21 mai 2019

Bavardages de filles !

Que peuvent bien raconter les 4 filles (dont la sœur et la fiancée de Soleil d'automne) pour qu'il ait l'air si perplexe en les entendant ?

Je vous laisse faire vos propositions de dialogue.

À vos imaginations de parler !!

IMG_1175-1-3

Photo grand format fond d'écran (wallpaper) à télécharger ici si vous le souhaitez : IMG_1175_1920

Bonne journée :-)

♥♥♥

 


09 mai 2019

Capture d'une jument pinto + éducation des enfants (+ fond d'écran) - Capture of a mare pinto + wallpaper

Soleil d'automne est un jeune homme maintenant. Il doit commencer à penser à son avenir.

Il est parti capturer une belle jument pinto suivie d'un poulain.

Il va patiemment la dresser, et pense offrir le poulain à Sourire tranquille quand il a demandera en mariage l'an prochain pour ses 15 ans.

IMG_0786-1-3

Ne soyez pas surpris de l'âge, les amérindiens se mettaient en couples très jeunes.

Certaines nations étaient monogames, d'autres étaient polygames. 

Certaines nations étaient patriarcales, d'autres étaient matriarcales.

Dans tous les cas, les enfants étaient le but d'une vie car ils étaient considérés comme la richesse de la tribu, c'est à dire son avenir. Ils étaient particulièrement entourés et éduqués, notammment par les aînés dont c'était une des principales occupations (c'est là l'origine des légendes amérindiennes, basées sur les animaux dotés de comportement humains, donnant ainsi des leçons aux enfants "en douceur"). Les mères et les femmes de la tribu les gardaient près d'elles jusqu'à l'âge où les garçons rejoignaient les hommes pour apprendre leurs futurs devoirs : chasse, guerre, défense de la tribu et attaque de la tribu ennemie voisine, puis étaient considérés comme homme à part entière, avec l'attribution d'un nouveau nom vers l'âge de 14 ans.

Bien que les amérindiens aient été frustres et assez primitifs (contrairement à ce qui se raconte depuis les années 70, où des rêveurs tripeux essaient de les faire passer pour des grands philosophes écologistes et ouverts à tout, ce qui est vraiment très loin de la vérité), ils avaient toutefois une sagesse que nous avons perdue : les enfants sont notre avenir, et on doit s'occuper d'eux soi-même pour leur apprendre sagesse et justice, pas s'en débarasser du matin au soir, week-ends et vacances compris, comme d'objets encombrants, en attendant que ce soit la société qui les éduque. Je repense notamment à la réflexion d'une collectionneuse de poupées américaine, professeur, qui, un soir, à écrit en gros caractères sur Facebook : "Si je suis professeur, je suis là pour apprendre à votre enfant les maths, la géographie ou la littérature, mais absolument pas pour lui apprendre à dire S'il te plait ou Merci".

Bref, pour en revenir à mes petits personnages, voici donc pourquoi le jeune Soleil d'automne pense déjà à se marier avec Sourire tranquille !

Si la photo ci-dessus vous plait, je vous l'offre en fond d'écran 1920 pixels plan large :

IMG_0786-1920à télécharger ici : IMG_0786_1920

Pour celles qui se demandent pourquoi je parle si souvent des amérindiens, je vous rappelle, si vous ne le saviez pas encore, que mon mari est métis algonquin !

Bon vendredi :-)

Bises

06 mai 2019

Les amérindiennes féministes ! Native american feminists !

J'espère que Canalblog n'est pas reparti pour une nouvelle période de folie car plusieurs personnes m'ont dit ne pas avoir pu ouvrir ce message, je le republie une seconde fois. 

----

 

Pluie de printemps et Sourire tranquille sont allées ramasser du bois sec dans la forêt. 

Soleil d'automne les accompagnait car il semble qu'il ne soit pas insensible au charme de Sourire tranquille !

