Comme je vous l'ai déjà expliqué, on manque d'eau, et quand on avait un orage cet été, la plupart du temps, c'était un "orage sec", ou presque sec. Mais les rares fois où il a plu, même un tout petit peu, c'était toujours à des heures inopportunes, c'est-à-dire à l'heure de la sortie du travail. Je suis sure que vous avez tous déjà connu ça.

Le pays du Dollsland (petit pays imaginaire enclavé dans le Canada !) ne fait pas exception à cette règle : Christopher sortait de sa journée de travail à la jardinerie et il a plu... Il savait que ça ne durerait pas, puisque visiblement, la vraie véritable pluie a décidé de bouder le Canada, alors il a vite mis son Kway et il a foncé pour "passer entre les gouttes". 

"Il commence à faire frais, il va être temps que Guyloup me tricote un pull" pensait-il en pédalant énergiquement.

IMG_2871-11

IMG_2896-11

IMG_2896-1

Si cette photo vous plaît, vous pouvez la voir en grand format ou la télécharger en cliquant sur ce lien : IMG_2896_1920

Effectivement, il va être temps que je tricote pour lui afin qu'il mette quelque chose par-dessus son t-shirt car il fait de moins en moins chaud au pays de la neige (photo du jour de l'ordinateur de bord de la voiture) :

IMG_2864-1 Je regrette déjà tellement nos canicules ! 

Si seulement ces baisses de température s'accompagnaient de vraie pluie pour enfin arrêter les incendies de forêt... Croisons les doigts. Mais la sécheresse est bien là, du reste comme vous pouvez le lire ICI, même les approvisionneurs en eau (pour les gens qui ont des puits de surface) commencent à avoir des problèmes.

ScreenShot06750

ScreenShot06751

ScreenShot06752

Nous avons un puits artésien profond chez nous, creusé à 100 mètres (300 pieds), il y en a donc pour un moment avant qu'il ne soit plus alimenté (sauf problème majeur de la nappe souterraine, ce qui est déjà arrivé à certains endroits à cause des fracturations hydrauliques) mais pour ceux qui ont des puits moins profonds (quand on fait creuser le puits, plus c'est profond, plus ça coûte cher, alors certaines personnes arrêtent à la première eau), ça va être un vrai problème dans tout le pays si cette sécheresse qui s'est installée depuis quelques années doit perdurer. 
C'est que, en dehors de l'enceinte des villes, au Canada, on n'a pas d'eau "de la ville", on est alimenté par puits de surface ou puits artésiens personnels ou communautaires ; et certains villages n'ont même pas du tout d'eau "de la ville". L'alimentation en eau par puits représente 80 % de la population du pays.... alors je vous laisse imaginer la panique si les puits s'asséchaient vraiment. 
Faites la danse de la pluie pour nous ; merci !

Même l'ouragan Ida s'est contenté de nous assombrir et nous éventer, avec juste un minuscule arrosage de quelques petits millimètres d'eau, quand il est passé chez nous la semaine dernière. Voici une photo que j'ai prise de la prairie à côté de chez nous :

IMG_6026-1

Toutefois, cette fois, on nous annonce l'éventuel passage de l'ouragan Larry, qui pourrait vraiment nous arroser un peu plus (tout au moins s"il se dirige vraiment chez nous, et non pas sur la côte Atlantique nord si il change de trajectoire).

À suivre ! En attendant, je vais aller tricoter pour Christopher :-)

Bon mardi !

♥♥♥