27 mai 2019

La beauté du Vermont

Ce week-end, nous sommes allés faire une grande balade au Vermont pour profiter des feuillages tout neufs dont le vert éclate joyeusement partout, et pour fêter l'anniversaire de Petit Mari.

Il ne faisait malheureusement pas très beau, ou tout au moins beau entre deux averses ; et pas chaud non plus. La météo s'était bien trompée en prévoyant une remontée des températures.

J'ai rapporté quelques photos ; elles sont plus ou moins réussies pour certaines, mais je vous les présente toutes malgré tout.

Rue principale d'une petite ville frontalière :

IMG_1623-1

 

IMG_1793-1

IMG_1626-1

 

On sort de la ville, et c'est parti pour la balade.

IMG_1630-1

IMG_1633-1

 

Bien sur, nous étions accompagnés de Belle et Ethan, les "mini-nous" comme les appelle mon mari :

 

IMG_1616-1

IMG_1634-1

 

IMG_1635-1

IMG_1637-1

IMG_1640-1

IMG_1641-1

IMG_1642-1

IMG_1647-1

IMG_1649-1

IMG_1653-1

IMG_1655-1

IMG_1656-1

IMG_1658-1

IMG_1659-1

IMG_1661-1

IMG_1662-1

IMG_1664-1

IMG_1665-1

IMG_1666-1

IMG_1672-1

IMG_1674-1

 

IMG_1679-1

IMG_1680-1

 

Il est vraiment magnifique ce lac Willoughby, s'exclame Belle. 

IMG_1690-1

 

Mais on a bien fait de ne pas apporter nos maillots de bain !

IMG_1716-2

 

 

Elle a raison la petite : ce lac est un des plus profonds et perpétuellement froids des lacs glaciaires américains, même en été il n'est pas très chaud, ce qui a permis de l'ensemencer avec ....... des saumons ! (pour la pêche touristique en été), c'est pour vous dire qu'il n'est pas chaud.

IMG_1724-1

IMG_1740-1

IMG_1741-1

 

À l'autre bout du lac, on découvre des enfants qui se baignent, sous la surveillance d'un parent frigorifié qui se réchauffe avec un café !!! il faut bien être jeune pour se baigner ce jour là dans un lac aussi froid !

IMG_1744-1

IMG_1745-1

IMG_1748-1

IMG_1751-1

IMG_1752-1

IMG_1756-1

 

La place principale d'un petit village typiquement américain comme je les aime.

IMG_1762-1

IMG_1766-1

IMG_1769-1

IMG_1770-1

IMG_1777-1

IMG_1781-1

IMG_1782-1

IMG_1783-1

IMG_1786-1

IMG_1789-1

 

Sur le chemin du retour, Belle et Ethan ont voulu photographier une cascade ; ils n'étaient pas plus rassurés que leurs chiens et ne se sont pas trop approchés !

 

IMG_1731-1

Voilà, c'est tout pour ce message.

J'espère que vous aurez aimé cette première journée ; la suite de la balade sera pour demain ou après-demain selon le temps dont je disposerai pour publier les photos (emploi du temps un peu chargé pour le moment, mais qui n'est pas dans le même cas ?!).

Pour les températures, c'est toujours frais, on attend que ça s'améliore ; voici la météo de cette soirée et les prévisions pour la nuit, comme vous voyez, on est encore très loin de l'été.

 ScreenShot02047

 

Toutefois, les jonquilles et les violettes commencent à fleurir, c'est tout de même bon signe !

Bon mardi :-)

♥♥♥

 

 

 

Posté par brico-guyloup à 22:40 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 mai 2019

Rebecca et les fleurs, Victor et le jeu du cerceau + fonds d'écrans (wallpapers)

Il a fait (relativement) beau, entre deux averses, et (presque) chaud depuis hier.

Le résultat ne s'est pas fait attendre : les feuilles ont littéralement "explosé" dans les arbres, et l'herbe a poussé quasiment à vue d'oeil !!

Dans la forêt, les sous-bois renaissent. Les premières fleurs y sont les érythrones d'amérique. 

En 1920, je suppose que c'était pareil. Alors Rebecca est allée y faire un tour pour les admirer en promenant son chien.

IMG_1513-1-4

En revenant de sa promenade, elle a retrouvé son frère Victor qui a enfin des chaussures aux pieds !!

