13 septembre 2020

Tempête automnale + derrière la scène (encore !)

Un rayon de soleil juste avant une tempête automnale, ça crée de tels beaux contrastes qu'il faut se précipiter dehors pour les photographier avant l'arrivée de la pluie.

IMG_6273-1

Bien sur, je ne suis pas sortie seule.

Tout d'abord, il y avait Marianne, mon écolo passionnée de photo, qui m'a accompagnée avec son appareil photo.

IMG_6272-1-2

IMG_5213-2

IMG_5213-1

IMG_5228-1

IMG_5243-1-3

IMG_5243-1

Ensuite, il y avait aussi mon assistante féline, qui vérifie toujours que la pose de la poupée est correcte avant de m'autoriser à prendre la photo.

Elle vérifie :

IMG_5247-1

Elle confirme que tout est en place :

IMG_5246-1

Et je fais la photo :

IMG_5241-1

Mais il y avait également un observateur que je n'avais pas remarqué ! c'était petit mari que je pensais être en train de bricoler dans le garage, mais il m'avait vu partir dans la prairie et comme il avait son appareil photo avec lui, il n'a pas manqué de photographier la scène depuis son atelier :

IMG_0879

Malheureusement, tout comme en Europe, nous avons perdu 80 % des insectes en 30 ans.... Et nous ne voyons plus d'abeilles, de bourdons, ou de papillons.

Alors, en souvenir de l'époque où je voyais des superbes monarques venir butiner sur nos fleurs, j'ai créé un gif animé avec un montage de photos de ce superbe et regretté grand papillon :

Source: Externe

Ensuite nous sommes rentrées toutes les trois ;  il est tombé quelques gouttes, puis il a venté à décorner un boeuf durant des heures, et c'est tout ; les nuages pourtant bien chargés n'ont pas tenu la promesse que semblait faire leur couleur.

Je vous propose 3 de ces photos en grand format plan large, pour mieux voir les détails ou pour télécharger en fond d'écran ; cliquez ici : IMG_5243_1920  -  ici : IMG_5213_1920 - et ici : IMG_6272_1920

On nous annonçait du gel pour demain soir, mais finalement il fera 2°C durant la nuit. Ouf, je n'ai pas envie de passer cette barre symbolique du gel nocturne (et encore moins diurne).

Passez un bon début de semaine, et si vous en avez la chance, profitez de la chaleur de l'été qui s'étire chez vous ; chez nous, comme d'habitude ce n'est plus qu'un souvenir, et j'ai déjà hâte de voir arriver le prochain :-)

♥♥♥

(Un très grand MERCI pour vos visites et surtout pour vos gentils commentaires sur mes précédents messages)

Posté par Guyloup à 22:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juillet 2020

Perdus en forêt sans GPS + nouveau pantalon

Tout d'abord : petit mari et moi vous disons un grand merci pour  vos gentils commentaires sur mon précédent message.

Marianne et Waban sont partis faire leur randonnée quotidienne en forêt, mais ils se sont perdus, et comme il n'y a pas de réseau, ils ne peuvent même se répérer avec le GPS du téléphone. 

Par chance, ce matin, Waban avait mis une carte dans une des poches de son nouveau pantalon cargo.

IMG_4039-1

- les bonnes vieilles méthodes, ça a du bon, dit-il.

- oui, mais c'est bien parce que le téléphone a une application boussole, sinon, la carte ne servirait pas à grand chose, répond Marianne.

IMG_4034-1

- il ne reste plus qu'à espérer que la batterie ne nous lâchera pas ! conclut Waban.

IMG_4037-1

J'ai cousu le pantalon cargo de Waban dans le tissu d'un de mes miens, en me basant sur le patron qui est ici : https://www.pixiefaire.com/products/cropped-cargo-pants-18-doll-clothes , que j'ai légèrement modifié en allongeant les jambes et diminuant leur largeur.

IMG_5568-1

Bon jeudi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 23:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juillet 2020

En forêt... et infos sur les droits d'auteur à ne pas négliger

Tout d'abord : un grand merci pour vos visites et vos gentils commentaires sur mes précédents messages, j'ai toujours un très grand plaisir à les lire :-)

Aujourd'hui, nous retrouvons Marianne et Waban, mes écologistes, qui sont partis camper quelques jours dans la forêt.

C'est l'occasion de longues randonnées quotidiennes en pleine nature.

