25 septembre 2019

Naissance d'une idylle (+ wallpaper)

Cet après-midi, en rentrant du lycée, Morgan a rencontré Grace à la sortie de la gare du lac des nations à Sherbrooke.

Ils se connaissent très bien depuis longtemps, mais depuis un moment, il semblait y avoir un peu plus que de l'amitié entre eux.

Et, là, ils ont décidé de flâner un peu dans la ville, au lieu de rentrer rapidement comme d'habitude.

IMG_7083-1

Sur la jolie allée pavée qui relie la gare au centre de Sherbrooke, ils ont escaladé en riant le grand pot de de la sculpture végétale pour la voir de plus près (à noter qu'ici, ce sont de fausses scuptures végétales : la météo nous obligeant à rentrer les végétaux à l'abri en hiver, ou à les laisser geler sur place, il serait impossible de tailler les arbres dans ce but ; donc ce sont des structures de fil métallique sur lesquelles poussent des plantes de type "couvre-sol") :

IMG_7096-1

IMG_7102-1

N'ayant décidément pas envie de se séparer, ils sont ensuite allés voir "le lac" (juste un élargissment de la rivière à cet endroit) d'un peu plus près.

IMG_7087-1

Ils ont discuté, discuté...  toujours d'accord sur tous les sujets qu'ils abordaient.  Ils n'avaient jamais remarqué comme ils avaient tant de points communs et d'avis identiques sur la plupart des choses.

IMG_7089-1

Et finalement, au moment de se séparer pour rentrer chacun chez soi........ l'inévitable est arrivé :

IMG_7093-1-2

Grace et Morgan, nous vous souhaitons beaucoup de bonheur !

Si cette dernière photo vous plait, je vous l'offre en wallpaper HD 1920 pixels, en format large :

IMG_7093-1920 à voir en détails ou à télécharger ici : IMG_7093_1920

Passez un doux mercredi :-)

♥♥♥


22 septembre 2019

Marianne et Logan : randonnée au parc national où l'automne s'installe

Ça y est : les couleurs d'automne s'installent dans les arbres.

Elles ont commencé plus tard que d'habitude, mais semblent vouloir rattraper le temps perdu, car elles changent à une vitesse jamais vue depuis mes 20 années canadiennes.

Marianne et Logan ont voulu aller faire un tour au parc national (juste derrière chez nous).

Nous y sommes peu allés cette année car beaucoup de choses y ont changé :

1) ils ont carrément massacré des endroits qui étaient sauvages et superbes, pour y implanter des infrastructures permettant d'augmenter le nombre de campeurs et touristes (deux exemples : une merveilleuse chute d'eau qui était au bout de l'étang aux Cerises, qui cascadait en chantant d'une jolie voix claire, et dont les bords se couvraient de violettes sauvages au printemps ; endroit où on pouvait voir des cerfs venir se désaltérer dans un cadre somptueux.... jolie chute qui a été rasée au buldozer pour la remplacer par une grosse écluse hideuse en béton et ferraille. Ou encore, l'étang Huppé où nichaient des dizaines de familles de hérons depuis toujours, qui est maintenant à sec, et les hérons partis, depuis que des systèmes de pompage ont été installés pour faire de la neige artificielle dans la station de ski durant la saison des touristes d'hiver).

2) l'augmentation du nombre de campeurs et touristes se fait beaucoup avec des personnes qui viennent là "pour faire changement" (comme on dit ici !), et qui sont la plupart du temps peu intéressés par la nature (végétale et animale), considérant cela uniquement comme une sortie parmi d'autres. Ce qui fait que le bruit ambiant et le va-et-vient permanent ne sont plus propices à une sortie dans la paix et le silence, ce qui me semblait indipensable et inséparable d'une approche amoureuse de cette même nature. Beaucoup de ces gens seraient bien plus à leur place au coeur de Montréal dans un parc citadin que dans un parc national.