Dès qu'il les a eu enfilées, il s'est précipité dehors pour aller jouer au cerceau avec que la pluie ne l'en empêche.

Rebecca le regardait avec envie car Victor est vraiment très doué à ce jeu : son cerceau ne tombe presque jamais.

IMG_1521-1

Saviez-vous que le jeu du cerceau est probablement le plus vieux jeu du monde, avec la balle (ballon) ??

Les Grecs de l’Antiquité préconisaient de faire rouler le cerceau en courant derrière lui puis en le précédant sans qu'il tombe, comme exercice bénéfique pour la santé, "coodonnant le corps et l'esprit". 

Eromenos_hoop_Staatliche_Antikensammlungen_2674_n2  563px-Berlin_Painter_Ganymedes_Louvre_G175 (1)

Au fil des siècles, les cerceaux ont été oubliés, puis repris à nouveau, et ré-abandonnés pour être retrouvés avec force au 17e siècle et rester un jeu aimé des adultes et enfants du monde entier, dans toutes les matières, bois, fer, ou simple vieux pneu !

1-le-jeu-du-cerceau-hoop-rolling-18th-photo-researchers220px-Child_playing_with_hoops_mosaic

Hoop-RollingBoys_with_hoops_on_Chesnut_Street

19005cb91291fe54 ScreenShot02036

ScreenShot02034ScreenShot02035

ss7730035_7730035_8400595_0

jusqu'aux années 50 où une nouvelle utilisation lui a été trouvée : de "hoop" (cerceau), il est devenu 'hula hoop" :

ebe7893105ade58f737779007ba30869julaug2018_a07_prologue

Et vous, avez-vous déjà fait rouler un cerceau ? ou tourner un hula-hoop ?

Si les deux photos de Rebecca dans les fleurs et Victor et son cerceau vous plaisent, les voici en format fond d'écran plan large, 1920 px, à télécharger ici : IMG_1513_1920  et  IMG_1521_1920

Pour ce qui est de notre météo : ÇA Y EST !!!! les températures douces s'installent enfin. Comme d'habitude à ces dates (seconde quinzaine de mai) le froid décroche enfin et la belle saison arrive :

ScreenShot02033

Youpiiii !!

Bon vendredi :-)

♥♥♥

 

22 mai 2019

Couture : le costume de Victor (1920)

Après la casquette, le gilet et les knickerbockers, voici maintenant la veste.

Et Victor est bien fier de son costume. Il le montrera fièrement à sa soeur Rebecca quand elle va arriver.

Sur cette photo, il hésite entre jouer du violon, ou bien continuer à lire un roman de Jules Verne... tandis que son chien espère aller faire une promenade.

Mais non, pas de promenade possible car, comme vous le voyez, Victor n'a toujours pas de chaussures ! elles sont quelque part dans les méandres de la poste.

IMG_1415-1

De toutes manières, il ne faisait pas un temps à aller se promener aujourd'hui :

ScreenShot02019

 

et ce soir, la chaleur n'est toujours pas au Rendez-vous.

ScreenShot02020

 

Les chaussures arriveront peut être avec la belle température, en espérant pour Victor (et pour nous) que ça ne sera pas en juillet seulement !

Bon mercredi :-)

♥♥♥

21 mai 2019

Bavardages de filles !

Que peuvent bien raconter les 4 filles (dont la sœur et la fiancée de Soleil d'automne) pour qu'il ait l'air si perplexe en les entendant ?

Je vous laisse faire vos propositions de dialogue.

À vos imaginations de parler !!

IMG_1175-1-3

Photo grand format fond d'écran (wallpaper) à télécharger ici si vous le souhaitez : IMG_1175_1920

Bonne journée :-)

♥♥♥

 

19 mai 2019

Les knickerbockers de Victor

Après la casquette, il fallait d'urgence un pantalon à Victor, car il n'avait qu'une chemise, un caleçon et des chaussettes sur lui.

Pour rester dans l'esprit de la mode de 1920, je lui ai cousu des knickerbockers.

Le gilet a été fait "au pifomètre", il ne tombe pas mal, mais la laine fine et molle que j'ai utilisée ne donne pas un beau résultat.

Pour les chaussures, Victor devra encore attendre un peu car elles sont en route.

Désolée pour son attitude : je lui ai dit que ça ne se faisait pas quand on le photographie de se mettre les pouces dans les poches pour soutenir ses mains, mais c'est un vrai coquin !

