19 août 2023

La double annonce

(english below)

Fleur et Andrew ont pris une décision ce matin et comme ils étaient impatients d'annoncer ça à leurs amis, ils leur ont proposé de se retrouver à midi sur une table de pique-nique chez McDolls.

Une fois leur commande de hamburgers et frites placées sur la table, Fleur a déclaré :

- Andrew et moi avons décidé de nous marier et nous voulions vous proposer d'être nos témoins.

IMG_0826-1

Leurs trois amis les ont chaudement félicités et Elsa a confirmé que c'est avec joie qu'ils seraient leurs témoins de mariage.

Mais elle ajouta :

- Nous aussi, nous avons quelque chose à vous apprendre....

IMG_0819-1-3

James a passé un bras autour du cou de sa fiancée et a confirmé :

- C'est que nous pensons que nous allons être parents d'ici à quelques mois. Ce n'était pas prévu, c'est une surprise, mais ça nous va bien comme ça.

IMG_0821-1

- Félicitations frangin !! Super, je vais être tata. Je pense que Monsieur le Comte notre "cher père" va s'étouffer quand il apprendra ça. Dommage que je n'y sois pas pour le voir ! lance ironiquement Victoria à son frère.

IMG_0825-1

Totalement ahurie par cette nouvelle imprévue dont Elsa ne lui avait rien laissé entendre, Fleur demande bêtement à son amie :

- Wow..... ! Mais comment as-tu fait ton compte ? 

IMG_0823-1

- Oh ça, ma douce, je pourrai te le montrer ce soir si tu le souhaites, lui répond Andrew d'un ton taquin.

IMG_0824-1-3

Tout le monde éclate de rire autour de la table pendant que Fleur rougit jusqu'à la racine de ses cheveux !

Cela détend l'atmosphère et c'est joyeusement que ces jeunes appétits ont attaqué leur repas.

IMG_0832-1

Enfin, joyeusement...... presque tous, car Victoria, pour garder sa ligne de danseuse classique, contrôle drastiquement ses repas. Mais là, en regardant son petit sandwich à la tomate et sa pomme, elle regrette de ne pas avoir accepté de faire, pour une fois, une entorse à son régime quand les autres lui ont proposé d'acheter un hamburger !

IMG_0834-1

La prochaine fois, je dirai oui, j'aurai juste à forcer un peu plus sur les exercices à la barre pour éliminer les calories, se dit-elle.

Bonne journée :-)

♥♥♥

The double announcement
Fleur and Andrew made a decision this morning and as they were impatient to announce it to their friends, they proposed to meet at noon on a picnic table at McDolls. Once their order of burgers and fries was placed on the table, Fleur said:
- Andrew and I have decided to get married and we wanted to offer you to be our witnesses.
Their three friends warmly congratulated them and Elsa confirmed that it is with joy that they would be their wedding witnesses. But she added:
- We too have something to teach you....
James put an arm around his fiancée's neck and confirmed:
- It's that we think we're going to be parents in a few months. It was not planned, it's a surprise, but it suits us well like that.
- Congratulations bro!! Great, I'm going to be auntie. I think Monsieur le Comte our "dear father" will choke when he learns that. Too bad I'm not there to see it! Victoria quips ironically to her brother.
Totally bewildered by this unexpected news about which Elsa had let her hear nothing, Fleur stupidly asks her friend:
- Wow.....! But how did you manage?
- Oh my sweet, I can show it to you tonight if you want, Andrew replies teasingly.
Everyone bursts out laughing around the table while Fleur blushes to her hairline! This relaxes the atmosphere and it is happily that these young appetites attacked their meal. Almost all, because Victoria, to keep her line of classical dancer, drastically controls her meals. But there, looking at her little tomato sandwich and her apple, she regrets not having accepted, for once, a departure from her diet when the others offered to buy her a hamburger! Next time, I'll say yes, I'll just have to force the exercises at the bar a little more to eliminate the calories, she told herself.

Posté par Guyloup à 21:59 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2023

La décision de Fleur et le selfie

(english below)

Il y a longtemps que je ne vous avais pas donné de nouvelles de Fleur et Andrew (la dernière fois remonte à février dernier ; revoir ICI) quand Fleur hésitait sur la décision à prendre : se fiancer avec Andrew, comme il le souhaite (et elle aussi), et donc rester au Canada en essuyant les foudres de ses parents, ou repartir en France comme c'était prévu à la fin de ses études pour intégrer l'entreprise familiale.

Comme le lui a conseillé son amie Elsa, elle a suivi son coeur et accepté la demande d'Andrew. Toutefois, celui-ci ne voulant pas qu'elle risque d'avoir le moindre regret dans le futur, comme il savait que la jeune fille devait retourner passer quelques jours en France en août pour régler divers détails administratifs, il lui a proposé de patienter jusqu'au mois de septembre pour qu'ils emménagent ensemble, afin que Fleur aille passer ses vacances auprès de ses parents en France avant de s'engager définitivement sans aucun regret.

