16 avril 2011

Je republie ici les quelques messages qui avaient été publiés à la rubrique Stampmaker de mon blog bricoguyloup 

 

16 avril 2011

UTILISER LE LOGICIEL IMAGEPAC FOURNI AVEC LE STAMPMAKER

Voici encore une question qui m'a été posée plusieurs fois, par Nadine, Scrapbooknet, et d'autres personnes : comment fait-on un négatif pour créer ses tampons dans la machine Stampmaker ?

C'est simple : on utilise le logiciel Imagepac qui est fourni avec la machine, et il est merveilleusement simple.

Ne vous cassez pas la tête avec des programmes comme Inskape ou Illustrator, non ! regardez le principe que je vous montre sur une image que j'ai crée en imitant l'étampe Magnolia "love" mais que j'ai refaite en version française (demandez-là moi si elle vous intéresse).

1 - On ouvre le logiciel (bien sur !).

2 - On importe son image (formats jpg, jpeg, gif, tiff ou bmp) ScreenShot002au moyen du bouton "Open drewing" (en anglais = ouvrir le dessin). Si votre image est en format png, il faut le convertir en jpg auparavant.

3 - elle s'importe dans son format originalScreenShot001

4 - on utilise le bouton "AutoFit" (en anglais = redimensionnement automatique) qui va lui donner la bonne tailleScreenShot004

ScreenShot003

5 - on utilise le bouton Line Drawing

63807415

qui va transformer l'image en négatif

63807612

6 - on choisit le format de sachet de gel de son tampon, petit sachet de gel A8 (5,2 x 7,8 cm) ou moyen sachet de gel A7 (7,4 x 10,5 cm) en cliquant sur le logo

ScreenShot006ScreenShot007

7 - voilà, il restera juste à imprimer le négatif avec notre imprimante (position niveau de gris/encre noire seulement) sur une feuille spéciale pour négatifs comme celles qui sont fournies dans la boîte du Stampmaker :

63807421

vous verrez en haut à droite l'inscription ScreenShot009cela signifie que vous pouvez déplacer l'image où bon vous semble pour l'imprimer à un endroit de votre choix sur la feuille de négatif en le déplaçant avec la souris ; ceci est bien pratique car lorsqu'on fait un ou deux tampons seulement sur une feuille de négatif, on découpe la partie imprimée mais bien sur on conserve le restant de la feuille pour de futures impressions de futurs négatifs pour de futurs tampons :-) exemple de déplacement :63807425

 

 

17 janvier 2011

LE STAMPMAKER : UNE VRAIE MERVEILLE !!

À Noël, le bon Saint Nicolas ou Père Noël selon votre choix, m'a apporté une merveilleuse machine appelée Stampmaker ! c'est à dire une machine à fabriquer ses propres tampons clairs.

teresaandstampmaker

Et ça marche merveilleusement bien ! finesse, précision, et liberté de choix, tout y est !

Et c'est si simple : on prend une image JPG, en 3 clics le logiciel de Stampamer la transforme en négatif, on met le négatif dans la machine avec un sachet de gel pendant 3 mn, on rince, on remet dans la machine durant 2 mn, et voilà ! on a notre tampon personnalisé prêt à l'emploi !!

Voici une vidéo qui va tout vous expliquer :-)

et voici les premiers tampons que j'ai réalisé :

étampes1-060111-guyloup étampes2-090111-guyloupCG_partoA7

et un aperçu (mal scanné) du dernier tamponné à la Versafine sépia sur un papier d'imprimante ordinaire, mais c'est juste pour vous montrer que tous les détails sont parfaitement nets et délicats :

Image 1

Les tampons nous reviennent à un prix dérisoire par rapport à ceux achetés dans le commerce (exemple, sur le premier négatif, je peux extimer que chacun des 4 tampons m'est revenu à à peine plus d'un dollar canadien).

C'est vraiment une merveilleuse machine !

(disponible chez Photocentric aux USA et en Europe)

Posté par brico-guyloup à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]