Photos liées au tag 'Québec'

Voir toutes les photos
21 novembre 2018

Le ciel de chez nous durant l'hiver - The sky from here during the winter

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Ce mercredi, nous avons décidé de descendre en ville l'après-midi pour une petite sortie café et gourmandises pour mon anniversaire.

J'en ai profité pour faire quelques photos afin de montrer à quoi ça ressemble chez nous les 3/4 (ou même 4/5e) du temps à celles d'entre vous qui s'imaginent que c'est merveilleux d'avoir de la neige en hiver.

Je pense que beaucoup d'entre vous ne connaissent la neige que par des souvenirs d'enfance, ou encore pour aller passer de temps en temps une semaine dans une station de sports d'hiver, où tout est prévu pour votre confort et votre sécurité.

Mais surtout avec un climat montagneux alpin qui n'a rien à voir avec ici.

Lorsque je vivais en France, mes ex-beaux parents avaient un chalet à Combloux, juste en face du Mont Blanc, nous y allions très souvent tout au long de l'année, et je me souviens qu'en hiver, en dehors de quelques grosses chutes de neige, le reste du temps c'était froid et sec, avec un ciel lumineux.

Tout le contraire d'ici, où c'est très rare qu'on ait un ciel lumineux, et où le temps est désagréablement humide et venteux, un exemple où vous voyez 100 % d'humidité et ciel nuageux, avec rafates à 39 km/h :

Source: Externe 

À l'heure où j'écris ce message, il a beau faire -13°C (ressenti -23°), vous voyez malgré tout 72 % d'humidité dans l'air, avec rafatles à 43 km/h ; c'est cette humidité et ce vent qui donne ces ressentis de froid plus intense qu'il ne fait en réalité :

ScreenShot00949

Quand le ciel est lumineux, avec air sec et sans vent, ces jours là étant très très rares, quand il y en a un, je me précipite en balade photo ! et ça vous donne les photos comme celles que je vous ai montrées il y a quelques jours (ICI).

 

Sinon, le reste du temps, ça ressemble plutôt à ce que nous avons eu aujourd'hui, dont voici quelques photos témoignages.

Voilà, nous partons de chez nous (ce n'est pas le soir : il n'est que 13 h 46 !!) ; il ne neige pas vraiment, ce n'est que de la poussière de neige, et du vent. La route est glissante (économies budgétaires = moins de déneigement et de sablage des routes. Pire : à  beaucoup d'endroits, ils n'en mettent plus qu'au milieu).

IMG_1015-1

IMG_1017-1

On arrive en ville, 5 km plus bas ; c'est un peu plus clair qu'en haut.

IMG_1020-1

IMG_1025-1

Comparaison de la marina du lac entre maintenant et le mois de septembre ; oui, c'est bien le même endroit !

IMG_1030-1

 IMG_9691-1

Ici aussi, un "avant-après" 

IMG_1033-1

IMG_9725-1

Deux images de la circulation dans la ville de Magog ; il est 15 h 

IMG_1055-1

IMG_1060-1

Lorsque nous sommes rentrés

IMG_1071-1-2

Il n'était que 16 h 30, il faisait nuit noire

IMG_1071-1-3

et déjà -10°

IMG_1077-1

C'était un petit aperçu d'un 21 novembre dans le sud du Québec... imaginez plus au nord, villes de Québec, Rimouski, etc, c'est encore plus moche. Et encore plus au nord, c'est encore pire : ils ont 6 mois de presque nuit permanente. 

Vivement le printemps !

Bonne journée

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 23:07 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 octobre 2018

Couleurs d'automne canadien 2018 - 5e partie - CANADIAN FALL COLORS - PART 5

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Le 14 octobre, nos pas nous ont menés au parc national (pas loin : il commence juste derrière chez nous !).

