ancienne machine à coudre ancienne Singer

Pour toutes les personnes sachant que je collectionne les vieilles machines à coudre séculaires qui m'écrivent pour que je leur dise de quelle année date leur propre machine, je suis au regret de vous dire que je ne peux pas faire des recherches pour vous ; voici un lien concernant la marque Singer, vous y taper simplement le numéro de série porté sur la plaque de votre machine et vous obtiendrez l'année de fabrication ainsi que l'usine où elle a été produite : http://www.singerco.com/support/machine-serial-numbers

 

Ajout à ce message en date du 12/02/2016 :

Je ne peux vous être d'aucune aide pour les questions concernant l'âge,

les réparations, les pièces détachées, etc, ainsi que l'entretien de vos machines 

inutile de m'écrire, je ne suis pas une professionnelle, juste une modeste collectionneuse

pour toute réponse ou informations, merci de contacter les 2 forums consacrés aux machiines à coudre anciennes  :

http://needlebar.org/bb2/ (international, en anglais, le plus grand existant sur le sujet)

ou 

http://www.lamachineacoudre.net/forum/ (en français,)

Merci :-)

Posté par brico-guyloup à 01:13 - - Commentaires [59] - Permalien [#]

09 octobre 2010

Mode d'emploi vieux pieds de biche Greist

Des copines américaines m’ont trouvé ceci :

44943961

un manuel complet de plus de 30 pages avec illustrations expliquant l’utilisation des vieux pieds de biche :-) génial ! quelques mystères sur ceux que je possède sont enfin tombés !!!

Si cela vous intéresse, le voici en version complète format pdf à télécharger ICI.

Posté par brico-guyloup à 23:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 novembre 2009

Nouveaux vieux pieds de biche Singer

Savez-vous ce que mon merveilleux oncle Jean-Claude et ma merveilleuse tante Anne-Marie m'ont envoyé ? des anciens pieds de biche qui étaient avec la machine 15 K 88 de Singer numéro 754 604(sortie d'usine en 1871 selon la liste des numéros de Singer.co) de la grand-mère de ma tante, et qui est toujours en leur possession (et fonctionne toujours impeccablement, ma tante s'en étant servie pour coudre diverses choses, et mêmes des robutes comme une petite tente d'été il y a quelques années ! je ne suis pas sure que nos modernes machines familiales pourraient faire le poids avec celles-là au niveau des possibilités de couture sur du "gros".

Ils m'ont également fait des copies du manuel d'utilisation et entretien.

Bref, voici donc les photos des accessoires qu'ils m'ont si gentiment fait parvenir, dont des pieds ourleurs divers et un pied ourleur réglable que je n'avais pas encore.... ils sont vraiment adorables mon tonton et ma tata (clin d'oeil car ces appellations là les fait rire !), et je les aime très fort...

46524061_p

IMG_2780

Posté par brico-guyloup à 22:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 octobre 2009

À ce jour...

À ce jour, voici les photos promises de notre collection de machines à coudres anciennes ; ces photos sont des vues du jour de leur arrivée ici, depuis elles ont été bichonnées et ont une bien plus belle allure... et.... elles fonctionnent toutes.... en cas de coupure de courant, je n'aurais pas de problème pour faire de la couture !! MDR :-)))

Une Singer 28K de 1903, à manivelle, avec son coffret range accessoires mais sans son couvercle (j'ai essayé de coudre avec, mais punaise qu'il est difficile de maintenir le tissu de la main gauche tout en tournant la manivelle du volant de la main droite !! il devait falloir acquérir une solide technique pour quilter droit !) :IMG_1580

Une Singer 1910 à pédale, avec son meuble : IMG_2055

Une Singer 1923 (normalement à pédale, mais sans son meuble ni courroie) :

45032105_p

IMG_1360

Une Singer 1953 électrique, avec son meuble : IMG_1388

Une Singer 1964 électrique, avec son meuble et son tabouret : IMG_1361

Une White 1935 (environ), à pédale, avec son meuble en cours de restauration : IMG_1359

IMG_1366 IMG_1365 IMG_1364

Une Alfa (marque espagnole) des années 40, avec son meuble : IMG_1357 (pour celle-ci, elle était donc comme plusieurs des autres ci-dessus, mise à la poubelle près des containers de recyclage, sous la pluie, avec une vieille grosse malle, que j'ai récupérée aussi et que je suis également en train de restaurer.... que d'histoires, rêves, espoirs, ont pu accompagner ces objets qui ont failli tristement finir comme des ordures ménagères ordinaires si mon mari n'était pas passé par là et ne m'avait pas averti de leur présence).

