18 janvier 2020

Étoile-du-matin est inquiète

Comme je vous l'avais expliqué ici l'an dernier, selon le calendrier des cycles de la lune des anciens Amérindiens du nord-est, nous sommes dans "la Saison du Grand Sommeil", celle de la haute neige et des grands froids.

La lune de janvier était appelée "le mois le plus long", et celle de février était appelée "le mois où les pierres se fendent".

Nous sommes le 18 janvier 1870 ; ce soir, il va faire très très très froid. 

Voici 3 générations réunies : Parle-avec-le-vent, la grand-mère (64 ans), Étoile-du-matin, la mère (30 ans), et ses deux aînés : Pluie-de-printemps (15 ans), et Soleil-d'automne (16 ans).

Parle-avec-le-vent, la medev (femme médecine, c'est à dire à la fois guérisseuse et guide spirituel) du village, vit seule sous son propre tipi, car elle a souvent besoin de solitude et de recueillement, et aussi d'y conserver les choses sacrées qu'elle utilise dans les rituels.

Mais Étoile-du-matin, sa fille, est inquiète de la savoir seule ce soir, car il va geler et venter très fort.

Alors, accompagnée de ses deux enfants, Pluie-de-printemps et Soleil-d'automne, elle est allée voir Parle-avec-le-vent, pour tenter de la convaincre de venir passer la nuit sous le grand tipi familial.

Pensez-vous que Parle-avec-le-vent va aller avec eux ?
Que va-t-elle répondre ?

IMG__0920

 

Bon dimanche :-)

♥♥♥