28 août 2019

Galopade dans le passé avec Felicity Merriman

Felicity Merriman (surnommée Lissie) est une jeune fille rousse très active, indépendante, presque à la limite du garçon manqué : elle a appris à monter en toute liberté dans la plantation de son grand-père, et elle aime les chevaux plus que tout. Elle est tenace, audacieuce, dit ce qu'elle pense, et elle est très contrariée par son manque de liberté du à l'éducation féminine de l'époque. Elle aime également aider dans le magasin général tenu par ses parents, en Viriginie, où elle rêve de voyages en imaginant d'où proviennent les articles qu'elle voit sur les rayonnages.

Ses parents sont patriotes, c'est à dire qu'ils sont pour l'indépendance des treize colonies américaines, idée qu'elle prône également. En contre-partie, sa meilleure amie, Elisabeth Cole a des idées loyalistes à l'Angleterre. Leur amitié sera souvent malmenée durant les années où les colonies seront en guerre (1775 à 1783) mais elle perdurera malgré tout, traversant les rancoeurs et les méfiances de chacun en cette époque troublée. C'est un bel exemple de compréhension mutuelle et de tolérance.

Vivant sa passion à fond dès qu'elle le peut, elle enfourche sa jument Penny à chaque occasion, et elle va galoper.

Je l'ai suprise quand elle partait en promenade...

IMG_5950-1

et quand elle galopait dans le vent...

IMG_5962-1

Je crois même qu'un peintre a fait son portrait, 18e siècle oblige :

IMG_5950-1peinture

Felicity porte une ancienne tenue qui était vendue par American Girl, mais retirée il y a longtemps : un tissu épais de très belle qualité, un montage impecable identique à une véritable tenue "humaine", un chapeau en feutre véritable, ce sont des vêtements de poupée comme on n'en trouve plus de nos jours.

Si cela vous intéresse, voici un petit film de seulement 3 minutes qui vous montrera quelques images de la vie de Felicity Merriman : 

Meet Felicity Merriman | American Girl | Mattel

Et si Felicity au galop vous plait, voici un fond d'écran (wallpaper) 1920 pixels, à regarder, ou à télécharger ici : IMG_5962_1920

Bon jeudi,

♥♥♥


27 août 2019

Anaïs au pays des merveilles - 1

Passons aux choses sérieuses.

Et surtout aux choses pas sérieuses, car ce sont  souvent elles qui apportent de la joie dans nos journées.

Même un petit grain de folie fait du bien par moments. Après tout, ne faut-il pas être un peu fou de temps en temps, sinon comment pourrions-nous savoir quand on est sage ?!

Il y a quelques temps, je vous présentais mes 3 dernières "petites nouvelles" (ICI) en vous précisant qu'il y en avait une dont je n'avais pas encore trouvé la personnalité.

Je crois que c'est fait...

Dans notre monde en pleine dérive d'égocentrisme et de folle cupidité, j'avais envie d'oublier le futur incertain et de rêver un peu.

Alors est apparue "Anaïs au pays des merveilles"... de son vrai nom Anne-Alice, jolie rousse flamboyante, douce et intrépide à la fois, curieuse et observatrice. Elle vit hors du temps, venue du passé mais vivant dans le présent, elle traverse  notre quotidien sans logique apparente... tout au moins sans notre logique, car la sienne est tout à fait logique, ce qui est normal pour de la logique d'ailleurs.

IMG_5821-1-4

Anaïs est généralement accompagnée par son ami chien, nommé Caniche. 

Elle chemine, elle s'assoit, elle repart, elle observe, elle apprend, elle commente, et le plus étonnant, c'est que Caniche lui répond.

Et ce cheminement l'amène à faire des rencontres parfois extraordinaires.... tout au moins, extraordinaire pour nous, car pour elle, rien ne semble vraiment suprenant.

IMG_5821-1-3

Aujourd'hui, je l'ai vu assise sur un banc qui n'est pas à moi, devant une maison bleue qui n'est pas à elle, occupée à discuter avec un caniche qui n'est à personne.

Et curieusement, j'ai entendu ce dialogue dont le début avait comme un petit air de "déjà lu", mais dont la suite inattendue m'a surprise :

- Caniche, voudrais-tu me dire, s'il te plaît, par où on doit s'en aller d'ici ? 

- Cela dépend beaucoup de l'endroit où tu veux aller. 

- Peu importe l'endroit... 

- En ce cas, peu importe la route que tu prendras. 

