Dimanche fin de matinée. Belle est en train de cuisiner pour le repas de midi (soit le déjeuner en France, appelé dîner au Québec).

La sonnette de la porte d'entrée retentit.

IMG_1980-1

C'est Coraline, la meilleure copine de Zoé. Belle la fait entrer, un peu interloquée de la voir avec une grosse valise.

- Bonjour Belle. Je vous remercie beaucoup de m'avoir invitée à séjourner chez vous. Mon frère et ma soeur partent chez mes cousins, mais comme ils sont tous grands, j'aurais été la seule petite fille là bas, et je me serais ennuyée. Alors, comme Maman doit aller travailler à l'hôpital, elle ne savait pas ce qu'elle allait faire de moi ces jours-ci. Pour vous remercier, elle vous envoie ce gros bouquet de mimosa que nous a envoyé ma tante qui vit dans le sud, tenez sentez-le, ça sent super bon ! Est-ce que Zoé est là ? Je suis sure qu'on va bien s'amuser, mais je vous promets qu'on va aussi travailler les leçons qu'on nous a dit d'apprendre pendant la fermeture de l'école, ça c'est sur. Et on ne vous dérangera pas, et même si on peut vous aider, on le fera volontiers.

Devant le flot de paroles enthousiastes et le charmant sourire de Coraline, Belle ne dit rien. Elle sait que la petite dort tres souvent chez sa petite-soeur : la maman de Coraline eleve seule ses trois enfants malgre les horaires de travail de l'hopital, et cela doit l'aider beaucoup de ne pas s'inquiter pour sa benjamine a chaque fois qu'elle est chez sa copine et part a l'ecole avec elle.IMG_1983-1-3

Elle fait enlever son manteau à Coraline, la fait asseoir et lui sert un chocolat bien chaud, parce que vent du nord souffle fort aujourd'hui et que la la fillette est gelée. Ensuite, elle met le mimosa dans un vase rempli d'eau et s'enivre du délicieux parfum des petites boules jaunes.

Puis enfin, elle appelle Zoé ! La petite arrive, toute joyeuse de voir son amie dans la cuisine.

- Zoé, c'est toi qui a invité Coraline ? lui demande Belle.

- Oui, je lui ai téléphoné hier soir, répond Zoé.

- Tu aurais pu m'en parler, tu ne crois pas ? 

Zoé prend un air offusqué :

- Mais j'ai demandé à Ethan après avoir terminé mon devoir, et il a répondu que je pouvais, alors je pensais qu'il t'en avait parlé !IMG_1988-1

- OK, on en reparlera, fait Belle. Va donc avec Coraline installer ses affaires dans ta chambre. Moi, je vais aller voir Ethan....

Coraline est rassurée : elle commençait à se demander si elle n'allait pas finalement devoir partir chez ses grands cousins ! alors elle se dépêche de se lever de table et de prendre sa valise pour suivre Zoé.IMG_1990-1-2

Pensez-vous que Belle et Ethan se sont disputés ? mais non : Belle connait son Ethan, souvent un peu "dans la lune", surtout quand il étudie ses cours. Et elle l'aime comme ça !

Donc, quand il lui a avoué que Zoé lui avait "surement posé la question" mais qu'il avait du lui répondre machinalement, elle n'a pas été étonnée et s'est contentée de rire et de lui dire :

- J'ai l'impression que je n'ai pas seulement deux enfants dans l'appartement, avec toi, ça ferait presque trois !!

Et l'histoire s'est close sur un baiser.

Mais voilà... combien de coups de téléphone Zoé a-t-elle passé hier soir ? vous en souvenez-vous ? Belle ne risque-t-elle pas d'avoir des surprises dans les jours prochains ?!!!

À suivre !

L'histoire du mimosa est un de mes souvenirs d'enfance : une amie de ma grand-mère était partie s'installer à Nice pour sa retraite ; chaque année en février-mars, elle nous envoyait une grosse boite pleine de mimosa que nous mettions dans des vases ; comme Belle, je m'enivrais littéralement de ce parfum délicat qui embaumait dans toute la maison. Pour un anniversaire de ma grand-mère, cette adorable dame lui avait envoyé un flacon métallique contenant de l'essence de mimosa qu'elle avait acheté à Grasse, nous l'ouvrions de temps en temps pour en prélever une goutte pour parfumer les oreillers ; le flacon a duré de longues années, puis la gentille amie de Nice est décédée, et ma grand-mère aussi, en 1993, mais j'avais conservé ce flacon qui, bien qu'il fut vide, sentait encore aussi bon qu'au premier jour, je l'entrouvrais, je respirais un peu et je refermais, il me faisait penser à leurs rires et bavardages quand elles se rencontraient.... malheureusement il est resté en France, comme beaucoup de choses, et il a été perdu depuis. Mais il me reste le joli souvenir du mimosa et de son parfum délicieux, c'est pourquoi j'ai voulu que Belle le partage avec moi.

Bon lundi :-)

♥♥♥