Ils ont constaté qu'un peu partout l'herbe est jaunie, et parfois même partiellement sèche, en ces endroits où elle est d'habitude verte et dense durant tout l'été. Bien sur, par rapport à ce que j'ai connu dans le passé durant les étés landais où mon terrain ressemblait parfois au Sahel avec la terre qui se fissurait dans la pelouse, c'est encore très vert !  mais je vous assure que par rapport à ce que j'ai connu ici depuis une vingtaine d'étés, je vois nettement la différence.

IMG_3946-1-3

IMG_3948-1

IMG_3951-1

Aujourd'hui, ils sont allés dans un lieu où Waban pense pouvoir observer des oiseaux avec ses jumelles.

Même constat : au sol, cet endroit est normalement très vert, avec des fleurs sauvages, mais cet été, tout est sec. Du reste, Marianne y était déjà venue en mai et avait découvert qu'à cause du déficit en eau qui s'accumule année après année (peu de neige, peu de pluie), les habituelles trilles rouges et érythrones jaunes étaient presque absents cette année, alors que normalement les sols en sont recouverts durant le printemps. 

IMG_3958-1-4

IMG_3958-1-5

Marianne se sent paresseuse, elle ne prend pas de photos, se contentant d'observer la nature et de se repaître du calme qui s'en dégage.

IMG_3958-1-6

Mais au moment de repartir, elle n'a quand même pas résisté à rapporter quelque clichés souvenir de cet endroit.

IMG_3967-1-2

IMG_3971-1

IMG_3980-1

IMG_3981-1

IMG_3982-1

Ce lieu fait partie du parc national, mais seuls les riverains le fréquentent, puisque c'est la lisière entre le parc et les terrains privés.

Allez, la promenade est terminée, on rentre...

IMG_3985-1-2

Marianne est la poupée American Girl Blaire Wilson (Girl of the year 2019) customisée par mes soins (perruque et maquillage), et Waban est la poupée American Girl Kaya, également customisé en garçon avec une coupe de cheveux. 

Si vous voulez les voir en grand format, ou les télécharger pour votre écran de fond, voici 2 des images ci-dessus en taille wallpaper 1920 pixels. Cliquez ici : IMG_3946_1920  et ici :   IMG_3958_1920

Rappel : ces photos ne doivent être ni recadrées ni modifiées, pour quelque usage que ce soit.

Du reste, je vous invite à lire le très intéressant article que vous trouverez ICI  qui va vous expliquer qu'à chaque fois que vous partagez une photo dont vous n'êtes pas l'auteur, vous commettez UN ACTE ILLÉGAL... mais oui !  (et vous montrer que tous les arguments que vous pourriez trouver ou inventer pour vous y autoriser n'ont aucune valeur !).

Vous apprendrez dans cet article que aussitôt qu’un photographe amateur ou professionnel appuie sur le déclencheur de sa caméra, la loi sur le droit d’auteur est alors associé à cette photo ; de plus, la photo est protégé par cette loi jusqu’à 50 ans après la mort du photographe. En outre, la loi est encore plus dure pour les auteurs des USA avec leur Copyright Act.... VOUS RISQUEZ DONC DE FORTES AMENDES si le photographe décide de vous poursuivre, et sachez que cela arrive tous les jours, même sur FB (en général, personne ne s'en vante quand ça arrive, et pourtant ça arrive). 

En ce qui concerne mes photos, par contre, comme je le disais plus haut, j'autorise le partage, mais à la seule condition que la photo ne soit pas modifiée ou recadrée, et que mon nom d'auteur (en bas des photos) ne soit pas supprimé.

Je dois préciser que cela est arrivé par deux fois que je doive intervenir pour faire retirer 2 de mes photos qui avaient été utilisées comme photo de couverture par des facebookiens qui ne s'étaient pas gênés pour recadrer mes photos afin de supprimer mon nom d'auteur ; mais comme ce n'est pas mon genre, je n'ai bien sur lancé aucune procédure, j'ai uniquement fait retirer les photos.

D'ailleurs, si ça a été facile avec le premier, un amateur de photos qui a très bien compris ma requête, en contrepartie, ça a été beaucoup plus difficile avec une couturière-brodeuse qui m'a envoyée paître de manière grossière et qui ne l'a retirée que lorsque FB est intervenu à ma demande. Elle avait utilisé une photo de bobines de fil datant d'il y a une dizaine d'années, que j'offrais à l'époque en fond d'écran (vous pouvez la voir ICI ), qu'elle avait recadré en bas pour enlever les liens d'auteur, et se l'attribuer... où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir, c'est connu !

Mais je le répète : tant que vous ne les modifiez pas, vous pouvez utiliser mes photos comme bon vous semble.  