- .Pourvu qu'elle arrive quelque part...

- On ne manquera pas d'arriver quelque part.... si tu marches assez longtemps. 

- On risque de se perdre quand la nuit viendra.

- Aucune inquiétude, avec tes cheveux flamboyants, on verra toujours clair même dans le noir.

- Cela risque d'attirer les moustiques.

- Et bien, si nous nous perdons, nous leur demanderons notre chemin.

- Alors, allons-y, décida Anaïs.

IMG_5821-1

L'impression de "déjà lu" venait du fait que les 5 premiers lignes du dialogue ci-dessus apparaissent dans "De l'autre côté du miroir" de Lewis Carroll.... qui ne m'en voudra pas, je l'espère, si Anaïs a quelque peu modifié la fin du dialogue d'Alice !

Copyright ©Guyloup de Savigny-Lacoste 2019 - tous droits réservés
Copyright © Guyloup of Savigny-Lacoste 2019 - all rights reserved

Je vous souhaite un excellent mardi, où que vous mène la route que vous prendrez (si vous vous trompez, demandez le chemin aux moustiques que vous croiserez !).

♥♥♥

24 août 2019

Kirsten et la poupée de maïs (les plus anciennes poupées du monde)

Kirsten est allée au devant de son frère Erik, qui revenait du champ de maïs avec son copain Eugène.

- Regarde, lui dit Erik, pendant la pause, je t'ai fait une poupée de maïs.

IMG_5675-1-2

IMG_5677-1

IMG_5677-1-2

 - Oooooh ! s'exclame Kirsten avec ravissement. Cent fois merci, Erik, je l'adore !!! 

- Quelque chose me dit que je vais devoir en faire une pour ma soeur ausi ! ironise Eugène.

- Ça, je crois bien que tu ne vas pas y échapper, répond Erik en riant.

IMG_5681-1

Les "corn husk doll", ou poupées en feuilles de maïs sont sont une très ancienne tradition amérindienne.

Elles sont parmi les plus anciennes poupées du monde.

L’histoire du maïs commence il y a plus de 9 000 ans, au Mexique. Une plante locale, la téosinte,  ancêtre du maïs actuel, y était cultivée par les premières civilisations amérindiennes ; les grains récoltés étaient broyés pour obtenir de la farine.

La téosinte était une plante adaptée au climat chaud. L'évolution de la téosinte s’est faite à la fois de manière naturelle par des mutations génétiques au fil du temps et de son déplacement par les Amérindiens qui emportaient des grains dans leurs traditionnels périples annuels. Ceci a eu pour conséquence d'acclimater la plante à la météo plus rigoureuse du centre, puis du nord de l'Amérique, jusqu'à ce qu'elle devienne, au fil du temps, le maïs que nous connaissons.

Chaque partie du maïs était utilisée : les femmes tressaient les balles pour obetnir de la ficelle, les enveloppes déchiquetées constituaient un bon allumage, la soie faisait un bon rembourrage, le coeur des épis de maïs servaient à récurer et de carburant pour le feu.

Avec les feuilles, entre autres utilisations, il était donc de tradition de faire des "corn husk doll", selon le schéma en bas de ce message. Il en existaient plusieurs types, certaines étaient tout simplement réalisées pour servir de jouet aux enfants, mais d'autres, un peu différentes, servaient lors de cérémonies .

La fabrication de poupées en feuilles de maïs a été rapidement adoptée par les premiers colons pour faire des poupées à leurs filles. Elle est toujours pratiquée aux États-Unis, en tant que tradition, formant un lien entre la culture amérindienne et l'artisanat des colons.

Si vous avez un champ de maïs près de chez vous, vous pouvez vous y essayer. Inutile que les feuilles soient encore vertes : même si elles sont sèches et cassantes, il suffit alors de les tremper un bon moment dans l'eau pour qu'elles retrouvent leur souplesse.

Les poupées peuvent rester simples, ou peuvent être colorées, recevoir des cheveux, des foulards, des chapeaux, des tabliers, etc ; on peut même leur tracer un visage.