Il est un jeune virtuose du violon, comme vous le voyez sur la table.

IMG_1346-1

Si j'ai assez de ce tissu, je vais lui faire une veste assortie.

Les knickerbockers étaient très à la mode dans le premier tiers du 20e siècle dans l'habillement occidental. Il spouvaiten également être portés par les dames, généralement dans un tissu plus fin et plus souple que ceux des hommes qui étaient en lainage, serge, etc. 

800px-Ellimans-Universal-Embrocation-Slough-1897-Ad

Saviez-vous qu'il y a quelques années encore, en Amérique, le terme knickerbockers désignait les gens riches de de Manhattan et de façon générale les New-Yorkais ?

La raison en est un livre satirique "The history of New York" écrit il y a plus d'un iècle par un soi-disant Dietrich Knickerbocker, nom d'auteur qui n'était qu'un des TROIS noms de plume du prolifique écrivain Washington Irving !

Sous ce pseudonyme, l'auteur se faisait passer pour un écrivain snob dont la généalogie remontait aux premiers colons "huppés" de la Nouvelle-Angleterre, et qui portait ce type de pantalon ! D'où l'attribution de ce sobriquet aux nantis de Manhattan.

Je vous souhaite à tous et toutes un bon dimanche, en knickerbockers ou toute autre tenue de votre choix !

♥♥♥


17 mai 2019

Couture : casquette à l'ancienne

Juste un petit quelque chose, pour dire à ma machine à coudre que je ne l'oublie pas : une casquette à l'ancienne pour mon petit gars des années 20 (....1920, pas 2020).

IMG_1287-1

IMG_1283-1

En cherchant des idées de couture pour cette époque, j'ai vu énormément de photos de 1920 avec des enfants pieds nus, comme ceux-ci :

article-2017054-0CC18B2B00000578-472_634x775

original

Pourtant, le grand crack boursier américain n'aurait lieu que 9 ans plus tard, donc rien à voir.

Pour nous qui vivons dans le confort, et par rapport à ça, dans l'opulence, il est difficile de se dire qu'il y a seulement 100 ans, autant de gens vivaient si chichement. 
Combien d'entre nous ont eu des  arrière grands parents qui vivaient dans des conditions qui de nos jours passeraient presque pour le tiers-monde ! 

Nous avons de la chance, je me demande si on le réalise vraiment ; et surtout si les jeunes générations le savent.
Pourtant, on devrait de temps en temps penser à chaque geste qu'on fait, qu'il était impossible de poser pour la plupart des gens de cette époque, sauf les très nantis. Comme prendre un bain chaud, avoir un lit douillet et propre, des vêtements chauds ou frais à profusion, la sécu, la voiture, les supermarchés où on trouve de tout, les toilettes dans la maison, le téléphone dans la maison, la machine à laver, le frigidaire plein, etc etc... ou simplement aller à l'école et passer des diplômes pour pouvoir choisir son métier.


Je vous souhaite donc une belle journée de vendredi, dans le confort moderne et la bonne humeur :-)

♥♥♥

15 mai 2019

Garçon en fille... blonde en brune... ??

Je n'étais pas satisfaite du garçon Guillaume, alors je l'ai re-transformé en fille blonde (blonde, comme est normalement le modèle American Girl de Kit Kittredge qu'il était à l'origine).

IMG_3820-1

IMG_1263-1

Mais là encore, je n'étais pas satisfaite.

Je me suis rappelée qu'il me restait une perruque brune de Samantha Parkington, j'ai eu envie de lui essayer.... et là, c'est pour moi un vrai coup de cœur : en brune, je la trouve absolument superbe.

IMG_1275-1

Elle sera désormais Hannah, la cousine russe immigrée de l'Américan girl Rebecca Rubbin qui représente une jeune juive de New-York en 1920. Et oui, encore une nouvelle époque du passé qui entre dans ma petie famille : les années folles ! la couture est repartie pour une nouvelle série de vêtements de cette époque !! Je pense même que Rebecca va avoir un frère, dans ce cas, culottes courtes et casquette obligent !!

 

Et vous ? quelle version préférez-vous ? graçon, blonde, brune ?

♥♥♥

14 mai 2019

Soleil, couture, et météo

Quand il y fait beau, il faut vite en profiter.

C'est ce qu'on fait Gabrielle et Rémi en allant se balader au bord du lac.