Il ne faisait pas chaud, 7°C ressenti 3 avec le taux d'humidité de 81% dans l'air, mais ça n'empêchait pas les touristes d'être là en masse pour voir les couleurs de l'automne... malheureusement un peu trop tard, il ne reste quasiment plus que du jaune et un peu d'orange, et comme vous pourrez le constater, beaucoup d'arbres sont déjà dénudés, donnant un aspect de plus en plus grisonnant dans la montagne.

Si on veut aller en voiture de chez nous à l'entrée "officielle" du parc, il faut prendre la route... vous noterez la recherche dans l'originalité du nom : cette route s'appelle "Chemin du Parc" !! 

IMG_9584-1

IMG_9582-1

IMG_9587-1

IMG_9589-1

IMG_9590-1

IMG_9594-1

IMG_9595-1

IMG_9596-1

IMG_9598-1

IMG_9599-1

IMG_9600-1

IMG_9601-1

IMG_9602-1

 

Comme vous voyez ci-dessous, il ne faisait pas chaud et les blousons chauds étaient bien supportables :

IMG_9605-1

IMG_9606-1

IMG_9607-1

IMG_9609-1

IMG_9610-1

IMG_9611-1

IMG_9649-1

IMG_9653-1

IMG_9654-1

IMG_9657-1

IMG_9658-1

IMG_9660-1

IMG_9668-2

 

IMG_9671-1-4

IMG_9680-1-2

IMG_9682-1

IMG_9683-1

IMG_9686-1

 

Ceci va sans doute clore la série sur les couleurs de l'automne 2018 car depuis, le vent a dépouillé la plupart des arbres,

et....

vous verrez sur le prochain message ce qui nous est tombé dessus presque par surprise...!

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 14:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 octobre 2018

COULEURS D'AUTOMNE CANADIEN 2018 - 3e partie - Canadian Fall Colors - Part 3

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Cette journée là, le 10 octobre, soleil et nuages se livraient une farouche bataille dans le secteur de Austin (près de Magog) : je vous laisser profiter de ces instants magiques.

Le Mont Orford les nuées ; au sol une famille d'oies bernaches se gavant d'herbe avant le grand départ de migration. 

IMG_9240-1

IMG_9241-1

IMG_9245-1

IMG_9262-1

IMG_9263-1

IMG_9264-1

IMG_9265-1

 

D'un instant à l'autre l'aspect change, selon l'orientation des rayons de soleil dans les trouées de nuages, la preuve avec ces deux photos prises à quelques secondes d'écart :

IMG_9269-1

IMG_9270-1

IMG_9274-1

IMG_9275-1

IMG_9309-1

IMG_9360-1

IMG_9377-1

IMG_9380-1

IMG_9382-1

IMG_9383-1-2

IMG_9389-1

IMG_9391-1

IMG_9392-1

IMG_9394-1

IMG_9403-1-2

IMG_9430-1

IMG_9436-1

IMG_9465-1

IMG_9468-1

IMG_9475-1

IMG_9476-1

IMG_9477-1

IMG_9479-1-4

 

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 00:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 septembre 2018

Promenade vers Barnston, et nombre de bouteilles de lait ! - Walk to Barnston, and number of bottles of milk !

Retour sur une promenade un jour de beau temps, fin août exactement. Je vous emmène faire un tour vers Barnston, près de la frontière.

Return on a walk a day of good weather, end of August exactly. I'll take you on a trip to Barnston, near the border.

IMG_8249-1

IMG_8256-1

IMG_8257-1

IMG_8265-1

La même vieille grange en noir et blanc, pour faire encore plus ancien :

The same old barn in black and white, to make even older :

IMG_8265-2

Nos rivières, toujours à sec ou presque :

Our rivers, always dry or almost :

IMG_8268-1

IMG_8276-1

IMG_8278-1

IMG_8283-1

Une biche et son faon qui traversaient la route... je crains tellement pour eux dans quelques jours, quand les cinglés de la gachette , hommmes-femmes et enfants, avec arcs, arbalètes et fusils à lunette, vont encore massacrer tout ce qui bouge, portant poils et plumes...