Voici quelques exemples :

 

IMG_3381_2NDU2ZWY0M2RhODJiOTBhZWVlNjEwN2Q3NjFkNTJhNWMAx1S623rvtUEBSIM4duilaHR0cDovL21lZGlhLmFkc2ltZy5jb20vNmZhYmU1Zjc2MDg5ZDdlYjA3NDFiYmMyYjQzM2I1NGEwZWI5OTljNDdhNjA2NDM3MzYxZmZjNTNhY2ZmZTk1Ni5qcGd8fHx8fHw3MDB4NTI1fG

 51hAJbuONHL4815706-traditional-slovak-historical-toy-corn-husk-doll

ScreenShot02413 a6344c5676bda7a62c3fbf978fdebcc1

Le mode d'emploi (image 9, version femme en robe ; image 10, version garçon en pantalon) :

67747584_10156188319755836_4045313246654103552_n

 

Passez un bon dimanche :-)

♥♥♥

23 août 2019

Le cadeau de Rose

Rose a reçu un magnifique cadeau : deux petits pots anciens en étain véritable.

Elle est émerveillée et ne se lasse pas de les admirer.

IMG_5687-1

"Que vais-je bien pouvoir offrir à cette bonne amie en retour d'un cadeau aussi somptueux ?" se demande-t-elle.

Merci Mirguette :-)

Carte-de-souhaits-Merci-2650

Posté par Guyloup à 19:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 août 2019

Alix et Alex partent à la plage

Aujourd'hui, je suis allée voir ce que les deux cousins "affreux jojos" faisaient... c'est à dire Alice, dite Alix, et Alex.

Vous connaissez les jeunes.... ils ne trouvent jamais rien à faire si ils n'ont pas une tablette entre les mains ! Mais comme ils avaient fait des bêtises (quoi de neuf avec ces deux là ?!), ils étaient punis et privés de tablette pour la journée.

Ils trainaient sur le terrain, cherchant "quelque chose" à faire.

"Tiens des champignons bizarres", a remarqué Alex en voyant des nouveaux champignons décoratifs.

IMG_5555-1

 "Un truc est sur, vu leur couleur, je ne les mangerais pas !" a répondu Alix.

IMG_5559-1

'Descends de là, tu sais bien qu'on n'a pas le droit de marcher sur les bancs" !

"OK, mais alors trouve une idée, je m'ennuie trop. La rentrée scolaire approche et on n'aura presque rien fait de l'été" répond Alex.

IMG_5551-1

 "Si on prenait les vélos et qu'on allait jusqu'à la plage du voisin ?", propose Alix.

"Tu sais bien qu'on n'a pas le droit, c'est privé'. répond Alex

"Pffff.... chicken !! (poulet, = trouillard). Si il n'est pas là, il ne verra rien", rétorque Alix !

IMG_5545-1

Et les voilà partis !

Comme vous pouvez voir, rouler sur la "piste cyclable", sur bas-côté, (la route est interdite aux vélos) n'est pas toujours chose aisée, mais ils sont jeunes et ont des bons mollets !

IMG_5590-1

IMG_5586-1

 Voici le décor dans lequel ils étaient :

IMG_5571_5580_1024

 Si vous voulez le voir "presque comme si vous y étiez", en très très grand format (mais qualité moindre car assemblage de 8 photos horizontales) cliquez  ici  : IMG_5571_5580  , puis  cliquez à nouveau sur l'image (avec l'icone de loupe + qui s'affichera).

Au bout d'un bon moment, et quelques kilomètres de pédalage, les voici arrivés au bord du lac.

"Youpii, son bateau est là, donc il doit être là bas dans sa maison : il ne nous verra pas", s'exclame Alix ! 

Immédiatement, ils ont lâché leurs vélos sur la plage et ont enlevé leurs chaussures pour se précipiter dans l'eau.

IMG_5627-1

 "On a passé une super journée", ont-ils conclu en rentrant (affamés !).

IMG_5629-1

J'espère que cette journée à la campagne en compagnie d'Alix et Alex vous aura plu !!

Passez un bon vendredi :-)

♥♥♥

 

Posté par Guyloup à 22:51 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 août 2019

Belle et Ethan joignent l'utile à l'agréable (+ explications sur le système scolaire québécois) - 2e PUBLICATION

Seconde publication.

Aujourd'hui, Belle et Ethan sont allés à Sherbrooke pour valider leur inscription au Cégep pour la rentrée.

Ils ont joint l'utile à l'agréable en allant se promener ensuite autour du lac des Nations en dégustant une boisson glacée menthe-chocolat, surmontée de crème fouettée (hum.... Belle, attention aux calories !).

IMG_5479-1

Comme vous pouvez le voir, leur discussion était passionnée !

IMG_5484-1

C'est que l'entrée au Cegep est une étape dans la vie des ados.

Si vous êtes française, vous vous demandez peut être : "qu'est-ce que c'est donc que ce Cégep" !! 

