27 juillet 2019

Manger des esquimaux dans un saule

Revoici les intrépides Alix et Alex !

Bien sur Alix la grimpeuse n'a pas résisté aux branches de ce grand saule dans le parc :IMG_4416-1

 et, bien sur, Alex n'a pas résisté à l'envie de la rejoindre :IMG_4420-1

 Comme ils étaient bien sages (enfin !) là-haut, je leur ai apporté des esquimaux framboise-noix de coco-mangue !IMG_4423-1

Vous ne me croyez pas ? en voici la preuve en photo, quand je leur ai apporté les esquimaux (photo prise par mon mari) :IMG_1441-1

Sachant que je mesure 1m77, ça vous donne une idée de la hauteur de l'arbre ; vous voyez qu'ils n'ont pas le vertige ces deux là !

N'est-ce pas une belle vie de poupée ?!

Bon samedi :-)

♥♥♥

 

 

 

Posté par Guyloup à 01:25 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juillet 2019

Cueillette et conservation des fruits chez les amérindiens + régime alimentaire de l'ours

To translate, use the top right button (select your language)

Les plantes sauvages comestibles constituaient une part importante de la nourriture traditionnelle des amérindiens. Plus de 250 plantes étaient cueillies à des fins alimentaires (et environ 400 espèces pour la médecine traditionnelle).

Les fruits sont la partie de la plante la plus consommée bien sur, mais les noix, les jeunes pousses et les parties souterraines de certains fruitiers étaient aussi utilisés (rappelons qu’en période de disette hivernale, le lichen, l'écorce et les racines de certaines plantes étaient également prélevés et consommés).  

La cueillette des petits fruits a toujours fait partie du mode de vie traditionnel des amérindiens. La cueillette était faite par les femmes et les enfants, parfois sous la surveillance d’un jeune guerrier ; c’était l’occasion l'occasion de visiter le territoire, de renforcer ou créer des liens, et de transmettre le savoir-faire alimentaire et médicinal.

Ici, nous voyons, de gauche à droite : Soleil d'automne, le jeune guerrier de 16 ans, qui accompagne sa soeur Pluie de printemps, ainsi que Feuille dans le vent (leur jeune soeur), et Sourire tranquille (sa fiancée). Il a pris son arc et son fusil car il y a des ours dans ce secteur ; les ours ne sont pas dangereux, car ils se sauvent quand un humain s'approche, mais on ne sait jamais ce qui pourrait se passer, et il vaut mieux être prudent si ils rencontraient un vieux mâle solitaire perclus de rhumatismes (comme ils le sont souvent en vieillissant, ce qui les rend agressifs à cause de la douleur). 

Pluie de printemps et Sourire tranquille ont 15 ans ; elles connaissent parfaitement les baies comestibles, et enseignent à la jeune Feuille dans le vent (13 ans) à les reconnaitre et les cueillir correctement sans abîmer la plante mère afin qu'elle continuer à donner ses fruits.

IMG_4306-1-3

La cueillette des baies s'étendait de juillet jusqu'aux gelées.  

Elle débutait avec les fraises, suivies des framboises, de la camarine (Empetrum nigrum) ; suivie en août des bleuets, des petites poires (Amelanchier alnifolia) et de la chicouté (Rubus chamaemorus), puis en septembre et octobre, de la canneberge, le raisin d'ours (Arctostaphylos alpina), la viorne trilobée et l'airelle vigne d'Ida (Vaccinium vitis-idaea), les «graines rouges» (airelles vigne d'Ida.

Diverses méthodes de conservation étaient pratiquées :

-          les baies entières étaient laissées au soleil ou déposées sur des treillis au dessus d'un feu ; une fois déshydratées, elles étaient remisées dans des sacs de peau, ou réduites en poudre puis mélangées avec de la graisse animale.

-          les bleuets, canneberges et airelles étaient bouillis pendant deux ou trois heures pour obtenir une pâte qui était ensuite compressée en blocs qu’on faisait sécher au soleil sur des morceaux d'écorce ; les blocs étaient régulièrement retournés jusqu’à séchage complet ; une fois secs, ils étaient disposés dans un contenant d'écorce qu'on enterrait. Cette sorte de « pâte de fruits » se conservait pendant plusieurs mois ; pour la consommer, le bloc était laissé à tremper jusqu’à réhydratation.

