25 avril 2018

Crocus et paysages d'avril au Canada vus par Lea - Crocus and April landscapes in Canada seen by Lea

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Lundi, il a fait encore beau, on a eu 15° à l'ombre, c'était GÉNIAL ! le résultat fut que les crocus ont enfin fleuri, le vrai symbole de la fin de l'hiver est enfin là :

IMG_3198-1

 Bien sur, nous sommes repartis en promenade : pas question de perdre la moindre miette de soleil après autant de mois de grisaille et de froid.

Nous ont accompagnées ma petite amérindienne Calikawaaya (abrévitation Callie), et son amie Lea, passionnée de nature, d'écologie, et de photo, à qui elle a fait visiter la région, en lui expliquant fièrement que ses ancêtres étaient là sur ces terres bien avant que le premier homme blanc n'y pose le bout du pied.

D'abord, le lac Memprhémagog, toujours gelé :

IMG_3051-1

 Ici, Callie explique la région à Lea, et lui dit :

- on va aller se promener le long du lac. Pas du lac en entier car il fait 42 km de long et traverse la frontière, mais juste dans les alentours. On ira plus loin la prochaine fois.

IMG_3076-1

 IMG_3091-1

IMG_3093-1

IMG_3098-1

 IMG_3097-1

Lea est en admiration devant les paysages :

IMG_3099-1

 et s'émerveille devant une grange si bien entretenue (c'est malheureusement rare) :

IMG_3113-1

IMG_3118-1

 Ma maison préférée dans la région, je ne me lasse pas de la photographier !

IMG_3119-1

 Petite maison timide se cachant derrière un arbre :

 IMG_3123-1

 Soleil dans l'air, mais glace au sol :

IMG_3124-1

IMG_3131-1

 Un centre équestre :

IMG_3132-1

 Une savonnerie :

IMG_3133-1

 Futur centre communautaire :

 IMG_3135-1

 Une boucherie privée (abattage/vente) :

 IMG_3171-1

Retour à Magog.

Les filles s'installent sur le panneau touristiques expliquant les origines de la ville de Magog et le nom du lac Memphrémagog.

- ce sont mes ancêtres amérindiens qui sont à l'origine de ce nom, explique Callie. Ici c'était un campement d'été de la nation des Abénakis, et le  nom signifiait « lac de la truite saumonée ». 

IMG_3143-1

IMG_3143-1-2

 En rentrant à la maison, les filles ont fait une halte sur le chemin de la Concession, qui fait la frontière entre le parc national et les terrains privés.

Callie dit à Lea :

- la neige n'est pas encore fondue, il va falloir attendre un peu pour aller se promener pour photographier la faune et la flore. Mais on s'en fiche : on a tout l'été  pour ça !

IMG_3180-1

 À bientôt pour les prochaines sorties avec les filles ! 

♥♥♥


22 avril 2018

Promenade ensoleillée dans la campagne, de Magog à Stanstead - Sunny walk in the countryside, from Magog to Stanstead

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Il faisait beau en ce dimanche, super beau même... donc mon mari et moi sommes partis nous promener, en compagnie de Julie, Nanea, Charlotte, Taryn, Danette, Thomas et Jonathan, pour vous faire voir à quel point c'était bon de se promener dans la nature qui sort doucement de ses 6 mois de sommeil.

Tout d'abord, passage par Magog pour s'arrêter chez McDo récupérer 2 très grands cafés déca (actuellement à 1 $ seulement jusqu'au 29/04... non, je ne suis pas sponsorisée, je le signale juste parce que ça vaut le coup !). 

(après avoir lu les explications, n'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en taille correcte, non endommagées par le redimensionnement du blog ;

pour naviguez, cliquez sur les flèches qui apparaitront en bas à gauche des photos) 

IMG_2948-1

Comme vous voyez, les gens, lassés des 6 mois de neige, se précipitent sur les terrasses réouvertes pour l'occasion de ce jour ensoleillé, même si le gros pull ou le blouson sont encore de mise (il ne faisait que 10°C / 50°F).

