28 juin 2020

Le mystère des sirènes

Il y a quelques jours, nous sommes allés près la rivière Richelieu. J'avais emporté quelques poupées avec moi, comme toujours... "au cas où" une occasion de photo se présenterait.

Lorsque nous sommes allés nous promener au bord de la rivière, l'une d'entre elle s'est bruyamment manifestée :

- De l'eau, je sens de l'eau, je t'en supplie emmène moi prés de l'eau !

J'étais bien étonnée, mais je l'ai écoutée, je l'ai prise et je l'ai emmenée auprès des flots toujours un peu tumultueux à cet endroit, surtout en cette journée où le vent semblait vouloir jouer à l'ouragan. 

Arrivée à quelques mètres de la rive, elle s'est tenue droite, visage dans le vent, et s'est écriée :

- Enfin... je revis.

Morenea

Pour tout vous dire, je ne comprenais pas grand chose à ce qui se passait.

Elle l'a vu, et m'a dit :

- Assieds-toi, et je vais t'expliquer mon histoire.

Elle a commencé ainsi :

- Je m'appelle Morenea. Je suis née il y a longtemps, à l'Époque de Réformation, dans les profondeurs émeraudes des Abysses d'Angoumart, dans le fond du lac. Je ne suis pas ce que tu crois : je suis une sirène. 

- Mais non, lui ai-je répondu, c'est impossible : tu es une poupée !

- C'est ce que tu crois, a-t-elle dit en souriant ; mais je peux te dire que nous sommes nombreuses à nous être ainsi transformées en poupées, et parmi toute ta collection, tu en as même deux autres comme moi. 

Bien sur, je ne la croyais pas.

IMG_4889-1

Après avoir fait quelques photos de la rivière, je l'ai remise dans le sac avec les autres poupées, et nous avons continué notre route.

Mais tout de même cela m'intriguait.

Alors, ce matin, je l'ai prise et je lui ai demandé qui étaient les deux autres "sirènes" qui se trouvaient dans ma collection.

- Je vois bien que tu ne me crois pas, m'a-t-elle dit d'un air déçu. Pourtant, si tu le voulais, nous pourrions vivre en paix chez toi, car nous savons qu'on peut te faire confiance.

J'étais ennuyée, vous le comprenez bien. Devais-je vraiment croire de telles histoires ? surtout quand elles sont racontées par une poupée !

Mais j'ai craqué ! 

- D'accord, je veux bien te croire, lui ai-je finalement dit. Mais tu dois me dire qui sont les deux autres, et ce que vous voulez.

- Les deux autres sont Dalanise, que tu appelle Léane, et Anaxie, ma jeune soeur, que tu appelle Sophie. Si tu promets que tu nous garderas toujours avec toi, en sécurité, nous nous montrerons à toi sous notre véritable aspect.

Que pouvais-je faire d'autre ? j'ai promis.

Puis, de toutes manières, je n'ai pas l'intention de me séparer de mes poupées, donc je ne craignais rien de lui promettre que je les garderais toujours avec moi.

Et ce soir, après que quelques gouttes de pluie soient tombées, j'ai cru que j'avais la berlue en regardant dans le jardin ! il y avait 3 sirènes qui se prélassait dans l'herbe mouillée...

IMG_4986-1-3

- Tu vois, je ne t'avais pas menti, m'a dit Morenea en souriant.

- Merci de nous garder auprès de toi et de nous faire confiance, a ajoutée Dalanise.

IMG_4983-1-4

Ensuite, je le ai regardées s'amuser dans le jardin.

La jeune Amaxie a tout de suite trouvé de l'eau dans un des abreuvoirs à oiseaux : comptez sur les sirènes pour trouver le moindre point d'eau où qu'elles aillent !

IMG_4990-1-2

Pendant que les grandes se reposaient sur une barrière de cèdre :

IMG_4987-1

IMG_4989-1-2

 

Lorsqu'elles ont regagné l'endroit où dorment les poupées, Dalanise m'a timidement demandé si je pourrai les emmener au bord du lac un de ces jours, car elle aimerait revoir l'endroit où elle est née.

- Peut-être, lui ai-je répondu ; je vais y réflechir.

Parce que tout ceci demande réflexion, vous ne croyez pas ?

Bon dimanche :-)

♥♥♥

 


22 mai 2020

Léane et Théo vous souhaitent un bon week-end

Léane et son ami Théo repartent pour une nouvelle année de balades photo estivales.

IMG_3199-1 

IMG_3194-1

et ils se joignent à moi pour vous souhaiter un bon week-end :-)

♥♥♥

PS : si vous le souhaitez, cliquez ici pour voir la première photo en très grand format : IMG_3199_1920

Posté par Guyloup à 23:55 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2020

Quelle horreur !

Quelle horreur : même ici les glaciers fondent !!

IMG_2289-1

IMG_2291-1

Bon mardi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 23:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 septembre 2019

Au grand galop

De retour des cours, Léanne et Maureen s'amusent à galoper et franchir des obstacles.