Alors, pour vous qui ne connaissez pas le système scolaire du Québec, voici comment il se déroule.

D'abord, il est composé de 4 niveaux dont les appellations peuvent porter à confusion pour les français.... car en effet, ici, le collège, c'est le lycée en France ; et le baccalauréat ne se passe pas à la fin du collège (lycée), mais à 21 ou 22 ans, après 2 ans d'université !! De quoi s'emmêler les idées entre les deux continents, non ?!

  • L’enseignement primaire = primaire en France, de 6 à 12 ans (à noter qu'ici, on compte à l'envers : le CP correspond à la 1re, le CE1 correspond à la 2e, etc, car on compte en années, c'est à dire 1re année, 2e année, etc)
  • L'enseignement secondaire, de 12 à 17 ans en moyenne = les collèges en France 
  • L’enseignement collégial, (Cégep), de 17 à 19/20 ans = les lycées en France ;
  • L’enseignement universitaire (à partir de 20 ans).

Les collèges sont nommés Cégeps si ils sont publics, et Collèges si ils sont privés. Ils offrent ces programmes :

  • formation de 2 ans, qui prépare aux études universitaires (comme je vous le disais plus haut, ici, le baccalauréat se passe à l'Université, et non pas à la fin du Cégep).
  • lormation technique de 3 ans, qui prépare au marché du travail et qui mène à l’obtention du diplôme d’études collégiales (DEC)

Pour les curieuses, voici le lien du Cégep de Sherbrooke : https://www.cegepsherbrooke.qc.ca/

Petite précision qui surprendra peut être encore plus les françaises :  je viens de vous parler du système scolaire québécois, c'est à dire celui de la province de Québec (province = ce que vous appelez un département en France). Or, au Canada, le système scolaire varie d’une province à l’autre car, en vertu de la Constitution canadienne, l’éducation relève des gouvernements provinciaux, et n'est donc pas uniforme d'un bout du pays à l'autre. Donc, au Canada, il n’y a pas de ministère national de l’Éducation, et chacune des 10 provinces (+ des 3 territoires du Grand-nord) est responsable de sa propre politique en matière d’enseignement. Ajoutez à cela des provinces francophones, des provinces bilingues, et des provinces anglophones, dont une a presque autant de ressortissants parlant le chinois mandarin que l'anglais, et vous imaginerez la belle pagaille que cela représente pour qui voudrait déménager dans une autre province en ayant des enfants scolarisés. Mais bon, ça fonctionne quand même bien, et le résultat n'est pas "si tant pire" comme disent (bizarrement) les québécois pour dire que quelque va bien.

Bref, Belle et Ethan ont 16 ans, et ils sont un peu en avance sur la moyenne des étudiants car ils entrent au Cégep dès cette année. Lui, comme vous vous en rappelez peut être, veut devenir chirugien, et elle veut devenir diététicienne. Beaucoup de rêves et d'espoirs...

Bon mercredi :-)

♥♥♥

20 août 2019

Pourquoi et comment des poupées American girl - à lire absolument pour celles que ces poupées intéressent, et même les autres !

Depuis quelques temps, je vois un engouement pour les poupées American girl se répandre parmi les amatrices de poupées en France.

Toutefois, je pense que ces dernières ne réalisent pas ce que représentent les poupées American girl, et elles les prennent pour de banales poupées, comme n'importe quelles autres marques.

Cela n'a rien à voir.

Et je vais même dire que je suis agacee par certaines personnes qui se mettent à acheter et parader avec leurs poupées AG sans même s'intéresser à connaitre la raison de leur existence et l'histoire de la création de ces poupées américaines. Sans même s'intéresser à leurs différences et à la raison de ces différences. Se contentant de les acheter, voire de les empiler pour certaines, sans prendre le temps de tout apprendre sur elles.

Or, ce ne sont pas des poupées ordinaires.

Ces poupees representent l'histoire et l'âme d'une nation.

Aux USA, elles sont "une institution" à elles seules, elles se transmettent dans les familles, entre générations, et sont très respectées. Il n'y a pour ainsi dire pas une seule américaine depuis près de 40 ans qui n'ait pas eu une ou plusieurs AG.... et les collectionneuses adultes sont innombrables, certaines ayant jusqu'à 150 poupées AG.

Voici pourquoi

Au départ, les poupées AG ont été créées par Pleasant Rowland, une éducatrice qui trouvait anormal que les enfants ne connaissent pas mieux l'histoire de leur pays, et qu'en plus, ils ne lisent pas suffisamment.