3) le parc privilégie désormais clairement ces campeurs "au week-end" ou "à la semaine", et les touristes "à la journée", car ils leur rapportent plus d'argent que des abonnés à l'année comme nous le sommes. De ce fait, il est désormais même interdit de s'arrêter pour faire des photos car cela dérange le flot de voitures, camping cars et caravanes ; ce qui n'est finalement pas plus mal car ils sont sensés rouler entre 30 et 50 km/h dans le parc, et je vous assure que pour ainsi dire personne ne respecte ces vitesses, et personne ne les contrôle. Et on n'a plus le droit non plus de sortir des sentiers balisés lorsqu'on randonne à pied, ce qui interdit donc maintenant toute possibilité de photo d'animal sauvage ou oiseau dans son décor naturel.

 

Maintenant, j'arrête de bavarder, et je vous invite à suivre Marianne et Logan dans leur randonnée.

IMG_6904-1

IMG_6890-1

IMG_6892-1

IMG_6894-1

IMG_6895-1

IMG_6901-1-4

IMG_6896-1

IMG_6897-1

IMG_6898-1

IMG_6899-1

IMG_6900-1

IMG_6916-1

IMG_6939-1

IMG_6940-1

IMG_6945-1

IMG_6956-1

 Curieusement, certaines espèces ne veulent rien savoir du calendrier et restent fermement vertes comme en plein été !

IMG_6949-1

 Là, les deux amis sont partis escalader une grande colline boisée :

IMG_6931-1-2

 et se sont arrêtés un moment pour se reposer lors de la descente.

IMG_6920-1

 Les ombres s'allongent, il est l'heure de rentrer. 

IMG_6958-1

IMG_6999-1

 Voilà, c'était tout pour cette sortie. J'espère que vous aurez aimé de voir ces premières couleurs automnales en compagne de Marianne et Logan.

Bon dimanche :-)

♥♥♥

07 août 2019

Camping et petits ratons-laveurs !

Marianne et Logan poursuivent leurs vacances en camping sauvage (voir ICI ).

On se rappelle aussi que Morgan, le jumeau de Logan, les avait rejoints (voir ICI ). Pour ne pas déranger son frère et sa copine, il a installé sa petite tente près de la grande qu'ils occupent.

Les vacances se poursuivent tranquillement ; les trois amis explorant, observant et photographiant tout ce qui leur plait, chacun dans un style différent : Logan observe et photographie les oiseaux et les animaux, Marianne photographie les insectes et végétaux, et Morgan photographie ce qui lui parait intéressant pour ses futurs délires graphiques post-traités sur Photoshop.

Il y a quelques jours, lors d'un retour au camp au soleil couchant, ils ont rencontré deux jeunes ratons-laveurs peu farouches :IMG_4318-1

Attendrie par ces adorables masques de banditos, Marianne leur a donné le restant de biscuits qu'elle trainait dans son sac à dos.

Ce qui a eu pour effet de faire entrer Marianne dans le cercle très fermé des "amis à ne pas oublier" !!!

Et aujourd'hui, rentrés au camp plus tôt que d'habitude.

- ce soir, c'est spaghettis à la bolognaise, a annoncé Marianne..

- je croyais que vous étiez végétariens tous les deux ? a rétorqué Morgan d'un air étonné.

- mais nous le sommes bien, toutefois tu vas te régaler quand même ! lui a répondu Marianne avec un sourire en coin.... car je vais te faire goûter ma sauce bolognaise végétarienne, et tu ne verras pas la différence avec celle à la viande. Enfin, si, tu la verras, parce que ma sauce est nettement meilleure !!

Donc, Marianne a sorti de la glacière ce qu'il lui fallait, et elle a commencé à faire le repas.

Mais tout à coup, les deux chiens se sont mis à aboyer comme des fous.

Pourquoi ? parce que les 2 jeunes petits mignons s'étaient approchés de Marianne, alléché par l'odeur de cuisine, et mis en confiance par sa gentillesse lors de leur première rencontre !