A doe and her fawn crossing the road ... I fear so much for them in a few days, when the foolish morons of the gachette, men-women and children, with bows, crossbows and sniper rifles, will still massacre everything who moves, wearing hairs and feathers 

IMG_8287-1

Quoi qu'il se passe, le soleil est toujours au bout de la route :

Whatever happens, the sun is always at the end of the road : 

IMG_8293-1

J'avais emmené Charlotte et Bastien. Ils se sont arrêtés devant des vaches, et j'ai entendu Bastien poser cette question bizarre :

- à ton avis, ça représente combien de bouteilles de lait ?

I took Charlotte and Bastien for the ride. They stopped in front of cows, and I heard Bastien ask this weird question :

- In your opinion, how many bottles of milk ?

IMG_8263-1

 

Bon mercredi / Have a nice Wednesday :-)

♥♥♥

04 septembre 2018

Grêle

Sachant qu'il y a eu une tornade qui a rasé une maison et ses alentours à quelques kilomètres d'ici il y a 3 jours, nous avons eu une petite frayeur en début d'après-midi lorsque le ciel est devenu noir, qu'un vent violent s'est levé, qu'il s'est mis à pleuvoir des cordes et soudain à grêler.

IMG_0605-1

IMG_8648-1

IMG_8655-1

IMG_8655-1-2

IMG_8666-1

Puis tout s'est arrêté.

Même la pluie.

Malheureusement, car voici à quoi ressemblent nos rivières, habituellement pourtant bien remplies ; c'est la première fois que je les vois toutes ainsi, certaines étant carrément à sec (vous voyez le niveau normal sur les pentes, il lui manque un bon mètre).

IMG_8275-1

Bref, en dehors d'esquinter les fleurs et jeter par terre mes gros pots de fleurs, nous avons été épargnés cette fois encore.... ouf, merci...

Les grêlons étaient plus gros que ça... mais le temps de réagir et aller chercher une règle, ils avaient déjà fondu car aussi incroyable que cela paraisse, ça n'a même pas fait baisser la température qui avoisinait encore les 30°.

Autant en profiter car d'ici quelques jours, nous allons parait-il retrouver des températures "normales de saison"... snif !

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 00:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 septembre 2018

Le retour des papillons monarque, mais pour combien de temps ?

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Il y a quelques temps, notre amie photographe écolo, Léa Clarck, se désolait d'apprendre que les monarques ne venaient presque plus au Québec en raison de la disparition progressive de l'asclépiade, une plante que les québécois considéraient comme une "mauvaise herbe".

Or, le problème, c'est que cette superbe plante était indispensable à la survie du magnique grand papillon qu'est le MONARQUE.

Un biologiste chercheur de l'université de Guelph (Ontario) expliquait il y a quelques années :

  • Les papillons monarques hivernent année après année dans les mêmes boisés d’un secteur montagneux du centre du Mexique avant d’entreprendre en mars ou au début d’avril leur longue migration vers le nord-est, où les femelles pondent leurs oeufs sur les feuilles d’asclépiades et meurent ; ensuite les larves se nourrissent de la plante et se développent avant la fin août, moment où les derniers-nés entreprennent la migration de retour vers le Mexique.
  • Les chercheurs ont découvert que c’est la raréfaction des plants d’asclépiades dans les aires de reproduction du papillon qui a provoqué le déclin de la population de monarques observée dans l’est de l’Amérique du Nord, notamment à cause des céréales génétiquement modifiées (OGM) résistantes aux herbicides : quand les agriculteurs appliquent des herbicides dans leurs champs, leurs cultures ne sont pas affectées, mais toutes les autres herbes, dont les asclépiades, sont éliminées. Ce sont donc les larves des monarques qui sont affectées car elles ne trouvent plus de nourriture. 
  • Si rien n’est fait pour favoriser le retour des asclépiades, on prédit un déclin quasi total de la population de monarques dans l’est de l’Amérique du Nord. 