Elle a fondé sa compagnie, sous le nom de Pleasant Company, et elle a décidé de faire des poupées "historiques" MAIS ludiques, c'est à dire avec laquelle l'enfant pourrait jouer, ET S'INSTRUIRE en même temps, car ces poupées seraient accompagnées de romans à péripéties passionnantes, avec des histoires qui donnent envie de lire la suite (mais oui, même pour des adultes d'ailleurs !) et de recréer leurs aventures, et même mieux : en inventer d'autres au moyen des accessoires qui seraient vendus à la demande.

Et cette gamme de poupées s'appellerait  : "UNE FILLE AMÉRICAINE" (An American Girl), dont chacune représenterait UNE ÉPOQUE importante de l'histoire américaine, depuis la guerre d'indépendance, jusqu'à la seconde guerre mondiale. (Par la suite, la gamme historique a été continuée jusqu'aux années 70, fin de l'âge d'or de notre histoire occidentale).

Elle les voulait avec le corps en tissu et membres durs, comme l'etaient autrefois les poupees anciennes ou de porcelaine. Pleasant Rowland a vite vu que la tâche était trop importante pour elle seule (elle voulait les fabriquer elle-même pour les parties en tissu et les costumes), alors elle a confié la fabrication de la première ligne de poupées à une société ouest-allemande, qui n'était autre que .... Gotz, que les collectionneuses européennes connaissent bien.

Je ne m'étalerai pas sur les détails. Sa gamme de poupée a tellement eu de succès qu'elle a ajouté d'autres poupées "actuelles", sous l'appellation "American girl of today" : soit  "FILLES AMÉRICAINES D'AUJOURD'HUI", devenue depuis la gamme Truly Me, dont je parlerai plus bas.

Le succès l'a tellement dépassée qu'elle a du chercher des investisseurs, et a finalement revendu en 1998 la fabrication et diffusion de la ligne de poupées complète à Mattel, et la marque "Pleasant Compagny" est alors devenue "AMERICAN GIRL", tout simplement. C'est la raison pour laquelle vous trouverez des poupées dont le cou iest marqué Pleasant Company, et d'autre dont le cou est marqué American Girl.

Voici la première série de poupées historiques d'origine avec les dates importantes de l'histoire américaine qu'elles représentent :

American_Girl_Doll_Camp

 et voici les couvertures des premiers romans qui les accompagnaient (pas des mini-livres, ce sont vraiment de vrais bouquins) :

d697d6ab2c96f7b7879f6c115a5d1317

Ensuite, d'autres poupées historiques ont été ajoutées.

20180814-beforeverlanding-kaya20180814-beforeverlanding-felicity

20180814-beforeverlanding-josefina20180814-beforeverlanding-addy 

20180814-beforeverlanding-samantha20180814-beforeverlanding-rebecca

20180814-beforeverlanding-kit20180814-beforeverlanding-maryellen

20180814-beforeverlanding-melody20180814-beforeverlanding-julie

Puis chacune des poupées ci-dessus s'est vu ajouter une poupée "best friend" par Mattel, en s'appuyant sur les personnages des divers romans qui accompagnaient chaque poupée.

 

Mais ceci n'est qu'une partie des poupées AG !!! car vous avez trois autres gammes sur le marché :

1) les Truly Me (TM), anciennement appelées Just like You (JLY), et plus anciennement encore "American girl of today" (AGT),  dont le nombre de formes de visages, couleurs d'yeux et cheveux et type de coiffure offre un choix très important ; garçons et filles. Je ne vous mets pas d'images, il y en a trop, vous pouvez voir une charte visuelle ICI si vous le souhaitez, ou ICI sur le site AG.

2) les Create your Own (CYO), ce qui veut dire "Créez la votre", qui sont des poupées que l'on peut composer à la demande, en choisissant la forme de visage, la couleur de la peau, des yeux et cheveux, et la coiffure (des poupées filles, et des poupées garçons).  Voir le service interactif de composition ICI

 3) les Girl of the Year (GOTY), car chaque année au premier janvier, une nouvelle poupée est dévoilée, et ne sera en vente que durant 365 jours !!! et elles sont particulièrement soignées, et vraiment belles, avec une histoire et des accessoires vraiment intéressants, ludiques, moraux, épanouissants et très positifs dans leur message vis à vis des enfants. Cette année, c'est ma jolie rousse que vous voyez faire du camping et nourrir les ratons laveurs dans certaines de mes photos !