IMG_7198-1

IMG_7192-1-5

IMG_7192-1-4

 

Si cette dernière photo vous plait, la voici en wallpaper HD 1920 pixels, à voir en détails ou à télécharger ici : IMG_7192_1920

Heureusement que j'ai un peu de stock de photo, car ce samedi, ça sera encore pluie au programme !

Bon week-end :-)

♥♥♥

22 juin 2019

Sur la plage

Une éclaircie de deux heures nous a permis ce vendredi d'agrémenter les courses par un petit passage sur la plage, et d'y amener Nanea, Léanne (Lea) et Bastien.

Au départ, l'éclaircie était tellement belle que j'ai pensé que la météo s'était trompée, et que la pluie nous avait enfin quitté.

IMG_2642-1

 Mais les nuages se rechargeaient déjà de l'autre côté du Mont Orford :

IMG_2645-1

 Du coup, les bateaux étaient ancrés à la marina, personne ou presque n'avait envie d'aller se faire arroser sur le lac :

IMG_2653-1

 Comme vous le voyez, il ne fait toujours pas très chaud car sur la plage, le surveillant avait enfilé un sweat-shirt sur son habituel t-shirt de sauveteur :

IMG_2678-1

 L'accès étant toujours gratuit pendant les travaux, nous avons pu aller marcher au bord de l'eau... et les petits amis en ont profité.

IMG_2664-1

IMG_2665-1

 Ensuite, le temps de passer à l'épicerie acheter quelques denrées, nous avons eu en sortant la désagréable surprise de revoir les gros nuages sombres de plus près ! 

IMG_2688-1

 qui se sont rapprochés...

IMG_2698-1

 pour finalement donner ceci à nouveau :

IMG_2703-1

Le seul avantage que j'y vois, c'est que je ne perds pas de temps à arroser le jardin !!

Passez un beau samedi :-)

♥♥♥


27 février 2019

Éco-logique ! Eco-logic !

(for translation, use the button at the top right / para traducción, use el botón en la parte superior derecha)

Aujourd'hui, Lea et son ami Pablo sont allés à la réunion de l'association "Ados pour le Futur" (ils ont 14 ans) où ils ont préparé leurs pancartes pour le défilé qui aura lieu pour la journée de la Terre (30 mars). Voici les slogans qu'ils ont choisi pour eux les leurs chiens.

Today, Lea and her boyfriend Pablo went to the meeting of the association "Teen for Future" (they are 14 yo) where they prepared their posters for the parade that will take place for the Earth Day (March 30). Here are the slogans they chose for them and their dogs (Eco-logic / We have only one planet / Respect our future / Save nature)

IMG_3296-1

Et si on veut rester dans la (éco) logique, je pense que c'est ce slogan qui remporte le premier prix :

ScreenShot01568

Bon jeudi :-)

♥♥♥

30 janvier 2019

La lumière avant la tempête - The light before the storm

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Hier, il neigeait ; aujourd'hui nous avons eu quelques heures de répit dans l'après-midi, juste avant l'arrivée d'une nouvelle tempête de neige et vent, qui a commencé à l'heure où je vous écrit.

Lea en a vite profité pour aller faire de la photo sur les bords du lac Memphrémagog, en compagnie de son cocker Paprika.

Côté sud arrivaient les nuages de cette nouvelle tempête de neige, mais côté nord, le ciel était encore dégagé. Voici le résultat des prises de vue.

IMG_2484-1

IMG_2494-1

Lea, photographiée du côté du soleil bien sur, et avec une légère amplification du bleu du ciel... juste pour se faire du bien au moral :

IMG_2498-1-3

 Les nuages ont vite voilé la lumière :

IMG_2506-1

IMG_2507-1

IMG_2508-1

 Il ne faisait pas très chaud, mais c'était toujours mieux que la semaine dernière :

IMG_2489-1

 

 

Si la photo de Lea sur fond de ciel bleu vous plait,

la voici en grand format 1920 pixels pour fond d'écran ;

à télécharger iciIMG_2498_1920

♥♥♥

14 novembre 2018

Léa met ses raquettes - Léa puts on her snowshoes

La neige a cessé de tomber. Malgré la température "fraiche", à la sortie des cours, Léa n'ayant pas de devoirs à faire, a décidé d'aller se promener en forêt pour voir si elle pourrait photographier un cerf ou une biche.

The snow stopped falling. Despite the "fresh" temperature, at the end of classes,, Lea having no homework, decided to go for a walk in the forest to see if she could photograph a deer or a doe.

Elle a chaussé ses raquettes, et la voilà partie.

She put on her snowshoes, and she's gone.

IMG_0822-1

Elle n'a croisé qu'une biche : 

She only crossed a doe :

IMG_3335-1-2

Au retour, elle a téléphoné à Pivoine et Gabrielle, pour leur raconter sa sortie ; les deux copines l'enviaient, mais elles avaient plein de devoirs à faire et n'auraient pas pu l'accompagner.

On her return, she phoned Peony and Gabrielle to tell them about her way out ; the two girlfriends envied her, but they had plenty of homework to do and could not have accompanied her.

 

Et vous ? seriez-vous sorties vous promener avec votre appareil photo par cette température là ?

