Photos liées au tag 'Québec'

Voir toutes les photos
21 août 2019

Belle et Ethan joignent l'utile à l'agréable (+ explications sur le système scolaire québécois) - 2e PUBLICATION

Seconde publication.

Aujourd'hui, Belle et Ethan sont allés à Sherbrooke pour valider leur inscription au Cégep pour la rentrée.

Ils ont joint l'utile à l'agréable en allant se promener ensuite autour du lac des Nations en dégustant une boisson glacée menthe-chocolat, surmontée de crème fouettée (hum.... Belle, attention aux calories !).

IMG_5479-1

Comme vous pouvez le voir, leur discussion était passionnée !

IMG_5484-1

C'est que l'entrée au Cegep est une étape dans la vie des ados.

Si vous êtes française, vous vous demandez peut être : "qu'est-ce que c'est donc que ce Cégep" !! 

Alors, pour vous qui ne connaissez pas le système scolaire du Québec, voici comment il se déroule.

D'abord, il est composé de 4 niveaux dont les appellations peuvent porter à confusion pour les français.... car en effet, ici, le collège, c'est le lycée en France ; et le baccalauréat ne se passe pas à la fin du collège (lycée), mais à 21 ou 22 ans, après 2 ans d'université !! De quoi s'emmêler les idées entre les deux continents, non ?!

  • L’enseignement primaire = primaire en France, de 6 à 12 ans (à noter qu'ici, on compte à l'envers : le CP correspond à la 1re, le CE1 correspond à la 2e, etc, car on compte en années, c'est à dire 1re année, 2e année, etc)
  • L'enseignement secondaire, de 12 à 17 ans en moyenne = les collèges en France 
  • L’enseignement collégial, (Cégep), de 17 à 19/20 ans = les lycées en France ;
  • L’enseignement universitaire (à partir de 20 ans).

Les collèges sont nommés Cégeps si ils sont publics, et Collèges si ils sont privés. Ils offrent ces programmes :

  • formation de 2 ans, qui prépare aux études universitaires (comme je vous le disais plus haut, ici, le baccalauréat se passe à l'Université, et non pas à la fin du Cégep).
  • lormation technique de 3 ans, qui prépare au marché du travail et qui mène à l’obtention du diplôme d’études collégiales (DEC)

Pour les curieuses, voici le lien du Cégep de Sherbrooke : https://www.cegepsherbrooke.qc.ca/

Petite précision qui surprendra peut être encore plus les françaises :  je viens de vous parler du système scolaire québécois, c'est à dire celui de la province de Québec (province = ce que vous appelez un département en France). Or, au Canada, le système scolaire varie d’une province à l’autre car, en vertu de la Constitution canadienne, l’éducation relève des gouvernements provinciaux, et n'est donc pas uniforme d'un bout du pays à l'autre. Donc, au Canada, il n’y a pas de ministère national de l’Éducation, et chacune des 10 provinces (+ des 3 territoires du Grand-nord) est responsable de sa propre politique en matière d’enseignement. Ajoutez à cela des provinces francophones, des provinces bilingues, et des provinces anglophones, dont une a presque autant de ressortissants parlant le chinois mandarin que l'anglais, et vous imaginerez la belle pagaille que cela représente pour qui voudrait déménager dans une autre province en ayant des enfants scolarisés. Mais bon, ça fonctionne quand même bien, et le résultat n'est pas "si tant pire" comme disent (bizarrement) les québécois pour dire que quelque va bien.

Bref, Belle et Ethan ont 16 ans, et ils sont un peu en avance sur la moyenne des étudiants car ils entrent au Cégep dès cette année. Lui, comme vous vous en rappelez peut être, veut devenir chirugien, et elle veut devenir diététicienne. Beaucoup de rêves et d'espoirs...

Bon mercredi :-)

♥♥♥


26 avril 2019

Promenade fraîche sous la grisaille - Cool walk under the grisaille

(for translation, use the button at the top right / para traducción, use el botón en la parte superior derecha)

Avant hier, sous un ciel mitigé, mais clair, on a du aller jusqu'à St Hubert (banlieue de Montréal), et j'étais très jalouse de voir que la neige est totalement partie, que l'herbe commence à bien verdir, et que les feuilles étaient près de faire exploser les bourgeons.