GOTY (1)

 

Et pour terminer, on peut réparer et modifier ces poupées autant qu'on veut, puisque TOUT SE CHANGE dessus, toutes les parties existent en pièces détachées (même pour les plus anciennes) :

- que ce soit en cas de besoin pour reparer (tête, membres, corps, rembourrage, articulations élastiques et leurs coupelles, yeux, cheveux.... ce qui est un paradoxe au pays de la société de consommation américaine !), 

- ou que ce soit pour le plaisir de customiser sa poupée. Et là, c'est l'infini des possibilités... des perruques incroyables, des yeux aux couleurs surprenantes, des maquillages adhésifs amovibles, et tout ce qu'on peut imaginer !  ( voir https://www.exquisitedolldesigns.com/ par exemple, parmi bien d'autres). 

s-l1600 (7) 

Et je ne parle pas des accessoires, meubles et vetements.... ni des supers magasins AG, avec restaurant où on peut amener ses poupées qui auront alors une assiette aussi qu'elles pourront même emporter en fin de repas ! et le salon de coiffure pour la poupée, et meme l'hôpital pour les restaurer quand elles ont tres abimées (d'ou on vous la rendra avec son bracelet et sa chemise d'hopital !)... ces magasins sont une visite de rêve pour petits et pour grands tout autant ! Si seulement on avait ça aussi au Canada...

J'espère que ce message vous aura fait un peu mieux connaire le monde de ces magnifiques poupées que j'aime tant.

Bon mardi :-)

♥♥♥

PS : ajout du 21/08 au message ci-dessus : en raison du nombre invraisemblable de poupées AG en circulation depuis des décennies, il est évident que le marché de l'occasion est immense. Donc, si vous n'êtes pas une obsédée de la poupée "neuve dans sa boite et jamais touchée par personne", vous pouvez vous procurer ces superbes poupées d'occasion à prix très sage (en tous cas, largement plus sage que si vous les achetiez neuves) en allant faire un tour sur eBay.com  en tapant American girl doll dans le moteur de recherche... .c'est ainsi que j'ai adopté la plupart des (actuellement !) 44 miennes.

PS 2 : Si vous voulez plus de détails et chiffres sur le marketing entourant ces poupées, cliquez ICI

PS3 : 

Reportage sur les poupées "American Girl" - M6 - 100% Mag

Posté par Guyloup à 02:39 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :
17 août 2019

Été, la saison des bonnes occasions

Au moment des vacances, beaucoup de fillettes se débarrassent de leurs poupées car elles veulent "grandir" prématurément. J'ai vu des fillettes de 10 ans à peine (certaines ne les avaient même pas) vendre leurs poupées sans regret aucun dans des ventes de garage, et quand on leur demandait ce qu'elles allaient faire des sous, elles répondaient : "acheter des vêtements", "acheter de la musique", "aller au cinéma", etc.  Je trouve cela terriblement triste.

Par contre, j'ai aussi rencontré des jeunes filles de 14 ou 15 ans qui conservaient leurs poupées, et disaient ne pas avoir honte d'avoir encore du plaisir à les habiller et les installer en décoration... ouf !

Quoiqu'il en soit, cette période où des fillettes se débarrassent de leurs poupées est vraiment une aubaine pour une collectionneuse comme moi, car c'est le moment de faire des bonnes affaires, dans la mesure où ces petites vendeuses indiquent plus les prix qui les intéressent que les prix en relation avec le cadeau reçu des grands-parents ou de la famille, montant dont elles n'ont aucune idée et se moquent totalement. 

Bien sur, ces poupées sont parfois en piteux état..... à se demander si les fillettes savent encore jouer, et surtout si les parents leur ont appris à respecter leurs affaires, ainsi que respecter les cadeaux qu'on leur a fait. 

De ce fait, sur eBay.com (USA), il y a eu une multitude de poupées American girl d'occasion à vendre cet été, parfois pour des prix si bas qu'elles étaient  déjà vendues dans les 30 minutes qui suivaient la parution de l'annonce (je me suis fait piéger 2 fois !). Certaines étaient en parfait état, et d'autres étaient en piteux état.

J'avais dit que j'arrêtais là ma collection, mais quand j'ai vu ces occasions, j'ai fait une offre (les ventes de l'été sont plus en vente directe qu'aux enchères) et j'ai eu ces 3 demoiselles pour un prix très très très très doux.