On me pose souvent la question : "comment puis-je connaitre l'âge de ma vieille machine à coudre ?"... je ne peux vous répondre que pour Singer, allez à ce lien : http://www.singerco.com/support/machine-serial-numbers et chercher votre numéro de série dans une des trois catégories proposées (pas de préfixe lettre, préfixe lettre unique, préfixe lettre double), vous trouverez son année "de naissance" ; pour les autres marques, pas d'autre choix que de faire des recherches sur le net ou de vous adresser à un des deux forums de passionnés http://needlebar.org/bb2/ (en anglais)et http://www.lamachineacoudre.net/forum/ (en français).

Posté par brico-guyloup à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2009

Prendre un nouveau pied !

Et voilà, la manie de la collection commence à me gagner : j’ai trouvé un nouveau pied de biche “vintage” comme disent mes amies américaines :-) en Europe le terme serait simplement “ancien”, au Québec ce serait “antique”…. bref, pour unifier tout le monde, on dira “d’autrefois” simplement.

Il faut dire que, pour ceux qui ne me connaissent pas beaucoup, le vintage c’est mon dada ; voir mon blog de scrap vintage ICI, ou encore l’émotion que j’ai vis à vis de toutes ces mères, épouses, filles, anonymes, qui ont tracé notre route ; je leur avais d’ailleurs dédié un petit diaporama il y a quelques années, nommé “Femmes du Passé” que vous pouvez voir ICI si cela vous intéresse.

Donc, ma nouvelle trouvaille est un pied à boutonnières qui serait des années 40…. oui oui, ça existait déjà ; il est de la marque Greist, une manufacture américaine, et voici à quoi il ressemble :

44943919

Le système de près :IMG_1291 et la forme de boutonnière que l’on veut (il y en avait malheureusement plusieurs autres formes interchangeables qui étaient fournies avec lorsqu’il a été vendu, mais elles n’étaient plus avec, peut être le hasard des brocantes fera que je lui en trouverai d’autres) ; ces formes se mettent à l'intérieur du boîtier dans une encoche située sur le dessous : IMG_1285 (tout cela a besoin d’un bon décapage, et pourtant je l’ai déjà fortement nettoyé par rapport à l’état dans lequel il était).

Ce pauvre pied a été malmené par les années, mais une fois nettoyé et huilé, il fonctionne à merveille ! bien sur, il ne sera que pour le plaisir puisque j’ai un pied à boutonnières moderne qui était fourni avec ma Singer 7422, mais quelle différence, le moderne est tout en plastique et tout plat ! (voir la dernière photo du message ci-dessous).

Posté par brico-guyloup à 23:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 octobre 2009

Accessoires de la vieille machine Singer de 1910

Dans la machine à coudre Singer 1910, il y avait une belle boîte d'accessoires dans un des tiroirs ; en anglais, cette boîte s'appelait une puzzlebox.

J'ai photographié la boîte et ce qu'elle contenait ; ne cherchez pas la qualité des photos, je suis plus habituée à photographier nature et animaux qu'objets brillants à l'intérieur !

Je connais l'utilsation de plusieurs pieds, pas de problème, je les ai même testés sur ma propre machine Singer de notre époque, mais certaines pièces restent tout de même mystérieuses, le vieux guide des accessoires qui était fourni avec la machine ne présente que quelques uns de ces pieds, ce qui me laisse à penser que les autres ont soit été acheté par la suite, soit fournis en bonus comme ça a été le cas sur la mienne où j'ai eu plein de pieds en cadeau lors de l'achat (voir la dernière photo).

Je remercie d'ailleurs la très gentille Odile Berget, du site http://www.lamachineacoudre.net/ de ses explications

De ce fait, si quelqu'un parmi vous, amis visiteurs, sait à quoi ces pièces servent, et comment, je serai aux anges (au Québec on dit "aux oiseaux", ne me demandez pas pourquoi, mais c'est mignon !) si vous me l'expliquez.