Toutefois, un conseil : si vous êtes maniaque du partage de photos "que vous avez vues et qui vous ont plu", que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur votre blog, arrêtez de partager des photos dont vous n'êtes pas les auteurs, parce que si vous tombez sur un photographe qui s'est levé du pied gauche ce jour là, ça pourrait vous coûter fort cher (ne vous croyez pas à l'abri  si vous utilisez un pseudo, car de nos jours, même caché(e) derrière un pseudo anonyme, on peut remonter votre trace sans aucun problème grace à votre adresse IP).

Bonne journée :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:46 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 juin 2020

Passionnées de photos à travers le 20e siècle

Quelque soit l'époque où elles vivent, certaines de mes poupées sont aussi passionnées de photo que moi.... est-ce normal ?

IMG_4147-1-2

De gauche à droite, les voici à travers les décennies du 20e siècle, chacune avec l'appareil photo de son époque :

Kat (Kit Kittredge) en 1934 avec son appareil à soufflet pliant, modèle Kodak Kodex folding Six-20 (https://blog.jimgrey.net/2010/12/13/kodak-six-20/) ; la miniature se replie réellement comme le vrai.

IMG_4147-1-6

Maryllis (Maryellen Larkin), en 1955 avec son Kodak Brownie (http://www.milleet1passions.com/archives/2020/06/06/38352006.html)

IMG_4147-1-7

Juliette (Julie Allbright) en 1972 avec son appareil 35 mm dont je n'ai pu trouver exactement le modèle répliqué dans la miniature (Olympus, Canon, Leica ?).

IMG_4147-1-8

Marianne (Blaire Wilson) qui pourrait aussi bien être dans les années 90 que de nos jours, puisque les appareils reflex EOS de Canon ont quasiement toujours eu la même allure depuis leur création en 1987 jusqu'à maintenant  (https://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_EOS 

IMG_4167-1-2

Leur point commun ?

IMG_4167-1-3

Elles adorent toutes prendre des photos !

IMG_4163-1

Et quand on les réunit...

IMG_4176-1-2

de quoi parlent-elle ?

IMG_4176-1

des mérites comparés de leurs appareils photos à travers le temps, bien sur :-)

IMG_4174-1-2

Bon vendredi !

♥♥♥

23 novembre 2019

De 10 à 17 ans, Marianne a bien changé

Vous savez comme j'aime faire évoluer, et "grandir", mes poupées.

Et bien, voici Marianne Blaire, mon écolo, passionnée de photo, qui a bien grandi depuis le jour de son arrivée chez moi.

Elle avait 10 ans, quand elle a franchi le seuil de la maison. Puis elle en a eu 12, et un jour 14.. .et maintenant, elle en a 17.

Elle est devenue une militante environnementale, avec son copain amérindien Waban. Chaque vendredi après midi, ils sèchent les cours pour aller aux meetings en suivant l'exemple de Greta Thunberg.

Mais comme elle a d'excellents résultat scolaire, je ne l'en empêche pas.

IMG_0046-1

Marianne Blaire

 

Mais oui, c'est bien la même poupée  :  Blaire Wilson, l'American girl of the year 2019. Un peu de maquillage, des faux-cils et une nouvelle coiffure (en l'occurence une nouvelle perruque) peuvent changer beaucoup de choses !

IMG_0042-1-2

Marianne porte une parka de style amérindien que j'avais cousue pour une Journey girl il y a 2 ou 3 ans ; je vous la montrerai en détails prochainement. Je trouve que ça va bien à son nouveau look de sauvageonne.  J'ai eu du mal à faire cette photo car il ventait très fort aujourd'hui (limite tempête encore une fois), mais je suis têtue et le vent n'a pas gagné : j'ai eu ma photo...  juste avant qu'il ne les jette à terre l'un et l'autre !!

Bon samedi :-)

♥♥♥

Si vous souhaitez me laisser un petit commentaire ci-dessous, sachez que je le lirai avec le plus grand plaisir, et que je vous en remercie par avance  ☼ (NB : je répondrai à toutes questions que vous poserez, demandes de précision, etc). 

 


12 octobre 2019

La légende amérindienne de l'étang de l'ours

Voici comment naissent les légendes.

En tant qu'écolos convaincus de l'urgence de la situation environnementale, Marianne et Waban appuient l'action de Greta Thunberg et participent à la grêve scolaire du vendredi (Youth for Climate : France.  Canada).

Mais aujourd'hui, après avoir quitté leurs camarades manifestants, ils ne sont pas rentrés directement car Waban voulait montrer quelque chose à Marianne.

Il lui avait dit : n'oublie pas ton appareil photo surtout.

Comme si on avait déjà vu Marianne se déplacer sans son appareil !