IMG_5106-1

IMG_5108-1

IMG_5116-1

Voyant la scène, et connaissant les réactions de sa copine quand il s'agit d'animaux, Logan rigole et commande :

- Chocolat, Vanille, couchés, silence.

IMG_5121-1

Il a raison car Marianne n'a pas résisté :

- vous avez faim les petiots ? tenez, voici des restes d'hier soir, leur a-t-elle dit en leur tendant une assiette.

IMG_5121-1-3

- non mais ça va pas, s'écrie Morgan, on va les avoir là à tous les repas maintenant !

IMG_5123-1

 

- ce sont des jeunes ratons, répond Marianne ; ils semblent avoir perdu leur maman, on peut bien les aider un peu tant qu'on sera là, on ne manquera pas de nourriture, et puis, tout le monde le fait dans le camping du parc.

Ensuite, Marianne a terminé de préparer le repas.

IMG_5142-1-2

Puis elle a mis la table et a appelé les garçons.

IMG_5133-1

Mais Morgan insiste et dit à Logan : 

- tu ne devrais pas la laisser faire, ce n'est pas bien de s'occuper des animaux sauvages, ils doivent se débrouiller.

IMG_5134-1

- regarde, dit alors Marianne à Morgan sur un ton taquin, je donne aussi une part à Chocolat et à Vanille, là, tu ne diras rien, hein ?

IMG_5140-1

 

 

- et bien, je vais aussi donner une part à mes petits amis, car ils ont besoin de grandir vite avant l'arrivée de l'hiver glacial qui sera bien difficile pour eux.IMG_5136-1

Morgan est ahuri.

Il regardeson frère et lui dit :

- tu ne trouves pas qu'elle est un peu bizarre ta copine ?

- mais oui, répond Logan en éclatant de rire, et c'est même pour ça que je l'aime !!

IMG_5130-1

 Avouez qu'il est bien difficile de résister à une pareille mignonne frimousse de bandito masqué, non ?!

IMG_5097-1

 

Bon mercredi :-)

♥♥♥

15 juillet 2019

Temps variable, jumeaux, mal aux pieds, et achillée millefeuille

To translate, use the Google button at the top right 

"Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie" avait gravé François Ier sur le bord de la fenêtre de sa chambre au château de Chambord ; sans doute un jour de déprime où le roi s'était fait larguer par une de ses innombrables conquêtes.

Et bien ici, on pourrait le parodier, et dire "Souvent météo varie, bien fol est qui se fie aux prévisions" !

En effet, il arrive régulièrement qu'on nous annonce du beau temps, et que qu'en l'espace d'une heure on passe du beau bleu au plein gris orageux, ou inversement. ; sans parler d'une journée lourde et chaude à presque 30 et un lendemain qui déchante à 19° ; drôle d'été.

IMG_3142-1

IMG_3109-1

IMG_3403-1

IMG_3622-1

Je n'ajoute rien sur les tornades confirmées ni sur le tremblement de terre de magnitude 4 qui a eu lieu samedi au Québec....

Mais cela n'empêche pas Marianne et Logan de continuer leurs randonnées photo.

Morgan, le jumeau de Logan, est venu les rejoindre en vacances pour camper quelques jours avec eux.

Jumeaux identiques, mais pas tout à fait quand on les regarde bien. Je serai toujours surprise de voir les différences d'une poupée à l'autre dans un même modèle de American girl.

IMG_3800-1

Morgan est passionné de photo, lui aussi, mais pas du tout dans le même style que son frère : lui, il aime les photos d'architecture citadine, les scènes de rues prises sur le vif, les portraits, etc.

Donc, il n'est pas très habitué à randonner, et il n'est pas équipé.

- Tu aurais du m'écouter et t'acheter des bonnes chaussures de marche, lui dit Logan lors de leur départ en balade.

