12 février 2024

Panne majeure de Canalblog

Après ces 3 jours de panne majeure, Canalblog refonctionne à nouveau.

J'avais réussi à les contacter, en utilisant une réponse sur un vieux message qu'ils m'avaient envoyé et que j'avais conservé ; c'était le seul moyen puisqu'on ne pouvait pas accéder à Canalblog. Voici leur réponse :

-----------------

Bonjour Guyloup.contact,
Nous sommes actuellement confrontés à un problème technique imprévu. Nous travaillons pour résoudre le problème et nous espérons que tout sera de nouveau opérationnel dans les plus brefs délais.
En attendant, veuillez accepter nos plus sincères excuses pour tout problème causé par la panne et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
Canalblog est en cours de migration vers une nouvelle version plus stable. Et en effet sur cette nouvelle version il y aura des formules payante sans publicités.
Comme expliqué sur le forum, et sur le mail d'information envoyé au abonnées de la newsletter de CanalBLog, la migration se fait en douceur en commençant par les blogs les moins actif, et finira par les blog premium.
 
Cordialement,

Support CanalBlog
--------------------
téléchargement
J'avais bien lu ça sur leur forum, mais comme je n'avais pas vu de changement, je pensais que c'était reporté à plus tard, toutefois, comme j'ai un compte premium chez eux, je vois que ça sera pour plus tard.
Enfin une version payante sans pub... il était temps qu'ils y passent enfin.
Bonne soirée :-)
♥♥♥

Posté par Guyloup à 11:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2023

La dernière "école de rang"

Si vous fréquentez ce blog régulièrement, vous avez déjà du comprendre que j'adore les lutins ! Mais autant ceux de Rosemarie Müller que les vrais petits lutins humains... 

Alors, lorsque je vois un article qui montre des petits lutins humains qui vivent une belle vie, je le lis, et parfois je le partage avec mes copines, comme je vais le faire pour celui-ci.

Cet article parle de ce qui était autrefois appelé ici "une école de rang", c'est à dire une petite école primaire à la campagne. 

Pourquoi "de rang" ? c'est parce qu'en Amérique du nord, à l'oringine de la colonisation, les terres avaient été divisées en rectangles, et que les routes qui les séparaient horozontalement et verticalement s'appelaient des Rangs, qui étaient numérotés dans chaque municipalité (appelées à l'époque "Paroisses"). Du reste, beaucoup de rues de villages et routes de campagnes portent toujours leurs noms d'origine, Troisième rang, Huitième rang, etc. On retrouve ces numérotations même en pleine ville, toutefois ceux-ci y ont été renommés "avenues", comme à Sherbrooke où on voit 1re avenue, 2e avenue, etc, ou encore à New-York, avec sa célèbre 5e avenue.

L' école qui est déccrite dans cet article est la dernière qui fonctionne ainsi au Québec.

Une manière qui va sans doute vous rappeller un peu l'école de "La petite maison dans la prairie", mais en version 2023.

C'est aussi dans une école de ce genre que vont mes lutins écoliers (les Wichtel).

https://www.lapresse.ca/actualites/education/2023-12-27/la-derniere-ecole-de-rang-est-bien-vivante.php

L’école primaire Soulanges, à Saint-Télesphore, en Montérégie, est la dernière école de rang du Québec. Et cette année, elle compte un nombre record d’élèves, soit 29, de la maternelle à la 6année. Incursion dans un établissement centenaire qui défie le temps.

2023-12-27 14_58_50-Window

« Prochain mot : une é-toile. Les première année, ça commence avec un e accent aigu, qu’on travaille cette semaine ! », lance l’enseignante Marie-Helen Townshend à la quinzaine d’élèves concentrés sur leurs cartes de bingo.

Le-houx-avec-son-h-muet, la mère Noël et le renne sont illustrés sur les grilles des petits de la maternelle, mais celles des élèves de première et deuxième année n’affichent que des mots.

2023-12-27 15_00_28-Window

« C’est la même activité, avec des niveaux différents, résume Mme Townshend. Mais s’il y en a un qui a beaucoup de difficulté, je vais lui montrer la carte avec le dessin : si un élève a eu de la difficulté à apprendre l’alphabet la première fois, il va le revoir en deuxième ou troisième année parce qu’on l’enseigne aux autres. Ça fait un renforcement. »

La porte de côté s’ouvre, laissant entrer les plus vieux pour la période d’art dramatique. Tous les enfants se retrouvent alors dans la même classe multi-niveaux, comme en 1919, lorsque la bâtiment a été construit et inauguré.