Oh, elles n'avaient pas cette allure là, et je ne vous parle pas de leurs cheveux ! Mais un bon nettoyage, un changement d'élastiques d'articulation des membres pour l'une, et une remise en place d'un oeil pour l'autre. le tout additionné du choix d'une nouvelle perruque dans mon stock (ça aussi j'achète sur eBay, aux enchères, à chaque fois que j'en vois une qui me plait, ça me permet de modifier mes poupettes si leur tête ne me revient plus, ou si leur personnalité ne colle pas à ce que j'en attends), et voilà le résultat :

IMG_5340-1-2

Zoé ; la première de mes poupées fille à avoir les cheveux courts. Dessinatrice talentueuse.

IMG_5347-1-2

Maureen, passionnée d'équitation et de grands espaces

IMG_5348-1

Anaïs, rêveuse, mais dont je n'ai pas encore cerné la personnalité.

 

Et puis, il y a eu un changement : grace à une jolie nouvelle perruque, voici la transformation de Matt en fée.du lac. 

IMG_5344-1

IMG_5344-1-2

Cette magnifique harpe a été fabriquée il y a quelques années déjà par mon adorable Petit mari pour mes Barbie. Il avait fait ce superbe cadre en bois, sur lequel j'avais planté les clous pour retenir les "cordes" (du fil que j'ai passé à la peinture dorée). Avec les American girl, elle a juste la bonne taille pour que Viviane  nous charme d'une douce balade celte.

Ele porte un prénom de fée, bien sur. La fée Viviane, surnommée la Dame du Lac, était la préceptrice de Lancelot et la gardienne d'Excalibur (ainsi que l'amante de Merlin, parait-il, mais je n'étais pas là pour vérifier !). 

Je me suis amusée à faire un petit travail graphique avec une photo que j'ai prise des 3 demoiselles à cheveux longs :

IMG_5339_1

Après tout cela, je vous souhaite de passer un week-end féérique !!

Bon samedi,

♥♥♥

 

 

Posté par Guyloup à 02:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2019

Belle change de coiffure

Belle  a décidé de laisser repousser sa frange.

"Ça n'était plus de mon âge", a-t-elle dit. (15 ans).

Comme vous l'aviez vu ICI, elle vérifiait chaque jour si sa frange était devenue suffisamment longue pour qu'elle puisse l'attacher, afin de dégager son (joli) front.

Ethan a voulu la rassurer, et lui a dit : "ma Belle, quelque soit ta coiffure, pour moi, tu es la plus belle".

Mmmmm.... regardez son sourire discret ! C'est que... une fille aime toujours s'entendre dire de telles choses, non ?!

IMG_5305-1-2

 Vu le regard d'adoration de son chien Cachou, il semblerait bien d'ailleurs qu'il pense la même chose que Ethan de sa petite maitresse !

Malgré tout, elle espérait toujours pouvoir attacher ses cheveux, et elle essayait, essayait....

Jusqu'à aujourd'hui !

Ta da da ....  et voilà, s'est-elle écrié toute joyeuse.

Ethan est arrivé, l'a regardée et lui a dit :

- waouh ! tu es trop jolie, attends, je prends une photo !!!

IMG_5308-1

Voici donc la photo prise par Ethan : 

IMG_5309-1

Le avant-après. Il est clair que Belle avait raison, la frange lui conservait un air enfantin qui ne correspondait plus à une jeune fille amoureuse !

BELLE (Isabelle Palmer custom)

IMG_5312-1

J'espère que vous aimerez vous aussi le changement de coiffure de ma petite mini-moi !

En réalité, je n'ai fait que remettre à Belle sa perruque originale (Belle est le modèle Isabelle Palmer - Girl of the year 2014 - de American Girl).

Bon jeudi :-)

♥♥♥

 PS : comme le disait une copine sur son blog : je crois que Canalblog nous fait tester tour à tour toutes les possibilités de bugs existantes ! cette fois, c'est ma photo de profil qui refuse de se changer : que je la supprime, ou que j'en enregistre une autre, c'est toujours l'ancienne qui réapparait. Ça finirait presque par être drôle.

13 août 2019

Belle et Ethan parlent de la "revitalisation" des rives des lacs et des cours d'eau

Ces photos ont déjà un mois, que le temps file vite.

J'avais croisé Belle et Ethan qui se promenaient à "la pointe Merry", un petit parc public sur les bords du lac Memphérmagog, endroit où ont lieu diverses manifestations et expositions au fil des mois.

