Chapitre 45 des Aventures de Fleur au Canada

Les incendies de forêt se rapprochent et aujourd'hui, la journée fut sous le signe du "smog" dû à leur fumée apportée par le fort vent qui souffle en quasi-permanence depuis des jours.

ScreenShot06532

ScreenShot06533

 

Fleur et Elsa se sont dit que si elles allaient au bord du lac, l'air serait peut-être plus respirable parce que les particules fines contenues dans cette fumée sont très irritantes.

Elles sont donc parties en vélo, bien que Santé-Canada ait déconseillé aujourd'hui de faire la moindre activité physique en extérieur, pour limiter justement le volume de particules fines inspirées, mais bon.... les jeunes n'en font qu'à leur tête, c'est connu.

Quand elles ont emprunté la route habituelle, elles ont été étonnées de voir à quel point l'intensité de la fumée embrumait le paysage.

IMG_1932-1

À tel point que le mont Orford avait disparu !

IMG_4764-1

Normalement, c'est ça qu'on voit à cet endroit !! (photo prise il y a 3 semaines) :

IMG_3877-1

Courageusement, elles ont continué leur chemin, malgré leur gorge qu'elles sentaient irritée.  

IMG_1930-1

IMG_4782-1

Arrivées au bord du lac, elles sont restées stupéfaites de découvrir que c'était presque pire qu'en campagne :

IMG_4784-1

IMG_4799-1

Malgré tout, elles étaient venues jusque-là, elles ont décidé d'en profiter ; elles ont retiré short et t-shirt et se sont installées sur la plage.

Elles ont commencé par s'enduire de crème solaire parce que le soleil voilé par la fumée était quand même fort et qu'elles n'avaient pas envie de prendre un coup de soleil. 

IMG_1940-1

- Je ne pensais vraiment pas qu'on aurait autant de fumée au bord de l'eau, s'est exclamé Elsa.

- C'est bizarre, j'ai l'impression que l'eau la retient, a répondu Fleur. 

IMG_1951-1

- Dis, tu n'as pas peur que ça vienne jusqu'ici ? a timidement demandé Elsa.

- De quoi ? la fumée ? elle est déjà là ! a rétorqué Fleur en riant.

IMG_1950-1

- Non, les feux de forêts...

- Eh bien, il faut croiser les doigts pour que quelque chose les arrête, soit la pluie, soit le vent qui change de direction.

IMG_1952-1

- Il y a des orages prévus ce soir, peut-être qu'il y aura enfin de la vraie pluie ; tout est si sec, ça me fait peur.

- Moi aussi j'ai peur et comme ça n'y change rien, je pense qu'on ferait mieux de penser à autre chose, a sagement conclu Fleur. Par exemple, on pourrait penser à aller se tremper les pieds dans l'eau, non ? 

IMG_1954-1-2

Aussitôt dit, aussitôt fait, elles sont allées se tremper, mais sans nager parce qu'elles n'ont pas confiance dans la qualité de l'eau des lacs, souvent contaminés aux cyanobactéries, les fameuses algues bleu-vert si mauvaises pour la santé (le nombre de signalements de cyanobactéries a plus que doublé en 2020, mais seulement 6 lacs ont reçu la visite d’inspecteurs qui ont d’ailleurs confirmé la présence de l’algue bleu-vert), beaucoup étant en train de s'eutrophiser sans que personne ne fasse rien pour arrêter ce massacre (voir ICI  et  ICI ). 

- C'est quand même triste d'être dans un pays si beau, mais si peu respecté, dit Fleur.

- Oui, ça m'étonnait toujours quand je venais chaque année en vacances voir mon père, répond tristement Elsa. On dirait que les gens d'ici pensent que, comme il y a beaucoup de forêts et beaucoup de lacs, ce n'est pas grave s'ils sont en mauvais état parce qu'il en reste encore d'autres un peu plus loin ; alors ils ne se gênent pas pour les polluer, comme si ce n'était pas grave.

IMG_1969-1

- C'est un peu fou de voir qu'on vient d'un pays où les gens sont 10 fois plus nombreux sur une surface 5 fois plus petite, mais malgré leur "empilage", ils sont bien plus attentifs à la nature.

- C'est surement parce qu'en France en ont moins qu'ici, alors ils se rendent compte qu'il faut préserver le peut qu'ils ont.

IMG_1966-1

- Écoute le boucan de tous ces gros moteurs de hors bords et de wake boats polluants qui foncent et déglinguent les rives et brassent les sédiments des fonds de lacs, c'est vraiment honteux de les autoriser sur des lacs qui n'ont que 5 à 10 mètres de profondeur, ajoute Fleur.

- Oh, attends, tu vas voir quand on va sortir les deux kayaks qu'on utilisait avec mon père, ceux qui sont rangés dans l'abri de jardin chez Grand-maman Nadette, tu n'as pas fini de pester contre ces fous qui viennent exprès essayer de nous faire chavirer en passant près de nous pour nous faire de la vague, s'exclame Elsa.

- Heu.... je commence à me dire que ce n'est peut-être pas une si bonne idée que ça que tu m'inities au kayak, alors !

Et là, Elsa a raison : les hors bords et les wake boats sont une calamité sur nos lacs, indépendamment du fait qu'ils sont dangereux pour les nageurs, kayaks, les canots et les petits bateaux à voiles tranquilles (voir ICI ), ils sont extrèmement polluants avec leurs moteurs à essence (voir ICI )

IMG_1960-1

Les filles se sont séchées et rhabillées, et ont repris la route, constatant que la fumée était toujours là. 

IMG_4771-1

IMG_4778-1

IMG_4803-1

 

IMG_4805-1

IMG_4811-1

En rentrant, elles se sont précipitées sous la douche, pour bien nettoyer leur peau et leurs cheveux de tout ce qu'elles auraient pu ramasser dans l'eau du lac. Ici, on voit Fleur qui voudrait sortir de la douche..... OK, vas-y Fleur, on ne regarde pas !

IMG_4831-1

Bon mardi :-)

♥♥♥