- Et là, tu devrais au moins mettre des chaussettes dans tes tennis, ajoute Marianne.

- Mais non ! répond Morgan, le samedi, j'ai l'habitude de faire des kilomètres de balade en ville, et je suis chaussé comme ça, pieds nus dans les tennis, ça ne m'a jamais posé de problème.

IMG_3577-1

Quand il reviennent 3 heures plus tard, on peut entendre Morgan s"exclamer :

- J'ai assez d'ampoules aux pieds pour éclairer la moitié de la ville ! j'ai hâte d'aller les tremper dans la rivière. J'aurais mieux fait de vous écouter.

Marianne et Logan se regardent discrètement, mais n'ajoutent rien.

IMG_3566-1-4

- Oh, s'exclame Marianne, regardez : des achillés millefeuille à la dimension "poupées" !!!

IMG_3616-1

Effectivement, normalement, des achillées millefeuille mesurent en moyenne 70 à 90 cm de hauteur ! celles-ci avaient sans doute été tondues et ont vite fleuri pour être "dans les temps", sans attendre d'avoir toute leur hauteur.

Je pense que vous connaissez tous cette plante qui pousse de manière sauvage un peu partout :

Image1

Elle existe aussi en version "décorative" de toutes les couleurs en sachets à semer chez soi :

images (1)images (2)images (3)images (5)images (6)images (7)imagesimages (8)images (10)

Son nom lui vient d'Achille, le héros de la mythologie grecque blessé au cours de la guerre de Troie, qui s'en servit pour guérir sa plaie et celles de ses soldats, d'où son autre nom 'd'herbe du Soldat".

Mais en raison de ses innombrables utilisations, l'achillée millefeuille porte bien d'autres noms différents : herbes à dindons au Canada (employée autrefois dans la nourriture de la volaille), herbe aux charpentiers, herbe aux cochers, herbe à la coupure ou herbe saigne-nez (en raison de ses propriétés hémostatiques), herbe de la Saint-Jean (moment où elle fleurit), sourcils de Vénus (à cause de la forme de ses feuilles), et d'autres encore que je n'ai pas retrouvés.

En ce qui concerne sont utilisation pour soigner, ça ne remonte loin : on en a trouvé des traces dans la plaque dentaire d'un néandertalien lors de la fouille d'une tombe ! En fait, les hommes de Néandertal semblaient avoir une "pharmacie" basée sur les plantes, et l'une des huit plantes identifiées sur ce gisement archéologique était l'achillée millefeuille. 

Plus tard, Dioscoride, au 1er siècle,  fut le premier à mentionner l'achillée millefeuille comme étant incomparable pour traiter les plaies saignantes ainsi que les ulcères.

Jusqu'au 19e siècle, elle a été utilisée pour accélérer la cicatrisation. 

Pour finir, durant la première Guerre Mondiale, elle faisait partie du kit de première urgence porté par chaque soldat qui, faute de médicaments, pouvait soigner des blessures légères avec cette plante.

De nos jours, en France, selon l'Agence du Médicament (1998), il est possible d'utiliser les sommités fleuries par voie orale pour les troubles et douleurs digestives, et en usage local, comme traitement antiprurigineux ou adoucissant d'affections dermatologiques et de piqûres d'insectes. Toutefois, elle est contre-indiquée durant les grossesses.

Je termine avec cette vidéo dont le titre vous intéressera peut-être : Propriétés de l'achillée millefeuille, plante des femmes

Passez un bon mardi :-)

♥♥♥

03 juillet 2019

Marianne et Logan : camping sauvage, photos - Marianne and Logan : wild camping, photos

(To translate, use the Google button at the top right, and select your language.)

Marianne et Logan ont instalé leur tente dans un coin tranquille, à l'abri des regards, où les seuls sons qu'ils entendent sont les chants des oiseaux.

Chaque jour, ils partent en randonnée, observent et photographient la nature.

