13 septembre 2020

Le camping ; devant et derrière la scène

1955 - Vous vous souvenez peut être que Maryllis voulait aller camper avec son amie Grace pour la fête du travail (voir ICI) mais que, dans sa grande sagesse due à l'expérience, sa mère avait accepté à la condition qu'elles emmènent également sa fille cadette, Claudine, afin d'être sure que les petits copains des deux grandes ne viendraient pas s'inviter le soir sous la tente !

À cette époque, les jeunes étaient plus obéissants et respectueux des interdits parentaux que de nos jours. 

Pour en revenir à Maryllis, sa mère avait posé une condition, ça l'a un peu contrariée, mais elle l'a accepté.

Et les deux grandes et la petite sont parties camper durant 3 jours pour la fête du travail (second lundi de septembre) de cette année 1955. Elles ont passé du bon temps : elles se sont baignées dans le lac, elles se sont gavées de petits fruits sauvages, elles ont randonné dans la montagne et admiré des paysages magnifiques, elles ont même vu des biches avec leurs petits, et le soir elles ont fait des feux de camp et chanté des chansons à la mode qui passaient sur la radio que Maryllis avait emportée.

Les voici installées autour de la nappe posée au sol, mangeant des oeufs durs et des sandwichs en écoutant le hit-parade de la semaine à la radio.

Tout à coup, la jeune Claudine (9 ans) dit à sa soeur :

- Finalement, on est bien toutes les trois ; je sais que vous êtes déçues, mais moi, je pense qu'on n'a vraiment pas besoin des garçons pour être bien !

Maryllis sourie et lui répond :

- Attends d'avoir quelques années de plus, je suis sure que tu verras les choses autrement !

IMG_5172-1

IMG_5178-1

Le dernier jour, les grandes ont rangé les affaires pour repartir à la maison.

Grace remarque :

- Oh, le réservoir de la lanterne est complètement vide, c'est vraiment la preuve qu'il est temps de rentrer !

- Oui, les meilleures choses ont toujours une fin, lui répond Maryllis. C'était vraiment super, on reviendra l'été prochain.

- Oui, sans aucun doute, confirme Grace, mais cette fois, j'espère que les garçons pourront venir avec nous parce que installer la tente n'était vraiment pas facile, et la démonter ne va pas être mieux.

- Tu vois Claudine, s'écrie Maryllis en faisant un clin d'oeil à Grace, tu avais tort : les garçons sont parfois très utiles ! Tu verras quand tu seras plus grande, tu le penseras aussi !

IMG_5162-1

Claudine hausse les épaules, et les interrompt :

- Tu me laisse utiliser ton appareil photo ? Je vais vous photographier toutes les deux pour que vous ayez un souvenir.

Les filles trouvent que c'est une super idée. Maryllis n'hésite pas à confier son appareil photo à sa petite soeur car elle est très soigneuse.

IMG_5194-1

De nos jours, la photo prise par Claudine il y a maintenant 65 ans est toujours dans l'album familial ; elle a un peu vieilli, mais c'est un beau souvenir ; la petite avait eu un bonne idée :

IMG_5208-11

 

--------------

Derrière la scène.....

En réalité, j'ai eu un peu de mal à prendre ces photos car mon "assistante féline" a beaucoup mis son grain de sel durant les poses !! 

D'abord, elle a vérifié si la tente était bien montée :

IMG_5180-1

Ensuite, elle est allée voir si le réflecteur de lumière était bien stable sur son trépied :

IMG_5185-1

Puis elle l'a renversé pour vérifier si la réflexion de la lumière était suffisante :

IMG_5183-1

Elle a alors décidé de camper (faire la sieste) à côté de la tente : 

IMG_5187-1

Pour finalement se relever et partir d'un pas décidé vers Claudine :

IMG_5188-1

Qu'elle a renversé d'un coup de nez, semblant vouloir me dire qu'elle était de trop dans la scène !!

IMG_5208-1-2

Je me demande si je dois la garder comme assistante !!

Passez un bon dimanche:-)

♥♥♥


22 août 2020

Maryllis voudrait aller camper

Été 1955

Maryllis et sa petite soeur Claudine ont accompagné leur mère, Arlette, pour faire quelques courses à l'épicerie. Chemin faisant, Maryllis explique  que son amie Grace et elle aimeraient bien aller essayer de camper.

Elle explique :

-  la tente de son frère est trop petite, il en acheté une plus grande et il lui a donné l'ancienne. On pourrait aller dans le parc national camper pendant le week-end de la fête du travail (* premier lundi de septembre en Amérique du nord).

IMG_4374-1

 Arlette regarde sa fille :

- pourquoi pas ; mais à condition que vous soyez vraiment seulement toutes les deux. Aucun de vos deux petits copains ne sera avec vous j'espère ?

IMG_4377-1

Maryllis proteste : 

- non M'man, Grace a parlé de la tente pour nous deux seulement.