Le soleil était encore fort, mais il descendait rapidement ; reflétés par les feuillages jaunes et orange, ses rayons nimbaient tout d'une couleur chaude et créait des contrastes d'ombres très fortes.

Waban dit : Je vais te montrer un endroit magnifique en automne : l'étang de l'ours. Sans doute l'endroit le plus coloré de la région, a-t-il ajouté.

Marianne sourit : Y a-t-il vraiment un ours ?! 

Waban répond en riant : Il y en a au moins eu un car c'était là où était le campement d'été des mes ancêtres il y a 6 générations de cela, et le nom de l'étang provient de cette époque.  Attends que nous y arrivions, et je te raconterai l'histoire.

Les voici partis.

IMG_8231-1

Ils s'enfoncent dans l'épais sous-bois et suivent le sentier que le passage des tribus amérindiennes a tracé il y a des décennies et des décennies de cela, devenu depuis une large allée empruntée par les promeneurs, les cyclistes, les randonneurs et les touristes au fil du temps.

IMG_8234-1

IMG_8236-1

IMG_8238-1

IMG_8240-1

Tous deux avancent en silence, communiant avec cette nature qui offre une dernière fois sa beauté avant de s'endormir pour les longs mois d'hiver à venir.

Tout à coup Waban dit doucement : La lumière revient, le sous-bois s'éclaircit, nous approchons de la clairière de l'étang.

IMG_8233-1

Finalement, il s'exclame d'un ton joyeux : Nous y voici. Alors, qu'en penses-tu ?

Marianne ouvre grand ses yeux et admire l'éclatant décor dans lequel tous les tons d'ors et de carmins explosent littéralement.

[Group IMG_880_4-2

Pour le voir tel que Marianne l'a vu, cliquez ICI : _Group_IMG_880_4  et cliquez encore une fois sur l'image quand elle s'affichera, puis faites défiler !!!!

Waban sourit : Voilà, c'est ici que mes ancêtres passaient leur été. L'étang était bien plus haut à l'époque, car les amérindiens laissaient travailler les castors pour eux, dans la mesure où les castors leur faisaient des étangs grands comme des lacs, dans lesquels il suffisait d'attraper les poissons pour faire les repas.

IMG_8251-1

Il ajoute : assieds-toi sur cette souche, je vais maintenant te raconter l'histoire du nom de l'étang.

Écoutons-le nous aussi :

Mon aïeul s'appelait Soleil d'automne, il venait d'avoir 17 ans et il était parti chasser dans la montagne, quand il est tombé sur un ours blessé qui était épuisé et ne se débattait même pas. Personne ne sait ce qui lui a pris : au lieu de l'achever, et ainsi de terminer rapidement sa chasse, il a décidé de le soigner. Il a appliqué sur les blessures de l'ours le baume (antiseptique et cicatrisant que sa mère préparait avec des herbes), qu'il transportait toujours dans son sac-medecine. Puis il lui a donné à manger sa ration de viande séchée. Ensuite, il est reparti continuer à chasser et a laissé la nature suivre son cours pour l'ours.

Quelques jours plus tard, il accompagna les  jeunes filles qui ramassaient des baies. Il était fiancé à une jeune demoiselle nommée Sourire tranquille, et comme il était très amoureux, il s'arrangeait toujours pour la voir dès qu'il pouvait, donc il se portait volontaire pour les accompagner afin d'être avec elle. Voici alors qu'un ours s'approche du groupe. Soleil d'automne regretta de ne pas avoir emporté son fusil, mais seulement son arc, et il commençait a prendre une flèche dans son carquois quand il a remarqué le comportement de l'ours : celui-ci n'était absolument pas nerveux ni agressif. Même les filles ont arrêté d'avoir peur et l'ont regardé tout étonnées : l'ours leur "parlait" ! Il grognait doucement, et piétinait des pattes avant, puis tournait sur lui-même et s'asseyait, puis tout à coup, il a battu l'air de la patte en direction de Soleil d'automne, en penchant la tête de côté et il s'est couché sur le dos. 

Est-ce que tu penses que c'est l'ours que tu as soigné la semaine dernière ? a demandé Pluie de printemps, la soeur de Soleil d'automne. Si c'est le cas, il semble vouloir te remercier !