IMG_3115-1

IMG_3119-1

Parfois, quand ils vont dans des endroits sensibles où cela risquerait de déranger des animaux sauvages dans leur espace naturel, ils n'emmènent pas les chiens, et les laissent "garder le camp".

En rentrant ce jour là, Marianne dit : "j'espère que Vanille et Cacao n'ont pas fait de dégats".

IMG_3124-1

Mais non, les chiens ont été bien sages.

Cacao saute sur le banc pour réclamer des croquettes, mais Vanille boude car il n'aime pas rester sur place quand ses maitres s'en vont. 

IMG_3219-1

 - Vanille, arrête de bouder, dit Marianne ; je sais bien qu'un bol de croquettes va immédiatement te rendre ta bonne humeur !

IMG_3224-1

Cette tente est en réalité une tente pour chiens : ScreenShot02179 donc, à la dimension idéale pour mes petits personnages !

IMG_3226-1

IMG_3228-1

Sacs à dos, sacs de couchage, glacière, lampe à gaz pour le soir, réchaud à gaz pour la cuisine (anecdote dans un prochain épisode !), etc, ils sont bien équipés. 

Ce soir, le repas était simple : oeufs durs-mayonnaise, sandwichs, fraises et banane. 

Une soirée à observer les étoiles, une bonne nuit reposante, et après ça, ils pourront repartir dès demain faire quelques photos.

Aujourd'hui, leurs rencontres préférées ont été celles-ci : un écureuil curieux et un castor méfiant.

IMG_7078-1

IMG_7233-1

Passez un bon jeudi 4 juillet .... fête nationale aux USA : Happy Independance day, disent Kirsten et Erik :-)

♥♥♥

IMG_3162-1


08 juin 2019

Logan et les geais bleus (+ fond d'écran)

Pour une fois, Marianne n'a pas accompagné Logan dans sa sortie photo du jour.

En réalité, Logan seul était dans la voiture vendredi après-midi lorsque nous sommes allés récupérer à la clinique de stérilisation de la SPA deux soeurs chattes "sauvages" que nous hébergeons depuis un long moment déjà.

Je vous avoue que je n'avais pas trop le coeur à faire des photos car je m'inquiétais un peu.

Mais comme nous étions très en avance, nous avons attrapé un café glacé McDo au passage, et nous sommes allés nous installer sur un banc près du petit bois qui se trouve devant le bâtiment de la SPA.

Et pour penser à autre chose, j'ai cherché quoi photographier. Le hasard a bien fait les choses car voici la petite histoire que j'ai imaginée, et ses mises en scènes :

 

Voyant le petit bois, Logan a attrapé son appareil photo et a immédiatement filé voir si il pouvait repérer des oiseaux pour les photographier.

Il y avait deux geais bleus qui faisaient un va-et-vient régulier, et semblaient un peu énervés de le voir là.

IMG_2299-1

En tendant l'oreille, il a compris qu'il y avait un nid de d'oisillons braillards dans un arbre. C'était un nid (tardif pour 8 juin) de geais bleus.

Bien sur, il ne s'en est pas approché car il sait très bien qu'on ne doit jamais s'approcher de l'aire de nidification de quelque oiseau que ce soit, sous peine de voir les parents abandonner la nichée si ils se sentent en danger.

Il a réfléchi : comment réussir à photographier un des parents lors de leurs va-et-vient ? 

IMG_2292-1

Seule solution : se placer discrétement sans bouger sur le chemin qu'empruntent les oiseaux pour rejoindre le nid.

Il s'est donc installé à l'affut, et il a attendu le passage d'un oiseau pour déclencher au bon moment !

IMG_2282-1-2

Si elle vous plait, je vous offre cette photo en plan large et format fond d'écran 1920 pixels, à télécharger ici : IMG_2282_1920

 

Saviez-vous que les plumes du geai bleu ne sont pas vraiment bleues ?! et non, la pigmentation bleue n’existe pas chez les oiseaux. Cette illusion provient de la réfraction de la lumière par une étrange structure interne des plumes. Si l’on froisse ces dernières, le bleu disparaît ! 