Celle-ci étant très taquine, lui posa une question :

- pourquoi est-ce toujours à nous, les femmes, d'aller chercher l'eau pour la marmite et le bois pour alimenter le feu en dessous ?

Tout aussi taquin, Soleil d'automne lui a répondu :

- pourquoi est-ce toujours à nous, les hommes, d'aller chercher de quoi remplir la marmite qui est au dessus du feu ?!

IMG_0750-1

Si cette photo vous plait, je vous l'offre en plan large, en format fond d'écran 1920 pixels :

IMG_0750-1920à télécharger ici : IMG_0750_1920

 

Heureusement que les résineux sont là pour mettre un peu de vert dans les photos car il n'y a toujours pas de feuilles sur les arbres. Toutefois, certains commencent à laisser éclater leurs bourgeons, comme vous le voyez sur la gauche de cette photo... espérons que les autres vont vite se décider à leur tour.

IMG_0745-1

Passez un bon mardi :-)

♥♥♥

22 avril 2019

Galoper dans la plaine en toute liberté (+ fond d'écran) - Galloping in the plain freely (+ wallpaper)

(for translation, use the button at the top right / para traducción, use el botón en la parte superior derecha)

Pluie de printemps et Soleil d'automne se promènent à cheval dans la praire.

Il la taquine en la doublant au grand galop sur son étalon noir : "petite soeur, il serait temps que tu arrêtes d'avoir peur et que tu guides ton cheval à la manière de notre peuple au lieu d'utiliser les rênes des hommes blancs".

IMG_0130-1-2

Mais Pluie de printemps craint que sa jument ne s'emballe si elle n'utilise pas les rênes modernes.

Va-t-elle oser essayer ?!

IMG_0128-1

Si cette photo vous plait, je vous l'offre en plan large, format HD pour votre fond d'écran (wallpaper) ; à télécharger ICI

 

Bon mardi :-)

♥♥♥

20 avril 2019

Soleil d'automne est de retour ! (+fond d'écran) - Autumn sun is back ! (wallpaper)

Pluie de printemps a entendu dire que son frère avait été aperçu dans la prairie.

Elle a vite enfourché son cheval pour aller à sa rencontre.

Soleil d'automne lui explique que la neige ayant fondu plus vite que prévu, les chiens ne pouvaient pas tirer son poids sur le sol bourbeux. Il a donc du rentrer en courant à côté du traineau, ce qui l'a obligé à faire de nombreuses haltes pour se reposer.

IMG_0063-1-2

Pluie de printemps est rassurée, et maintenant elle pense déjà à la joie de ses amies, car elles sont toutes un peu amoureuses du beau et vaillant jeune homme !!

IMG_0063-1-3

 

Si la première photo vous plait, je vous l'offre en haute définition pour votre écran (wallpaper) : cliquez ici pour la télécharger : ICI

Bon dimanche de Pâques à toutes :-)

♥♥♥


16 avril 2019

Couture et aventures amérindiennes

Le jeune Soleil d'automne a 14 ans maintenant.

Comme tous les jeunes hommes, il part vendre les peaux qu'il a trappées durant l'hiver.

IMG_4317-1

Sa soeur, Pluie de printemps, est inquiète car les lacs commencent à dégeler et il va devoir faire un long détour.

Or, elle connait son frère et son impétuosité, et elle a peur qu'il prenne des risques pour aller plus vite.

IMG_4267-1

IMG_4270-1

J'ai cousu la tenue de Soleil d'automne à partir d'une robe identique à celle de sa soeur, Pluie de printemps. J'ai ajouté des perles en bois et des perles rouges.

IMG_4325-1

J'espère que cette petite promenade dans le monde amérindien du passé vous aura plue :-)

Bon mercredi.

♥♥♥

25 mars 2019

Pluie de printemps s'impatiente

"Nous sommes le 24 mars et je commence à me demander si mon nom est réaliste, s'interroge Pluie de printemps. N'auraient-ils pas mieux fait de m'appeler Neige de printemps ?!