Fleur s'est envolée de Montréal pour Paris le 6 août, avec un retour prévu le 19. Les discussions avec ses parents se sont mal déroulées, ils n'ont rien voulu savoir de son amour pour Andrew et ont exigé qu'elle suive le plan prévu : elle doit intégrer l'entreprise familiale immédiatement et ne même pas retourner voir Andrew pour lui expliquer quoi que ce soit. Fleur a tout tenté pour leur faire comprendre ce qu'elle ressent, mais en pure perte car ses parents sont restés de marbre devant ses sentiments.

Elle s'y attendait : son enfance n'a été faite que d'exigence de réussite scolaire sans aucune tendresse en retour. En fait, s'est-elle dit, ils ne comprennent qu'une chose : les chiffres du bilan de leur précieuse entreprise qui passe avant les sentiments de leur fille. Mais si jusqu'ici Fleur avait été docile devant l'autorité parentale, son amour pour Andrew et les 2 ans d'études à Sherbrooke, loin de l'influence familiale, lui ont donné la force et le courage de suivre ses convictions, quoi qu'il en coûte.

Alors, un peu triste malgré tout, elle a préféré abréger un séjour qui devenait infernal chez ses parents et elle a échangé son vol de retour du 19 contre un vol qui quittait Paris le 12. Elle leur a proposé de venir la voir, afin de faire la connaissance d'Andrew, mais leur refus net a rompu les derniers liens qui auraient pu lui donner le moindre regret de son départ précipité.

Aujourd'hui,  ils sont allés visiter un appartement à louer (qui ne leur a pas plu). Ensuite, main dans la main, ils sont allés se promener dans le parc municipal de Sherbrooke en faisant des projets d'avenir. Au bout d'un moment, ils se sont assis sur le parapet qui surplombe le lac des Nations et ont pris un selfie.

IMG_0864-1

 - Elle est sympa cette photo. Je vais l'envoyer à mes parents, ainsi, qu'ils le veuillent ou pas, ils nous verront ensemble ! a-t-elle dit ironiquement.

 Voici la photo qu'elle leur a aussitôt envoyée en leur annonçant ses fiançailles officielles avec Andrew.

IMG_0874-1-5

Ensuite, ils ont repris leur promenade, et comme le font souvent les amoureux, ils se sont parfois arrêtés pour échanger un tendre baiser plein de promesse d'amour et de bonheur commun.

IMG_0880-1-4

...... (větements faits maison)

Bonne Fête à toutes celles d'entre vous qui ont Marie dans leurs prénoms 1f33b

Bonne journée :-)

♥♥♥

It's been a long time since I've given you any news from Fleur and Andrew (the last time was last February; see it again HERE) when Fleur was hesitating on the decision to make: to get engaged to Andrew, as he wishes (and she too), and therefore stay in Canada by wiping out the wrath of his parents, or go back to France as was planned at the end of her studies to integrate the family business.
As advised by her friend Elsa, she followed her heart and accepted Andrew's request. However, the latter not wanting her to risk having the slightest regret in the future, ans as he knew that the young lady had to return to spend a few days in France in August to settle various administrative details, he offered to wait until September for them to move in together, so that Fleur can spend her holidays with her parents in France before committing definitively without any regrets.
Fleur flew from Montreal to Paris on August 6, with a return scheduled for the 19th. Discussions with her parents went badly, they did not want to know about her love for Andrew and demanded that she follow the planned plan: she must join the family business immediately and not even return to see Andrew to explain anything to him. Fleur has tried everything to make them understand what she feels, but to no avail because her parents remained unmoved by her feelings.
She was expecting it: her childhood was made up only of the requirement of academic success without any tenderness in return. In fact, she told herself, they understand only one thing: the figures of the balance sheet of their precious company which comes before the feelings of their daughter. But if until now Fleur had been docile before parental authority, her love for Andrew and the 2 years of studies in Sherbrooke, far from family influence, gave her the strength and the courage to follow her convictions, whatever it costs.
So, a little sad in spite of everything, she has preferred to cut short a stay which was becoming infernal with her parents and she exchanged her return flight on the 19th for a flight which left Paris on the 12th. She offered them to come and see her, to meet Andrew, but their outright refusal severed the last ties that might have given him any regret over his hasty departure.
Today, the young couple went to visit an apartment for rent (which they did not like). Then, hand in hand, they went for a walk in Sherbrooke's municipal park, making plans for the future. After a while, they sat down on the parapet overlooking the Lac des Nations and took a selfie.
- It is nice this photo. I'm going to send it to my parents, so whether they like it or not, they'll see us together! she said ironically.
Here is the photo she immediately sent them announcing her official engagement to Andrew.
Then they has resumed their walk, and as swethearts often do, they sometimes stopped to exchange a tender kiss full of promise of love and common happiness.