2023-12-27 15_00_44-Window

Au milieu du mur du fond, entre le tableau blanc et l’écran géant, un placard cache l’emplacement de l’ancienne cheminée. Mais ne cherchez pas le poêle à bois : avec ses petites tables en demi-lune et son environnement multicolore, le décor ressemble à celui de n’importe quelle classe de primaire québécoise.

Cette petite école située à quelques minutes de la frontière ontarienne a bien failli ne pas se rendre au XXIsiècle.

Au début des années 1990, la commission scolaire Lakeshore, dont elle faisait alors partie, a voulu la fermer pour réduire ses dépenses. La communauté s’est retroussé les manches, et a agrandi le bâtiment à ses frais, à coups de dons en argent, en temps, en biens et en services. Résultat, 29 élèves admissibles à l’enseignement en anglais la fréquentent cette année. De mémoire, c’est un record. « Le plus qu’on ait jamais eu, c’est 26 », souligne Mme Townshend, qui enseigne ici depuis 18 ans. Saint-Télesphore comptant moins de 800 habitants, les élèves viennent de Les Coteaux, Saint-Zotique, Saint-Polycarpe, Sainte-Justine-de-Newton et Rivière-Beaudette, sur le territoire de la commission scolaire Lester-B.-Pearson.

2023-12-27 15_00_59-Window

« On m’avait dit que c’était une belle vieille école. J’adore la structure de jeu ! », s’exclame Jack McGregor-Smith entre deux glissades. Inscrit en première année, il représente la cinquième génération de sa famille à étudier ici. Son petit frère le rejoindra bientôt en maternelle. Il ne sera pas le seul. Sur 29 élèves, on compte une famille de quatre enfants, trois fratries de trois, et plusieurs familles de deux.

2023-12-27 15_01_12-Window

Everlie, 11 ans, a fréquenté une école traditionnelle avant d’arriver ici l’an dernier. « C’était bizarre, parce qu’il n’y avait pas beaucoup de gens », raconte cette élève qui s’est retrouvée à être la seule fille en cinquième année. « En premier, c’était difficile, mais je suis contente », témoigne celle qui aime « que les professeurs ne changent pas chaque année » et trouve « plus facile » d’apprendre dans cet environnement où se côtoient plusieurs niveaux.

Soulanges étant une école bilingue, le temps d’enseignement est réparti à peu près également entre l’anglais et le français. Kate Clare, que les enfants appellent Miss Clare, enseigne l’anglais, les maths et l’éthique, alors que Mme Townshend transmet les autres matières en français.

2023-12-27 15_01_50-Window

Les élèves sont divisés en deux groupes d’âge. Les enseignantes se retrouvent donc devant de petites classes, mais doivent y enseigner plusieurs niveaux simultanément.

« Nous faisons de la différenciation pédagogique sur les stéroïdes », blague Miss Clare. La différenciation pédagogique, une approche prônée par Québec, demande de s’ajuster aux capacités, besoins et intérêts des élèves. Lorsque Miss Clare présente les notions de mathématiques de sixième année, les plus jeunes les entendent aussi.

« Pour les enfants qui apprennent plus vite, c’est bien parce qu’ils ne s’ennuient pas. Ils sont stimulés, les plus vieux aident les plus jeunes », constate l’enseignante anglophone.

« C’est beaucoup plus de planification : chaque jour, on a sept niveaux à préparer, puisqu’on voit les deux classes », note toutefois Mme Townshend.

2023-12-27 15_02_15-Window

« Si vous enseignez la troisième année durant toute votre vie, vous pouvez travailler avec le même roman. Moi, je ne peux pas utiliser l’histoire de l’an dernier, ils l’ont déjà entendue », ajoute sa collègue.

C’est l’heure de la récréation, les enfants se précipitent dans la cour. La petite école de rang n’ayant pas de gymnase, c’est aussi dehors qu’ils suivent leurs cours d’éducation physique. Lorsque les terres voisines se couvriront de neige, les jeunes auront l’embarras du choix. Le champ d’en face, sur le chemin Saint-Georges, sert pour la raquette et le ski de fond. Et de l’autre côté, le long de la route 325, la butte est parfaite pour la glissade...

2023-12-27 15_08_36-Window

Dans les années 50, il restait 5125 "écoles de rangs" comme celle-ci au Québec (n'oubliez pas de multiplier les chiffres par 10 pour vous faire une idée d'équivalence avec la France, puisque nous ne sommes que 7 millions !), et celle-ci est la dernière. Serait-il envisageable de faire un rapprochement avec la dégringolade des acquis des enfants en primaire ?

Quoi qu'il en soit, et n'ayant pas du tout envie de rentrer dans ce genre de sujet complexe, je me contente d'admirer le fonctionnement de cette école, dont je me suis largement inspirée pour inventer celle où vont mes lutins Wichtel. 

Bonne journée :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 15:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 décembre 2023

Joyeux Noël !

Les lutins se joignent à moi pour vous souhaiter un Joyeux Noël :-)

IMG_2333-1-4 NOEL 

♥♥♥

14 décembre 2023

Je ne suis pas un homme !!

Juste un petit message pour expliquer pourquoi je viens d'ajouter ma photo sur la droite de mon blog : j'ai été surprise de découvrir que, ici, sur Facebook, ou sur Instagram, en voyant mon pseudo "Guyloup", des personnes pensaient que j'étais un homme nommé Guy. Certains écrivant même mon pseudo en deux mots séparés Guy-Loup.

Erreur ! je suis une vraie femme, et fière de l'être (mariée avec un vrai homme).

Et Guyloup est juste le surnom de mon enfance.

Bonne journée :-)

Amicalement Guyloup

AVATAR2013

 

 

 

 

Posté par Guyloup à 13:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2023

Étonnement choqué

Juste quelques lignes pour exprimer ma stupeur devant le fait que le Québec organise des obsèques nationales à un simple chanteur décédé récemment (d'un groupe de rock appelé les cow-boy fringants), alors que le décès d'un grand homme comme Hubert Reeves, le célèbre astrophysicien et écologiste québécois, n'a justifié que quelques lignes d'articles dans quelques journaux.
J'appelle cela un sens des valeurs totalement déplacé. 😡

Posté par Guyloup à 15:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2023

Problème d'affichage Canalblog (quoi de neuf, docteur ?!)

Si vous cliquez sur le lien d'un article de mon blog ou d'un autre blog Canalblog et que vous avez Service Unavailable, il suffit de re-cliquer une seconde fois, ou de faire F5 sur votre clavier d'ordinateur, et l'affichage se fera correctement.

Depuis quelques jours, je suis obligée de cliquer ainsi deux fois sur les pages CB pour qu'elles s'affichent, et c'est la même chose si vous publiez un commentaire, il n'apparaitra pas comme publié, mais si vous cliquez F5, vous le verrez apparaitre.

Je ne cherche plus à comprendre.... c'est Canalblog, tout simplement !

Finalement, tous ces bugs successifs, et tous différents, finissent (presque) par devenir amusants !!!

♥♥♥

ImageProxy

 

Posté par Guyloup à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2023

Qu’est-ce que tu fais, la paix ?

Pas de poupées pour cet article, juste un peu d'émotion partagée à la lecture de ce poème de Stéphane Laporte, chroniqueur de La Presse. ca

Qu’est-ce que tu fais, la paix ?

Tu arrives quand, la paix ?
Ça fait des années qu’on t’attend
Ça fait des années qu’ils t’attendent
Les enfants d’Israël et de Palestine
Les enfants de l’Ukraine, du Soudan et de l’Afghanistan
Les enfants d’Haïti, de l’Éthiopie, du Bangladesh, du Ghana, du Cameroun, du Tchad, des Philippines, du Congo, du Burkina Faso, du Yémen, de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, de l’Iran, du Sahel, du Pakistan, du Mali, du Niger, de la Birmanie…
Et j’en oublie
Et on les oublie
Les enfants maltraités des grandes villes
Les enfants délaissés des bidonvilles
Pourquoi tu ne vas pas les voir ?
Leur donner un peu de répit
Leur donner un peu d’espoir
Ils ne te connaissent pas
Ils ne savent même pas que tu existes
Leur roman, c’est Guerre et guerre
C’est tout ce qu’ils savent faire
C’est tout ce qu’ils vont faire
De leur vie et de leur sort
Les chefs négocient des traités
Que leurs intérêts ne vont pas respecter
Et les soldats continuent de se tuer
Et les maisons continuent de sauter
Avons-nous déjà été en paix ?
Sur cette planète, sur cette Terre ?
Ce ne sont que des victimes que l’on enterre
Jamais la hache, jamais la guerre
Ce n’est pas la paix qui met fin aux conflits
C’est la force, c’est la défaite
C’est l’arme fatale
C’est l’humiliation totale
C’est la loi du plus fort
C’est la loi du moins mort
Et le plus faible vaincu prépare son heure
Pour devenir le plus fort et répandre l’horreur
Qu’est-ce que tu fais, la paix ?
Tu te caches où, la paix ?
Tu es au bord d’un lac, au petit matin
Au sommet d’une montagne, plus haut, plus loin
Au beau milieu de la mer, entourée d’infini
Ou sous un ciel étoilé, en plein cœur de la nuit
Tu es là où les hommes ne sont pas
Tu es là où l’on n’a rien gâché
Et sitôt qu’on vient t’y retrouver
Tu t’empresses de nous quitter
Et le lac devient agité
La montagne rasée
La mer salie
Et le ciel détoilé
Un poète a écrit qu’on te trouve dans notre cœur
Et pas ailleurs, et pas ailleurs
Encore faudrait-il t’y apercevoir ?
Encore faudrait-il t’y recevoir ?
Avoir réussi à tasser nos peurs
Nos envies, nos pouvoirs, nos regrets, nos rancœurs
Pour que tu puisses nous habiter
Et apaiser nos quartiers
Qu’est-ce que tu fais, la paix ?
C’est à nous de te faire, la paix
C’est à nous de nous faire la paix