De fait, depuis 3 à 4 ans, je n'avais plus jamais vu de monarque voleter dans notre région.

 

Cette superbe plante a la propriété de fleurir au printemps, puis de former des grosses gousses en fin d'été, qui à l'automne, éclatent pour laisser sortir leurs graines, douillettement enveloppées dans des douces fibres qui s'envolent au vent.

Asclepias_syriaca

140124_o64zj_verte-asclepiade-soie_sn635

Asclépiade

 

 

Or, par chance pour les monarques, des industriels ont découvert ses fibres, douces comme de la soie, aux propriétés d'isolation incroyables : 

ScreenShot00598

certains l'ayant même appelée "l'isolant naturel du futur" : http://altitude-blog.com/fr/isolant-naturel-futur-asclepiade/ 

(voir également ICI et ICI)

 

Donc, des champs d'asclépiade ont été plantés... et notre amie Léa a eu la grande joie cette année d'en trouver qui s'étaient semées naturellement toute seules (grace au vent) dans divers endroits :

IMG_6312-1-2

 

la poupée mesurant 46 cm, cela vous donne une idée de la taille de cette plante.

Et elle a été encore plus heureuse quand elle a vu voleter depuis quelques jours de nombreux monarques dans la région, devenus adultes et tout prêts à partir migrer vers le Mexique de leurs parents dans quelques jours.

IMG_8239-1-2

IMG_8233-1

 

IMG_8245-1-2

(bien sur, c'est Léa qui a pris ces 3 photos !!!).

 

Tout cela semblerait idyllique, si une triste nouvelle n'était pas venue tout gâcher : le principal client des producteurs d'asclépiade du Québec a fait faillite (ICI) trop d'investissement pour pas assez de rapidité de rentabilité : les gens ne font pas confiance à cette fibre végétale naturelle, pourtant efficace, et bonne pour l'environnement, et préfèrent acheter des vêtements en synthétique, moins chers, dont la production déglingue encore plus notre planète.

Pauvres monarques, pauvre asclépiade, pauvre planète, et crétins d'humains...

♥♥♥

 

23 juillet 2018

Réseau de braconniers d'ours qui les torturent pour en tirer plus de profits

Une honte de plus pour le non respect des animaux au Québec.... faire souffrir le plus possible des ours piégés pour que soient plus grosses les vésicules biliaires vendues aux asiatiques qui veulent bander ????? À quand les cervelles de braconniers mises en vente pour faire jouir les amoureux des animaux ????? (avec cet avantage qu'il n'y aura pas besoin de les faire sécher car leur cerveaux sont déjà secs et vides).

ScreenShot00415

ScreenShot00416

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1113959/ours-noirs-torture-vesicule-biliaire-braconniers-stress

https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/07/18/un-vaste-reseau-de-braconnage-dours-noirs-demantele-dans-le-nord-est-du-quebec_a_23485032/

Vous ne manquerez pas de remarquer qu'il est écrit que :

Aucune arrestation n'a été effectuée jusqu'à présent, a-t-il ajouté. Les autorités de juridiction fédérale reprendront l'enquête sur l'exportation de cette partie très recherchée de l'animal. Si les personnes visées sont reconnues coupables des 121 chefs d'accusation comptabilisés à ce jour, elles pourraient écoper d'amendes de plus de 325 000 $.

Comme d'habitude, il y aura quelques interventions et quelques dessous de table, et ils repartiront libres de recommencer................ grrrrr.

39279427-femme-en-colère

 

13 juin 2018

Charlotte dans les épervières + fond d'écran cadeau - Charlotte in the wild flowers + gift wallpaper

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Charlotte aime les fleurs sauvages... hier, elle n'a pas résisté à aller se promener dans l'herbe devant la maison pour s'en mettre "plein les yeux" avec les épervières jaunes et oranges qui venaient de s'épanouir au soleil.

