02 juillet 2019

Pivoines, orage, mini-tornade, et enfin quelques jours de chaleur !

Il y a quelques jours, la mignonne Kit Kittredge avait disparu.

Je la cherchais partout dans la maison, et je l'ai finalement retrouvée dans le jardin, en train d'admirer les pivoines.

IMG_3035-1

- Coucou Guyloup, m'a-t-elle dit, as-tu vu comme elles sont belles, et comme leur parfum est léger et subtil ?

- Mais oui, Kit, je les ai vues, elles sont magnifiques.

- Maintenant qu'elles sont ouvertes, pourvu qu'il ne pleuve pas trop fort à nouveau, a-t-elle ajouté, sinon les pétales délicats ne résisteront pas.

Malheureusement, le lendemain avait lieu un méchant orage avec une mini-tornade locale, qui a fait beaucoup de dégats dans la forêt et parmi mes fleurs et arbustes :-(

Mais il me reste leur souvenir en photo :

IMG_3041-1

Voici une photo de l'arrivée de l'orage qui les a esquintées (c'était l'après-midi, pas le soir, même si ça parait sombre !) :

IMG_3018-1

Et la fin du passage de la mini-tornade et ses vents de fous ; les arbres sont ployés sous les rafales et on voit voltiger quelque chose assez haut dans le ciel (feuilles, objet ?) :

IMG_3052-1

En fait, la pluie ne nous a pas lachés plus de quelques heures d'affilée durant tout le mois de juin ; mais l'herbe est bien verte et on l'entend presque pousser, et mes quelques plants de pommes de terre s'allongent à vue d'oeil !

Ici, vous voyez que ça ne donne pas envie de rejoindre le cabanon de jardin pour aller manier la binette !

IMG_3069-1

Mais le plus surprenant de tout ça, c'est que, malgré toute cette pluie, même si les lacs et plans d'eau s'étaient copieusement remplis, j'ai vu en rentrant des courses cet après-midi que certaines rivières sont déjà redescendues à un niveau assez bas, alors qu'avec tout ce qui est tombé, elles devraient toutes être au plus haut....... j'étais vraiment perplexe : où passe notre eau ????!!! quelqu'un aurait-il percé un trou sous le Canada ?!!

Cela m'a rappelé cet article où on nous explique que nous nous réchauffons deux fois plus vite que le reste de la planète : 

Cette nouvelle réalité inévitable augmente la sévérité des vagues de chaleur et contribue à augmenter les risques de sécheresses et de feux de forêt. Et même si les inondations à l’intérieur des terres résultent de multiples facteurs, des précipitations plus intenses augmentent le risque d’inondation en milieu urbain.

D’ailleurs, les précipitations annuelles et hivernales augmentent pour la majorité du Canada. Déjà, les précipitations ont augmenté  dans de nombreuses régions du pays et on a assisté à un changement selon lequel les chutes de neige diminuent, alors que les chutes de pluie augmentent.

En même temps, Environnement Canada constate que la disponibilité saisonnière de l’eau douce est en train de changer vers un risque accru de pénuries d’eau en été.

J'avoue avoir un peu de mal à les suivre icon_scratch : il y aurait plus de sécheresse, mais en même temps il y aurait plus de pluie ; ça semble illogique, mais c'est pourtant apparemment ce que je constate, comme je vous le dis plus haut.

Quelle pagaille nous avons mise sur la planète... à nous d'en payer le prix maintenant.

En attendant, on attend ENFIN quelques jours au dessus de 25°, ça a commencé cet après-midi, et cela va durer pendant une petite semaine, avant de rechuter, mais bon, 7 jours de chaleur, c'est déjà ça : youpi, c'est enfin l'été !!! 2376415733

Passez un bon mercredi :-)

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 23:31 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,