(homemade outfits)

Posté par Guyloup à 22:46 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2023

Un choix difficile

(english below)

Nous retrouvons Fleur et Elsa, les deux amies colocataires.

Elsa va bientôt obtenir son diplôme de diététicienne spécialisée, et elle est toujours aussi passionnée de cuisine, c'est donc elle qui fait le repas du soir la majeure partie du temps, tout au moins quand elle ne sort avec son fiancé, James, ou bien que ce n'est Fleur qui sort avec son petit copain, Andrew.

Depuis quelques jours, Elsa trouve que son amie est "ailleurs", elle semble perdue dans ses réflexions. Ça l'ennuie et ce soir elle a décidé d'en avoir le coeur net.

- Qu'est-ce qui t'arrive ? tu n'as pas l'air dans ton assiette depuis la semaine dernière.

- Je ne pensais pas que ça se voyait tant que ça ! Tu as raison, j'ai une grosse décision à prendre, et comme elle va engager le reste de ma vie, j'hésite, confirme Fleur.

IMG_8747-1-5

- Assieds-toi et raconte-moi tout pendant que je sers la soupe. Tu y verras peut-être plus clair quand tu m'en auras parlé.

IMG_8747-1-6

- Voilà : Andrew et moi, nous allons terminer nos études cette année. Nous sommes très attachés l'un à l'autre, mais nous savions que notre histoire devait avoir une fin puisqu'il était prévu que je retourne en France et lui en Colombie-Britannique une fois que nous aurions obtenu nos diplômes respectifs.

- Je sais bien, ça me fait assez de peine de savoir que tu vas repartir là-bas et qu'on ne se verra plus, soupire Elsa.

IMG_8751-1

- À moi aussi, ça fait de la peine ! Et à Andrew aussi, justement. C'est bien ça l'histoire : il m'a proposé de ne pas repartir en Colombie-Britannique et de rester définitivement ici au Québec, que j'en fasse autant et que nous vivions ensemble. Comme nous avons l'un et l'autre un travail assuré à la fin du stage final de nos études si nous le souhaitons, ça serait facile. Mais c'est si inattendu par rapport aux projets que j'avais fait que je ne sais plus si je dois suivre mon coeur ou les projets. Mes parents avaient accepté du bout des lèvres que je vienne faire mes études au Canada mais à la condition que je revienne avec un diplôme pour travailler dans leurs propres affaires et y faire carrière.

- C'est à toi que tu dois penser, c'est ton avenir, pas celui de tes parents.

- Je sais bien, mais c'est tout de même beaucoup de choses qui me tombent dessus d'un coup : abandonner l'idée de retourner en France, fâcher mes parents, et surtout vivre en vrai couple avec Andrew. Il m'a même dit qu'il voulait qu'un jour je sois la mère de ses enfants, tu te rends compte ?!

IMG_8753-1-2

- Oh oui, je m'en rends compte ! C'est si merveilleux d'être aimée. Tu sais, depuis que je suis fiancée avec James, je suis si heureuse que j'aimerais que tu le sois tout autant, dit Elsa t'un ton rêveur en reposant la louche dans la casserole.

IMG_8754-1

Fleur se met à rire en se rappelant de l'explosion de colère du Comte anglais, le père de James, en apprenant ses fiançailles avec une simple roturière canadienne totalement inconnue.

- C'est sûr que votre histoire a été assez difficile aussi pour vous deux, mais vous vous aimez tellement fort que ça valait la peine de braver Monsieur le Comte !  

- Eh bien, Fleur, mon amie, je suis peut-être une mauvaise conseillère mais, moi, je te dis qu'il vaut mieux que tu dises oui si tu aimes vraiment Andrew, sinon tu le regretteras peut-être jusqu'à la fin de tes jours.

IMG_8756-1

- Mauvaise conseillère, toi ? non ! tu es simplement une incorrigible romantique. Mais c'est peut-être bien toi qui as raison finalement parce que tu as toujours l'air tellement heureuse et optimiste, on dirait que tu avances toujours avec le sourire sans te poser de questions.

- C'est que j'écoute plus souvent mon coeur que ma raison, et que j'essaie de vivre mes rêves. Parfois, rêver tout éveillée, ça fonctionne !

- Justement, j'ai souvent rêvé qu'il me demandait de rester au Canada avec lui, mais je n'ai jamais osé y croire. C'est sûrement pour ça que c'est difficile pour moi de me faire à cette idée. Et pour tout dire, mon coeur a terriblement envie de lui dire oui mais ma tête me rappelle que ce n'est pas le plus raisonnable des choix. Mais c'est quand même un choix que j'ai envie de faire.