Les filles avaient toujours un peu peur, mais elles ont recommencé à ramasser leurs baies sous la surveillance de Soleil d'automne qui ne quittait pas l'ours des yeux, et peu à peu, elles se sont senties moins inquiètes.  Quand il a été temps de rentrer, l'ours s'est levé et les a suivis. Arrivés au camp, ils ont calmé les gens qui paniquaient, et ont empêché qu'on tue l'ours ; le chef est sorti de son tipi et a appelé le chamane. Ce dernier a dit que l'esprit de Soleil tranquille était entré dans l'ours quand il lui avait sauvé la vie, et qu'ils semblait qu'ils étaient devenus frères. Alors tout le monde a fini par accepter cet ours qui restait près du tipi où vivaient Soleil d'automne et Pluie de printemps avec leur famille.

Quand ils ont levé le camp pour rejoindre l"emplacement du camp d'hiver, plus à l'abri dans les bois, l'ours ne les a pas suivi. Mais quand ils sont revenus au printemps suivant, l'ours était là. Quand Soleil d'automne a épousé Sourire tranquille, et qu'ils ont eu leur propre tipi, l'ours est venu dormir près de son tipi, et on dit qu'il a éloigné les coyotes des enfants un été où le nombre des coyotes avait été très important et qu'ils étaient devenus agressifs même avec les humains.

Voici pourquoi depuis, on appelle cet étant "l"étang de l'ours" (https://hikster.com/hikes/2812/), et qu'on appelle "le pic de l'ours" ( https://www.cantonsdelest.com/blogue/250/paddle-et-pic-de-l-ours-a-orford ) la montagne où Soleil d'automne a rencontré l'ours blessé quand il avait été chasser.

Ferme les yeux, ajoute Waban. Je suis sure que tu vas les voir dans ta tête.

Marianne ferme les yeux, et effectivement elle se croit retournée en 1860, au même endroit :

IMG_8269-2

Marianne est rêveuse, elle a du mal à se lever de sa souche pour repartir. Mais il faut rentrer, le soleil descendra bientôt derrière la montagne et la lumière baissera trop pour bien voir les embuches du chemin sous les feuilles.

IMG_8302-1

IMG_8308-1

IMG_8312-1

Si vous avez aimé cette randonnée en compagnie de Marianne et Waban, je vous offre un fond d'écran (wallpaper HD 1920 px) à voir pour le plaisir en grand format, ou à télécharger pour votre ordinateur, ici : IMG_8231_1920 pour que vous puissiez les accompagner "presque pour de vrai" !

Et si vous vous demandez comment j'emporte des poupées pour mes randonnées, voici la réponse : j'ai un sac à dos dans lequel il en rentre quatre debout ; dans le cas présent, Marianne et Waban + Pluie de printemps et Soleil d'autome. Photo prise par Petit mari bien sur.  J'ajoute que je suis en t-shirt, car pas frileuse du tout, mais Petit mari, comme la plupart des gens croisés, avaient enfilé pulls ou sweats !

IMG_2152-1-2

Pour finir, je précise que j'ai inventé la légende de l'ours de Soleil d'automne (sans doute l'imagination d'Anaïs au pays des merveilles déborde-t-elle sur moi !). En effet, personne ne connait l'origine du nom de l'étang ni de la montagne, tous deux situés dans le parc national du Mont Orford, et j'ai pensé que cette petite histoire en valait bien un autre pour expliquer leur origine :-)

Passez un bon samedi.

♥♥♥

 

22 septembre 2019

Marianne et Logan : randonnée au parc national où l'automne s'installe

Ça y est : les couleurs d'automne s'installent dans les arbres.

Elles ont commencé plus tard que d'habitude, mais semblent vouloir rattraper le temps perdu, car elles changent à une vitesse jamais vue depuis mes 20 années canadiennes.

Marianne et Logan ont voulu aller faire un tour au parc national (juste derrière chez nous).

Nous y sommes peu allés cette année car beaucoup de choses y ont changé :

1) ils ont carrément massacré des endroits qui étaient sauvages et superbes, pour y implanter des infrastructures permettant d'augmenter le nombre de campeurs et touristes (deux exemples : une merveilleuse chute d'eau qui était au bout de l'étang aux Cerises, qui cascadait en chantant d'une jolie voix claire, et dont les bords se couvraient de violettes sauvages au printemps ; endroit où on pouvait voir des cerfs venir se désaltérer dans un cadre somptueux.... jolie chute qui a été rasée au buldozer pour la remplacer par une grosse écluse hideuse en béton et ferraille. Ou encore, l'étang Huppé où nichaient des dizaines de familles de hérons depuis toujours, qui est maintenant à sec, et les hérons partis, depuis que des systèmes de pompage ont été installés pour faire de la neige artificielle dans la station de ski durant la saison des touristes d'hiver).

