Ce n'est pas la première fois que cela arrive : depuis 15 ans, ça fait plusieurs générations où années après années, un écureuil roux de la forêt (qui commence derrière la maison à 10 m) rentre dans la maison durant l'été... On a un chat (avant on en avait même deux), mais il est tellement habitué à voir les écureuils dehors derrière la moustiquaire qu'il ne réagit pas du tout quand il y en a un qui rentre et se contente de le regarder "visiter" la maison !

Là, je pense que Bouboule a profité du moment où j'aère la chambre à coucher pendant ma toilette du matin, et elle est passée par la fenêtre, je n'ai pourtant pas envie de remettre des moustiquaires en place dans la mesure où il neige encore,... mais dans ce cas, on pourrait peut-être les baptiser des "écureuillaires" vu que ce ne sont pas les moustiques dont on se protègerait !

Quand cela arrive, on utilise une petite cage-piège spéciale, on la pose par terre avec des graines de tournesol, et... la gourmande bestiole ne tarde pas à se faire piéger par son appétit ; et voilà donc Bouboule (pas du tout affolée comme vous pouvez le constater) dans la cage maintenue par mon mari, qui pose bien gentiment pour vous :

IMG_6718-naturelimagesIMG_6719-naturelimages

Comme toujours, on l'a libérée devant la maison, elle a filé directement dans un sapin, et 3 minutes plus tard elle était déjà dans les mangeoires des oiseaux !..

Je dois avouer que j'ai une passion toute particulière pour tous les rongeurs, ces mal-aimés si intelligents et attachants quand on prend la peine de mieux les découvrir... plutôt que les détruire systématiquement comme des nuisibles ; depuis 15 ans que je suis ici, nous cohabitons avec eux sans avoir de problèmes, nous nous adaptons à eux, nous nous organisons pour que la cohabitation se passe au mieux, partant du principe que c'est nous qui sommes venus envahir leur territoire ancestral... et ça, ça se respecte.

 

À bientôt,

♥ ♥ ♥