Bon OK, ce n'est pas ce qui me fera plus aimer la ville pour ça : le bruit et les mauvaises odeurs, quelle horreur ! J'étais si heureuse de retrouver le parfum de la terre et le calme de la campagne en rentrant que ça vaut bien la peine de patienter quelques jours de plus pour voir le printemps s'installer vraiment.

On dit bien que les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. 

Parfois, c'est heureux, car je n'aimerais que le temps d'aujourd'hui perdure à long terme : le soleil est reparti et le froid est de retour, à tel point que certaines régions vont même retrouver les "joies" de la neige 1221920404 

Presque une semaine avec des -3° et -5° la nuit. Mes pauvres plantes en pot qui hivernent dans la maison ne sont pas encore prêtes de sortir profiter de l'air pur.

Aujourd'hui, c'était grisaille et pluie.

Vraiment pas beaucoup de pluie pour une française du bord de mer (même pas besoin de parapluie), mais beaucoup pour les québécois qui sont peu habitué à voir tomber l'eau sous forme de gouttes, mais plutôt sous forme de flocons, c'est la cata et les journaux ne parlent que de ça !

Les journaux en parlent d'autant plus que, des gens voulant à tout prix habiter "les pieds dans l'eau" se retrouvent avec le sous-sol inondé en raison de la fonte de la glace trop rapide... Mais cela ne me fait pas vraiment pleurer, car ces mêmes personnes sont celles qui interdisent strictement à tout le monde l'accès aux lacs et rivières durant la belle saison, sous prétexte que les rives sont à eux. Ma grand-mère disait : "on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre". D'autant que ces personnes vont être indemnisées en partie avec nos impôts, en plus de leurs assurances, ce qui ne changera rien au fait que je devrai admirer "leurs" lacs de loin cet été, ou payer un droit de passage pour pouvoir m'en approcher.

Bref, changeons de sujet, ça m'agace trop !

C'était donc un jour à chanter " "il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille" !

IMG_0339-1

IMG_0336-1

Consolation : la pluie accélère la fonte de la glace des lacs ... youpiii ! on a même un peu d'avance sur les dates habituelles.

IMG_0349-1

Mon petit groupe de passionnés de sciences, Delphine et son copain Vincent, Maylee et son copain Guillaume, doivent trouver le thème de leur exposé sous forme de film reportage de fin d'année scolaire. 

Alors nous les avons emmenés en promenade avec nous afin qu'ils trouvent une idée sur un thème qui pourrait bien leur plaire à tous les quatre.

Delphine a proposé "la qualité de l'eau des lacs et rivières" lorsqu'ils sont passés devant le lac Orford presque dégelé :

IMG_0371-1

IMG_0374-1

Ils ont noté cette première idée.

Par la suite, Vincent a proposé "l'état des voies ferrées et le transport des matières dangereuses" lorsque nous en avons traversé une :

IMG_0386-1

Ils ont noté l'idée également.

Je me demande bien ce que vont proposer Maylee et Guillaume...

Avez-vous des idées à leur proposer ?!

Bon vendredi :-)

♥♥♥

 

Posté par Guyloup à 01:14 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 janvier 2019

Promenade au soleil... mais par -17°

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Enfin un peu de soleil... Vite on part faire une petite promenade.

"Seulement" -17°C /ressenti -26 (en plein soleil), c'est mieux que les jours précédents (hier, ressenti -34 !).

La plupart des photos sont prises de l'intérieur de la voiture... je n'avais pas vraiment envie de rester dehors longtemps, même si ça fait du bien de respirer l'air de la nature, c'était quand même "frais" !

Voici un résumé de la promenade en photos, en commençant par l'incontournable Mont Orford... en le contournant d'ailleurs !