Ces fruits séchés étaient

-          ajoutés au repas de base des amérindiens : la Sagamité (une soupe qui bouillonnait en permanence, dans laquelle étaient rajouté ce que les chasseurs et les cueilleurs rapportaient au fil des journées comme viandes, poissons, racines, graines et fruits, enrichie avec de la graisse animale, aromatisée avec des herbes, et adoucie avec de l’eau d’érable, ou du sirop d’érable).,

-          incorporés aux galettes de maïs pour leur donner du gout,

-          utilisés dans des recettes médicinales

Lors de son premier voyage en 1534, Jacques Cartier avait noté la présence de petits fruits connus en France: groseilliers blancs et rouges, fraises et framboises. Samuel de Champlain précisa également que les Amérindiens les font sécher comme «nous le faisons des pruneaux en France » et décrivit  l'utilisation des fruits séchés dans certains plats, « telle la galette de maïs et pour donner goût à leur Sagamité ». Le récollet Gabriel Sagard raconta que « les fruits séchés donnent du goût aux galettes qu'ils font cuire sous les cendres, car elles sont fort fades». 

Au bout d'un moment, Soleil d'automne se fatigue d'entendre les filles parler de sujets qui lui semblent sans intérêt... et le voilà qui ronchonne :

- non mais franchement, des ours ! comme si il y avait des ours qui supporteraient d'entendre jacasser comme ça ; si il y en a un dans ls parages, il doit avoir fui depuis longtemps !!!

Attention Soleil d'automne : il y en a pourtant un qui vous observe ! Le voyez-vous ?

IMG_4311-1

L'ours est un animal timide, mais curieux ; ils les a donc observés tranquillement.

Puis lorsqu'ils sont repartis, il est sorti pour manger des fruits à son tour. Car les ours sont friands de fruits eux aussi !

Le régime alimentaire des ours est principalement d’origine végétale : en premier lieu des feuilles tendres et de l'herbe au printemps, mais dès qu'ils sont murs,la gourmandise leur fait vite préférer les bleuets, les fraises, les baies de shépherdie, de sureau et d’amélanchier, les cerises noires et les pommes ! Ils affectionnent également les glands, les noisettes et les faînes.Ajoutons aussi certains insectes ,comme les fourmis dont ils raffolent (ils retournent des vieilles souches et des pierres pour en trouver !). Et finalement, mais en très petite quantité, leur menu comporte du poisson, des petits mammifères et des oiseaux, mais ceci représente moins de 10 %  du total de leur alimentation.

 

Retour en 2019 :j'espère que cette petite leçon de vie des amérindiens du Canada vous aura plu !

Passez un bon jeudi :-)

♥♥♥

24 juillet 2019

Les filles et les soldes ! The girls and the summer sales !

Mais où vont donc Gabrielle, Grace et Maylee, de ce pas énergique ?

But where Gabrielle, Grace and Maylee, are going to, with that energetic step ? 

IMG_1336-1

 Elles vont faire les soldes !

They go to the sales !

IMG_4204-1-2

Elles y ont passé l'après-midi. 

Lorsqu'elles sont sorties (avec "quelques" achats dans leurs paniers et chariot), Gabrielle s'est écrié :

- Arrêtez-vous les filles, j'y retourne, je regrette vraiment trop de ne pas avoir le petit haut gris à paillettes !

- Non, j'y crois pas! lui répond Grace. On est reparties pour une heure de plus ! Tu aurais pu te décider quand on y était, quand même.

They spent the afternoon there.
When they came out (with "some" shopping in their baskets and trolley), Gabrielle exclaimed:
- Stop girls, I go back, I really regret too much not to have the little gray top !
- No, I do not believe it ! Grace answers her. We left for another hour indoors ! You could have decided when we were there, anyway.

IMG_4215-1

- Les copines, s'il vous plait, si je ne l'achète pas, je ne me le pardonnerai jamais et j'en mourrai de regrets !! plaide Gabrielle.

- Bon, OK, on y retourne, intervient Maylee. D'autant que je regrette aussi de ne pas avoir pris ce super leggins à motifs !

- Friends, please, if I do not buy it, I will never forgive myself and I will die of regret !! argues Gabrielle.
- Okay, we're going back, Maylee intervenes. Especially since I also regret not having taken this super patterned leggins !