IMG_8757-1

- C'est que tu vas lui dire oui, alors ? demande Elsa.

- En parler avec toi, ça m'a éclairci les idées. Mes parents et ma carrière en France, ça me fait moins peur de les perdre que de perdre Andrew, alors je crois que oui : je vais lui dire oui !

IMG_8758-1

- Youpiiii ! on va pouvoir ouvrir le champagne avec les amis pour fêter ça !

- Attends quand même que j'en ai parlé avec Andrew avant d'en parler aux autres !!

Ce soir, pour la première fois depuis plus d'une semaine, Fleur a bien dormi.

------

Bonne journée :-)

♥♥♥

We find Fleur and Elsa, the two roommate friends.
Elsa will soon be graduating as a registered dietician, and she's still just as passionate about cooking, so she's the one who cooks the evening meal most of the time, at least when she's not hanging out with her fiancé, James, or although Fleur who is dating her boyfriend, Andrew.
For the past few days, Elsa has found that her friend is "elsewhere", she seems lost in thought. It bothers her and tonight she decided to get to the bottom of it.
- What's wrong ? you haven't looked like you've been on your plate since last week.
- I didn't think it showed that much! You're right, I have a big decision to make, and as it will involve the rest of my life, I hesitate, confirms Fleur.
- Sit down and tell me everything while I serve the soup. Maybe you'll see more clearly when you talk to me about it.
- Here it is: Andrew and I are going to finish our studies this year. We are very attached to each other, but we knew that our story had to have an end since it was planned that I return to France and he to British Columbia once we would have obtained our respective diplomas.
- I know, it pains me enough to know that you're going back there and that we won't see each other again, sighs Elsa.
- It hurts me too! And to Andrew too, precisely. That's the story: he offered me not to go back to British Columbia and to stay here in Quebec for good, that I do the same and that we live together. As we both have a guaranteed job at the end of the final stage of our studies if we wish, it would be easy. But it's so unexpected compared to the projects I had done that I don't know if I should follow my heart or the projects. My parents had reluctantly accepted that I come to study in Canada, but on the condition that I come back with a diploma to work in their own business and make a career there.
- It's you you have to think about, it's your future, not your parents'.
- I know, but it's still a lot of things that suddenly hit me: giving up the idea of returning to France, upsetting my parents, and above all living as a real couple with Andrew. He even told me that he wanted me to be the mother of his children one day, do you realize?!
- Oh yes, I realize that! It's so wonderful to be loved. You know, since I got engaged to James, I'm so happy that I wish you were too, Elsa said dreamily as she put the ladle back in the pan.
Fleur starts laughing when she remembers the explosion of anger of the English Earl, James's father, when he learned of his engagement to a simple Canadian girl commoner, totally unknown.
- Of course, your story was quite difficult for both of you too, but you love each other so much that it was worth braving Monsieur le Comte!
- Well, Fleur, my friend, I may be a bad adviser, but I tell you that it is better for you to say yes if you really love Andrew, otherwise you may regret it until the end of your days.
- Bad adviser, you? No ! you're just an incorrigible romantic. But maybe it's you who is right in the end because you always seem so happy and optimistic, it seems that you always move forward with a smile without asking yourself any questions.
- It's that I listen to my heart more often than my reason, and that I try to live my dreams. Sometimes daydreaming works!
- Exactly, I often dreamed that he asked me to stay in Canada with him, but I never dared to believe it. That's probably why it's hard for me to get used to this idea. And to be honest, my heart really wants to say yes to him, but my head reminds me that it's not the most reasonable choice. But it's still a choice I want to make.
- Are you going to say yes, then? Elsa asks.
- Talking about it with you, it cleared my mind. My parents and my career in France, it scares me less to lose them than to lose Andrew, so I think so: I'm going to say yes to him!
- Youpiiii! we will be able to open the champagne with friends to celebrate!
- Wait anyway until I talked about it with Andrew before talking about it to the others!!
Tonight, for the first time in over a week, Fleur slept well.

Posté par Guyloup à 22:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mai 2022

Sortir le chien entre deux ondées

Il ne fait pas très beau et on a chuté de 31° hier après-midi à 12° cet après-midi... il pleut un peu par épisodes, je ne m'en plaindrai surtout pas car on en avait terriblement besoin.

Si ce n'est pas un temps pour les Wichtels, les grandes, elles, n'hésitent pas à sortir entre deux ondées, comme par exemple ici : Isabelle (Götz Happy Kidz 19"/50 cm, modèle Laura, customisée avec une perruque AG) qui promène son chien et semble surprise de me voir.

