20 mars 2020

Joyeux Printemps :-)

Je vous souhaite à toutes et tous un Joyeux Printemps, malgré les événements actuels.

scUHMGF-onM38__XZAiqvIZ_Gyo

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

06 mars 2020

Je suis triste, même Incredimail nous quitte

J'ai longtemps utilisé Incredimail, avec son plugin Letter Creator, qui me permettait de faire des papiers à lettres personnalisés que je créais sur mon logiciel Corel Paint Shop Pro (quand je donnais des cours de graphisme, j'apprenais aux gens, entre autres choses, à faire des papiers à lettres personnalisés, à l'époque pour Outlook Express et Incredimail ensuite ; je préférais Outlook car on pouvait faire des animations avec le codage HTML, comme des pluies d'étoiles ou de cœurs, ajouter de la musique, des signatures animées, utiliser la police d'écriture "manuscrite" de son choix comme si la lettre était écrite à la main, etc).

J'ai du l'abandonner avec tristesse car il ne fonctionnait plus sur W10 ; avec regret j'ai du me résoudre à prendre Thunderbird pour le remplacer, mais cette messagerie a si peu de possibilités de personnalisation des courriels que ça en est bien décevant (je n'aime pas les minables applications si tristes et vides comme Courrier de Microsoft).

Et aujourd'hui, j'ai reçu un message dont voici une partie :

ScreenShot03681



Traduction de la partie qui me fait une boule dans la gorge :

Aujourd'hui, le courrier électronique n'est plus ce qu'il était il y a 20 ans. À l'époque, il n'y avait pas de plateformes sociales, de messagerie instantanée ou de téléphones intelligents - le courrier électronique était vraiment la principale source de communication numérique. Il existe désormais d'innombrables façons de rester connecté en déplacement, en faisant évoluer entièrement le marché et ses besoins. Ainsi, après mûre réflexion et réflexion, nous avons décidé de retirer notre bien-aimé IncrediMail pour nous concentrer sur des domaines plus pertinents pour l'utilisation actuelle de la technologie.

À partir du 20 mars 2020, nous fermerons nos serveurs et l'application de bureau IncrediMail ne sera plus disponible.

Je suis triste de voir partir quelque chose qui enjolivait si bien les échanges par courriels.
Quand les gens prenaient le temps de vivre et faire de jolis papiers à lettres pour écrire, avec des vraies phrases, des vrais mots, des belles lettres, et non pas des petites conneries en abrégé pleines de fautes d'orthographe écrites avec les pouces.

Oui, j'assume, je fais partie des dinosaures : je n'aime pas Facebook, je déteste Messenger (la plupart du temps je ne réponds pas quand on m'écrit avec ; je donne mon email et on m'y écrit ou on se passe de moi !), je n'ai pas de téléphone intelligent... je prends le temps de vivre...... et j'aimais envoyer des messages personnalisés à mes correspondants.

Posté par Guyloup à 16:17 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2020

Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire (appel de 1000 scientifiques + pétition)

Face à l'urgence climatique, 1000 scientifiques appellent à la "désobéissance civile"
 
Texte de l’appel :
Nous, soussignés, représentons des disciplines et domaines académiques différents. Les vues que nous exprimons ici nous engagent et n’engagent pas les institutions pour lesquelles nous travaillons. Quels que soient nos domaines d’expertise, nous faisons tous le même constat : depuis des décennies, les gouvernements successifs ont été incapables de mettre en place des actions fortes et rapides pour faire face à la crise climatique et environnementale dont l’urgence croît tous les jours. Cette inertie ne peut plus être tolérée.
 
Les observations scientifiques sont incontestables et les catastrophes se déroulent sous nos yeux. Nous sommes en train de vivre la 6e extinction de masse, plusieurs dizaines d’espèces disparaissent chaque jour, et les niveaux de pollution sont alarmants à tous points de vue (plastiques, pesticides, nitrates, métaux lourds…).
 