IMG_2307-1

IMG_2300-1

IMG_2306-1

IMG_2299-1

La petite marina du lac Memphrémagog (pour la différencier de la grande marina qui est plus haut sur la rivière) :

IMG_2297-1

Vous remarquerez que l'eau de la rivière Magog, qui se jette dans le lac, "fume". C'est pour vous dire s'il faisait froid, ce phénomène n'apparaissant que lorsqu'il y a une énorme différence entre la température de l'air et celle de l'eau... or, le lac étant totalement gelé, comme vous l'apercevez au fond de cette photo, ça vous donne idée de la température de l'eau. Chose certaine : je ne serais pas allée m'y baigner !

IMG_2297-1-2

IMG_2309-1

IMG_2310-1

IMG_2311-1

IMG_2333-1

Là, le chasse-neige a fait fort en nettoyant la rue... il va falloir pelleter un moment pour pouvoir rentrer !

IMG_2334-1

Il faut dire que les déneigeurs passent à vitesse grand V pour ne pas bloquer la circulation, et que certains ne font pas toujours "dans la dentelle" : entrées bloquées et boites à lettres arrachées sont lots courants durant l'hiver :

IMG_2371-1-2

IMG_2339-1

IMG_2343-1

IMG_2361-1-2

IMG_2365-1

IMG_2366-1

IMG_2368-1

Pour conclure cette balade, voici un fond d'écran 1920 pixels pour votre ordinateur,

toutefois si vous n'avez pas peur qu'il attrape froid.

Pas d'aperçu, je vous réserve la surprise !

Cliquez ici et enregistrez sous si ça vous plaitIMG_2339_1920

 

Bon mercredi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 22:45 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 novembre 2018

Le ciel de chez nous durant l'hiver - The sky from here during the winter

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Ce mercredi, nous avons décidé de descendre en ville l'après-midi pour une petite sortie café et gourmandises pour mon anniversaire.

J'en ai profité pour faire quelques photos afin de montrer à quoi ça ressemble chez nous les 3/4 (ou même 4/5e) du temps à celles d'entre vous qui s'imaginent que c'est merveilleux d'avoir de la neige en hiver.

Je pense que beaucoup d'entre vous ne connaissent la neige que par des souvenirs d'enfance, ou encore pour aller passer de temps en temps une semaine dans une station de sports d'hiver, où tout est prévu pour votre confort et votre sécurité.

Mais surtout avec un climat montagneux alpin qui n'a rien à voir avec ici.

Lorsque je vivais en France, mes ex-beaux parents avaient un chalet à Combloux, juste en face du Mont Blanc, nous y allions très souvent tout au long de l'année, et je me souviens qu'en hiver, en dehors de quelques grosses chutes de neige, le reste du temps c'était froid et sec, avec un ciel lumineux.

Tout le contraire d'ici, où c'est très rare qu'on ait un ciel lumineux, et où le temps est désagréablement humide et venteux, un exemple où vous voyez 100 % d'humidité et ciel nuageux, avec rafates à 39 km/h :

Source: Externe 

À l'heure où j'écris ce message, il a beau faire -13°C (ressenti -23°), vous voyez malgré tout 72 % d'humidité dans l'air, avec rafatles à 43 km/h ; c'est cette humidité et ce vent qui donne ces ressentis de froid plus intense qu'il ne fait en réalité :

ScreenShot00949

Quand le ciel est lumineux, avec air sec et sans vent, ces jours là étant très très rares, quand il y en a un, je me précipite en balade photo ! et ça vous donne les photos comme celles que je vous ai montrées il y a quelques jours (ICI).

 

Sinon, le reste du temps, ça ressemble plutôt à ce que nous avons eu aujourd'hui, dont voici quelques photos témoignages.

Voilà, nous partons de chez nous (ce n'est pas le soir : il n'est que 13 h 46 !!) ; il ne neige pas vraiment, ce n'est que de la poussière de neige, et du vent. La route est glissante (économies budgétaires = moins de déneigement et de sablage des routes. Pire : à  beaucoup d'endroits, ils n'en mettent plus qu'au milieu).

IMG_1015-1

IMG_1017-1

On arrive en ville, 5 km plus bas ; c'est un peu plus clair qu'en haut.

IMG_1020-1

IMG_1025-1

Comparaison de la marina du lac entre maintenant et le mois de septembre ; oui, c'est bien le même endroit !