IMG_9807-1-3

J'ai plusieurs  idées (beaucoup !) de mises en scènes en tête pour mes bien aimés Wichtels et j'ai hâte de les photographier, mais elles vont attendre que le sol et l'herbe soient moins mouillées et plus accueillants pour les petits petons des lutins. Demain peut-être... 

Bonne journée :-)

♥♥♥

28 février 2022

La raison de l'arrivée de Victoria

(english below)

Il y a quelques temps, vous avez vu l'arrivée inattendue de Victoria, la soeur de James (revoir son arrivée ICI ).

Comme annoncé, Grand-Maman Nadette l'a conduite à l'appartement de l'entresol, où vivent sa petite fille Elsa et sa colocataire Fleur durant leurs études.

James était justement présent et discutait avec Elsa, sa douce fiancée (revoir la situation ICI ) et son amie Fleur.

Les filles ont préparé un thé et se sont éclipsées pour laisser le frère et la soeur discuter ensemble de la raison de l'arrivée imprévue de Victoria.

James a immédiatement attaqué sa soeur :

- Que viens-tu faire ici ? c'est Père qui t'envoie ?

IMG_8947-1-2

- Absolument pas. J'ai décidé de quitter la maison et de rompre toute relation avec notre famille. Père a tellement tempêté lorsque tu lui as annoncé tes fiançailles avec une inconnue et ton intention de t'établir définitivement au Canada que la vie était devenue intenable à la maison ; plus rien ni personne ne trouvait grâce à ses yeux. Son caractère a toujours été impossible, mais là, c'était pire que jamais. Comme dans une discussion je lui ai dit que nous ne connaissions pas la jeune fille que tu avais choisie et qu'il ne devait pas la juger avant de l'avoir rencontrée, il s'en est particulièrement pris à moi. Ton exemple m'a donné du courage et j'ai décidé à mon tour de suivre ma voie, de trouver du travail et de quitter la maison.

IMG_8949-1

- Effectivement, j'imagine bien la situation dans laquelle tu te trouvais. Je suis désolée d'avoir été à l'origine de tout ça, soupire James.

IMG_8952-1

- Ne sois pas désolé, au contraire : je vais enfin pouvoir faire le métier que j'ai toujours rêvé de faire ! Mes professeurs de danse du Royal Ballet avaient toujours regretté que je ne puisse danser que pour mon plaisir alors que je suivais le niveau professionnel depuis des années... C'était juste "mon amusement en attendant le mariage" comme disait Père avec tant de mépris pour une éventuelle carrière de ballerine. Eh bien, mes professeurs et le maître-de-ballet ont été enchantés quand je leur ai annoncé que j'avais décidé de faire carrière et que j'avais besoin de trouver du travail au Canada le plus rapidement possible. Moins d'une semaine plus tard, on m'offrait un poste de professeur privé de danse classique à Montréal avec la possibilité de me glisser doucement dans une future carrière aux Grands Ballets Canadiens car je suis appelée à passer une audition d'entrée dans le corps de ballet au mois d'avril, avec les recommandations de mes professeurs de Londres. Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi libre et heureuse que maintenant. Père ne peut rien faire car je suis majeure depuis trois mois maintenant et je dispose désormais à ma guise de la somme que m'a léguée Granny, ce qui me permet de voir venir en toute sérénité.

IMG_8950-1-3

James se sent rassuré pour sa soeur cadette car il ne l'avait pas vu être aussi calme, rayonnante et épanouie depuis bien des années.

- Le problème, grand frère, c'est qu'il va falloir que tu me supportes pendant deux semaines car mon contrat de professeur me garantit un petit appartement au-dessus du studio de danse, mais il ne sera pas disponible avant le 7 mars ! ajoute Victoria avec un sourire taquin !

IMG_8951-1-2

- Ça n'est pas un problème, on va trouver une solution ; je suis sûr que Grand-Maman Nadette et Elsa vont vite te trouver un hébergement temporaire. Alors bienvenue au Canada soeurette, et faisons ensemble face à nos propres destins à notre guise ! s'est exclamé James en tapant dans la main de Victoria.

- Qui aurait cru ça de nous il y a encore un an quand nous étouffions sans rien dire dans nos stupides conventions sociales familiales, dit-elle. 

- C'est terminé tout ça, désormais nous sommes et serons qui nous voulons être, et pas seulement qui notre père voulait qu'on soit pour le nom que nous portons, conclut-il.

IMG_8953-1

Le soir, Victoria ayant rapidement sympathisé avec Elsa et Fleur, Grand-Maman Nadette les a tous invités au restaurant ; le repas a été très animé et plein de rires lorsque James et Victoria se sont mis à raconter quelques anecdotes de leur enfance parmi les lords et les ladies... et même quelques anecdotes parfois un peu croustillantes de la vie secrète de la haute société lorsque le délicieux vin qui accompagnait le repas leur a fait légèrement pétiller la tête ! 