IMG_3734-1

Si ça vous intéresse, voici un fond d'écran 1920 px avec un plan large de cette photo ; à télécharger ici : IMG_3734_1920

 

J'espère que votre semaine a bien débuté :-)

Bon mardi.

♥♥♥

21 mars 2019

Portraits + la petite maison dans la prairie... canadienne (c'est pour bientôt, ou presque !)

Vous vous souvenez peut-être de cette photo datant du mois d'octobre avec Pluie de printemps (Kaya'aton'my), Suzette (Samantha Parkington) et Noélise (Kirsten Larson) qui prenaient le soleil dans la prairie.

IMG_0031-1

Depuis, ces demoiselles se sont fait trois nouvelles amies qui se sont installées dans le petit village dans la prairie.

Il s'agit de  Perrine (Felicity Merriman) et sa soeur ainée, Rose (Truly me #61) :

IMG_3645-1

IMG_3646-1

IMG_3647-1

IMG_3652-1

IMG_3653-1

IMG_3654-1

Et la meilleure amie de Rose, nommée Hortense (Josefina Montoya) :

IMG_3648-1

IMG_3649-1

IMG_3650-1

Vais-je vous étonner si je vous dis qu'elles sont aussi impatientes que moi de sortir librement se promener "dans la prairie" ?!!

Parce que actuellement, elles en sont bien loin vu qu'on nous annonce encore 15 à 25 cm de neige pour ce vendredi :

ScreenShot01717

 

Ça ne fera qu'augmenter la masse déjà au sol (que je vous montrais ici ). 

Du reste, hier, premier jour du printemps, le journal électronique québécois Le Devoir titrait comme chaque année, avec la quantité de neige reçue au 20 mars de cette année à Montréal : 

ScreenShot01715

Toutefois, si cette semaine entière sera encore moche et froide la nuit (-14°) :

ScreenShot01720

toutefois disais-je........................... dans deux semaines, quand je vois les prévisons, je saute de joie 2376415733on passera enfin en températures positives tous les jours avec des zéro et -1° seulement la nuit. 

Reste à espérer alors un peu de pluie, un peu de soleil et beaucoup de vent, pour faire fondre la neige.

Ensuite, il faudra encore attendre que l'eau de la neige fondue pénètre dans le sol.... parce que pendant un long moment il faut mettre des bottes hautes pour ne pas se tremper les pieds dans le sol qui ressemblera à une gigantesque éponge, dans la mesure où le sous-sol gelé en profondeur (parfois jusqu'à 30 cm) ne dégèlera que lentement.

Et là, ENFIN, mes petites demoiselles (et moi) pourront aller se promener dans la prairie. 

En attendant, profitez de vos jardins et de vos arbres en fleurs.... en fait, profitez-en même doublement : pour vous, et pour moi !!!

Bon vendredi :-)

♥♥♥

 

27 février 2019

Éco-logique ! Eco-logic !

(for translation, use the button at the top right / para traducción, use el botón en la parte superior derecha)

Aujourd'hui, Lea et son ami Pablo sont allés à la réunion de l'association "Ados pour le Futur" (ils ont 14 ans) où ils ont préparé leurs pancartes pour le défilé qui aura lieu pour la journée de la Terre (30 mars). Voici les slogans qu'ils ont choisi pour eux les leurs chiens.

Today, Lea and her boyfriend Pablo went to the meeting of the association "Teen for Future" (they are 14 yo) where they prepared their posters for the parade that will take place for the Earth Day (March 30). Here are the slogans they chose for them and their dogs (Eco-logic / We have only one planet / Respect our future / Save nature)

IMG_3296-1

Et si on veut rester dans la (éco) logique, je pense que c'est ce slogan qui remporte le premier prix :

ScreenShot01568

Bon jeudi :-)

♥♥♥

12 décembre 2018

Le meilleur ami de la femme ????? ou presque...