IMG_1030-1

 IMG_9691-1

Ici aussi, un "avant-après" 

IMG_1033-1

IMG_9725-1

Deux images de la circulation dans la ville de Magog ; il est 15 h 

IMG_1055-1

IMG_1060-1

Lorsque nous sommes rentrés

IMG_1071-1-2

Il n'était que 16 h 30, il faisait nuit noire

IMG_1071-1-3

et déjà -10°

IMG_1077-1

C'était un petit aperçu d'un 21 novembre dans le sud du Québec... imaginez plus au nord, villes de Québec, Rimouski, etc, c'est encore plus moche. Et encore plus au nord, c'est encore pire : ils ont 6 mois de presque nuit permanente. 

Vivement le printemps !

Bonne journée

♥♥♥

Posté par Guyloup à 23:07 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 octobre 2018

Couleurs d'automne canadien 2018 - 5e partie - CANADIAN FALL COLORS - PART 5

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Le 14 octobre, nos pas nous ont menés au parc national (pas loin : il commence juste derrière chez nous !).

Il ne faisait pas chaud, 7°C ressenti 3 avec le taux d'humidité de 81% dans l'air, mais ça n'empêchait pas les touristes d'être là en masse pour voir les couleurs de l'automne... malheureusement un peu trop tard, il ne reste quasiment plus que du jaune et un peu d'orange, et comme vous pourrez le constater, beaucoup d'arbres sont déjà dénudés, donnant un aspect de plus en plus grisonnant dans la montagne.

Si on veut aller en voiture de chez nous à l'entrée "officielle" du parc, il faut prendre la route... vous noterez la recherche dans l'originalité du nom : cette route s'appelle "Chemin du Parc" !! 

IMG_9584-1

IMG_9582-1

IMG_9587-1

IMG_9589-1

IMG_9590-1

IMG_9594-1

IMG_9595-1

IMG_9596-1

IMG_9598-1

IMG_9599-1

IMG_9600-1

IMG_9601-1

IMG_9602-1

 

Comme vous voyez ci-dessous, il ne faisait pas chaud et les blousons chauds étaient bien supportables :

IMG_9605-1

IMG_9606-1

IMG_9607-1

IMG_9609-1

IMG_9610-1

IMG_9611-1

IMG_9649-1

IMG_9653-1

IMG_9654-1

IMG_9657-1

IMG_9658-1

IMG_9660-1

IMG_9668-2

 

IMG_9671-1-4

IMG_9680-1-2

IMG_9682-1

IMG_9683-1

IMG_9686-1

 

Ceci va sans doute clore la série sur les couleurs de l'automne 2018 car depuis, le vent a dépouillé la plupart des arbres,

et....

vous verrez sur le prochain message ce qui nous est tombé dessus presque par surprise...!

♥♥♥

Posté par Guyloup à 14:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 octobre 2018

COULEURS D'AUTOMNE CANADIEN 2018 - 3e partie - Canadian Fall Colors - Part 3

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Cette journée là, le 10 octobre, soleil et nuages se livraient une farouche bataille dans le secteur de Austin (près de Magog) : je vous laisser profiter de ces instants magiques.

Le Mont Orford les nuées ; au sol une famille d'oies bernaches se gavant d'herbe avant le grand départ de migration. 

IMG_9240-1

IMG_9241-1

IMG_9245-1

IMG_9262-1

IMG_9263-1

IMG_9264-1

IMG_9265-1

 

D'un instant à l'autre l'aspect change, selon l'orientation des rayons de soleil dans les trouées de nuages, la preuve avec ces deux photos prises à quelques secondes d'écart :

IMG_9269-1

IMG_9270-1

IMG_9274-1

IMG_9275-1

IMG_9309-1

IMG_9360-1

IMG_9377-1

IMG_9380-1

IMG_9382-1

IMG_9383-1-2

IMG_9389-1

IMG_9391-1

IMG_9392-1

IMG_9394-1

IMG_9403-1-2

IMG_9430-1

IMG_9436-1

IMG_9465-1

IMG_9468-1

IMG_9475-1

IMG_9476-1

IMG_9477-1

IMG_9479-1-4

 

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 septembre 2018

Promenade vers Barnston, et nombre de bouteilles de lait ! - Walk to Barnston, and number of bottles of milk !