Bon lundi :-)

♥♥♥

Some time ago, you saw the unexpected arrival of Victoria, James's sister (review her arrival HERE ICI). As announced, Grandma Nadette drove her to the mezzanine apartment, where her granddaughter Elsa and her roommate Fleur live during their studies. James was just present and talking with Elsa, his sweet fiancée (review the situation HERE ICI ) and her friend Fleur.
The girls made tea and slipped away to let the brother and sister discuss together the reason for Victoria's unexpected arrival.
James immediately attacked his sister:
- What are you doing here ? did Father send you?
- Absolutely not. I decided to leave home and sever all ties with our family. Father was so angry when you announced your engagement to a stranger girl and your intention to settle permanently in Canada that life had become unbearable at home; nothing and no one found favor in his eyes. His character has always been impossible, but this was worse than ever. As in a discussion I told him that we did not know the girl you had chosen and that he should not judge her before having met her, he particularly took it out on me. Your example gave me courage and I in turn decided to follow my path, find a job and leave home.
- Indeed, I can well imagine the situation in which you found yourself. I'm sorry I started all this, James sighs.
- Don't be sorry, on the contrary: I will finally be able to do the job I've always dreamed of doing! My dance teachers at the Royal Ballet had always regretted that I could only dance for my pleasure when I had been following the professional level for years... It was just "my fun while waiting for marriage" as Father used to say with so many contempt for a possible career as a ballerina. Well, my teachers and the ballet master were thrilled when I told them that I had decided on a career and needed to find work in Canada as soon as possible. Less than a week later, I was offered a job as a private classical dance teacher in Montreal with the possibility of slipping into a future career with the Grands Ballets Canadiens because I have to audition to enter the corps de ballet in April, with the recommendations of my professors in London. I don't think I've ever felt so free and happy as I do now. Father can't do anything because I've been of age for three months now and I now have the money that Granny bequeathed to me as I please, which allows me to see what's coming with peace of mind.
James feels reassured for his younger sister because he had not seen her be so calm, radiant and fulfilled for many years.
- The problem, big brother, is that you will have to support me for two weeks because my teacher contract guarantees me a small apartment above the dance studio, but it will not be available until March 7 ! adds Victoria with a teasing smile!
- That's not a problem, we'll find a solution; I'm sure Grandma Nadette and Elsa will quickly find you temporary accommodation. So welcome to Canada sister, and let's face our own destinies together as we please! exclaimed James, clapping Victoria's hand.
- Who would have thought that of us a year ago when we were suffocating silently in our stupid family social conventions, she said.
- It's over all that, now we are and will be who we want to be, and not just who our father wanted us to be for the name we bear, he concludes.
In the evening, Victoria having quickly sympathized with Elsa and Fleur, Grand-Maman Nadette invited them all to the restaurant; the meal was very lively and full of laughter when James and Victoria began to tell some anecdotes of their childhood among the lords and ladies... and even some sometimes a little crisp anecdotes of the secret life of high society when the delicious wine that accompanied the meal made their heads light up!

♥♥♥

Posté par Guyloup à 01:37 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2022

Bonjour, je suis Victoria

(english below)

Fin d'après-midi chez grand-maman Nadette.

Elle est tranquillement installée dans sa mini-salle de cinéma pour visionner le nouveau film The cursed (voir ici) quand la sonnette a retenti. Ce n'était pas pour lui déplaire parce que le film, lui, ne lui plaisait pas du tout !

Dring dring.... La sonnette résonne à nouveau.
Grand-maman Nadette se lève tranquillement de son fauteuil..

Dring dring...
Zut, elle ne sait plus où elle a mis sa béquille, il va falloir que le visiteur patiente un peu car elle ne veut pas prendre de risques et il lui faut sa béquille pour traverser la maison.
Ah, la voilà tombée derrière le fauteuil ; Nadette la ramasse et se dirige vers la porte d'entrée.

Dring dring driiiiiiiiiiiiiiiiiing....
- Voilà, voilà ! s'écrie Bernadette. Une seconde, il n'y a pas le feu au lac quand même !

Elle regarde à travers la vitre et voit une jeune fille inconnue, mais dont le visage lui rappelle quelqu'un.

IMG_8843-1

Elle ouvre.

- Bonjour Madame, dit poliment la jeune fille. Je suis Victoria Walpole. Je vous prie de m'excuser de vous déranger, mais lorsque je suis allée à son appartement, son voisin m'a dit que mon frère James se trouvait chez vous ce soir. Pourrais-je le voir s'il vous plaît ?

IMG_8844-1

- Mais bien sur, entrez donc vite vous réchauffer jeune demoiselle, vous devez être gelée. J'appelle tout de suite votre frère, il est actuellement avec ma petite-fille, dans l'appartement du sous-sol qu'elle partage avec sa colocataire.