IMG_4372-1

Claudine se met à rire :

-  je ne crois pas que Bob et Richard iraient camper dans une forêt, ça n'est pas leur genre !

IMG_4369-1

Arlette réfléchit un instant et répond :

- je suis d'accord, mais à la condition que vous emmeniez aussi Claudine camper avec vous.

- super ! s'exclame Claudine avec enthousiasme.

IMG_4380-1-2

Maryllis est bien ennuyée, parce qu'en fait les deux filles ont bel et bien pensé à proposer à leurs copains de venir les rejoindre avec une tente que quelqu'un peut leur prêter.  

IMG_4365-1

- et bien, tu sais M'man, je ne sais pas si la tente de Grace sera assez grande pour y dormir à trois... objecte-t-elle.

- il faudra bien, sinon tu resteras à la maison, répond fermement Arlette.

IMG_4375-1-2

Ira... ira pas.... à suivre !

Bon samedi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 août 2019

Camping et petits ratons-laveurs !

Marianne et Logan poursuivent leurs vacances en camping sauvage (voir ICI ).

On se rappelle aussi que Morgan, le jumeau de Logan, les avait rejoints (voir ICI ). Pour ne pas déranger son frère et sa copine, il a installé sa petite tente près de la grande qu'ils occupent.

Les vacances se poursuivent tranquillement ; les trois amis explorant, observant et photographiant tout ce qui leur plait, chacun dans un style différent : Logan observe et photographie les oiseaux et les animaux, Marianne photographie les insectes et végétaux, et Morgan photographie ce qui lui parait intéressant pour ses futurs délires graphiques post-traités sur Photoshop.

Il y a quelques jours, lors d'un retour au camp au soleil couchant, ils ont rencontré deux jeunes ratons-laveurs peu farouches :IMG_4318-1

Attendrie par ces adorables masques de banditos, Marianne leur a donné le restant de biscuits qu'elle trainait dans son sac à dos.

Ce qui a eu pour effet de faire entrer Marianne dans le cercle très fermé des "amis à ne pas oublier" !!!

Et aujourd'hui, rentrés au camp plus tôt que d'habitude.

- ce soir, c'est spaghettis à la bolognaise, a annoncé Marianne..

- je croyais que vous étiez végétariens tous les deux ? a rétorqué Morgan d'un air étonné.

- mais nous le sommes bien, toutefois tu vas te régaler quand même ! lui a répondu Marianne avec un sourire en coin.... car je vais te faire goûter ma sauce bolognaise végétarienne, et tu ne verras pas la différence avec celle à la viande. Enfin, si, tu la verras, parce que ma sauce est nettement meilleure !!

Donc, Marianne a sorti de la glacière ce qu'il lui fallait, et elle a commencé à faire le repas.

Mais tout à coup, les deux chiens se sont mis à aboyer comme des fous.

Pourquoi ? parce que les 2 jeunes petits mignons s'étaient approchés de Marianne, alléché par l'odeur de cuisine, et mis en confiance par sa gentillesse lors de leur première rencontre !

IMG_5106-1

IMG_5108-1

IMG_5116-1

Voyant la scène, et connaissant les réactions de sa copine quand il s'agit d'animaux, Logan rigole et commande :

- Chocolat, Vanille, couchés, silence.

IMG_5121-1

Il a raison car Marianne n'a pas résisté :

- vous avez faim les petiots ? tenez, voici des restes d'hier soir, leur a-t-elle dit en leur tendant une assiette.

IMG_5121-1-3

- non mais ça va pas, s'écrie Morgan, on va les avoir là à tous les repas maintenant !

IMG_5123-1

 

- ce sont des jeunes ratons, répond Marianne ; ils semblent avoir perdu leur maman, on peut bien les aider un peu tant qu'on sera là, on ne manquera pas de nourriture, et puis, tout le monde le fait dans le camping du parc.

Ensuite, Marianne a terminé de préparer le repas.

IMG_5142-1-2

Puis elle a mis la table et a appelé les garçons.

IMG_5133-1

Mais Morgan insiste et dit à Logan : 

- tu ne devrais pas la laisser faire, ce n'est pas bien de s'occuper des animaux sauvages, ils doivent se débrouiller.

IMG_5134-1

- regarde, dit alors Marianne à Morgan sur un ton taquin, je donne aussi une part à Chocolat et à Vanille, là, tu ne diras rien, hein ?

IMG_5140-1

 

 

- et bien, je vais aussi donner une part à mes petits amis, car ils ont besoin de grandir vite avant l'arrivée de l'hiver glacial qui sera bien difficile pour eux.IMG_5136-1

Morgan est ahuri.

Il regardeson frère et lui dit :

- tu ne trouves pas qu'elle est un peu bizarre ta copine ?

- mais oui, répond Logan en éclatant de rire, et c'est même pour ça que je l'aime !!

IMG_5130-1

 Avouez qu'il est bien difficile de résister à une pareille mignonne frimousse de bandito masqué, non ?!

IMG_5097-1

 

Bon mercredi :-)

♥♥♥