Retour sur une promenade un jour de beau temps, fin août exactement. Je vous emmène faire un tour vers Barnston, près de la frontière.

Return on a walk a day of good weather, end of August exactly. I'll take you on a trip to Barnston, near the border.

IMG_8249-1

IMG_8256-1

IMG_8257-1

IMG_8265-1

La même vieille grange en noir et blanc, pour faire encore plus ancien :

The same old barn in black and white, to make even older :

IMG_8265-2

Nos rivières, toujours à sec ou presque :

Our rivers, always dry or almost :

IMG_8268-1

IMG_8276-1

IMG_8278-1

IMG_8283-1

Une biche et son faon qui traversaient la route... je crains tellement pour eux dans quelques jours, quand les cinglés de la gachette , hommmes-femmes et enfants, avec arcs, arbalètes et fusils à lunette, vont encore massacrer tout ce qui bouge, portant poils et plumes...

A doe and her fawn crossing the road ... I fear so much for them in a few days, when the foolish morons of the gachette, men-women and children, with bows, crossbows and sniper rifles, will still massacre everything who moves, wearing hairs and feathers 

IMG_8287-1

Quoi qu'il se passe, le soleil est toujours au bout de la route :

Whatever happens, the sun is always at the end of the road : 

IMG_8293-1

J'avais emmené Charlotte et Bastien. Ils se sont arrêtés devant des vaches, et j'ai entendu Bastien poser cette question bizarre :

- à ton avis, ça représente combien de bouteilles de lait ?

I took Charlotte and Bastien for the ride. They stopped in front of cows, and I heard Bastien ask this weird question :

- In your opinion, how many bottles of milk ?

IMG_8263-1

 

Bon mercredi / Have a nice Wednesday :-)

♥♥♥

04 septembre 2018

Grêle

Sachant qu'il y a eu une tornade qui a rasé une maison et ses alentours à quelques kilomètres d'ici il y a 3 jours, nous avons eu une petite frayeur en début d'après-midi lorsque le ciel est devenu noir, qu'un vent violent s'est levé, qu'il s'est mis à pleuvoir des cordes et soudain à grêler.

IMG_0605-1

IMG_8648-1

IMG_8655-1

IMG_8655-1-2

IMG_8666-1

Puis tout s'est arrêté.

Même la pluie.

Malheureusement, car voici à quoi ressemblent nos rivières, habituellement pourtant bien remplies ; c'est la première fois que je les vois toutes ainsi, certaines étant carrément à sec (vous voyez le niveau normal sur les pentes, il lui manque un bon mètre).

IMG_8275-1

Bref, en dehors d'esquinter les fleurs et jeter par terre mes gros pots de fleurs, nous avons été épargnés cette fois encore.... ouf, merci...

Les grêlons étaient plus gros que ça... mais le temps de réagir et aller chercher une règle, ils avaient déjà fondu car aussi incroyable que cela paraisse, ça n'a même pas fait baisser la température qui avoisinait encore les 30°.

Autant en profiter car d'ici quelques jours, nous allons parait-il retrouver des températures "normales de saison"... snif !

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 septembre 2018

Le retour des papillons monarque, mais pour combien de temps ?

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Il y a quelques temps, notre amie photographe écolo, Léa Clarck, se désolait d'apprendre que les monarques ne venaient presque plus au Québec en raison de la disparition progressive de l'asclépiade, une plante que les québécois considéraient comme une "mauvaise herbe".

Or, le problème, c'est que cette superbe plante était indispensable à la survie du magnique grand papillon qu'est le MONARQUE.