IMG_4217-1

Grace, qui a été la plus sage dans ses achats parce qu'elle aime se coudre et tricoter elle-même des vêtements, éclate de rire et leur dit :

- Puisque vous le prenez comme ça, on y va... parce que je crois que j'ai aussi un petit regret sur les super pelotes de laine bleue que je vous ai montrées !

.....................  Ah la la... les filles et les soldes !! icon_biggrin

Grace, who was the wisest in her shopping because she likes to sew and knit clothes herself, bursts out laughing and tells them:
- Since that's how it is, we go ... because I think I also have a little regret about the super blue yarn that I showed you!
..................... Ah la la ... the girls and the sales !! icon_biggrin 

 

Si la seconde photo vous plait, je vous l'offre en plan large, en format fond d'écran (wallpaper) 1920 px -  à voir ou télécharger en cliquant sur le lien près de l'aperçu / If you like the second picture, I offer it to you in widescreen format 1920 px - to see or download by clicking on the link next to the preview:

IMG_4204-1920 IMG_4204_1920

Merci de m'avoir renvoyé la chaleur, elle va arriver ici en fin de semaine !!

Passez un bon mercredi :-)

Have a nice Wednesday :-)

♥♥♥

 

20 juillet 2019

L'émouvante histoire de Kit Kitredge + film + wallpaper

Quand elle avait 11 ans, lors de la grande dépression, Margaret Mildred Kittredge, dite Kit, a écrit un texte sur les sans-abris et les personnes dans la pauvreté, qui a été publié dans le journal Cincinatti Register. 

Pour qui cela intéresse, voici un très joli film complet de 1 h 23 avec l'histoire de Kit Kittredge ; film que j'ai trouvé très émouvant car on y voit les angoisses générées par la Grande Dépression  (krach boursier de 1929) et les drames qu'elle a suscité dans les années suivantes.

Même si c'est en anglais, juste avec les images vous n'aurez pas de mal à comprendre le drame qui s'est joué à cette époque dans les familles, et notamment dans celle de Kit quand son père a perdu son emploi et a du partir pour travailler ailleurs. Bref, à certains moment, préparez votre kleenex ! Même si Kit et son amie Ruthie sont très dynamiques, l'histoire est émouvante.

Kit Kittredge An American Girl Movie 2008 - full movie

Kit a un film qui lui est dédié car elle fait partie des poupées American Girl "historiques". Je vous ferai découvrir d'autres films sur d'autres poupées si cela vous intéresse.

Son vrai nom est Margaret Mildred Kittredge ; elle a signé son article du surnom de Kit, qui lui est resté par la suite.

Chez moi Kit a plus de 15 ans maintenant . 

Le journal local lui a confié une vraie rubrique : "la vie de notre région vue par une adolescente", sur laquelle elle travaille en dehors de ses heures de classes.

Son cousin Matt est bon photographe, il l'accompagne quand elle lui demande. sur cette photo, ils reviennent tous les deux d'un interview chez un homme qui s'occuper d'orphelins.

Matt a l'appareil photo replié dans la sacoche, et Kit a son carnet et stylo dans son sac.

Elle a chaud, elle a enlevé son gilet et le tient à la main.
IMG_3961-1-6

Je vais coudre une chemise pour Matt, parce que je pense que celle-ci a des couleurs trop modernes pour l'époque, mais j'avoue que le contraste de ses couleurs par rapport aux hémérocalles oranges et à l'herbe verte me plaisait bien !

Quand je parle de l'appareil photo de Matt et du carnet et stylo de Kit, voici de quoi il s'agit :

KitReporterAcc

L'appareil photo se replie et s'ouvre vraiment, comme un vrai de l'époque ! Je suis vraiment totalement "gaga" avec les anciens accessoires des American girl ; on est loin des choses en plastique à 3 sous qu'on trouve maintenant.

Si la photo vous plait, je l'ai faite en plan large pour fond d'écran 1920 px :

IMG_3961-_1920 À voir en grand format, ou à télécharger, ICI : IMG_3961__1920

Bon samedi :-)

♥♥♥

18 juillet 2019

Faire les foins, ça donne faim ! - Harvesting hay, it makes you hungry !

C'est la saison des foins, et il faut faire vite car le temps "sent l'orage".