La boîte fermée et ouverte : 

44699416_p

IMG_0968

Le pied universel monté sur la machine à la livraison :IMG_0981

Pied à plisser réglable, dit tucker en anglais :  IMG_0970

Pied fronceur, dit ruffler en anglais : IMG_0971ScreenShot006

Pied à ouater et son guide : IMG_0975

Pied à biaiser réglable : IMG_0976

Pied à repriser et broder à main libre (il me semble plus récent car le métal est plus bleuté et brillant) : IMG_0978

Pied ourleur pour rabattre (ourlet fin ou roulotté) : IMG_0980

Pied ourleur ajustable : IMG_0982ScreenShot003ScreenShot004

Pied à biaiser fixe : IMG_0996

Jauge à couper du biais (on l'emboîte sur la pointe arrondie d'une branche des ciseaux) : IMG_0973

Guide tissu à visser près du pied de biche : IMG_0984

Des pieds ourleurs de différentes tailles, mais...... je n'ai pas trouvé comment les fixer sur le pied ourleur principal comme indiqué sur le livret d'accessoires : IMG_0989

Des pièces parait-il à soutacher, mais là encore, je ne sais comment les utiliser : IMG_0985

Les canettes de fil et 2 navettes dans lesquelles on place les bobines avec un enfilage un peu particulier pour passer le fil, avant de mettre la navette dans le porte navette de la machine, tout comme on met notre canette actuelle : IMG_0990ScreenShot002

Ici, mes propres pieds de biche modernes.... oui oui, il y en a une bonne part en plastique ! pensez-vous qu'ils seront encore en état de marche dans 99 ans comme ceux ci-dessus ? IMG_0993

Posté par brico-guyloup à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 octobre 2009

Vieille et récente machines Singer

Mon mari adore restaurer des objets anciens ; récemment, il a remis en état total la vieille machine Singer de 1910 (date vérifiée auprès de Singer avec le numéro de chassis) de sa cousine Ontarienne.

En fait, maintenant, nous avons une Singer 1910 avec son meuble (dans le solarium qui commence à ressembler à une jolie salle d'antiquaire !), une Singer 1923 sans meuble (on ne sait pas encore où !), une Singer 1953 avec son meuble (dans le salon), une Singer 1967 avec son meuble (dans l'entrée), et une White 1939 (dans la chambre).... je commence à me demander si mon mari a attrappé le virus de la collection.... sinon il va falloir en mettre ... jsuqu'aux toilettes ... lol :-) à suivre !

J'ai, bien sur, fait un petit montage graphique de la dernière installée, celle de 1910 :

44595753_p

 avez-vous vu la cannette de fil qui rentre dans la navette qui elle même se glisse dans un logement (là où nous mettons nos cannettes modernes) ?

Demain si j'ai le temps, je vous ferai une photo de la belle boîte d'accessoires qui l'accompagnait, il y a plein de pieds de biche, de guides, de jauges, etc, enfin de trucs dont je ne connais même pas l'utilisation (les robes étaient compliquées à l'époque !) ; Ma grand-mère avait une machine identique lorsque j'étais petite (en France), je l'ai vu se servir de ces pieds, mais c'est loin et un peu oublié ; je fouille sur le manuel d'utilisation pour les (re)découvrir (et oui, on l'a aussi, défraîchi, mais toujours lisible) pour les essayer adéquatement (plis religieuse, soutaches, etc).

Mais je dis "chapeau Singer" : le calibre de la tige de support de pied de biche n'a jamais changé, et je peux utiliser tous ces pieds de 1910 sur ma propre machine de 2009.... voilà un bel exemple que devraient suivre beaucoup plus d'industriels, non ? les maniaques du changement qui veulent nous faire racheter un éléphant parce que le sabot n'est plus du bon calibre l'année suivante :-( Bref, je trouve qu'il est intéressant de savoir que tous les pieds Singer, quelque soit leur âge sont interchangeables sur nos machines modernes.

Au fait, saviez-vous que Monsieur Singer a eu de nombreux enfants, en mariage et hors-mariage (qu'il a reconnus et fait héritiers à parts égales de sa fortune) ; comme on le voit au travers également de sa magnifique invention qui a libéré les cousettes des semaines de coutures à la main : il aimait vraiment beaucoup les femmes.... lol !!!

Posté par brico-guyloup à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]