2) l'augmentation du nombre de campeurs et touristes se fait beaucoup avec des personnes qui viennent là "pour faire changement" (comme on dit ici !), et qui sont la plupart du temps peu intéressés par la nature (végétale et animale), considérant cela uniquement comme une sortie parmi d'autres. Ce qui fait que le bruit ambiant et le va-et-vient permanent ne sont plus propices à une sortie dans la paix et le silence, ce qui me semblait indipensable et inséparable d'une approche amoureuse de cette même nature. Beaucoup de ces gens seraient bien plus à leur place au coeur de Montréal dans un parc citadin que dans un parc national.

3) le parc privilégie désormais clairement ces campeurs "au week-end" ou "à la semaine", et les touristes "à la journée", car ils leur rapportent plus d'argent que des abonnés à l'année comme nous le sommes. De ce fait, il est désormais même interdit de s'arrêter pour faire des photos car cela dérange le flot de voitures, camping cars et caravanes ; ce qui n'est finalement pas plus mal car ils sont sensés rouler entre 30 et 50 km/h dans le parc, et je vous assure que pour ainsi dire personne ne respecte ces vitesses, et personne ne les contrôle. Et on n'a plus le droit non plus de sortir des sentiers balisés lorsqu'on randonne à pied, ce qui interdit donc maintenant toute possibilité de photo d'animal sauvage ou oiseau dans son décor naturel.

 

Maintenant, j'arrête de bavarder, et je vous invite à suivre Marianne et Logan dans leur randonnée.

IMG_6904-1

IMG_6890-1

IMG_6892-1

IMG_6894-1

IMG_6895-1

IMG_6901-1-4

IMG_6896-1

IMG_6897-1

IMG_6898-1

IMG_6899-1

IMG_6900-1

IMG_6916-1

IMG_6939-1

IMG_6940-1

IMG_6945-1

IMG_6956-1

 Curieusement, certaines espèces ne veulent rien savoir du calendrier et restent fermement vertes comme en plein été !

IMG_6949-1

 Là, les deux amis sont partis escalader une grande colline boisée :

IMG_6931-1-2

 et se sont arrêtés un moment pour se reposer lors de la descente.

IMG_6920-1

 Les ombres s'allongent, il est l'heure de rentrer. 

IMG_6958-1

IMG_6999-1

 Voilà, c'était tout pour cette sortie. J'espère que vous aurez aimé de voir ces premières couleurs automnales en compagne de Marianne et Logan.

Bon dimanche :-)

♥♥♥

07 août 2019

Camping et petits ratons-laveurs !

Marianne et Logan poursuivent leurs vacances en camping sauvage (voir ICI ).

On se rappelle aussi que Morgan, le jumeau de Logan, les avait rejoints (voir ICI ). Pour ne pas déranger son frère et sa copine, il a installé sa petite tente près de la grande qu'ils occupent.

Les vacances se poursuivent tranquillement ; les trois amis explorant, observant et photographiant tout ce qui leur plait, chacun dans un style différent : Logan observe et photographie les oiseaux et les animaux, Marianne photographie les insectes et végétaux, et Morgan photographie ce qui lui parait intéressant pour ses futurs délires graphiques post-traités sur Photoshop.

Il y a quelques jours, lors d'un retour au camp au soleil couchant, ils ont rencontré deux jeunes ratons-laveurs peu farouches :IMG_4318-1

Attendrie par ces adorables masques de banditos, Marianne leur a donné le restant de biscuits qu'elle trainait dans son sac à dos.

Ce qui a eu pour effet de faire entrer Marianne dans le cercle très fermé des "amis à ne pas oublier" !!!

Et aujourd'hui, rentrés au camp plus tôt que d'habitude.

- ce soir, c'est spaghettis à la bolognaise, a annoncé Marianne..

- je croyais que vous étiez végétariens tous les deux ? a rétorqué Morgan d'un air étonné.

- mais nous le sommes bien, toutefois tu vas te régaler quand même ! lui a répondu Marianne avec un sourire en coin.... car je vais te faire goûter ma sauce bolognaise végétarienne, et tu ne verras pas la différence avec celle à la viande. Enfin, si, tu la verras, parce que ma sauce est nettement meilleure !!

Donc, Marianne a sorti de la glacière ce qu'il lui fallait, et elle a commencé à faire le repas.

Mais tout à coup, les deux chiens se sont mis à aboyer comme des fous.

Pourquoi ? parce que les 2 jeunes petits mignons s'étaient approchés de Marianne, alléché par l'odeur de cuisine, et mis en confiance par sa gentillesse lors de leur première rencontre !

IMG_5106-1

IMG_5108-1

IMG_5116-1

Voyant la scène, et connaissant les réactions de sa copine quand il s'agit d'animaux, Logan rigole et commande :

- Chocolat, Vanille, couchés, silence.