Erik, Eugène et Samuel travaillent d'arrache-pied sous un soleil de plomb.

Il est midi.

- Je ne sais pas pour vous, dit Erik, mais je commence à avoir drôlement faim, j'espère que les filles vont bientôt arriver.

IMG_3934-1

IMG_3937-1

Ils continuent encore quelques minutes, et tout à coup ils s'exclament tous les trois : "les voilà" ! 

IMG_3954-1-2

Même le chien est heureux de voir arriver de l'eau fraiche dans la cruche que porte Kirsten.

IMG_3957-1-2

IMG_3957-1

Il faut dire que les filles arrivent avec suffisamment de victuailles et de petit cidre pour rassasier les estomacs les plus affamés :

IMG_3948-1-2

IMG_3948-1

Et après un bon moment de restauration et de repos, les garçons ont continué le travail... juste à temps avant l'orage.

Pendant ce temps là, Rose s'occupait du bébé, et Joséphine faisait de la couture pour une cliente. Tout va bien dans le petit monde magique de 1860 !

 

Si ces photos vous plaisent, je vous offre 3 fonds d'écran wallpaper 1920 px ; à voir pour le plaisir du grand format, ou à télécharger en cliquant sur le lien à côté des aperçus :

IMG_3934-1920IMG_3934_1920

IMG_3954-1920IMG_3954_1920

IMG_3948-1920IMG_3948_1920 (à noter que ces 3 poupées, Kirsten, Samantha, Felicity, sont les plus anciennes de chez American Girl, à l'époque où elles étaient diffusées par Pleasant Company, et fabriquées en Allemagne de l'ouest).

Passez un bon vendredi :-)

♥♥♥


15 juillet 2019

Mes mannequins 30 cm (Barbie, Action figure, et assimilés)

Beaucoup de Barbie et sa famille et amis, mais pas seulement ; j'utilise aussi des Action figure.

La plupart sont articulés (corps d'origine changés pour des corps Made to Move).

D'abord les filles :

IMG_3172-1

 

Puis les garçons.

IMG_3223-1-2

 

Exemple de mes dioramas :

IMG_7150-1

IMG_7652-1

IMG_3346-1500

IMG_7359-2

IMG_7360-2

Temps variable, jumeaux, mal aux pieds, et achillée millefeuille

To translate, use the Google button at the top right 

"Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie" avait gravé François Ier sur le bord de la fenêtre de sa chambre au château de Chambord ; sans doute un jour de déprime où le roi s'était fait larguer par une de ses innombrables conquêtes.

Et bien ici, on pourrait le parodier, et dire "Souvent météo varie, bien fol est qui se fie aux prévisions" !

En effet, il arrive régulièrement qu'on nous annonce du beau temps, et que qu'en l'espace d'une heure on passe du beau bleu au plein gris orageux, ou inversement. ; sans parler d'une journée lourde et chaude à presque 30 et un lendemain qui déchante à 19° ; drôle d'été.

IMG_3142-1

IMG_3109-1

IMG_3403-1

IMG_3622-1

Je n'ajoute rien sur les tornades confirmées ni sur le tremblement de terre de magnitude 4 qui a eu lieu samedi au Québec....

Mais cela n'empêche pas Marianne et Logan de continuer leurs randonnées photo.

Morgan, le jumeau de Logan, est venu les rejoindre en vacances pour camper quelques jours avec eux.

Jumeaux identiques, mais pas tout à fait quand on les regarde bien. Je serai toujours surprise de voir les différences d'une poupée à l'autre dans un même modèle de American girl.

IMG_3800-1

Morgan est passionné de photo, lui aussi, mais pas du tout dans le même style que son frère : lui, il aime les photos d'architecture citadine, les scènes de rues prises sur le vif, les portraits, etc.

Donc, il n'est pas très habitué à randonner, et il n'est pas équipé.

- Tu aurais du m'écouter et t'acheter des bonnes chaussures de marche, lui dit Logan lors de leur départ en balade.

- Et là, tu devrais au moins mettre des chaussettes dans tes tennis, ajoute Marianne.

- Mais non ! répond Morgan, le samedi, j'ai l'habitude de faire des kilomètres de balade en ville, et je suis chaussé comme ça, pieds nus dans les tennis, ça ne m'a jamais posé de problème.