J'ai cousu la tenue de Rémi pour lui faire plaisir car c'est un fan de base-ball, dont il espère d'ailleurs faire son métier.

La tenue de Gabrielle est plus ancienne, je vous l'ai déjà montrée il y a quelques semaines.

IMG_0661-1

IMG_0663-1

Toutefois, ne croyez pas qu'il fasse aussi chaud que ces photos semblent le montrer... voici notre météo actuellement, 14 mai, à 14 heures :

ScreenShot01977

Toutefois, ça va mieux que la semaine dernière où il gelait encore certaines nuit ; cette fois, il fera 2°.

ScreenShot01979

J'espère que c'est un peu mieux chez vous.

♥♥♥

11 mai 2019

L'hirondelle fait le printemps !

Noéline, Narcisse, Lisette, Perrine... et l'hirondelle, vous souhaitent un BON DIMANCHE :-)

IMG_0707-1

Si cette photo vous plait, je vous l'offre en fond d'écran (wallpaper) plan large 1920 pixels :

IMG_0707-1920à télécharger ici : IMG_0707_1920

 

Vous avez peut être remarqué les prénoms anciens de ces poupées (mieux que des prénoms anglophones, puisqu'ils sont sensés vivre dans la prairie au Québec !). 

SuzetteLisettePerrinePerrineNoéliseNoélineNinonNinonHortenseHortenseGaranceGaranceAugusteAugusteEugèneEugène NarcisseNarcisse

 

 

♥♥♥

09 mai 2019

Capture d'une jument pinto + éducation des enfants (+ fond d'écran) - Capture of a mare pinto + wallpaper

Soleil d'automne est un jeune homme maintenant. Il doit commencer à penser à son avenir.

Il est parti capturer une belle jument pinto suivie d'un poulain.

Il va patiemment la dresser, et pense offrir le poulain à Sourire tranquille quand il a demandera en mariage l'an prochain pour ses 15 ans.

IMG_0786-1-3

Ne soyez pas surpris de l'âge, les amérindiens se mettaient en couples très jeunes.

Certaines nations étaient monogames, d'autres étaient polygames. 

Certaines nations étaient patriarcales, d'autres étaient matriarcales.

Dans tous les cas, les enfants étaient le but d'une vie car ils étaient considérés comme la richesse de la tribu, c'est à dire son avenir. Ils étaient particulièrement entourés et éduqués, notammment par les aînés dont c'était une des principales occupations (c'est là l'origine des légendes amérindiennes, basées sur les animaux dotés de comportement humains, donnant ainsi des leçons aux enfants "en douceur"). Les mères et les femmes de la tribu les gardaient près d'elles jusqu'à l'âge où les garçons rejoignaient les hommes pour apprendre leurs futurs devoirs : chasse, guerre, défense de la tribu et attaque de la tribu ennemie voisine, puis étaient considérés comme homme à part entière, avec l'attribution d'un nouveau nom vers l'âge de 14 ans.

Bien que les amérindiens aient été frustres et assez primitifs (contrairement à ce qui se raconte depuis les années 70, où des rêveurs tripeux essaient de les faire passer pour des grands philosophes écologistes et ouverts à tout, ce qui est vraiment très loin de la vérité), ils avaient toutefois une sagesse que nous avons perdue : les enfants sont notre avenir, et on doit s'occuper d'eux soi-même pour leur apprendre sagesse et justice, pas s'en débarasser du matin au soir, week-ends et vacances compris, comme d'objets encombrants, en attendant que ce soit la société qui les éduque. Je repense notamment à la réflexion d'une collectionneuse de poupées américaine, professeur, qui, un soir, à écrit en gros caractères sur Facebook : "Si je suis professeur, je suis là pour apprendre à votre enfant les maths, la géographie ou la littérature, mais absolument pas pour lui apprendre à dire S'il te plait ou Merci".

Bref, pour en revenir à mes petits personnages, voici donc pourquoi le jeune Soleil d'automne pense déjà à se marier avec Sourire tranquille !

Si la photo ci-dessus vous plait, je vous l'offre en fond d'écran 1920 pixels plan large :

IMG_0786-1920à télécharger ici : IMG_0786_1920

Pour celles qui se demandent pourquoi je parle si souvent des amérindiens, je vous rappelle, si vous ne le saviez pas encore, que mon mari est métis algonquin !

Bon vendredi :-)

Bises