Un biologiste chercheur de l'université de Guelph (Ontario) expliquait il y a quelques années :

  • Les papillons monarques hivernent année après année dans les mêmes boisés d’un secteur montagneux du centre du Mexique avant d’entreprendre en mars ou au début d’avril leur longue migration vers le nord-est, où les femelles pondent leurs oeufs sur les feuilles d’asclépiades et meurent ; ensuite les larves se nourrissent de la plante et se développent avant la fin août, moment où les derniers-nés entreprennent la migration de retour vers le Mexique.
  • Les chercheurs ont découvert que c’est la raréfaction des plants d’asclépiades dans les aires de reproduction du papillon qui a provoqué le déclin de la population de monarques observée dans l’est de l’Amérique du Nord, notamment à cause des céréales génétiquement modifiées (OGM) résistantes aux herbicides : quand les agriculteurs appliquent des herbicides dans leurs champs, leurs cultures ne sont pas affectées, mais toutes les autres herbes, dont les asclépiades, sont éliminées. Ce sont donc les larves des monarques qui sont affectées car elles ne trouvent plus de nourriture. 
  • Si rien n’est fait pour favoriser le retour des asclépiades, on prédit un déclin quasi total de la population de monarques dans l’est de l’Amérique du Nord. 

De fait, depuis 3 à 4 ans, je n'avais plus jamais vu de monarque voleter dans notre région.

 

Cette superbe plante a la propriété de fleurir au printemps, puis de former des grosses gousses en fin d'été, qui à l'automne, éclatent pour laisser sortir leurs graines, douillettement enveloppées dans des douces fibres qui s'envolent au vent.

Asclepias_syriaca

140124_o64zj_verte-asclepiade-soie_sn635

Asclépiade

 

 

Or, par chance pour les monarques, des industriels ont découvert ses fibres, douces comme de la soie, aux propriétés d'isolation incroyables : 

ScreenShot00598

certains l'ayant même appelée "l'isolant naturel du futur" : http://altitude-blog.com/fr/isolant-naturel-futur-asclepiade/ 

(voir également ICI et ICI)

 

Donc, des champs d'asclépiade ont été plantés... et notre amie Léa a eu la grande joie cette année d'en trouver qui s'étaient semées naturellement toute seules (grace au vent) dans divers endroits :

IMG_6312-1-2

 

la poupée mesurant 46 cm, cela vous donne une idée de la taille de cette plante.

Et elle a été encore plus heureuse quand elle a vu voleter depuis quelques jours de nombreux monarques dans la région, devenus adultes et tout prêts à partir migrer vers le Mexique de leurs parents dans quelques jours.

IMG_8239-1-2

IMG_8233-1

 

IMG_8245-1-2

(bien sur, c'est Léa qui a pris ces 3 photos !!!).

 

Tout cela semblerait idyllique, si une triste nouvelle n'était pas venue tout gâcher : le principal client des producteurs d'asclépiade du Québec a fait faillite (ICI) trop d'investissement pour pas assez de rapidité de rentabilité : les gens ne font pas confiance à cette fibre végétale naturelle, pourtant efficace, et bonne pour l'environnement, et préfèrent acheter des vêtements en synthétique, moins chers, dont la production déglingue encore plus notre planète.

Pauvres monarques, pauvre asclépiade, pauvre planète, et crétins d'humains...

♥♥♥

 

23 juillet 2018

Réseau de braconniers d'ours qui les torturent pour en tirer plus de profits

Une honte de plus pour le non respect des animaux au Québec.... faire souffrir le plus possible des ours piégés pour que soient plus grosses les vésicules biliaires vendues aux asiatiques qui veulent bander ????? À quand les cervelles de braconniers mises en vente pour faire jouir les amoureux des animaux ????? (avec cet avantage qu'il n'y aura pas besoin de les faire sécher car leur cerveaux sont déjà secs et vides).

ScreenShot00415

ScreenShot00416

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1113959/ours-noirs-torture-vesicule-biliaire-braconniers-stress

https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/07/18/un-vaste-reseau-de-braconnage-dours-noirs-demantele-dans-le-nord-est-du-quebec_a_23485032/

Vous ne manquerez pas de remarquer qu'il est écrit que :

Aucune arrestation n'a été effectuée jusqu'à présent, a-t-il ajouté. Les autorités de juridiction fédérale reprendront l'enquête sur l'exportation de cette partie très recherchée de l'animal. Si les personnes visées sont reconnues coupables des 121 chefs d'accusation comptabilisés à ce jour, elles pourraient écoper d'amendes de plus de 325 000 $.

Comme d'habitude, il y aura quelques interventions et quelques dessous de table, et ils repartiront libres de recommencer................ grrrrr.

39279427-femme-en-colère