Pendant la mue, en aout généralement, certains geais bleus applicaques des excrétions de fourmis sur leurs plumes pour les soigner et les lisser ; on appelle ce comportement, commun à plusieurs oiseaux, le formicage. Selon une hypothèse, le formicage s’expliquerait par l’irritation de la peau pendant la croissance des nouvelles plumes, les excrétions des fourmis soulageraient cette irritation. 

Bref, faire patiemment ces photos a détourné mon attention de l'inquiétude, et nous avons récupéré les chatounes qui ont apparemment très bien récupéré (mais râlent parce que je ne dois leur donner que très peu à manger pendant 24 h encore, alors qu'elles étaient déjà à jeun depuis la veille les pauvres).

Passez un bon dimanche :-)

♥♥♥

05 mai 2019

La grimace, et le résultat !

La grimace quand la fermeture du pull résiste :

IMG_0561-1

le résultat en photos :

IMG_0566-1

IMG_0569-1

IMG_0570-1

Bon dimanche !

♥♥♥

21 avril 2019

Balade photo choisie par Marianne et Logan - Photo tour chosen by Marianne and Logan

(for translation, use the button at the top right / para traducción, use el botón en la parte superior derecha)

Après la journée de pluie et de vent de vendredi à samedi, la température est aujourd'hui montée à 12° lorsque le calme est revenu.

En plaine, il ne reste pour ainsi dire plus de neige. Au soleil, et bien abrité, le thermomètre indiquait même 18°.

Marianne et Logan nous ont supplié de les emmener faire une balade photo, pour promener leurs chiens, mais surtout pour voir la rivière Watopeka à l'endroit où elle se jette dans la rivière St François à Windsor, espérant que toute la neige qui avait fondu allait leur faire voir un beau spectacle.

Nous avons bien volontiers cédé à leur demande ; tout le monde a pris son appareil photo, et nous voici en route :-)

Le pont de Windsor franchissant la rivière St François :

IMG_0075-1

Et finalement, la rivière Watopeka.

On entendait le bruit incroyable de l'eau qui formait par endroit de la brume dans l'air tant elle jaillissait fort.

IMG_0086-1

Oups, a dit prudemment Marianne, on ne va peut être pas descendre au bord de la rivière cette fois-ci ....!

IMG_0095-1

Euh, non, en effet, lui a répondu Logan. En plus, on va mettre les laisses à nos chiens, par prudence, parce que un caniche et un labrador, c'est toujours attiré par l'eau. 

Et les voici paisiblement installé à admirer les remoux de la rivière.

On notera que Vanille, tout caniche qu'elle est, n'était pas trop rassurée par le grondement de la rivière et restait prudemment en retrait du banc où était assise sa petite maitresse !

IMG_0100-1

Deux plans rapprochés sur les remoux.... pas rassurant, n'est-ce-pas ?!

IMG_0110-1

IMG_0110-1-2

Une fois la curiosité de Marianne et Logan assouvie, nous sommes rentrés tranquillement par le chemin des écoliers.

Le ciel était encore très perturbé et les nuages couraient à toute vitesse, masquant par moment le soleil en créant de superbes constrastes.

Je vous laisse profiter de la balade :

IMG_0074-1

IMG_0077-1-2

IMG_0083-1

IMG_0140-1

Je suis toujours aussi fan de ces vieilles granges de bois, et je ne résiste pas à l'envie de les photographier quand j'en croise une, sachant qu'elles sont abandonnées pour la plupart. Quand j'en vois qui se sont effondrées, je suis triste pour ce patrimoine que les propriétaires laissent aller sans remord pour en récupérer l'assurance, au bénéfice des nouvelles granges entièrement métalliques qui les remplacent si avantageusement sur un plan financier (assurances moins élevées et pas d'entretien).