Pour ne parler que du climat, nous avons déjà dépassé le 1°C de température supplémentaire par rapport à l’ère préindustrielle, et la concentration de CO2 dans l’atmosphère n’a jamais été aussi élevée depuis plusieurs millions d’années. Selon le rapport de suivi des émissions 2019 du Programme des Nations unies pour l’environnement et le développement (PNUE), les engagements pris par les pays dans le cadre de l’accord de Paris de 2015 nous placent sur une trajectoire d’au moins +3°C d’ici 2100, et ce à supposer qu’ils soient respectés. L’objectif de limiter le réchauffement sous les +1,5°C est désormais hors d’atteinte à moins de diminuer les émissions mondiales de 7,6% par an, alors qu’elles ont augmenté de 1,5% par an au cours des dix dernières années. Chaque degré supplémentaire renforce le risque de dépasser des points de basculement provoquant une cascade de conséquences irréversibles (effondrement de la banquise, dégel du pergélisol, ralentissement des courants océaniques…). Les études préparatoires au prochain rapport du GIEC (CNRS-CEA-Météo France) suggèrent que les rapports précédents ont sous-estimé l’ampleur des changements déjà enclenchés. Un réchauffement global de plus de 5°C ne peut plus être exclu si l’emballement actuel des émissions de gaz à effet de serre se poursuit. À ces niveaux de température, l’habitabilité de la France serait remise en question par des niveaux de température et d’humidité provoquant le décès par hyperthermie.
 
Les sociétés humaines ne peuvent continuer à ignorer les conséquences de leurs activités sur la planète sans en subir les conséquences, comme l’ont montré de longue date et chaque jour plus clairement de nombreuses études reflétant le consensus scientifique. Si nous persistons dans cette voie, le futur de notre espèce est sombre.
 
Notre gouvernement se rend complice de cette situation en négligeant le principe de précaution et en ne reconnaissant pas qu’une croissance infinie sur une planète aux ressources finies est tout simplement une impasse. Les objectifs de croissance économique qu’il défend sont en contradiction totale avec le changement radical de modèle économique et productif qu’il est indispensable d’engager sans délai. Les politiques françaises actuelles en matière climatique et de protection de la biodiversité sont très loin d’être à la hauteur des enjeux et de l’urgence auxquels nous faisons face. Loin de confirmer une prétendue opposition entre écologie et justice sociale, le mouvement des gilets jaunes a dénoncé à juste titre l’inconséquence et l’hypocrisie de politiques qui voudraient d’un côté imposer la sobriété aux citoyens tout en promouvant de l’autre un consumérisme débridé et un libéralisme économique inégalitaire et prédateur. Continuer à promouvoir des technologies superflues et énergivores comme la 5G ou la voiture autonome est irresponsable à l’heure où nos modes de vie doivent évoluer vers plus de frugalité et où nos efforts collectifs doivent être concentrés sur la transition écologique et sociale.
 
L’absence de résultats de cette politique est patente : comme l’a relevé le Haut Conseil pour le climat, le budget d’émissions de gaz à effet de serre fixé par la Stratégie nationale bas carbone française n’a pas été respecté entre 2015 et 2018. En dépit des déclarations de bonnes intentions, l’empreinte carbone par habitant de la France (incluant les émissions importées) reste aujourd’hui encore supérieure à son niveau de 1995, à 11 tonnes d’équivalent CO2 par habitant et par an, alors qu’elle doit descendre à 2 tonnes d’ici 2050.
 
La prochaine décennie sera décisive pour limiter l’ampleur des dérèglements à venir. Nous refusons que les jeunes d’aujourd’hui et les générations futures aient à payer les conséquences de la catastrophe sans précédent que nous sommes en train de préparer et dont les effets se font déjà ressentir. Lorsqu’un gouvernement renonce sciemment à sa responsabilité de protéger ses citoyens, il a échoué dans son rôle essentiel.
 
En conséquence, nous appelons à participer aux actions de désobéissance civile menées par les mouvements écologistes, qu’ils soient historiques (Amis de la Terre, Attac, Confédération paysanne, Greenpeace…) ou formés plus récemment (Action non-violente COP21, Extinction Rebellion, Youth for Climate…). Nous invitons tous les citoyens, y compris nos collègues scientifiques, à se mobiliser pour exiger des actes de la part de nos dirigeants politiques et pour changer le système par le bas dès aujourd’hui. En agissant individuellement, en se rassemblant au niveau professionnel ou citoyen local (par exemple en comités de quartier), ou en rejoignant les associations ou mouvements existants (Alternatiba, Villes en transition, Alternatives territoriales…), des marges de manœuvre se dégageront pour faire sauter les verrous et développer des alternatives.
 
