15 juin 2020

Parmi les fleurs

Liliane a fait visiter le jardin de Rose à ses amies.

IMG_3959-1

Kirstin et Karen n'arrêtaient pas de s'exclamer sur la beauté des fleurs.IMG_3946-1-2

IMG_3947-1

IMG_3965-1

Liliane était très fière de la "main verte" de sa soeur.

IMG_3956-1

Une image du "jardin des poupées" en entier :

IMG_3984-1 (pour le voir en très grande taille, cliquez ici : IMG_3984_1

Et si les 3 demoiselles dans les fleurs vous plaisent, je vous invite à les voir en grand format, ou à télécharger la photo pour votre écran, en cliquant ici : IMG_3965_1920

Des nouvelles de notre météo folle ? après une canicule de 3 jours il y a 2 semaines, comme je vous l'avais dit, on a eu le retour de la neige. Puis on a eu deux nouvelles journées très chaudes durant la semaine passée. Mais hier soir, il a fait 4° seulement (et il a neigé plus au nord-ouest ! oui oui !). Et mercredi, il est prévu qu'il fera 30 !.... c'est à devenir dingue au niveau des vêtements, ceux d'été et ceux d'hiver sont sortis en même temps ; j'aimerais que le temps se décide, que je puisse laver et ranger définitivement une des deux séries dans l'armoire ! 

Passez un bon début de semaine :-)

♥♥♥


12 juin 2020

Première sortie au parc national depuis la pandémie

Aujourd'hui, Marianne et Waban sont allés se promener dans le parc national du Mont Orford qui a réouvert (sans services, pour cause de pandémie et de distanciation sociale). Encore peu de monde, puisque les vacances ne sont pas commencées, et que les Montréalais sont encore plus ou moins confinés dans la mesure où les chiffres ne baissent pas beaucoup de leur côté. Il faut en profiter avant que le silence du parc soit brisé par le vrombissement des voitures qui le traversent en se doublant, les gens qui mettent leur musique à tue-tête, ou qui sont incapables de parler sans crier quand ils se trouvent dans la nature. 

Nous les avons accompagnés dans leur balade, bien sur (tout petits comme ils sont, ils auraient pu se perdre !).

Mais avant d'enter dans le parc, nous avons fait un petit crochet par McDo, pour récupérer un café glacé, c'est la raison pour laquelle vous verrez d'abord des photos de ville et de la marina du lac Memphérmagog.

IMG_3854-1

IMG_3855-1

IMG_3856-1

IMG_3858-1

Juste à côté de la fenêtre du Drive-in de McDo, j'admire chaque année les fleurs de cet arbuste :

IMG_3859-1

IMG_3860-1

Le terrain de golf du parc :

IMG_3861-1

IMG_3869-1

IMG_3871-1

IMG_3872-1

IMG_3875-1

IMG_3923-1

IMG_3877-1

La plage du parc, avec un surveillant dans la chaise haute, pour la distanciation sociale :

IMG_3881-1

IMG_3882-1

IMG_3895-1

IMG_3900-1

IMG_3905-1

Sur le chemin du retour, toujours dans le parc, on passe le long de l'Étang huppé. Il abritait autrefois  une riche héronnière (nidification des hérons) dont voici des photos datant d'il y a une dizaine d'années ; il y avait des dizaines de nids de hérons comme celui-ci en haut des arbres morts :

IMG_020610_037-1

IMG_020610_006-1

De nos jours, avec le déficit en eau dans le sous-sol qui s'accroit années après années, le niveau à baissé lentement au point de ne plus avoir de quoi nourrir les hérons de leur pêche, et ils ont quitté l'étang (et même le parc, car on n'en voit plus guère nulle part).

Les arbres morts ont été abandonnés, la vie aquatique a quasiment totalement disparu de l'étang Huppé, et la forêt reprend petit à petit  ses droits sur le sol qui s'assèche :

IMG_3921-1

Hors du parc, voici la jolie grange d'un voisin qui, pour une fois, n'avait pas garé ses voitures devant : j'en ai profité pour la photographier !!