IMG_5121-1

Il a raison car Marianne n'a pas résisté :

- vous avez faim les petiots ? tenez, voici des restes d'hier soir, leur a-t-elle dit en leur tendant une assiette.

IMG_5121-1-3

- non mais ça va pas, s'écrie Morgan, on va les avoir là à tous les repas maintenant !

IMG_5123-1

 

- ce sont des jeunes ratons, répond Marianne ; ils semblent avoir perdu leur maman, on peut bien les aider un peu tant qu'on sera là, on ne manquera pas de nourriture, et puis, tout le monde le fait dans le camping du parc.

Ensuite, Marianne a terminé de préparer le repas.

IMG_5142-1-2

Puis elle a mis la table et a appelé les garçons.

IMG_5133-1

Mais Morgan insiste et dit à Logan : 

- tu ne devrais pas la laisser faire, ce n'est pas bien de s'occuper des animaux sauvages, ils doivent se débrouiller.

IMG_5134-1

- regarde, dit alors Marianne à Morgan sur un ton taquin, je donne aussi une part à Chocolat et à Vanille, là, tu ne diras rien, hein ?

IMG_5140-1

 

 

- et bien, je vais aussi donner une part à mes petits amis, car ils ont besoin de grandir vite avant l'arrivée de l'hiver glacial qui sera bien difficile pour eux.IMG_5136-1

Morgan est ahuri.

Il regardeson frère et lui dit :

- tu ne trouves pas qu'elle est un peu bizarre ta copine ?

- mais oui, répond Logan en éclatant de rire, et c'est même pour ça que je l'aime !!

IMG_5130-1

 Avouez qu'il est bien difficile de résister à une pareille mignonne frimousse de bandito masqué, non ?!

IMG_5097-1

 

Bon mercredi :-)

♥♥♥

15 juillet 2019

Temps variable, jumeaux, mal aux pieds, et achillée millefeuille

To translate, use the Google button at the top right 

"Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie" avait gravé François Ier sur le bord de la fenêtre de sa chambre au château de Chambord ; sans doute un jour de déprime où le roi s'était fait larguer par une de ses innombrables conquêtes.

Et bien ici, on pourrait le parodier, et dire "Souvent météo varie, bien fol est qui se fie aux prévisions" !

En effet, il arrive régulièrement qu'on nous annonce du beau temps, et que qu'en l'espace d'une heure on passe du beau bleu au plein gris orageux, ou inversement. ; sans parler d'une journée lourde et chaude à presque 30 et un lendemain qui déchante à 19° ; drôle d'été.

IMG_3142-1

IMG_3109-1

IMG_3403-1

IMG_3622-1

Je n'ajoute rien sur les tornades confirmées ni sur le tremblement de terre de magnitude 4 qui a eu lieu samedi au Québec....

Mais cela n'empêche pas Marianne et Logan de continuer leurs randonnées photo.

Morgan, le jumeau de Logan, est venu les rejoindre en vacances pour camper quelques jours avec eux.

Jumeaux identiques, mais pas tout à fait quand on les regarde bien. Je serai toujours surprise de voir les différences d'une poupée à l'autre dans un même modèle de American girl.

IMG_3800-1

Morgan est passionné de photo, lui aussi, mais pas du tout dans le même style que son frère : lui, il aime les photos d'architecture citadine, les scènes de rues prises sur le vif, les portraits, etc.

Donc, il n'est pas très habitué à randonner, et il n'est pas équipé.

- Tu aurais du m'écouter et t'acheter des bonnes chaussures de marche, lui dit Logan lors de leur départ en balade.

- Et là, tu devrais au moins mettre des chaussettes dans tes tennis, ajoute Marianne.

- Mais non ! répond Morgan, le samedi, j'ai l'habitude de faire des kilomètres de balade en ville, et je suis chaussé comme ça, pieds nus dans les tennis, ça ne m'a jamais posé de problème.

IMG_3577-1

Quand il reviennent 3 heures plus tard, on peut entendre Morgan s"exclamer :

- J'ai assez d'ampoules aux pieds pour éclairer la moitié de la ville ! j'ai hâte d'aller les tremper dans la rivière. J'aurais mieux fait de vous écouter.

Marianne et Logan se regardent discrètement, mais n'ajoutent rien.

IMG_3566-1-4

- Oh, s'exclame Marianne, regardez : des achillés millefeuille à la dimension "poupées" !!!

IMG_3616-1

Effectivement, normalement, des achillées millefeuille mesurent en moyenne 70 à 90 cm de hauteur ! celles-ci avaient sans doute été tondues et ont vite fleuri pour être "dans les temps", sans attendre d'avoir toute leur hauteur.