Nous demandons par ailleurs aux pouvoirs publics de dire la vérité concernant la gravité et l’urgence de la situation : notre mode de vie actuel et la croissance économique ne sont pas compatibles avec la limitation du dérèglement climatique à des niveaux acceptables. Nous appelons les responsables politiques nationaux comme locaux à prendre des mesures immédiates pour réduire véritablement l’empreinte carbone de la France et stopper l’érosion de la biodiversité. Nous exhortons également l’exécutif et le Parlement à faire passer les enjeux environnementaux avant les intérêts privés en appliquant de manière ambitieuse les propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat et en prolongeant son mandat pour lui donner un pouvoir de suivi de leur mise en œuvre.
 
Tribune initiée par :
Joana Beigbeder, Enseignant-chercheur en science des matériaux, Institut Mines-Télecom – Mines Alès (IMT Mines Alès)
Frédéric Boone, Chercheur en astrophysique, Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP)
Milan Bouchet-Valat, Chercheur en sociologie, Institut national d’études démographiques (Ined)
Julian Carrey, Enseignant-chercheur en physique, Institut national des sciences appliquées de Toulouse (INSA Toulouse)
Agnès Ducharne, Chercheuse en climatologie, CNRS – Institut Pierre-Simon-Laplace (IPSL)
Tanguy Fardet, Chercheur post-doctorant en neurosciences computationnelles, Max Planck Institute for Biological Cybernetics – Université de Tübingen
Kévin Jean, Enseignant-chercheur en épidémiologie, Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
Jérôme Mariette, Ingénieur d’études en bioinformatique, Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE)
Françoise Roques, Chercheuse en astrophysique, Observatoire de Paris
 
Texte original complet + lien de pétition ici : https://rebellionscientifiques.wordpress.com/

1280x680_080_hl_acornu_946319

Posté par Guyloup à 22:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
29 février 2020

La conception du "zéro déchets" vue par les québécois !

En vente dans des supermarchés (ici un supermarché de la chaîne IGA, à Trois-Pistoles au nord de Québec), des sacs "zéro déchets" pour prendre les légumes au lieu de les mettre dans les sacs en plastiques (toujours offerts) ....

MAIS ...... 

des sacs en nylon vendus emballés dans des barquettes de polystyrène et du plastique alimentaire !

84256845_10217431552842213_1713743984632791040_n

 

Doit-on en rire ? 676979274

ou en pleurer ? 4006102916 (1)

 

 

 

Bon samedi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:51 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2019

11 novembre, Remembrance Day ou Jour du Souvenir

Savez-vous pourquoi, au Canada, le coquelicot est l'emblème du Remembrance Day, ou Jour du Souvenir, c'est à dire le 11 novembre ? alors qu'il n'y a pas de coquelicots qui poussent ici.

jour-souvenir-guerre

Le coquelicot est reconnu comme le symbole du souvenir à la mémoire des soldats du Canada, des pays du Commonwealth britannique et des États-Unis qui sont morts à la guerre.
Cette fleur doit son importance au poème In Flanders fields, traduit en français par Au champ d'honneur, composé par le major John McCrae (nommé plus tard lieutenant colonel), un chirurgien de l'artillerie canadienne, au cours de la deuxième bataille d'Ypres, en Belgique, en mai 1915.

Les références au coquelicot dans les première et dernière strophes dce ce poème de guerre, le plus lu et le plus souvent cité, ont contribué à donner à cette fleur le statut d'emblème du souvenir, et de symbole d'une croissance nouvelle parmi la dévastation laissée par la guerre.

Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.
Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encore'
À nos parents, à nos amis,
C'est nous qui reposons ici
Au champ d'honneur.
À vous jeunes désabusés
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur.
(Major John McCrae)

jour-du-souvenir-Veterans-Day

Version originale : 

In Flanders fields the poppies blow
Between the crosses, row on row,
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing, fly
Scarce heard amid the guns below.
We are the Dead. Short days ago
We lived, felt dawn, saw sunset glow,
Loved, and were loved, and now we lie
In Flanders Fields.
Take up our quarrel with the foe:
To you from failing hands we throw
The torch; be yours to hold it high.
If ye break faith with us who die
We shall not sleep, though poppies grow
In Flanders Fields.
(Major John McCrae)

 

N'oublions jamais leurs sacrifices pour notre liberté.... bien que je pense qu'ils seraient horrifiés de voir ce qu'on en a fait si ils revenaient parmi nous maintenant et voyaient dans quel état se trouve la planète, le monde, et leurs pays respectifs.

♥♥♥




Posté par Guyloup à 22:39 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

07 novembre 2019

Des chats errants... chochottes !

Lors de leur pause quotidienne sur le bord de la fenêtre ouverte de la chambre pendant le ménage du matin, Misstigris et Lapuce n'ont pas eu l'air très enchantées de voir la neige .