IMG_5569-crop2

 

 

 

Plan plus large :

IMG_5569-1

Si cette photo vous plait, le fond d'écran HD 1920 pixels est à votre disposition ici : 

http://pimg.imagesia.com/fichiers/1gn/img-5569-ecran_imagesia-com_1gne9.jpg

 

Je me délecte de cette photo-souvenir. Pourquoi souvenir ?

Parce que depuis, la tondeuse est passée faire son oeuvre de destruction (grrrrrr.......!), et qu'en plus la grisaille est de retour.

♥♥♥

20 avril 2018

Enfin, on en voit le bout ... ☺

Ce matin, 20 avril, autour de la maison.

Selon la météo, c'était notre DERNIER jour de neige de l'hiver.... alors mon mari est sorti avec l'appareil photo, pour le souvenir, au cas où on serait en manque durant l'été !!

IMG_2910-1

 

IMG_2918-1

IMG_2921-1

Après cela, vous comprendrez sans doute mieux pourquoi j'ai toujours un peu envie d'envoyer sur les roses les personnes qui m'écrivent en plein mois de février "allez, un peu de patience, le printemps arrive" !!!! oui, il arrive aussi un jour chez nous, mais.......... au mois de mai seulement !!

 

Toutefois, à partir de demain, on devrait avoir ça ; comme toujours, l'hiver nous quitte comme ça, du jour au lendemain et nous basculerons dans une autre saison en quelques jours seulement :

ScreenShot03879

 

S'il vous plait , croisez les doigts pour nous : les poupées et moi avons très envie de repartir en promenade photo dans la nature pour vous faire visiter nos décors !! 

Bon week-end à toutes :-)

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 23:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 novembre 2017

Détour par le parc national + différence lac et étang + cerisiers sauvages - National park + lake vs pond + wild cherry trees

For English translation, or any other language, use the Google "select a language" button at the top of the left column.

En allant faire quelques courses à Magog avec nous cet après-midi, Jordana et Chavonne ont voulu faire un petit détour par le parc national (tout petit détour, puisque c'est juste derrière chez nous !).

Elles sont restées un long moment à admirer le superbe Étang aux Cerises qui est à l'entrée du parc.

IMG_7837-1-2

 

Voici ce qu'elles admiraient.

IMG_7842-1-2

 

Ne sont-elles pas bien petites face à cet immense panorama ?!

Et bien qu'il soit immense, ce n'est pas un lac, mais bel et bien un étang !

En connaissez-vous la différence ? la voici :

- l'eau d'un étang est stagnante : son alimentation se fait par les eaux de pluies, les ruissellements sur et souterrains, les ruisseaux saisonniers, les débordement de nappes phréatiques, etc. Sa profondeur est soumise aux conditions climatiques, pluie ou sécheresse.

l'eau d'un lac est soumise à des mouvements et des courants : son alimentation se fait par un cours d'eau ou par une source souterraine, et s'évacue par un cours d'eau émissaire. Sa profondeur est soumise à la possibilité d'évacuation de ce cours d'eau.

Leur écosystème est très différent en raison de la stagnation de l'eau dans l'un, et des courants de l'eau dans l'autre.

IMG_7828-1

IMG_0664-1-2

 

Les filles sont bien emmitoufflées car comme vous le voyez, l'eau de l'étang commence à geler en pleine journée, et il ne faisait pas très chaud :

IMG_7831-1

 

Le nom de cet étang provient du fait qu'il y a énormément de cerisiers de Virginie (prunus virginiana), ou "cerisiers à grappes" qui poussent sur ses rives ; voici à quoi ils ressemblent au printemps et en été. Les oiseaux se régalent de ses fruits (très aigres et pas très agréables à mon avis, mais je ne suis pas un oiseau !).

Image2

Image3

 

Allez, un dernier regard sur l'étang, et on repart... on reviendra une autre fois. Par exemple quand la glace aura gelé tout l'étang :-)

IMG_7845-1

 

À bientôt, See you soon,

♥♥♥