Ethan aime photographier sa chérie, et il la mitraille sans arrêt , souvent sans qu'elle s'y attende d'ailleurs !

IMG_3871-1

 Mais elle s'y prête avec bonne volonté.

IMG_3900-1

Ils se sont promenés un peu plus loin sur la partie dégagée, admirant au loin le massif du Mont Orfrod (embrumé comme presque toujours dans ce pays si humide) :

IMG_3889-1-2

 puis sont retournés sur la partie où la végétation de la rive regagne du terrain. 

IMG_3862-1

- sais-tu pourquoi la végétation de la rive regagne du terrain ? a demandé Belle à Ethan.

- c'est parce qu'il fallait lutter contre la pollution des cours d'eau et des plans d'eau, qui devenait dramatique il faut l'avouer (cyanobactéries notamment, mais pas seulement), pour diverses raisons :  excès d'utilisation de pesticides qui partent dans les cours d'eau (dans un pays à l'été aussi court, on ne peut pas faire autrement que saturer les champs et plantations de pesticides si on veut faire pousser en moins de 6 mois ce qui pousse ailleurs en 8 mois), trop nombreuses embarcations à moteurs dont la vitesse crée des ondes de vagues qui détruisent la structure des rives, déforestation générale, et déboisement des rives par les proprios qui veulent se créer des plages dignes de l'Atlantique (certains faisant rentrer des camions de sable pour agrandir leur plage en avançant dans l'eau).

De ce fait, au niveau de la végétation des rives qui disparaissait, une loi de "revitalisation des rives", appelée Politique de protection des rives (la mise en œuvre de cette politique s’effectue en deux étapes : son insertion dans les schémas d’aménagement et de développement des municipalités régionales de comté, puis son intégration dans les règlements d’urbanisme de chacune des municipalités du Québec) a été votée en juillet 2014 (décret 702-2014), car il a été "découvert" que la végétation au bord de l'eau jouait un rôle de protection de la structure des rives, mais aussi un rôle de filtre, et représentait un "poumon" pour l'oxygénation des lacs et cours d'eau (oui oui, on ne rit pas : il leur a fallu des années d'études couteuses, faites par des gens bardés de diplômes dans des bureaux, pour réaliser cette évidence : retirez la végétation, et vous aurez une boule chromée sur laquelle plus rien ne survit !).

Après une discussion passionnante sur ce sujet, Belle et Ethan, se sont tus et se sont contenté d'admirer le jeu des vagues que le vent poussait doucement (contrairement aux vagues créées par les bateaux à moteurs, qui sont violentes lorsqu'elles finissent par atteindre la rive, même si l'embarcation est passée à 100 mètres de là quelques minutes plus tôt. C'est un phénomène qui m'impressionne à chaque fois).

IMG_3860-1

Mais comme je vous le disais, il y avait du vent ! et j'ai joué un bon moment avec lui pour prendre cette photo.....................

IMG_3865-1

..................... sans avoir la tige de la fleur qui soit en plein devant le visage de l'un ou l'autre de mes petits personnages !!!

Bien entendu, pour moi, il aurait été inconcevable de couper cette tige d'une plante qui poussait de son plein droit sur son propre terrain, juste pour le plaisir d'une photo. Alors je me suis amusée, et j'ai shooté jusqu'à ce que j'obtienne la photo ci-dessus où la tige n'est pas trop mal placée.   

Mon mari était assis tranquillement sur le banc d'une table de pique nique à quelques mètres de là, et il rigolait bien en voyant mes nombreux essais, à tel point qu'il m'a photographiée lorsque je vérifiais, une fois de plus !, le résultat de la énième prise sur l'écran de contrôle de l'appareil icon_biggrinicon_biggrin 

IMG_1170-2

Une dernière vue de Belle et Éthan devant cette petite portion de plage publique (si petite pour un lac de 52 km de long, mais comme vous l'apercevez sur la photo plus haut, du côté québécois, il est habité sur tout son contour ; ce qui n'est d'ailleurs pas le cas sur la partie américaine de ce gigantesque lac qui est à cheval sur la frontière).

IMG_3862-1

Si la revitalisation des rives des lacs et rivières n'est pas pratiquée chez vous, je vous suggère de parler de cette loi à votre municipalité, cela pourrait peut être les intéresser.  Comment faire ? explications dans ce document : http://banderiveraine.org/wp-content/uploads/2013/07/FIHOQ_guide_2013_web_spread.pdf

Bon mercredi à toutes et tous :-)

♥♥♥