IMG_9622-1 2

Elles se sont tournées vers moi, et Lapuce a demandé :

IMG_9623-1 2

Mais si, malheureusement, ça revient bien tous les ans !

Arlequine, elle, ne quitte pas son fauteuil "à chats" confortable dans lequel elle prend toujours des poses bizarres pour dormir :

IMG_4120-1-3

et Tigrou, le seul mâle parmi les 3 nénettes,  n'a même pas voulu ressortir comme d'habitude hier soir, lui qui est pourtant un inconditionnel de la nuit (photo moche parce que prise de loin avec très peu de lumière : il dormait profondément sur le vieux canapé, et je ne voulais pas trop le réveiller !) :

IMG_9636-1

Décidément, la neige ne fait pas l'unanimité à la maison !

Je précise que ce sont 4 chats errants (abandonnés par leurs maitres, Arlequine et Tigrou déjà adultes, mais Misstigris et Lapuce étaient des chatons de 3 mois environ), que nous avons amadoués au fil du temps, puis récupérés et re-sociabilisés (et fait opérer)... peut être un peu trop sociabilisés, parce que apparemment, ils deviennent même des vraies chochottes ! MDR ! 

Bon vendredi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 12:38 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 novembre 2019

Suivis par la neige....!

Aujourd'hui, nous sommes allés faire une petite balade au Vermont.

Comme de ce côté-ci de la frontière, tout est prêt pour l'arrivée imminente de l'hiver.

IMG_9520-1

En admirant mon point de vue préféré, on remarquait vite que lui aussi s'est préparé à la mauvaise saison :

IMG_9524-1

Quelle différence avec début octobre :

IMG_7685-1

ou pire, avec début septembre (oui, vous pouvez comparer, c'est bien le même endroit !) :

IMG_4901-1

À vingt kilomètres de là, on apercevait la neige qui commençait à tomber sur les hauteurs, formant un voile blanc et mouvant sur les sommets.

IMG_9528-1-2

On repasse la frontière.

Mais voilà qu'elle nous suit côté canadien : elle s'est mise à tomber aussi sur NOS montagnes....! (le voile blanc sur les montagnes du fond).

Si seulement elle avait pu oublier son passeport ! 

IMG_9557-1

Zut... la météo nous l'annonce ici pour après-demain ; croisons les doigts pour qu'un courant d'air quelconque retarde l'échéance encore un peu !

Pas de doute, en regardant les prévisions pour les 2 prochaines semaines, cette fois, c'est parti.....  ob_015e79461dada3cb8552534c349f0997_je-rale

ScreenShot02769

 

 

ScreenShot02770

 

 

Sur le chemin du retour, en passant près d'un étang, j'ai vu 4 oies bernaches qui étaient encore là....

IMG_9563-1-2

Blessées ? retardataires ? ou contestataires qui ne veulent pas faire route avec les autres ?

.... ou encore ............ des petites futées ? car j'ai lu que, depuis quelques temps, certains groupes de bernaches et oies des neiges (oies blanches) avaient modifié leurs dates et parcours ancestraux de migration. Pourquoi ? pour éviter les emplacements des saloperies de chasseurs (oups, excusez cet écart de langage, il m'a échappé, mais c'était en toute sincérité !) qui s'installent tout le long de leur passages ancestraux de migration, et qu'elles ont repérés avec l'expérience.

Bien sur, ils sont pour cela costumés de pied en cap à la "Rambo des boués" (prononciation québécoise de 'bois"), prêts à se défendre avec leurs armes ultra-modernes à lunettes de visée, contre ces grands et dangereux fauves que sont les oies qui les survolent à environ 50 à 100 mètres au dessus de leur tête (donc extrêmement dangereusement près.......... de leur faire caca dessus !). 

Ça c'est une bonne nouvelle images et j'aimerais être une petite souris pour entendre ces gros crétins se lamenter parce qu'ils n'ont pas pu se livrer ce jour-là à leur "loisir" favori : le massacre d'animaux qui ne leur ont rien fait. 

Il n'y a pas d'autre photo pour compléter la journée car nous avons changé d'heure nous aussi, et il fait maintenant nuit à 17 h. Il va falloir que je m'adapte pour les sorties photos !

Bon mardi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
01 novembre 2019

Bonne Toussaint !