Je pense que vous connaissez tous cette plante qui pousse de manière sauvage un peu partout :

Image1

Elle existe aussi en version "décorative" de toutes les couleurs en sachets à semer chez soi :

images (1)images (2)images (3)images (5)images (6)images (7)imagesimages (8)images (10)

Son nom lui vient d'Achille, le héros de la mythologie grecque blessé au cours de la guerre de Troie, qui s'en servit pour guérir sa plaie et celles de ses soldats, d'où son autre nom 'd'herbe du Soldat".

Mais en raison de ses innombrables utilisations, l'achillée millefeuille porte bien d'autres noms différents : herbes à dindons au Canada (employée autrefois dans la nourriture de la volaille), herbe aux charpentiers, herbe aux cochers, herbe à la coupure ou herbe saigne-nez (en raison de ses propriétés hémostatiques), herbe de la Saint-Jean (moment où elle fleurit), sourcils de Vénus (à cause de la forme de ses feuilles), et d'autres encore que je n'ai pas retrouvés.

En ce qui concerne sont utilisation pour soigner, ça ne remonte loin : on en a trouvé des traces dans la plaque dentaire d'un néandertalien lors de la fouille d'une tombe ! En fait, les hommes de Néandertal semblaient avoir une "pharmacie" basée sur les plantes, et l'une des huit plantes identifiées sur ce gisement archéologique était l'achillée millefeuille. 

Plus tard, Dioscoride, au 1er siècle,  fut le premier à mentionner l'achillée millefeuille comme étant incomparable pour traiter les plaies saignantes ainsi que les ulcères.

Jusqu'au 19e siècle, elle a été utilisée pour accélérer la cicatrisation. 

Pour finir, durant la première Guerre Mondiale, elle faisait partie du kit de première urgence porté par chaque soldat qui, faute de médicaments, pouvait soigner des blessures légères avec cette plante.

De nos jours, en France, selon l'Agence du Médicament (1998), il est possible d'utiliser les sommités fleuries par voie orale pour les troubles et douleurs digestives, et en usage local, comme traitement antiprurigineux ou adoucissant d'affections dermatologiques et de piqûres d'insectes. Toutefois, elle est contre-indiquée durant les grossesses.

Je termine avec cette vidéo dont le titre vous intéressera peut-être : Propriétés de l'achillée millefeuille, plante des femmes

Passez un bon mardi :-)

♥♥♥

03 juillet 2019

Marianne et Logan : camping sauvage, photos - Marianne and Logan : wild camping, photos

(To translate, use the Google button at the top right, and select your language.)

Marianne et Logan ont instalé leur tente dans un coin tranquille, à l'abri des regards, où les seuls sons qu'ils entendent sont les chants des oiseaux.

Chaque jour, ils partent en randonnée, observent et photographient la nature.

IMG_3115-1

IMG_3119-1

Parfois, quand ils vont dans des endroits sensibles où cela risquerait de déranger des animaux sauvages dans leur espace naturel, ils n'emmènent pas les chiens, et les laissent "garder le camp".

En rentrant ce jour là, Marianne dit : "j'espère que Vanille et Cacao n'ont pas fait de dégats".

IMG_3124-1

Mais non, les chiens ont été bien sages.

Cacao saute sur le banc pour réclamer des croquettes, mais Vanille boude car il n'aime pas rester sur place quand ses maitres s'en vont. 

IMG_3219-1

 - Vanille, arrête de bouder, dit Marianne ; je sais bien qu'un bol de croquettes va immédiatement te rendre ta bonne humeur !

IMG_3224-1

Cette tente est en réalité une tente pour chiens : ScreenShot02179 donc, à la dimension idéale pour mes petits personnages !

IMG_3226-1

IMG_3228-1

Sacs à dos, sacs de couchage, glacière, lampe à gaz pour le soir, réchaud à gaz pour la cuisine (anecdote dans un prochain épisode !), etc, ils sont bien équipés. 

Ce soir, le repas était simple : oeufs durs-mayonnaise, sandwichs, fraises et banane. 

Une soirée à observer les étoiles, une bonne nuit reposante, et après ça, ils pourront repartir dès demain faire quelques photos.

Aujourd'hui, leurs rencontres préférées ont été celles-ci : un écureuil curieux et un castor méfiant.

IMG_7078-1

IMG_7233-1

Passez un bon jeudi 4 juillet .... fête nationale aux USA : Happy Independance day, disent Kirsten et Erik :-)

♥♥♥

IMG_3162-1