https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2023-10-15/qu-est-ce-que-tu-fais-la-paix.php 

paixl

Posté par Guyloup à 13:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
07 octobre 2023

Les folies de Canalblog continuent !

Depuis 3 jours, lorsque je clique sur le lien de mon blog, j'ai régulièrement un panneau d'erreur (service temporairement indisponible). Si je reclique une seconde fois, le blog s'affiche bien ; parfois de manière déstructurée, parfois correctement.

Ça, c'est une chose.

Mais en plus, depuis hier, quand j'essaie de répondre à vos commentaires, et que j'envoie ma réponse, non seulement elle ne se publie pas (et donc, vous ne devez pas recevoir les emails qui vous sont normalement envoyés par messagerie en privé pour doubler la réponse), mais j'obtiens un retour de Mail Delivery Service !

2023-10-07 23_20_16-Window

 

Ce sont deux nouveaux bugs de Canalblog ça, je ne l'avais encore jamais vus..... pourtant, CB nous en a déjà fait voir un paquet !!

À croire qu'ils ont l'intention de nous faire faire le tour de tous les bugs existants ?!

perplexe

Bon dimanche :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 23:26 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2023

Équinoxe d'automne 2023

Je vous souhaite à toutes et tous un très bel automne :🍂🍁

3cde1fa832d56aa7a4832905bae97e0b

Bonne journée :-)

♥♥♥

 

Posté par Guyloup à 00:18 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2023

Au sujet du téléphone de Prune, ou d'autres enfants....

Pour celles d'entre vous qui ont été agacées (comme moi... même si c'est moi qui l'ai mise en scène !!) par le comportement de Prune avec son téléphone dans mon post d'hier soir, je vous invite à lire ceci, paru dans le très sérieux site de "La Presse Canadienne" au bas d'un article intitulé "les écrans pourraient nuire à la gestion des émotions des enfants", suite à la parution d'une étude de l'Université de Sherbrooke ; article que vous pouvez lire en entier ICI.

2023-09-20 17_09_32-Les écrans pourraient nuire à la gestion des émotions des enfants _ La Presse

Vous avez bien lu : 90 % des enfants américains DE DEUX ANS sont capables de naviguer sur YouTube pour regarder leurs émissions préférées !

Ahurissant, non ?!

Dans cet article, vous lirez également :

D’autres études ont montré que plus un enfant est colérique, plus il a accès à des écrans. « Nous voulions voir si le lien contraire était aussi vrai, dit Mme Fitzpatrick. En fait, nous n’avons pas vu de lien entre la propension aux crises chez les enfants au début du suivi et son temps d’écran. Alors il semble que ce soit l’écran qui mène aux colères. Quel que soit le niveau de colères au départ, l’exposition aux écrans menait à une augmentation similaire de la fréquence des crises. »

Et l'auteure (autrice est un mot qui m'agace, même si c'est celui qui est utilisé ici) de l'étude de l'Université de Shebrooke, Caroline Fitzpatrick, a précisé :

"Les enfants doivent développer des manières de gérer eux-mêmes leurs émotions. Si on leur donne des jeux, de quoi dessiner, c’est créatif, ça les aide à développer cette capacité. Et le temps d’écran, à la base, peut remplacer des activités plus créatrices, notamment celles qui ont recours à l’imagination".

Je ne sais pas si ça en est arrivé là aussi en France, mais si ce n'est pas le cas, vous connaissez la musique : le mode de vie nord-américain va bientôt arriver chez vous...

Alors ne soyez pas étonnées si la jolie Prune, qui n'a que 7 ans, est déjà aussi accro à son téléphone !

Surtout que vous allez découvrir dans un prochain message pourquoi elle se comporte de manière aussi capricieuse.... 

Bonne fin de soirée :-)

♥♥♥

2023-09-20 17_21_21-Les écrans pourraient nuire à la gestion des émotions des enfants _ La Presse

Posté par Guyloup à 17:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,