En ce jour de Toussaint, donc de fête de tous les saints, autrement dit de fête de tous les prénoms, voici pour vous  :

109462707

 

♥♥♥

Posté par Guyloup à 02:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
30 octobre 2019

Non mais, de quoi je me mêle ?!

Sur Facebook, j'ai été agressée verbalement par une personne nommée Robbie Higgins, sorti de nulle part, inconnu au bataillon, qui est venu sur ma page Mini Monde Magique et qui m'a écrit :

"dolls are for kids. why dont you grow up and donate all your dolls to a kids charity ? get a real job".

(=les poupées sont pour les enfants. pourquoi ne pas grandir et donner toutes vos poupées à une oeuvre de bienfaisance pour enfants ? obtenir un vrai travail)

Bien que son agression verbale aurait peut être mérité une réponse plus énergique, je suis restée polie pour lui répondre, et je me suis contentée de lui écrire ceci :

"Je suis metteur en scène et photographe de scènes et histoires que j'écris : je ne joue pas !! pensez-vous qu'un photographe de mode joue avec les mannequins qu'il photographie ? ou qu'un metteur en scène joue avec les acteurs qu'il dirige ?
Et puis, de toutes manières, occupez-vous de vos journées, et, moi, je m'occupe des miennes : ce que je fais de ma vie ne vous regarde absolument pas !"

ScreenShot02726

J'ai partagé le commentaire de cette personne, et ma réponse, sur mon journal FB,  sur ma page Mini Monde Magique, ainsi que sur mon groupe Photo, Vêtements et Bricolages pour Poupées  , et dans le groupe American Girl Adult Collector.

Inutile de vous préciser que les réactions y ont été vives, et m'ont appris que j'étais finalement assez polie et zen, certaines personnes ayant confirmée qu'elles auraient répondu nettement moins gentiment !!

Non mais franchement, de quoi certaines personnes se mêlent-elle ?!!! 

Depuis quand y a-t-il un âge limite pour créer de la joie dans sa vie au travers les loisirs de notre choix ?!

Et vous ? qu'auriez-vous répondu ?

Bonne journée :-)

♥♥♥

 

Posté par Guyloup à 22:27 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2019

Merci pour vos visites - Thank you for your visits

Voici un message uniquement destiné à vous remercier tous et toutes de vos visites sur ce blog : le compteur indiquant 531 399 visiteurs à ce jour, je pense que cela mérite vraiment une grosse bise virtuelle à chacun et chacune d'entre vous.

Here is a message only to thank you all for your visits to this blog :  the visit counter indicating 531 399 visitors so far, I think it really you deserve a big virtual kiss to each and every one of you.

33389763-parole-merci-merci-en-français-typographie-lettrage-carte-de-texte-décoratifimages

Et un encore plus grand merci à ceux et celles qui laissent régulièrement des commentaires lors de leur visite. Ça fait chaud au coeur, et ça donne vraiment envie de continuer.

And an even bigger thank you to those who regularly leave comments during their visit. It's warm for the heart, and it really makes you want to continue.

53937365-merci-beaucoup-je-vous-remercie-beaucoup-dans-la-conception-de-lettrage-français54758850-a-big-thank-you-greeting-card

 

Par contre, entre mon travail d'info-graphisme, la vie quotidienne, et mes envie de créer et photographier, je prends de plus en plus de retard pour répondre à vos commentaires, et j'espère que vous ne m'en voudrez pas si je me contente par moment de répondre uniquement lorsque cela est nécessaire (répondre à une question, apporter une précision à ce que vous évoquez, etc).

De ce fait, sachez que, même si je ne réponds plus systématiquement à TOUS vos commentaires, lorsque j'ouvre mon ordinateur chaque jour, le fait de les voir et de les lire dans ma messagerie (par le biais de l'avis de commentaire envoyé par Canalblog), ça apporte une chaleureuse lumière dans ma journée, même si le soleil avait décidé de ne pas être au rendez-vous ce jour là !

However, between my work of info-graphics, the daily life, and my desire to create and photograph, I take more and more delay to answer your comments, and I hope you will not mind if I am content, sometime, to answer only when it is necessary (answer a question, clarify a detail in what you wrote, etc.).

So, be aware that even if I do not always answer ALL your comments, when I open my computer every day, see them and read them in my mail (through the comment notice sent by Canalblog), it brings a warm light in my day, even if the sun had decided not to be at the rendezvous that day !

guyloup

 

Merci encore, et bises amicales

Thank again, and friendly kisses

 

Posté par Guyloup à 22:52 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :