16 décembre 2019

Les jeunes décorent le sapin

Erika et Nils sont passés chez Rose pour lui apporter la commande qu'elle a faite dans leur magasin général.

Rose leur offre le thé avant qu'ils repartent dans le vent glacé. 

Nils demande à voir Lily, et lui dit : "j'ai appris que toi et ton frère, et vos amis, aviez tous très bien travaillé à l'école, alors je vous ai apporté un beau ruban rouge pour décorer le sapin que vous êtes allés chercher".

Lily est très contente, et remercie chaleureusement Nils et Erika.

IMG_0295-1

Le lendemain, Kirsten, Erik et Karen viennent pour décorer le sapin qui a été installé dans le salon.

Salon qui, comme vous vous en souvenez peut-être, est aussi l'atelier de couture de Joséphine.

Joséphine a ronchonné qu'elle avait du travail de couture à finir pour une cliente, mais c'était juste pour la forme, car elle est bien contente de voir les enfants si heureux, et puis, le sapin sera bien joli auprès d'elle quand elle va coudre demain. Donc, elle est partie se promener avec Adrienne et Rose à la ferme des parents de Kirsten et Erik pendant que les jeunes décorent leur sapin.

C'est la plus jeune, Karen, qui n'a que 13 ans, à qui revient l'honneur de mettre le ruban dans l'arbre.

IMG_0299-1

Les autres accrochent ensuite des pommes rouges et des pommes de pin sur les branches, puis l'étoile en papier doré que Lily a fabriquée.

IMG_0309-1-1

Quand ils ont terminé, ils s'exclament : "on n'a jamais vu un plus beau sapin de Noël de toute notre vie" !

IMG_0309-1

Connaissez-vous l'historique du sapin de Noël ? cela remonte très très loin, bien avant la naissance du Christ.

Au plus loin qu'on le sache, les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires, auxquels étaient associé un arbre à chacun. 

L’épicéa (appelé épinette ou pruche au Québec), était celui qui correspondant au 24 décembre. Notez bien que l’épicéa était appelé « arbre de l’enfantement » par les celtes… curieux, non ?! 

Pour le rite celte du solstice d’hiver, c'est-à-dire la renaissance du soleil (date où les jours cesseront de raccourcir) l’épicéa, arbre symbole d’enfantement, était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. 

Vint ensuite la naissance de Jésus, et de la religion chrétienne. 

En 354 après JC, l’Église institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec la fête païenne du solstice d’hiver. 

À cette époque, la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité. 

Un peu plus tard,  un moine évangélisateur allemand, Saint Boniface, voulant convaincre les derniers druides germains que le chêne n’était pas un arbre sacré comme ils le pensaient, en fit abattre un gigantesque auprès duquel se déroulait toutes sortes de cérémonies druidiques depuis des siècles, justement  le jour du 24 décembre. Or, en tombant, l’énorme chêne arbre écrasa et tua absolument tout ce qui se trouvait sur son passage… à l’exception d’un jeune tout petit jeune sapin. 

A partir de là, la légende fait son œuvre :  ayant vu un signe dans cet évènement, qui devait pourtant être un pur hasard, et qui se déroulait un 24 décembre, Saint Boniface l’a qualifié de miracle, et déclaré : « désormais, nous appellerons cet arbre, l’arbre de l’Enfant Jésus ». 

La légende se répandant, on a planté alors chaque année des jeunes sapins, en Allemagne, puis ailleurs dans les divers pays saxons, pour célébrer la naissance du Christ.

Ces jeunes sapins étaient mis en pots (avec les racines), rentrés dans les maisons et décorés, avant d’être replantés en extérieur après les fêtes. 

À cette époque, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux, et l’étoile au sommet de l’arbre, symbole de l’étoile de Bethleem commença à se répandre. 

On voyait plutôt ces arbres de Noël dans les pays saxons, jusqu'en Alsace-Lorraine. Ce sont les protestants, vers 1560, qui développèrent la tradition du sapin de Noël, essayant de l'instaurer dans la France entière, pour se démarquer des catholiques 

Au XVIIème et XVIIIème siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d’huile à la surface desquelles des mèches flottaient, ainsi que des chandelles souples nouées autour des branches…. Avec tous les risques que cela comportait ! 

En 1738,  Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, fit  installer un sapin de Noël dans le château de Versailles. 

En 1837, la duchesse d’Orléans Hélène de Mecklembourg, d’origine Allemande, en fit décorer un aux Tuileries.

Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d’Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition de l’arbre de Noël aux Français des régions qui ne la connaissaient pas encore. 

C’est à partit de cette période que la France adopta cette tradition.

En ce qui concerne l'Amérique du nord, majoritairement protestante, ce sont les colons scandinaves et anglo-saxons qui ont introduit cette tradition.

Pour le Canada, c'est à Sorel au Québec, que l'arbre de Noël fait sa première apparition, la veille de Noël de 1781, chez la baronne Riedesel, de naissance allemande, qui reçoit un groupe d'officiers britanniques et allemands. Le pouding anglais est au menu, mais le clou de la soirée est le sapin aux branches décorées de fruits et de chandelles allumées, dressé dans un coin de la salle à manger. 

À la fin du XIXe siècle, la plupart des caractéristiques familières du Noël moderne, y compris la figure du père Noël, la bûche de Noël, le houx et le  gui, les chants de Noël et les sapins de Noël devinrent populaires., notamment en raison du mariage de la reine Victoria au Prince Albert, né en Allemagne,  qui amena les immigrants britanniques à introduire ces coutumes au Canada. 