IMG_3927-1

Bon vendredi :-)

♥♥♥

10 juin 2020

Le top de Malia, et les chaussures de Coraline

Malia est la cousine de la belle Naomie, l'améridienne.

Mais à la différence de Naomie, dont vous vous souvez peut être que les parents tiennent un ranch d'élevage de chevaux de selle (voir ICI), les débuts dans la vie de Malia furent assez difficiles. Il faut dire qu'elle partait avec un gros handicap dans notre société : elle est née métissée d'une mère amérindienne et d'un père noir qui est décédé quand elle était jeune dans un accident de la route. 

Élevée tant bien que mal par sa mère, avec toutes les difficultés rencontrées par les femmes amérindiennes, elle n'a pas été très assidue à l'école, puis elle a eu un bébé à 16 ans, dont le père a tourné les talons quand il a appris sa grossesse,  et elle a  finalement fait ensuite une formation de "préposée aux bénéficiaires" comme on dit ici (voir ICI), c'est à dire aide-soignante. Elle travaille en service pneumologie, et c'est la raison pour laquelle vous vous souviendrez peut être qu'elle avait laissé sa fille chez Belle et Ethan durant le confinement (voir ICI).

Maintenant que sa fille est plus grande, elle a décidé de reprendre ses études afin de passer au stade supérieur : faire une école d'infirmière. Pour cela, elle partage l'appartement de sa cousine Naomie, situé près de l'université où celle-ci fait une formation en droit.

Une des passions de Malia, c'est de tricoter en regardant la télé le soir, et en cette fin d'après-midi, pour aller chercher sa fille Coraline qui était allée faire ses devoirs chez son amie Zoé (la petite soeur de Belle), elle portait sa dernière réalisation : un joli top rose saumon dont elle était très fière.

IMG_3819-1

IMG_3821-1

IMG_3827-1

Sur le chemin du retour, Coraline lui a dit que ses chaussures la serraient trop. Elles datent de l'automne dernier.

IMG_3836-1

La petite sait bien que sa mère a du mal à joindre les deux bouts avec son salaire, et que, pendant qu'elle va reprendre ses études, malgré les subventions, le budget va être encore plus serré.

Mais Malia est prête à tout pour sa fille, et elle la taquine en lui disant :

- dis-moi ma petite fleur de Corail, est-ce que je ne te nourrirais pas trop par hasard ? c'est que tu as l'air de grandir comme une asperge ! Ne t'en fais pas, on va te trouver une paire de jolies chaussures pour l'été.

IMG_3838-1

À suivre !

Je m'apprétais à vous mettre le lien du tutoriel du top, mais je ne le retrouve pas. Je le rajouterai dans ce message dès que je remets la main dessus ! 

Edit : voici le lien du tuto : http://cheriesvaniline.canalblog.com/archives/2013/08/04/27783691.html ; merci Vaniline :-)

Bon mercredi :-)

♥♥♥

Ma collection complète de poupées American Girl + page d'informations sur la marque

To translate, use the top right button to select your language.

Il y a un moment que je n'achète plus de nouvelles poupées (en dehors de Kat, trouvée tout près de chez nous il y a 2 semaines sur laquelle j'ai même hésité avant d'aller la chercher).

C'est que mes petits mondes sont bien équilibrés, avec leurs personnages et leurs histoires que vous voyez ici régulièrement, chacun à leur tour, tout au moins si vous suivez régulièrement mes publications.

Mais je sais que beaucoup d'entre vous ont un peu de mal à s'y retrouver dans tous ces personnages quand vous les voyez (qui, quand, où ?!), et que d'autres sont curieuses de savoir "combien j'en ai en tout" !!

Alors voilà un récapitulatif, trié par "époque" à laquelle je les fais "vivre". Elles sont toutes là : 55 American Girl et 8 Wellie Wishers (les WW sont aussi de la marque AG).