IMG_2949-1

 On sort de la ville, et c'est parti pour la balade que nous avons faite aux alentours de Stanstead, ville située "à cheval" sur la frontière Canado-Américaine du Vermont.

Notez que je ne vous montre que des photos où on ne voit plus du tout de neige (au bout de 6 mois, je fais vraiment une overdose !) :

IMG_2953-1

IMG_2954-1

IMG_2955-1

IMG_2956-1

IMG_2957-1

IMG_2962-1

 Le lac Massawippi commence à dégeler ; les oies blanches (oies des neiges) et les bernaches viendront bientôt s'y poser :

IMG_2967-1

IMG_2968-1

IMG_2972-1

 C'est là que nous avons vu Charlotte et Thomas en grande discussion :

IMG_2981-1

 IMG_2989-1

IMG_2991-1

IMG_2992-1

IMG_2994-1

 Cette fois, la rivière Tomifobia est totalement dégelée, un vrai plaisir pour les yeux !

IMG_2999-1

 Ces montagnes sont côté USA, de l'autre côté de la frontière qui est vraiment toute proche ; on appelle les Appalaches "les montagnes bleues", elles portent bien leur surnom :

 IMG_3031-1

De nouveau la rivière Tomofobia ; en provenance des USA, elle serpente sur des dizaines de kilomètres. Et j'ai vu là 3 copines qui se promenaient au soleil, Julie, Taryn et Nanéa ; cette dernière semble bien s'être acclimatée au Canada puisqu'elle ne portait pas de manteau (à moins que ça soit juste pour faire comme les copines) :

IMG_3001-1

IMG_3007-1

 Un peu plus loin, l'étang sanctuaire Knight, encore gelé.... et qui y voit-on ? Danette et Jonathan en train de chercher à faire une bétise, bien sur !

- crois-tu qu'on puisse grimper dans cet arbre ? demande Danette.

- pas sur, j'ai l'impression que les branches sont trop fragiles, répond Jonathan.

Finalement, j'ai l'impression que c'est elle qui entraine son copain à faire des bétises ! n'avez-vous pas cette impression aussi ?

IMG_3012-1

IMG_3013-1

 Demain et après-demain, le temps sera plus nuageux, dommage, mais bon, c'est toujours mieux que la neige !

Ensuite, la pluie va arriver, cela fera du bien et va permettre à la nature de reverdir enfin :-)

♥♥♥

05 février 2018

Promenade sous le soleil entre 2 journées de neige -

La neige d'hier a laissé un grosse dizaine de centimètres de crème bien blanche chez nous  (un peu moins en bas), et nous revient dès mercredi pour une nouvelle vingtaine ; entre les deux, le ciel s'est dégagé cet après-midi et nous en avons profité pour suivre les filles qui voulaient absolument aller se promener ou faire courir les chiens de traineau.

Nous ne sommes pas allés bien loin car les nuages commençaient à se rassembler à nouveau, mais voici tout de même ce que j'ai eu le temps de photographier. Les photos de ville sont prises dans Magog. 

Cliquez sur les photos pour les voir en taille un peu plus grande que les "miniatures" ci-dessous.... j'espère que Canalblog se décidera un jour à permettre un affichage de 1024 pixels au minimum (idéalement 1600 pixels, ou 1920 si possible), plutôt que ces miniatures de 750 pixels.

IMG_1524-1-2

IMG_1525-1

IMG_1536-1

IMG_1537-1

IMG_1538-1

IMG_1539-1

IMG_1541-1

IMG_1542-1

IMG_1543-1

IMG_1544-1

IMG_1545-1

IMG_1547-1

IMG_1548-1

IMG_1557-1

IMG_1558-1

IMG_1563-1

IMG_1567-1

IMG_1574-1

IMG_1575-1

IMG_1583-1

IMG_1586-1

IMG_1592-1

IMG_1594-1

IMG_1600-1

IMG_1602-1

 

 

♥♥♥

15 novembre 2017

Détour par le parc national + différence lac et étang + cerisiers sauvages - National park + lake vs pond + wild cherry trees

For English translation, or any other language, use the Google "select a language" button at the top of the left column.