Et vous, avez-vous déjà installé votre sapin de Noël ? le mien est installé depuis le début du mois, autant profiter longtemps de l'esprit des Fêtes:-)

Bon lundi !

♥♥♥


13 décembre 2019

Le choix du sapin

Rose a demandé aux garçons d'aller chercher un sapin pour les décorations de Noël dans le salon.

Bien sur, les filles les ont accompagnés.

Toutefois, même sur le traîneau, c'est lourd à traîner, parce qu'il y a peu de neige au sol. Ils s'arrêtent souvent pour se reposer.

Narcissse dit à Erik : on aurait peut être pu choisir un arbre moins grand !

Mais Kirsten défend le choix de son frère : ça aurait été moins beau, répond-elle.

Karen et Lily sont d'accord avec elle, et elles imaginent déjà les rires quand ils décoreront la maison tous ensemble.

IMG_0257-1

Bien sur, c'est un petit sapin artificiel que j'ai utilisé pour prendre cette photo, dans la mesure où je refuse de tuer un arbre pour une simple décoration de quelques jours ; j'ai toujours préféré les sapins artificiels pour cette raison. Voici le notre, photographié il y a quelques jours ; il a près de 30 ans, et il est toujours aussi beau. Normalement, il fait 2m30 de hauteur, et il est en 3 sections qui s'emboitent l'une sur l'autre ; mais pour des raisons de manque de place, nous n'utilisons que les deux sections supérieures (vous imaginez la circonférence au sol lorsqu'il est entier !). Nous avons de la chance car nos 4 chats coquins ne semblent pas s'y intéresser du tout, ouf !   

79116711_972106976505458_8004347717092376576_o

Certains me diront qu'un sapin naturel pollue moins qu'un sapin artificiel : FAUX.

Pensez à la pollution occasionnée par les pesticides dans la plantation de sapin (notamment les insecticides car qui voudrait avoir un sapin avec des bestioles dedans pour rentrer dans la maison ?), et à la pollution du transport pour l'apporter sur le lieu de vente puis la maison (ici, des sapins québécois partent en Floride ou au Texas ! les camions traversent tout le continent pour ça).

Par contre, si on a un sapin artificiel, produit une seule fois, avec du plastique recyclé, et qu'on le conserve 30 ans, où est la pollution ?

À bientôt pour la suite de la décoration du sapin de Rose par les enfants :-)

♥♥♥

10 décembre 2019

Karen et Kirsten décorent mon sapin !

J'espère que vous avez eu autant d'aide que moi pour décorer votre sapin de Noël !

IMG_0230-1

Bon mercredi :-)

♥♥♥

13 décembre 2017

Dangereux acrobates ! Dangerous acrobats!

J'entendais parler dans l'escalier qui mène à la mezzanine :

- tu es sur que tu me tiens bien ?

- mais oui, tu ne crains rien, le ruban est solide et je le tiens bien fort, et puis, après celle-là, il restera une seule une boule à rajouter...

Alors, je suis venue voir qui parlait dans la maison, bien sur...

Et bien, regardez ça, c'était Thomas qui retenait Mikaella en équilibre sur le bord extérieur de la marche au moyen d'un ruban, pour qu'elle accroche des boules supplémentaires dans le haut du sapin !

A-t-on idée de faire de telles accrobaties aussi dangereuses.... qui aurait pu imaginer que des poupées soient aussi peu sages que ça ? j'ai l'impression d'être revenue à l'époque où mes fils étaient petits car ils auraient bien été capables de faire un truc pareil !

I heard talking on the stairs leading to the mezzanine:

- Are you sure you're holding me well?

- but yes, you do not fear anything, the ribbon is solid and I hold it very strong, and then, after that, there will remain only one ball to add ...

So, I came to see who was talking in the house, of course ...

Well, look at that, it was Thomas who was holding Mikaella in balance on the outside edge of the walk with a ribbon, so that she hangs extra balls in the top of the tree!

Is there any idea of making such dangerous acrobatics .... who could have imagined that dolls are as wiser as that? I feel like I came back to the days when my sons were young because they would have been able to do something like that !

IMG_0878-1-2

IMG_0882-1

 

 

À bientôt, See you soon,

♥♥♥

05 décembre 2017

Aide pour le sapin de Noël - Help for Christmas tree

Il y a quelques jours que le sapin de Noël est en place à la maison.... mais j'avais oublié de vous montrer que j'ai eu de l'aide pour installer les boules !

Mikaella et son copain Thomas (devenus inséparables !) m'ont apporté leur aide :-)

A few days ago that the Christmas tree is in place at home .... but I forgot to show you that I had help to install the balls!

Mikaella and her boyfriend Thomas (become inseparable!) helped me :-)

IMG_0748-1-2

 

Mais j'ai du me fâcher après Mikaella qui a grimpé sur le rebord de l'escalier du sous-sol au risque de tomber !

But I had to get angry after Mikaella who climbed on the edge of the stairs of the basement at the risk of falling !

IMG_0748-1

 

Après avoir vu cette photo, vous comprendrez pourquoi je reste toujours très perplexe quand quelqu'un me dit qu'elle a du mal à faire tenir debout sa Journey Girl  (ou autre poupée de 18 pouces / 46 cm) et insinue qu'elles ne sont pas bien équilibrées !!! 

After seeing this picture, you'll understand why I'm still very puzzled when someone tells me that it's hard to keep her Journey Girl (or other 18 "dolls / 46 cm) standing, and insinuates that they are not well balanced !!!

À bientôt, See you soon,

♥♥♥