NB : elles sont presque toutes customisée par du maquillage, mais je précise auprès de leur nom quand j'ai changé la perruque d'origine, ce qui est très facile puisque les AG portent des perruques, et non pas des cheveux implantés dans le crâne)

 

A -  LES CONTENPORAINS 

1) les bons vivants

Belle, 18 ans (AG Isabelle Palmer, goty 2014)

Belle

Ethan, 19 ans, le petit ami de Belle (AG Samantha Parkington customisée avec une perruque)

Ethan

Zoé, 8 ans, la petite soeur de Belle (WW Willa customisée avec perruque)

Zoé

Mia, 8 ans, copine de Zoé

Mia


2) Les écolos

Marianne, 18 ans, cousine de Belle (AG Blaire Wilson)

Marianne

Nathan-Waban, amérindien, 19 ans, petit ami de Marianne ; frère de Naomie ci-dessous (AG Kaya customisée en garçon avec un perruque)

Waban

Adèle, 7 ans, petite soeur de Marianne (WW Camille customisee avec une perruque pour LD et couleur des yeux modifiée).

Adèle


3) Les militantes 

Naomie, 18 ans, amérindienne, soeur de Waban, étudiante en droit, se bat pour le droit des femmes amérindiennes (AG Kaya)

 

IMG_4430-1-4

Abigail, 17 ans, soeur cadette de Naomie et Waban ; cowgirl passionnée, vit au ranch avec ses parents

IMG_4433-1

Debbie (Deborah), 9 ans, la petite sœur de Naomie et Waban (WW customisée avec une perruque)

Tessie

Malia, 24 ans, métis amérindienne et noire, cousine et colocataire de Naomie ; vient de reprendre ses études, se bat pour la défense des droits des femmes  (AG JLY #2 customisee avec une perruque)

Malia

Coraline, 8 ans, fille de Malia

Coraline

 

4) les "affreux jojos" ; une joyeuse bande de jeunes collégiens de 6e toujours prêts à imaginer les pires bétises

Alice, 11 ans, la meneuse de la bande (AG #15)

Alice

Alex, 12 ans, suit aveuglément Alice (AG #5 customisé avec une perruque)

Alex

Émilie, 11 ans, la soeur d'Alex, plus sage, essaie de raisonner les deux premiers, mais finit par adopter quand même leurs idées (AG JLY#2)

Emilie

Ludovic, 11 ans, super bon élève mais aime bien faire des bétises malgré tout (AG Isabelle Palmer customisé avec une perruque)

Ludovic

Vincent, 12 ans, fils de programmeur, aucun ordinateur ne lui résiste, va même tenter de pirater l'ordi du collège  (AG #26 customisé avec des bouts de cheveux collés)

Vincent


5) les citadines

Carole, 18 ans, (AG Tenney Grant customisée avec une perruque )

IMG_3714-1

 Léna (AG Rebecca Rubin customisée avec perruque Isabelle Palmer)

Léna

 

5) les sirènes

Dalanise (AG Lea Clark)

IMG_4994-1

Morenea (AG ?)

IMG_5000-1

Amaxie (Wellie Wishers Willa customisée avec une perruque)

IMG_4996-1

 

B - LES HISTORIQUES


6) année 1972

McKenna, 14 ans, (AG McKenna Brooks)

McKenna

 

 


7) année 1955

Maryllis, 16 ans, étudiante infirmière à la prochaine rentrée (AG Maryelllen Larkin)

Maryllis

Bob, 17 ans, son copain, apprenti mécanicien (AG Logan Everett)

Bob

Grace, 17 ans, amie de Maryllis (AG Grace Thomas)

Grace

Richard, 17 ans, son copain, jumeau de Bob (AG Logan Everett)

Richard

Claudine, 9 ans, la petite soeur de Maryellen (WW Willa à qui j'ai coupé une frange comme celle de sa soeur Maryllis)

Claudine

Arlette, 32 ans, la mère de Maryllis et Claudine ; tient un restaurant "diner" (AG #27 customisée avec une perruque)

Arlette

Angelo, 8 ans, copain d'école de Claudine, protégé de Bob

Angelo

 

8) année 1941 à Hawaï

Nanea (AG Nanea Mitchel)

Nanea Nanette

Kono (AG #64 customisée)

IMG_4431-1-2

 Kaleo, 15 ans, frère de Kono (AG TrulyMe #64 customisé avec une perruque)

Martin


9) année 1934

Kitty(AG Kit Kittredge - ancien modèle Plesant Company 2000)

Kit

Kat, la jeune soeur de Kit (AG Kit Kittredge - modèle Mattel 2014)

Kat

Bastien, le fils des voisins

Bastien


10) année 1904

Sammie, groupe des triplés : des enfants sages de l'époque (AG Samantha Parkington - ancien modèle Plesant Company/Mattel)

Samantha

Sarah, soeur triplée de la précédente (AG Samantha Parkington - modèle Mattel)

Sarah

Samuel, frère triplé des 2 précédentes (AG Samantha Parkington - ancien modèle Plesant Company/Mattel customisé)

Samuel

 

10 bis) année 1900 - Anne aux pignons verts

Anne Shirley (McKenna Brooks, customisée avec perruque de Blaire Wilson + modification de la couleur des yeux en gris vert)

IMG_4844-1-2

 

Diana Barry (Julie Albright, customisée avec perruque de Cecile Rey)

IMG_4840-1

 

11) année 1870

Rose, 19 ans, institutrice, jeune veuve et mère d'un bébé ; parents décédés, a ses jeunes frère et soeur à charge (AG #61)

Rose

Liliane, jeune soeur de Rose (AG Lannie Holland customisée)

Liliane

Narcisse, jeune frère de Rose (AG Kit Kittredge customisée avec une perruque)

Narcisse

Kirstin, amie de Liliane, fille des fermiers voisins (AG Kirsten Larson - Pleasant Company )

Kirstine

Erik, frère de Kristin (AG Kirsten Larson, customisé avec une perruque) 

Eric

Karen, cousine de Kirstin (AG Pleasant Company/Mattel)

Karen

Josephine, amie et locataire de Rose, couturière à domicile (AG Josefina Montoya)

Joséphine

Adrienne, employée de maison de Rose et apprentie couturière de Joséphine (AG Addy Walker customisée avec une perruque)

Adrienne

Erika, épouse de Nils (AG McKenna Brooks customisée)

Erika

Nils, grand-oncle par alliance de Rose, propriétaire du magasin général de la ville (AG #57 customisée)

Nils

 

Eugène, frère de Joséphine (AG Josefina Montoya customisée avec une perruque) 

Eugène

David, mari décédé de Rose (AG Samantha Parkington - ancien modèle Plesant Company/Gotz 1986 customisé avec une perruque)

David

 


12) année 1780

Felicité (AG Felicity Merriman)

Felicité

Lisbeth, son amie (AG Elizabeth Cole)

Lisbeth


13) année 1700 ; les amérindiens

Parle avec le vent, mère de Lumière du matin (AG Kaya customisée)

Parle avec le vent

Lumière du matin, mère de Pluie de printemps, Soleil d'automne et Petite neige  (AG Kaya)

Lumière du matin

Pluie de printemps, fille de Lumière du matin  (AG Kaya)

Pluie de printemps

Soleil d'automne , fils de Lumière du matin, frère de Pluie de printemps et Petite neige (AG Kaya)

Soleil d'automne

Petite neige, fille de Lumière du matin, soeur de Pluie de printemps et Soleil d'automne (WW)

Petite neige

 Ours debout, frère de Lune d'argent et ami de Soleil d'automne (AG Josefina Montoya)

Ours debout

Lune d'argent, amie de Lumière du matin  (AG Josefina Montoya)

Lune d'argent

Sourire tranquille, fiancée de Soleil d'automne et sœur de Lune d'argent

Sourire tranquille

Cheval fougueux, époux de Lune d'argent (AG #42)

Cheval fougueux

 

Voilà, vous connaissez tous les membres de ma collection AG :-)

 

Si vous cherchez des informations EN FRANÇAIS sur les poupées American Girl, et que vous avez un compte Facebook, je vous invite à visiter cette page POUPÉES AMERICAN GIRL FRANCOPHONE : https://www.facebook.com/poupeesamericangirlfrancophoneinfos/ ; elles y sont toutes répertoriées avec photos et explicatons sur chaque modèle (la page est longue !).

Il existe également un groupe affilié à cette page, pour y partager vos photos si vous avez des poupées de cette marque (AG et WW) ; c'est ici : https://www.facebook.com/groups/americangirlfrancophone/

 

J'espère que mon Mini Monde Magique et tous ses habitants vous ont fait passer un bon moment à les découvrir.

♥♥♥

07 juin 2020

Adrienne perd son travail

Lorsque Adrienne est arrivée au Canada, elle cherchait du travail et un logement. À cette époque, le magasin général de la petite ville où ses pas l'avaient conduite, tout près de la frontière, cherchait une vendeuse et l'avait immédiatement embauchée car elle savait parfaitement lire, écrire et compter.

De son côté, la jeune institutrice Rose venait de perdre son mari et son père, et se trouvait avec son jeune frère et sa jeune soeur à charge, en plus de son propre bébé. Elle avaiit de la place dans sa grande maison, et cherchait quelqu'un susceptible de louer une chambre chez elle et de garder le bébé durant ses heures d'école, en alternance avec Joséphine, jeune femme d"origine Mexicaine, fraichement arrivée du sud-ouest, qui louait l'autre partie de la maison où elle avait installé son atelier de couture.  Adrienne avait donc emménagé chez elle moyennent un loyer modique.

Tout allait bien, les 3 jeunes femmes étaient ravies de leur arrangement, et étaient devenues de véritables amies au fil des mois. 

Toutefois, ce samedi midi, Adrienne est revenue de son travail en larmes : Nils, le propriétaire du magasin général venait de lui annoncer qu'il ne pouvait pas la garder car parmi les femmes des nouveaux habitants de la ville, il y en a beaucoup qui ne voulaient pas être servies par une vendeuse noire.

Rose et Joséphine l'ont fait asseoir, lui ont servi un bon thé chaud, et l'ont écouté raconter ce qu'il lui arrivait. Elles étaient choquées et révoltées de la décision du grand-oncle Nils.

IMG_3794-1

Adrienne leur explique que ce n'est pas vraiment la faute de Nils, mais qu'il ne peut pas faire autrement : la petite ville a beaucoup grandi depuis un an, et l'ambiance bon enfant des débuts a changé. De plus, comme il y a un autre magasin général qui s'est ouvert à l'autre bout de la ville, si il ne veut pas perdre des clients et faire faillite, Nils ne peut pas laisser les clients s'en aller chez le concurrent. Elle leur explique qu'il était réellement désolé de lui annoncer sa décision, mais qu'il doit le faire, parce que le magasin général est tout ce qu'ils ont, Erika et lui, que c'est l'aboutissement du travail de toute leur vie, et qu'ils ne veulent pas tout perdre.

Elle est très inquiète de ce qu'elle va devenir. Mais ses amies la rassurent vite.

IMG_3795-1

Joséphine dit :

- Comme j'ai maintenant besoin d'une employée plusieurs heures par semaine parce que j'ai beaucoup de commandes de vêtements, et que je sais que tu es habile avec une aiguille et du fil, tu vas pouvoir travailler avec moi. Ne t'en fais pas, j'ai connu ces réactions moi aussi : à cause de mes origines, on se méfiait de moi. jusqu'à ce que les dames de notre canton réalisent que je leur faisais les plus belles robes de la région sans qu'elles aient besoin d'aller à la grande ville ! Ça leur passera, tu verras.

IMG_3794-1-2

Rose ajoute :

- Désormais, tu seras à plein temps à la maison ; comme Joséphine a de plus en plus de travail de couture, garder le bébé le matin, pendant que tu étais au magasin général, commençait à lui poser des problèmes, donc, tu vois, ça nous arrange que tu sois là toute la journée maintenant.

IMG_3793-1

Pendant que les trois amies discutent et réorganisent leur avenir, Liliane et Narcisse qui faisaient la vaisselle du repas de midi discutent à voix basse ensemble :

- Comment peut-on reprocher ses origines à Joséphine, ou la couleur de sa peau à Adrienne ? c'est idiot, elles n'y sont pour rien ! dit-il à sa soeur.

- Je suis bien d'accord, les gens qui reprochent ça à quelqu'un sont de parfaits idiots ! c'est comme si on ne voulait pas nous donner de travail, quand on sera adultes, sous prétexte que nous avons les cheveux roux et les yeux verts comme notre père ! lui répond Liliane.

IMG_3796-1

Par chance, pour le moment, tout semble s'arranger dans la vie d'Adrienne, grâce à la compréhension et l'ouverture d'esprit de la part de ses amis. 

IMG_3791-1

Mais qu'en sera-t-il dans le futur ?

Passez un bon lundi :-)

♥♥♥

 


06 juin 2020

L'appareil photo Brownie de Maryllis et la robe de bal de Grace

Pour son anniversaire, Maryllis a reçu en cadeau l'objet dont elle rêvait depuis très longtemps : un appareil photo très en vogue dans les années 50, le Brownie Hawkeye de Kodak.

01

J'ai fabriqué pour elle une réplique en bois découpé, sculpté et peint en noir.

La façade est imprimée d'après une photo de l'appareil, et collée.

La parabole du flash est découpée dans le couvercle d'une petite casserole en plastique métallisé, fixée sur la tige du flash, en bois également.

Les assemblages du bois sont faits avec un cure-dent collé à la colle à bois dans un trou percé avec mon Dremel.

IMG_3767-1-2

Cet appareil est à lui tout seul une véritable légende du 20e siècle : en effet, ces appareils photos instantanés (en opposition aux appareils précédents qui nécessitaient de garder la pose plusieurs secondes) était des modèles tout simples et bon marché qui furent fabriqués par Kodak de 1900 à 1980 !! ils font partie la mémoire collective de toute personne née avant les années 80 (qui n'en a pas vu un dans sa famille ou chez des amis, un jour ou l'autre ?), et sont à l'origine de la popularité de la photo dans le grand public.

Le premier modèle, lancé en février 1900, était constitué d’un boîtier en carton et d’un objectif à ménisque ; on ne fait pas plus simple ! commercialisé au prix de UN DOLLAR (ne souriez pas !), et on pouvait faire développer la pellicule pour DEUX DOLLARS

007_1900905354afb2ee8872f7522f2fa45488da

La conception de l'appareil Brownie est l'oeuvre d'un dénommé George Eastman qui a ainsi littéralement révolutionné le monde de la photographie. Grace à lui, tout le monde pouvait devenir photographe ; du reste, le slogan publicitaire de lancement était : "vous appuyez sur le bouton, nous faisons le reste".

On peut dire sans aucun doute qu'au fil des décennies, de 1900 à 1980, le Brownie de Kodak a démocratisé la photo, et que, sans lui, nous ne serions peut être pas aussi amateurs d'images que nous le sommes devenus.

Voici à quoi ressemblait ce premier modèle à 1 dollar : 

541-600x350

L'appareil a évolué au fil des années, voici des modèles des années 1910, 1920, 1930 et 1940 :

ScreenShot04328unnamed (1)ScreenShot04327target620

Si l'entreprise Kodak est aujourd'hui perçue comme une entreprise n'ayant pas su s'adapter au nouveau monde de l'image, il est tout d emême intéressant de rappeler qu'elle est la première à avoir fabriqué un appareil photo numérique. 

Bref, revenons-en à Maryllis et son appareil photo, qui était une version très évoluée de son ancètre ci-dessus, et valait plus cher : 6,95 dollars, et le flash (en supplément !) pour 4 $... mais avec l'inflation durant 50 ans, je me demande si il ne coutait pas en fait moins cher en valeur absolue que son ancêtre à 1 dollar en 1900.

970cea2fcec8d326310d4f5359daa3ae

Pour moi, c'est ce modèle qui représente beaucoup des souvenirs de mon enfance, j'ai si souvent vu ma grand-mère avec son Brownie dans les mains, durant nos sorties avec le groupe des "anciens combattants" où mon grand-père et elles étaient affiliés, ou simplement à la maison, et ceci pendant plus des décennies ; il y a beaucoup d'événements, sorties ou fêtes de famille, dont j'ai gardé le souvenir grace aux photos prises par cet appareil là, et que j'aurais surement oubliés si il n'avait pas été là pour les immortaliser.

IMG_3773-1

Maryllis aime beaucoup faire des photos, et il semble qu'une partie de l'argent qu'elle va gagner cet été en travaillant au restaurant de sa mère va surement être dépensé en pellicule et en développement.

Mais aujourd'hui, c'était vraiment l'occasion de faire des photos : son amie Grace participe au concours de beauté de la foire annuelle de la ville.

IMG_3772-1

Grace a enlevé ses lunettes et mis sa robe de bal de promotion (ici, on dit le "bal de finissants") ; elle est si belle que Maryllis espère de tout coeur que son amie va gagner.

IMG_3772-1-3

Si la photo des deux demoiselles vous plait, je vous invite à la voir en très grand format, ou à la télécharger pour votre fond d'écran, ICI : IMG_3771_1920 (une fois affichée, cliquez à nouveau dessus pour l'agrandir totalement).

Passez un bon dimanche :-)

♥♥♥

31 mai 2020

Une histoire d'amour (digi-scrap)

Une page de digi-scrap avec une de mes photos, juste pour changer un peu, parce je crois qu'on a besoin de beaucoup d'amour et de tendresse pour le moment, à travers le monde entier.

page 310520

Avec en prime la photo d'un touriste assez inattendu à Montréal (photo de l'édition numérique du journal Le Devoir) :

ScreenShot04300

Bon lundi :-)

♥♥♥

Cette musique qui vient du coeur

Bob joue du saxophone alto. Il l'emporte souvent lorsqu'il va voir Maryllis.
Aujourd'hui, ils sont allés dans le jardin, il s'est adossé à un arbre et a joué pour elle.

IMG_3599-1

Elle l'écoute, fascinée par la beauté de cette musique qui semble venir directement du coeur.

IMG_3603-1

Si vous voulez écouter ce qu'il a joué pour elle, c'est ici, et c'est beau : 
Bon dimanche :-)
♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 mai 2020

Pique-nique avant l'orage

Il faisait très chaud et très lourd en ce 29 mai 2020 1955 ; nos amis sont allés s'installer sur une table de pique-nique, avec le BBQ portable et le panier de pique-nique que la mère de Maryllis et Claudine avait copieusement rempli de saucisses et pains à hot-dogs.

IMG_3560-1

C'est Richard qui faisait cuire les saucisses.IMG_3538-1-2

La joyeuse bande était tellement affamée, comme tous les jeunes de leur âge, que le pauvre garçon n'avait pas le temps de se reposer !IMG_3563-1

Mais il a eu sa récompense quand Maryllis et Grace l'ont félicité pour sa technique de cuisson : ces hot-dogs sont un vrai délice, lui ont-elles dit.IMG_3566-1

Ça c'est vrai, je n'en ai jamais mangé d'aussi bons que ceux-là ! a ajouté la petite Claudine.

Le jeune Angelo ne disait rien, mais sa bouche pleine parlait pour lui !IMG_3567-1

Ils ont passé un bon moment a rire et à s'amuser ensemble.

La table de pique-nique avait été fabriquée par mon adorable petit mari il y a 2 ans.

Les hot-dogs ont été fabriqués avec de la pâte Model Magic de Crayola (blanche, sèche à l'air), que je colore avant utilisation avec des colorants alimentaires ; je termine la coloration avec de la poudre de pastels secs. Le filet de moutarde est fait avec de la peinture relief jaune (puffy paint).

Il était temps d'en profiter, car après ces quelques jours de "canicule" à la québécoise (quand le thermomètre atteint 30°C pendant 3 jours consécutifs), les orages de ce soir vont nous faire perdre VINGT DEGRÉS d'un coup !! en effet, dimanche il fera 11° seulement en journée, et le soir nous allons frôler le gel au sol avec une nuit à 1 ou 2° seulement. Qu'on ne se plaigne pas ici dans le sud, car plus au nord, il vont même voir quelques flocons !

ScreenShot04254

ScreenShot04255ScreenShot04259

Avouez que, si on se rappelle qu'on avait encore de la neige qui tombait fort les 9, 10 et 11 mai, avoir une canicule, puis revenir au gel nocturne, ça demande d'avoir une sacrée dose de bonne humeur pour ne pas râler !!! icon_biggrin Mais tout comme les amis de Maryllis, j'ai super bien profité de cette belle chaleur pendant 4 jours, avec toute la verdure enfin installée dans les arbres...c'est si bon l'été !

Et vous, allez-vous faire comme Maryllis et aller pique-niquer avec le déconfinement qui réouvre toutes les possibilités d'évasion dans la nature ? D'ailleurs, connaissez-vous l'origine du pique-nique ?

Le mot « pique-nique » vient de piquer, synonyme du verbe « picorer » utilisé au 17e siècle (par allusion aux oiseaux ou aux poules qui picorent des graines de-ci de-là) et de nique, « chose sans valeur » en ancien français. L’expression pique-niquer consisterait donc à grignoter des petites choses "par ci, par là", de manger un peu de chacun des plats. Il se disait sous la forme de « faire un repas à pique-nique », ce qui signifiait « faire un repas où chacun, soit apporte quelque chose à manger, soit paye sa quote-part ». Ces repas pouvaient se faire aussi bien en extérieur, chez quelqu’un, voire dans une auberge. 

Les anglais ont ensuite emprunté ce mot qu’ils ont transformé phonétiquement en picnic, et au 19 siècle, il commence à apparaître en France avec la même signification qu’en Angleterre, à savoir un « repas collectif pris à la campagne ».

hogue-14-picnic-tableen 1912

Quoi qu'il est vrai que le pique-nique sur table est moins traditionnel en France qu'en Amérique du nord, où des tables de pique-nique sont présentes partout, dans le moindre espace vert ou halte routière. Le pique nique est une tradition très américaine : dès qu'il fait beau, on voit les gens venir s'installer avec leurs BBQ portatifs pour prendre le repas en famille (l'apogée étant le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, où on a presque l'impression que tout le pays est dehors avec son BBQ, partout et dans le moindre parc).

Picnic_in_Columbusen 1950

ScreenShot04277de nos jours

La première table de pique-nique a été décrite dans un journal new-yorkais en 1903, elle était basée sur une simple table de sciage à laquelle on avait ajouté deux bancs ; le concept a plu, a été reproduit, puis amélioré, à tel point qu'on voit partout maintenant le modèle moderne "en A", appelé "table Lassen", normalisé en 1926, qui est devenu l'équipement populaire de plein-air par excellence.

Source: Externe 

Il s'en vend même des modèles pliants, qui se rangent dans le coffre de la voiture, mais sont bien sur moins grands que les modèles normalisé pour les espaces verts.

Aux USA, on reconnait les endroits où on en trouve à ce panneau situé sur le bord de la route pour indiquer leur présence aux alentours :

Source: Externe

Mais malheureusement, ces tables de pique-nique sont également des cibles courantes du vandalisme : elles sont régulièrement brulées, cassées, défoncées.... c'est tellement dommage, mais on ne refera pas les humains.

Bon samedi :-)

♥♥♥

24 mai 2020

Des fleurs pour Guyloup

Les triplés, Samantha, Sarah et Samuel, sont allés se promener dans les limites du parc.

- Samuel, toi aussi tu aurais pu cueillir des fleurs pour Guyloup.
- Pffff... cueillir des fleurs, c'est un truc de filles, ça.

IMG_3229-1

Poupées American Girl, modèle Samantha Parkington, d'époques différentes (Plesant Compagny-Götz - Plesant Company - Mattel).

Passez un bon lundi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 22:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,