IMG_3577-1

Quand il reviennent 3 heures plus tard, on peut entendre Morgan s"exclamer :

- J'ai assez d'ampoules aux pieds pour éclairer la moitié de la ville ! j'ai hâte d'aller les tremper dans la rivière. J'aurais mieux fait de vous écouter.

Marianne et Logan se regardent discrètement, mais n'ajoutent rien.

IMG_3566-1-4

- Oh, s'exclame Marianne, regardez : des achillés millefeuille à la dimension "poupées" !!!

IMG_3616-1

Effectivement, normalement, des achillées millefeuille mesurent en moyenne 70 à 90 cm de hauteur ! celles-ci avaient sans doute été tondues et ont vite fleuri pour être "dans les temps", sans attendre d'avoir toute leur hauteur.

Je pense que vous connaissez tous cette plante qui pousse de manière sauvage un peu partout :

Image1

Elle existe aussi en version "décorative" de toutes les couleurs en sachets à semer chez soi :

images (1)images (2)images (3)images (5)images (6)images (7)imagesimages (8)images (10)

Son nom lui vient d'Achille, le héros de la mythologie grecque blessé au cours de la guerre de Troie, qui s'en servit pour guérir sa plaie et celles de ses soldats, d'où son autre nom 'd'herbe du Soldat".

Mais en raison de ses innombrables utilisations, l'achillée millefeuille porte bien d'autres noms différents : herbes à dindons au Canada (employée autrefois dans la nourriture de la volaille), herbe aux charpentiers, herbe aux cochers, herbe à la coupure ou herbe saigne-nez (en raison de ses propriétés hémostatiques), herbe de la Saint-Jean (moment où elle fleurit), sourcils de Vénus (à cause de la forme de ses feuilles), et d'autres encore que je n'ai pas retrouvés.

En ce qui concerne sont utilisation pour soigner, ça ne remonte loin : on en a trouvé des traces dans la plaque dentaire d'un néandertalien lors de la fouille d'une tombe ! En fait, les hommes de Néandertal semblaient avoir une "pharmacie" basée sur les plantes, et l'une des huit plantes identifiées sur ce gisement archéologique était l'achillée millefeuille. 

Plus tard, Dioscoride, au 1er siècle,  fut le premier à mentionner l'achillée millefeuille comme étant incomparable pour traiter les plaies saignantes ainsi que les ulcères.

Jusqu'au 19e siècle, elle a été utilisée pour accélérer la cicatrisation. 

Pour finir, durant la première Guerre Mondiale, elle faisait partie du kit de première urgence porté par chaque soldat qui, faute de médicaments, pouvait soigner des blessures légères avec cette plante.

De nos jours, en France, selon l'Agence du Médicament (1998), il est possible d'utiliser les sommités fleuries par voie orale pour les troubles et douleurs digestives, et en usage local, comme traitement antiprurigineux ou adoucissant d'affections dermatologiques et de piqûres d'insectes. Toutefois, elle est contre-indiquée durant les grossesses.

Je termine avec cette vidéo dont le titre vous intéressera peut-être : Propriétés de l'achillée millefeuille, plante des femmes

Passez un bon mardi :-)

♥♥♥

12 juillet 2019

Le temps des certitudes, des rêves, des espoirs... The time of certainties, dreams, hopes ...

To translate, use the Google button at the top right.

Les examens sont terminés.

Pour Belle, Émilie et Ethan, les amis d'enfance et voisins, il reste à patienter pour connaître les résultats.

Bientôt, Ludovic, le frère de Belle, va revenir (celui qui s'était cassé la jambe l'été dernier ; voir ICI si vous ne vous en souvenez pas) ; il finissait son année scolaire en stage à l'étranger. 

En attendant le retour de Ludovic, et les résultats, les amis profitent du beau temps pour décompresser un peu. Émilie a invité Yasmine, sa copine de classe, à se joindre à eux.

La couleur préférée de Yasmine est le rose... je pense que vous n'en douterez pas en voyant son sac, son gilet et son foulard !

IMG_3134-1

Tous les quatre marchent tranquillement, en rêvant de ce qu'ils feront (peut être) plus tard : Ethan veut être chirurgien, Belle veut être diététicienne, Émilie veut être professeur de littérature, Yasmine veut être pédiatre, et vous vous souvenez peut être que Ludovic veut être historien.