IMG_0152-1

IMG_0155-1

Si en plaine, la neige est fondue à 95%, ce n'est pas encore tout à fait le cas pour les endroits "en hauteur" (dont je fais partie) :

IMG_0132-1

IMG_0142-1

IMG_0144-1

Un couple de bernaches à la recherche de l'endroit idéal pour faire son nid :

IMG_0145-1

 

Les photos ci-dessus sont "naturelles", mais voici maintenant trois photos avec lesquelles je me suis amusée en post-traitement. Je sais que beaucoup d'entre vous n'aiment pas beaucoup ça, désolée si c'est votre cas.

IMG_0115-1

IMG_0116-1

J'ai appelé celle-ci "la maison de la sorcière" ! En réalité, il s'agit d'une ancienne belle maison abandonnée dont la toiture s'est effondrée durant l'hiver.

IMG_0118-1

 

J'espère que cette première promenade sans neige vous a plus et que Marianne et Logan ont fait le bon choix de destination !

Si la photo où ils contemplent l'eau vous plait, la voici en format fond d'écran (wallpaper) : ICI

♥♥♥

17 avril 2019

Rivière de printemps

Que regardent donc si attentivement Marianne et Logan ?

IMG_4294-1-2

Ils observent le courant de la chute sur la petite rivière de North Hatley.... et se disent qu'ils ne serait pas bon pour eux de tomber dedans !

IMG_4291-1

Preuve que ça commence à fondre, les rivières reprennent de la force.

IMG_4297-1

Mais la température n'est toujours pas terrible, et la pluie annoncée n'était malheureusement pas au rendez-vous.

Espérons que cette pluie tant espérée va se décider à venir faire fondre la neige doucement pour remplir les nappes phréatiques qui en ont tant besoin depuis quelques années.

Et chez vous, c'est comment ?

Bon jeudi :-)

♥♥♥

17 février 2019

Marianne et Logan sont anti-chasse (eux aussi) - Marianne and Logan are anti-hunting (they too)

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Marianne et Logan ont eux aussi profité de cette belle journée ensoleillée, et sont allés assouvir leur passion : observer la nature et la photographier.

Curieusement, ils sont allés aux mêmes endroits que nous aujourd'hui ! ce qui m'a permis de les photographier, mais aussi de photographier ce qu'ils ont observé.

Après une longue marche, les voici qui s'arrêtent et regardent d'un air émerveillé le spectacle qui s'offre à eux.

Vanille et Pistache sont parfaitement dressés et ne bougent pas d'un poil, arrêtés près de leurs jeunes maîtres.

IMG_3026-1

Qu'ont-ils vu ?

Une douce biche, qui, elle aussi les observe attentivement.

Puis-je vous faire confiance ? semble-t-elle leur demander avec les yeux... j'ai si peur des humains qui tuent ma famille.

IMG_3058-1

Oh, oui ! tu peux nous faire confiance à nous, lui dit Logan.

Tu sais, ajoute Marianne, nous sommes anti-chasse et on voudrait que tous les chasseurs soient tous atteints d'une maladie incurable qui les empecherait de tenir une arme jusqu'à la fin de leurs jours. Ce sont tous des sadiques qui pensent que tuer est un loisir. Ils n'ont pas plus le droit de vivre que toi, douce biche qui ne fait de mal à personne.

IMG_3021-1

Je suis bien d'accord avec Marianne au sujet de ces saletés de chasseurs, cette race de sadiques, si peu humaine, et si indigne d'être respectée. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Si les photos de la biche, et celle de mes deux petits amoureux de la nature, vous plaisent, les voici en plan large et dimensions fond d'écran 1920 pixels, à télécharger ici : IMG_3058_1920  et   IMG_3026__1920

Bon lundi à toutes et tous :-)

♥♥♥