Ces photos ont déjà un mois, que le temps file vite.

J'avais croisé Belle et Ethan qui se promenaient à "la pointe Merry", un petit parc public sur les bords du lac Memphérmagog, endroit où ont lieu diverses manifestations et expositions au fil des mois.

Ethan aime photographier sa chérie, et il la mitraille sans arrêt , souvent sans qu'elle s'y attende d'ailleurs !

IMG_3871-1

 Mais elle s'y prête avec bonne volonté.

IMG_3900-1

Ils se sont promenés un peu plus loin sur la partie dégagée, admirant au loin le massif du Mont Orfrod (embrumé comme presque toujours dans ce pays si humide) :

IMG_3889-1-2

 puis sont retournés sur la partie où la végétation de la rive regagne du terrain. 

IMG_3862-1

- sais-tu pourquoi la végétation de la rive regagne du terrain ? a demandé Belle à Ethan.

- c'est parce qu'il fallait lutter contre la pollution des cours d'eau et des plans d'eau, qui devenait dramatique il faut l'avouer (cyanobactéries notamment, mais pas seulement), pour diverses raisons :  excès d'utilisation de pesticides qui partent dans les cours d'eau (dans un pays à l'été aussi court, on ne peut pas faire autrement que saturer les champs et plantations de pesticides si on veut faire pousser en moins de 6 mois ce qui pousse ailleurs en 8 mois), trop nombreuses embarcations à moteurs dont la vitesse crée des ondes de vagues qui détruisent la structure des rives, déforestation générale, et déboisement des rives par les proprios qui veulent se créer des plages dignes de l'Atlantique (certains faisant rentrer des camions de sable pour agrandir leur plage en avançant dans l'eau).

De ce fait, au niveau de la végétation des rives qui disparaissait, une loi de "revitalisation des rives", appelée Politique de protection des rives (la mise en œuvre de cette politique s’effectue en deux étapes : son insertion dans les schémas d’aménagement et de développement des municipalités régionales de comté, puis son intégration dans les règlements d’urbanisme de chacune des municipalités du Québec) a été votée en juillet 2014 (décret 702-2014), car il a été "découvert" que la végétation au bord de l'eau jouait un rôle de protection de la structure des rives, mais aussi un rôle de filtre, et représentait un "poumon" pour l'oxygénation des lacs et cours d'eau (oui oui, on ne rit pas : il leur a fallu des années d'études couteuses, faites par des gens bardés de diplômes dans des bureaux, pour réaliser cette évidence : retirez la végétation, et vous aurez une boule chromée sur laquelle plus rien ne survit !).

Après une discussion passionnante sur ce sujet, Belle et Ethan, se sont tus et se sont contenté d'admirer le jeu des vagues que le vent poussait doucement (contrairement aux vagues créées par les bateaux à moteurs, qui sont violentes lorsqu'elles finissent par atteindre la rive, même si l'embarcation est passée à 100 mètres de là quelques minutes plus tôt. C'est un phénomène qui m'impressionne à chaque fois).

IMG_3860-1

Mais comme je vous le disais, il y avait du vent ! et j'ai joué un bon moment avec lui pour prendre cette photo.....................

IMG_3865-1

..................... sans avoir la tige de la fleur qui soit en plein devant le visage de l'un ou l'autre de mes petits personnages !!!

Bien entendu, pour moi, il aurait été inconcevable de couper cette tige d'une plante qui poussait de son plein droit sur son propre terrain, juste pour le plaisir d'une photo. Alors je me suis amusée, et j'ai shooté jusqu'à ce que j'obtienne la photo ci-dessus où la tige n'est pas trop mal placée.   

Mon mari était assis tranquillement sur le banc d'une table de pique nique à quelques mètres de là, et il rigolait bien en voyant mes nombreux essais, à tel point qu'il m'a photographiée lorsque je vérifiais, une fois de plus !, le résultat de la énième prise sur l'écran de contrôle de l'appareil icon_biggrinicon_biggrin 

IMG_1170-2

Une dernière vue de Belle et Éthan devant cette petite portion de plage publique (si petite pour un lac de 52 km de long, mais comme vous l'apercevez sur la photo plus haut, du côté québécois, il est habité sur tout son contour ; ce qui n'est d'ailleurs pas le cas sur la partie américaine de ce gigantesque lac qui est à cheval sur la frontière).

IMG_3862-1

Si la revitalisation des rives des lacs et rivières n'est pas pratiquée chez vous, je vous suggère de parler de cette loi à votre municipalité, cela pourrait peut être les intéresser.  Comment faire ? explications dans ce document : http://banderiveraine.org/wp-content/uploads/2013/07/FIHOQ_guide_2013_web_spread.pdf

Bon mercredi à toutes et tous :-)

♥♥♥