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Avant l'arrivée des blancs, le seul animal domestiqué de l’Amérique du Nord était le chien. Cet animal avait accompagné les premiers asiatiques qui ont traversé depuis la Sibérie par le détroit de Bering à la fin de la dernière glaciation, il y a 16 500 à 13 000 ans, pour s'installer ensuite dans les deux Amériques, devenant le peuple Amérindien. 

ScreenShot01046

Pour comprendre ce qui suit, on se rappellera que les chevaux n'étaient présents que dans les tribus de l'extrème sud des USA. En effet, le cheval n'étant pas originaire d'Amérique, mais introduit par les conquistadors lors de leur conquête en Amérique du sud, les chevaux ne sont arrivés en Amérique du nord que très tard, et sont restés cantonnés aux endroits occupés par les Espagnols. Quelques uns de ces chevaux s'échappaient, c'est ce qui a donné les fameux Mustangs sauvages dans les montagnes Rocheuses. 

Selon les premiers colons, les chiens qui se trouvaient dans les campements indiens, bien que différents en taille et couleurs, avaient les caractéristiques communes suivantes : ils hurlaient plus qu’ils ne jappaient, leurs oreilles étaient courtes et droites, et ceux du nord étaient pourvus d’une très épaisse fourrure. 

Ces chiens étaient indispensables à la vie des Amérindiens : comme traqueur pour débusquer les animaux pour la chasse, pour repérer les ours, les loups, carcajous et autres animaux dangereux, mais aussi pour servir de nourriture en temps de pénurie de viande et utiliser leur fourrure. 

Mais ils ne les utilisaient pas comme chiens de traits.

Apparemment, il n'y avaient tout simplement pas pensé.

Porter et tirer les objets lourds, c'était....... le travail des femmes

6db6606e8526ebe2aa1ac1fadd2eabf5

Curieusement, et contrairement à ce qu'on imaginerait, cette pratique du chien de trait (tirant un travois ou un traîneau) a été introduite par les Européens avec leurs propres chiens (principalement des dogues, selon le naturaliste Louis Nicolas, 1634-1664 ; voir ICI) !

Ce sont en effet les premiers colons, autant anglais sur le territoire américain, que français au Canada, qui, en l’absence prolongée de chevaux et de carrioles, toujours promis par les officiels du roi, mais n'arrivant pas souvent, charriaient leur bois, leur eau et leurs provisions sur des traîneaux et des travois qu'ils faisaient tirer par leurs chiens. 

Pour qui ne sait pas ce qu'est un travois, voici de quoi il s'agit :

 ScreenShot01047

Les Amérindiens, admiratifs de cette pratique, se mirent à dresser leurs chiens et à se fabriquer travois et traineaux.

En conséquence, cela libéra les femmes amérindiennes du port des fardeaux ! 

Ou tout au moins partiellement........

..... car en 1724, le commandant Bourgmont décrit dans un rapport à ses supérieurs la migration de printemps de 600 indiens adultes et leurs enfants près de la rivière Missouri, accompagnés de près de 300 chiens attelés à des travois, traînant chacun pour environ trois cents livres de peaux pour leurs tipis et tous autres ustensiles nécessaires à l'installation du nouveau campement d'été. Mais dans le même rapport, rédigé avec toute la rigueur et le sérieux militaire nécessaires, le Cdt Bourgmont, sans doute galant, s’étonnait également des charges que portaient les femmes sur leur dos.

Je crois que les mauvaises habitudes machistes ont la vie dure, quelque soit le peuple ou l'époque.

 ---------------------------

Mais à la maison, pas de machisme autorisé.... et on voit ci-dessous le frère de Kaya la transporter en traineau à chiens, chaudement couverte par des fourrures.

Bien sur, on a plusieurs époques, le sépia pour les annés 1920, le noir et blanc pour les années 60, et la couleurs pour plus récent !

IMG_1454_2

IMG_1454_1

IMG_1469_2

IMG_1469_1

Bonne journée

♥♥♥