Grand-maman Nadette appuie sur le bouton de l'interphone pour appeler James qu'Elsa et Fleur ont invité à souper avec Andrew.

Ce faisant, elle se demande bien ce que la sœur de James vient faire ici. Elle espère qu'elle n'a pas été envoyée par "Mooonsieur le Comte" pour briser le cœur de sa petite-fille en contrant les projets d'avenir que James et elle ont élaborés. (voir ICI).

---

 Victoria est une poupée Happy Kid de Götz, modèle Mila 2022 qui est arrivée aujourd'hui chez moi chez Grand-Maman Nadette.  Elle est du même moule que son frère James :

IMG_1201-1

 

472293103 Merci pour vos visites et vos commentaires sur mes précédents messages, ils me font toujours un immense plaisir losque je les découvre chaque matin !

Bonne journée :-)

♥♥♥

English translation : 

Late afternoon at Grandma Nadette's. She is quietly installed in her mini-cinema to watch a film when the doorbell rang. It was not to displease him because the film did not please him at all!


Ring ring... The doorbell rings again.
Grandma Nadette gets up quietly from her chair.


Ring ring... She doesn't know where she put her crutch anymore, the visitor will have to be patient because she doesn't want to take any risks and she needs her crutch to cross the house. Ah, there she fell behind the armchair ; Nadette picks it up and heads for the front door.

Ring ring driiiiiiiiiiiiiiiiing....
- Here, here! cried Bernadette. One second, there is no fire at the lake anyway !

She looks through the window and sees a young girl who is unknown, but whose face reminds her of someone.

She opens.

- Hello Madam, said the girl politely. I am Victoria Walpole. I apologize for disturbing you, but when I went to his apartment, his neighbor told me that my brother James was at your house tonight. Could I see it please?

- Of course, come in quickly and warm up young lady, you must be freezing. I'll call your brother right now, he's currently with my granddaughter, in the basement apartment she shares with her roommate.

Grandma Nadette presses the intercom button to call James whom Elsa and Fleur have invited to dinner with Andrew. As she does, she wonders what James's sister is doing here. She hopes she hasn't been sent by Miiiister the Count to break her granddaughter's heart by thwarting her and James' plans for the future (see HERE).

 

Posté par Guyloup à 19:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 février 2022

Les amoureux sont seuls au monde

Comme le disait la chanson, lorsqu'ils sont ensemble, les amoureux sont seuls au monde

"Pressés et bousculés, sans souci des passants
Elle et lui tendrement, bras dessus, bras dessous
Se sont fait tous les deux les éternels serments
Que les amants se font quand ils sont un peu fous"

En cette soirée de Saint Valentin, devant la nuit étoilée, Elsa et James n'y ont pas fait exception...

IMG_8825-1

Bonne journée :-)

♥♥♥

 

Posté par Guyloup à 18:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2022

Attention, je passe !

 "Attention, je passe" ! s'écrie Christopher en doublant Greta.

IMG_8738-1

Greta ronchonne car elle déteste quand il lui coupe la piste ! 

IMG_8732-1-2

Lorsqu'ils sont rentrés dans leur appartement, ils ont dévoré une montagne de tartines beurrées avec un café bien chaud ; à 20 ans, le grand air, ça donne faim !

Personnages :

- Christopher : Gotz Happy Kidz 19 pouces/50 cm, modèle Frieda ; customisée avec une perruque American Girl Logan Everett, sourcils épaissés, rouge à lèvre effacé ;

- Greta : Gotz Happy Kids Götz 19pouces, modèle Svenja in Stockholm, Edition spéciale limitée 2021 (voir ICI).

Bonne journée :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 17:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2022

Oui, je le veux !

Retrouvons un peu Fleur, Elsa et leurs amis.

Le temps a passé, les étudiants sont déjà dans leur seconde année universitaire. Elsa a terminé sa formation de diététicienne et elle fait actuellement un stage qui lui permettra d'obtenir son diplôme définitif. James et elle sont désormais indissociables et leur complicité laisse présager un futur radieux pour ces deux amoureux.

Christopher, le cousin d'Elsa, partage maintenant la vie de Greta, la jeune Suédoise, qui, tout en poursuivant ses études, participe activement avec lui à divers mouvements pour la protection de l'environnement, et Dieu sait qu'au Canada, et plus particulièrement au Québec, il y a beaucoup à faire.

Il y a eu des moments de découragement de la part de Fleur, car les études de droit sont épuisantes, mais poussée par Elsa et soutenue par Andrew, elle tient bon et s'accroche.

Leur vie s'écoule donc comme un long fleuve relativement tranquille, au bout duquel chacun des trois couples a l'espoir de vivre ensemble ses rêves quand les études seront terminées.