And you ? would you go out for a walk with your camera at this temperature ?

ScreenShot00921 ScreenShot00922

 

Notez que les "quelques nuages" étaient plutôt du genre "beaucoup de nuages", mais on ne peut pas reprocher à Météo-Média de tenter de nous remonter le moral ! 

Note that the "few clouds" were more like "many clouds", but we can not blame Meteo-Media for trying to cheer us up !

♥♥♥

01 septembre 2018

Le retour des papillons monarque, mais pour combien de temps ?

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Il y a quelques temps, notre amie photographe écolo, Léa Clarck, se désolait d'apprendre que les monarques ne venaient presque plus au Québec en raison de la disparition progressive de l'asclépiade, une plante que les québécois considéraient comme une "mauvaise herbe".

Or, le problème, c'est que cette superbe plante était indispensable à la survie du magnique grand papillon qu'est le MONARQUE.

Un biologiste chercheur de l'université de Guelph (Ontario) expliquait il y a quelques années :

  • Les papillons monarques hivernent année après année dans les mêmes boisés d’un secteur montagneux du centre du Mexique avant d’entreprendre en mars ou au début d’avril leur longue migration vers le nord-est, où les femelles pondent leurs oeufs sur les feuilles d’asclépiades et meurent ; ensuite les larves se nourrissent de la plante et se développent avant la fin août, moment où les derniers-nés entreprennent la migration de retour vers le Mexique.
  • Les chercheurs ont découvert que c’est la raréfaction des plants d’asclépiades dans les aires de reproduction du papillon qui a provoqué le déclin de la population de monarques observée dans l’est de l’Amérique du Nord, notamment à cause des céréales génétiquement modifiées (OGM) résistantes aux herbicides : quand les agriculteurs appliquent des herbicides dans leurs champs, leurs cultures ne sont pas affectées, mais toutes les autres herbes, dont les asclépiades, sont éliminées. Ce sont donc les larves des monarques qui sont affectées car elles ne trouvent plus de nourriture. 
  • Si rien n’est fait pour favoriser le retour des asclépiades, on prédit un déclin quasi total de la population de monarques dans l’est de l’Amérique du Nord. 

De fait, depuis 3 à 4 ans, je n'avais plus jamais vu de monarque voleter dans notre région.

 

Cette superbe plante a la propriété de fleurir au printemps, puis de former des grosses gousses en fin d'été, qui à l'automne, éclatent pour laisser sortir leurs graines, douillettement enveloppées dans des douces fibres qui s'envolent au vent.

Asclepias_syriaca

140124_o64zj_verte-asclepiade-soie_sn635

Asclépiade

 

 

Or, par chance pour les monarques, des industriels ont découvert ses fibres, douces comme de la soie, aux propriétés d'isolation incroyables : 

ScreenShot00598

certains l'ayant même appelée "l'isolant naturel du futur" : http://altitude-blog.com/fr/isolant-naturel-futur-asclepiade/ 

(voir également ICI et ICI)

 

Donc, des champs d'asclépiade ont été plantés... et notre amie Léa a eu la grande joie cette année d'en trouver qui s'étaient semées naturellement toute seules (grace au vent) dans divers endroits :

IMG_6312-1-2

 

la poupée mesurant 46 cm, cela vous donne une idée de la taille de cette plante.

Et elle a été encore plus heureuse quand elle a vu voleter depuis quelques jours de nombreux monarques dans la région, devenus adultes et tout prêts à partir migrer vers le Mexique de leurs parents dans quelques jours.

IMG_8239-1-2

IMG_8233-1

 

IMG_8245-1-2

(bien sur, c'est Léa qui a pris ces 3 photos !!!).

 

Tout cela semblerait idyllique, si une triste nouvelle n'était pas venue tout gâcher : le principal client des producteurs d'asclépiade du Québec a fait faillite (ICI) trop d'investissement pour pas assez de rapidité de rentabilité : les gens ne font pas confiance à cette fibre végétale naturelle, pourtant efficace, et bonne pour l'environnement, et préfèrent acheter des vêtements en synthétique, moins chers, dont la production déglingue encore plus notre planète.

Pauvres monarques, pauvre asclépiade, pauvre planète, et crétins d'humains...

♥♥♥

 

16 août 2018

Ma photographe préférée + météo fâchée sur le Mont Orford

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Ma photographe préférée prise au soleil avant que la météo ne se fâche hier comme vous le voyez sur les 2 photos du Mont Orford ci-dessous, la première à 14 h, et la seconde à 18 h (non non, il ne faisait pas nuit, mais ça en donnait vraiment l'impression).... pour juste finir par un minuscule orage et quelques gouttes de pluie à 21h.

IMG_7330-1

 IMG_7334-1

IMG_7347-1

 IMG_7330-1-2

IMG_7386-1

IMG_7485-1

 Beaucoup de cinéma pour peu de choses, mais un bénéfice incontestable : une chute de température de 10° d'un coup : on respire !

Et chez vous ? châleur ? fraîcheur ? pluie ? sécheresse encore ?

♥♥♥