En allant faire quelques courses à Magog avec nous cet après-midi, Jordana et Chavonne ont voulu faire un petit détour par le parc national (tout petit détour, puisque c'est juste derrière chez nous !).

Elles sont restées un long moment à admirer le superbe Étang aux Cerises qui est à l'entrée du parc.

IMG_7837-1-2

 

Voici ce qu'elles admiraient.

IMG_7842-1-2

 

Ne sont-elles pas bien petites face à cet immense panorama ?!

Et bien qu'il soit immense, ce n'est pas un lac, mais bel et bien un étang !

En connaissez-vous la différence ? la voici :

- l'eau d'un étang est stagnante : son alimentation se fait par les eaux de pluies, les ruissellements sur et souterrains, les ruisseaux saisonniers, les débordement de nappes phréatiques, etc. Sa profondeur est soumise aux conditions climatiques, pluie ou sécheresse.

l'eau d'un lac est soumise à des mouvements et des courants : son alimentation se fait par un cours d'eau ou par une source souterraine, et s'évacue par un cours d'eau émissaire. Sa profondeur est soumise à la possibilité d'évacuation de ce cours d'eau.

Leur écosystème est très différent en raison de la stagnation de l'eau dans l'un, et des courants de l'eau dans l'autre.

IMG_7828-1

IMG_0664-1-2

 

Les filles sont bien emmitoufflées car comme vous le voyez, l'eau de l'étang commence à geler en pleine journée, et il ne faisait pas très chaud :

IMG_7831-1

 

Le nom de cet étang provient du fait qu'il y a énormément de cerisiers de Virginie (prunus virginiana), ou "cerisiers à grappes" qui poussent sur ses rives ; voici à quoi ils ressemblent au printemps et en été. Les oiseaux se régalent de ses fruits (très aigres et pas très agréables à mon avis, mais je ne suis pas un oiseau !).

Image2

Image3

 

Allez, un dernier regard sur l'étang, et on repart... on reviendra une autre fois. Par exemple quand la glace aura gelé tout l'étang :-)

IMG_7845-1

 

À bientôt, See you soon,

♥♥♥

01 septembre 2017

Parc de la baie de Magog et statues anti-intimidation - Park of the bay of Magog and anti-bullying statues

Les problèmes de Canalblog semblent être tous résolus ! youpiiii ! The problems of Canalblog seem to be all solved ! youpiiii !

Retour sur les sorties de la semaine : Mercredi 30 aout, les filles sont allées au bord du lac Memphrémagog et ont décidé de se promener dans le petit parc de la baie de Magog.... elle y ont même rencontré des statues !

Back on the week walks : On Wednesday, August 30, the girls went to the shores of Lake Memphrémagog and decided to take a walk in the little park of the bay of Magog ... they even met statues !

IMG_5787-1

IMG_5788-1-2

IMG_5789-1

 

Ci-dessous, les filles sont assis sur une sculpture intitulée "L’esseulée" de Roger Langevin, qui dénonce l’intimidation, sujet d’autant plus délicat que les personnes qui en sont victimes ne souhaitent pas nécessairement en parler, souvent parce qu’elles ont peur que le phénomène s’accentue, qu’elles ont honte ou qu’elles se sentent coupables. Cette statue est là pour dire : "non à l’intimidation sous toutes ses formes, à l’école, au travail ou ailleurs".
Below, the girls are seated on a sculpture entitled "L'esseulée" by Roger Langevin, which denounces intimidation, a subject that is all the more delicate because people who are victims do not necessarily want to talk about it, often because they are afraid that the phenomenon is accentuated, that they are ashamed or that they feel guilty. This statue is there to say: "no to intimidation in all its forms, at school, at work or elsewhere".

IMG_5790-1

IMG_5796-1-2

IMG_5796-1

 

 

À bientôt / See you soon,

Guyloup ♥