Jusqu'à aujourd'hui où James a profité de leur désormais habituel repas du vendredi soir préparé en commun pour leur faire une annonce.

- Vous savez tous que c'est contre l'avis de mon "cher" père que je suis venu faire mes études ici, au Canada, pour échapper à la voie qu'il voulait me voir prendre. Je l'ai récemment informé que j'allais bel et bien m'installer définitivement ici à la fin de mes études et que c'est ici que je fonderai une famille avec celle que j'aime. Bien sûr, "Monsieur le Comte" a mal pris cette annonce. Je crois qu'il pensait vraiment que mes études étaient une fantaisie et qu'après 4 années "à la dure" vécues ici, j'allais rentrer saĝement "dans le rang" et me marier avec une pimbêche quelconque dont les quartiers de noblesse et la fortune de la famille auraient correspondu à ses choix à lui. Il a compris que c'était raté. Il était tellement furieux que, lui qui n'élève jamais la voix, a hurlé dans le téléphone ! C'était presque drôle de l'entendre s'énerver à ce point-là, c'était une des premières fois que je l'entendais ainsi. Il m'a même menacé de me déshériter, ce dont je me moque totalement lui ai-je dit car je ne veux plus rien avoir à faire avec ce monde-là. 

- C'est dingue de voir de tels comportements parentaux au 21e siècle ! s'exclame Greta.

Les autres ne sont pas étonnés car James a parfois mentionné ses parents durant des discussions et ils savent que son père est un homme riche, puissant et arrogant, pour qui la distinction sociale de la noblesse basée sur l'hérédité depuis des siècles doit à tout prix être préservée dans sa famille.

IMG_8692-1

- En fait, j'avais tellement de plaisir à l'entendre s'enrager que j'ai décidé d'en rajouter une couche, afin d'être certain qu'il abandonnera définitivement ses prétentions sur ma vie, que... je lui ai annoncé... mes fiançailles avec Elsa.

IMG_8682-1

Tout le monde en reste bouche bée ; la principale intéressée également !

IMG_8693-1

- Ma douce, j'espère ne pas avoir été trop présomptueux, et que tu accepteras de devenir mon épouse lorsque mes études seront terminées, dit-il à Elsa en lui tendant la main.

Greta retient son souffle en attendant de voir la réaction de son amie. 

IMG_8698-1

- Oui, je le veux de tout mon coeur, répond timidement Elsa, sous le regard attendri de ses amis et de son cousin.

IMG_8699-1

- Eh bien, s'exclame Fleur, ça mérite de fêter l'événement ; on abandonne notre repas à la maison : je casse ma tirelire et je vous invite tous au restaurant !

Ils sont allés dans une pizzéria où ils ont passé une des meilleures soirées de leurs jeunes vies.

Le père de James en restera-t-il là ?

Bon samedi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 17:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2022

Des nouvelles de mes Götz

Comme on me pose souvent des questions  pour savoir ce que deviennent Fleur et ses ami(e)s Götz, je vous ai fait une petite mise à jour de "leur vie" actuelle !

Natasha sortant avec Assane, a eu une violente dispute avec ses parents Ukrainiens qui n'admettaient pas que leur fille fréquente un garçon noir. Elle a quitté le foyer familial, ainsi que les études que son père lui avait imposé de faire. Elle a trouvé du travail dans une bijouterie. De son côté, comme c'était prévu, Assane travaille avec Christopher à la station de ski du Mont Orford. Natasha et Assane sont actuellement hébergés par Isabelle (une cousine de Christopher et Elsa), en attendant de trouver un appartement.

IMG_8472-1

Elsa et James sortent toujours ensemble ; Fleur et Andrew aussi. Toutefois, ils ne se voient pas aussi souvent qu'ils le voudraient en raison de l'intense travail que demandent leurs études respectives.

IMG_8474-1

Greta et Christopher filent le parfait amour dans leur petit appartement. Ils sont toujours militants pour l'écologie environnementale que jamais, bien qu'ils soient un peu déprimés de voir le peu d'utilité de leurs efforts mais ne perdent pas totalement espoir que l'humanité "se réveille".

IMG_8475-1

Finalement, voici une photo de groupe.

IMG_8476-1

 Il y a des lustres que j'avais tricoté les 6 pulls jacquard de droite (à la fin de l'été), et ce n'est seulement maintenant que je les leurs ais enfilés, sauf à Fleur et Elsa qui portaient déjà les leurs. Je vous rassure : par chance, aucun d'entre eux n'a attrapé de rhume ! 

Maintenant, une question : Céline est un nouveau personnage, mais n'est pas une nouvelle poupée. Etes-vous observatrice et savez-vous ce qui a changé ?

Bonne journée :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 17:07 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,