Le bel âge... le temps des certitudes, des rêves, des espoirs...

Et vous, que vouliez-vous faire lorsque vous aviez 15 ans ? avez-vous réalisé votre souhait, ou la vie vous a-t-elle fait dévier vers autre chose ?

Bon vendredi :-)

♥♥♥

(Yasmine est une poupée Kyla de Journey Girls)

10 juillet 2019

L'histoire du ukulele hawaïen

Au bord de la plage, j'ai vu Nanea qui jouait du ukulélé. Il faisait très chaud, et cela devait lui rappeler sa belle île d'Oahu 

IMG_3515-1-4

ScreenShot02212

Connaissez-vous le ukulélé, cette petite guitare hawaïenne au son si spécial ? écoutez-le :

"Aloha 'Oe" (Farewell to Thee) Ukulele Play-Along!

Le mot ukulélé serait une déformation de l’agrégation de /ukɛ/ et /lɛlɛ/, termes qui désignent respectivement les actions de gratter et frapper — une description du mouvement du joueur de ukulélé.

Contrairement à ce que l'on imagine couramment, le ukulele n'est pas un instrument traditionnel hawaïen qui remontee à la nuit des temps : l'instrument en tant que tel n’est pas plus vieux que la fin du 19e siècle.

Il fut introduit aux îles Sandwich (ancienne appellation de Hawaï) en l'an 1879 très exactement, à bord du navire "la Ravenscraga" qui transportait des immigrants portugais venus s'installer là pour ramasser la canne à sucre.

Or, à bord de la Ravenscraga se trouvaient trois hommes : Manuel Nunes, José do Espírito Santo et Augusto Diasa, des ébénistes de Madère qui venaient également s'installer aux îles Sandwich. Ces trois hommes avaient des connaissances en lutherie (fabrication d'instruments à cordeset apportaient leurs propres cavaquinhos, un instrument traditionnel portuguais, de la forme d'une petite guitare, avec 4 cordes pincées. Lorsqu'ils fabriquèrent de nouveaux cavaquinhos à la demande de leurs clients insulaires, ils les modifièrent un peu, utilisèrent du bois de koa (une variété d'acacia hawaïenne) et des boyaux de moutons pour les cordes : le ukulélé était né !

Le ukulélé devint connu à partir de l'Exposition internationale Panama-Pacific (Exposition Universelle de 1915) où le pavillon hawaïen présenta des danseurs et des musiciens jouant du ukulélé. Le succès immédiat de cet instrument en fit par la suite le compagnon de scène de nombreux acteurs et musiciens.

À partir de 1950, on trouvera des ukulélé en plastique avec des cordes de nylon, qui feront le tour du monde, rapportés par les touristes comme instrument emblématique de leurs vacances à Hawaï, et finiront de faire connaitre le ukulélé dans le monde entier.

Léanne et Bastien ont alors demandé à Nanea si elle pouvait leur apprendre à jouer de l'ukulélé....

IMG_3540-1

- mais bien sur, leur a-t-elle répondu, et si vous voulez, je vous apprendrai même à danser le hula et à faire des colliers de fleurs.

À suivre !

Bon jeudi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 23:26 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 juillet 2019

Broder dehors à l'ombre, quand il fait chaud (enfin !) - Embroider outside in the shade, when it's hot (finally!)

1860 - Quand il fait beau et chaud, Emma, Adrienne, et Joséphine vont broder dehors, à l'ombre de la charmille.

- Peut-être que dans le futur, les femmes n'auront plus à porter un corset quand il fait aussi chaud, dit Joséphine.

- Et puisque les machines à coudre existent maintenant, peut-être qu'il y aura des machines à broder, ajoute Adrienne.

IMG_3391-1

IMG_3393-1

IMG_3393-1-2

Et oui ! il fait chaud dehors depuis 3 jours (et relativement beau, entre deux orages, encore) :

ScreenShot02187

C'est ce qu'on appelle ici une canicule (ne riez pas, merci !).

Et il fait enfin chaud dans la maison ; trop génial !

IMG_3385-1

Malheureusement, ça redescend dimanche.

Mais en attendant, qu'est-ce que c'est bon :-)

Passez un bon samedi.

♥♥♥

 

Posté par Guyloup à 01:30 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , ,