21 février 2024

Beurre de cacahuètes et confiture !

Chaque jour, Mariela va chercher Hinata à l'école (ICI). Dès qu'elles arrivent, la petite se précipite dans la cuisine pour que la jeune femme lui prépare son goûter.

Depuis qu'Hinata est née, les parents de la fillette laissent une totale liberté à Mariela pour s'occuper de leur enfant. Elle lui prépare donc souvent le goûter qu'elle préfère : un sandwich au beurre de cacahuètes et confiture, accompagné d'un verre de lait.

Hinata a renversé son lait plusieurs fois déjà en prenant son verre, mais elle n'accepte pas que Mariela le lui donne ; cela la vexe et la fâche. Alors Mariela lui rappelle simplement de le prendre doucement.

IMG_2935-1

C'est que la petite "Mademoiselle Pourquoi" a un caractère bien trempé ! Elle est curieuse de tout et voudrait tout savoir, signe d'intelligence, dit-on. Mais elle est également volontaire et têtue. Par chance, Mariela est un ange de patience qui aime beaucoup la petite et sait particulièrement bien désamorcer les colères de la fillette.

IMG_0296-1

Une fois son goûter avalé, Hinata jouera un quart d'heure avec Mariela, puis elle fera ses devoirs sous la surveillance de celle-ci.

Les parents d'Hinata peuvent courir le monde sans inquiétude : Mariela veille avec tendresse sur leur fille, aussi bien que si c'était la sienne.

-------------

Connaissez-vous l'origine du beurre de cacahuètes ? (au Québec, on dit beurre d'arachides, pas beurre de cacahuètes).

Je parie que comme la plupart des gens, vous pensez qu'il est purement américain...

Eh bien presque mais pas tout à fait, car c'est Marcellus Gilmore Edson, un pharmacien canadien né en 1849 à Bedford, au Québec, qui l'a "inventé" et a déposé en 1884 un brevet pour la fabrication d’une pâte d’arachides qu’il avait baptisée "Peanut-Candy" (bonbon d’arachide), composée d'arachides et d'additifs gustatifs. 

En 1890 aux USA, le médecin George Bayle Junior moulut des cacahuètes pour obtenir une pâte que les personnes qui avaient du mal à mâcher des aliments durs pourraient manger aisément, pensant que cela leur apporterait des nutriments nécessaires. C'est la pâte de cacahuètes, pure à 100 %, sans additif gustatif.

Vers la même période, John Harvey Kellogg (le créateur des céréales Kelloggs) met au point une recette de pâte et commercialise le produit avec son frère, Will Keith Kellogg qui créa à cet effet la Sanitas Nut Compagny. Ce sont les premiers à déposer un brevet américain, en 1895 sous le nom de "beurre de cacahuètes" (composé d'arachides grillées, huile végétale, sucre, sel et quelques additifs divers), tel de nous le connaissons aujourd'hui.

590b529d-a2e4-42bd-b5a0-2d45c063f51e(aperçu de quelques marques vendues ici).

 

Quant au goûter d'Hinata, le sandwich au beurre de cacahuètes et confiture, c'est un grand classique nord américain, tant aux USA qu'au Canada, connu sous le nom de "peanut butter and jelly sandwich" (communément abrégé en PBJ, PB&J ou P&J). On notera qu'aux USA, la confiture de prunes est considérée comme la meilleure dans ce sandwich.

La recette de base connait deux types d'amateurs :

- pour un groupe, il faut deux tranches de pain de mie, chacune enduite de beurre de cacahuètes, et seulement l’une d’entre elles étant ensuite recouverte de confiture avant de réunir les deux tranches ; 

- pour l'autre groupe, le beurre de cacahuètes n’est présent que sur une seule tranche et la confiture sur l'autre, les deux tranches étant ensuite réunies.

- certains encore préfèrent l'une ou l'autre des deux formules, mais avec du pain de mie nature pour les uns, ou bien grillé au grille-pain pour les autres. 

C'est de la "grande gastronomie" nord-américaine !!! Et comme dans toute grande gastronomie, il y a des gens qui soutiennent une recette, et d'autres l'autre !

D'autres variantes existent également ;  par exemple: beurre de cacahuètes et miel, ou encore beurre de cacahuètes et pâte de guimauve.

Ça vous dit d'essayer ?

Pour ma part, j'aime parfois piocher quelles cuillerées de beurre de cacahuètes "crunchy" (croquant, c'est-à-dire qu'il y a des minuscules morceaux d'arachides dedans), mais je ne l'apprécie pas beaucoup sur une tartine de pain. Et vous ?

Bonne journée :-)

♥♥♥

(Il semble que les notifications de nouveaux messages ne se rendent plus chez aucun abonnés aux blogs Canalblog, je vais donc faire comme certaines bloggeuses l'ont fait : vous avertir par le biais de la Newletter).


16 février 2024

Je veux TOUT savoir !

Mariela est est une jeune femme d'origine mexicaine, naturalisée canadienne, qui est employée chez les parents d"Hinata. Eux-mêmes sont d'origine japonaise pour la maman, et Salish pour le papa (peuple amérindien de l'ouest canadien) ; ils sont très investis dans leur travail humanitaire et sont souvent absents pour parcourir le monde, on pourrait même dire "presque toujours absents".  C'est Mariela qui s'occupe de la petite fille depuis sa naissance. 

La voici qui vient d'aller chercher Hinata à la descente de l'autobus scolaire.

- Dis Mariela, les grands savent déjà tout ce qu'on apprend dans notre classe, et ils vont quand même encore à l'école. Pourquoi ?

- Parce que, chaque année, dans chaque nouvelle classe, ils apprennent des nouvelles choses qu'ils ne savent pas encore.

- Et c'est encore pareil pour les plus grands qu'eux ?

- Oui, 

- Et pour les encore plus grands ?

- Oui.

- Mais alors, ce n'est jamais fini ?

- Eh bien, si on était curieux et qu'on voulait vraiment tout savoir, non, ça ne serait jamais fini. Mais, toi, tu ne veux pas TOUT savoir, tu n'es quand même pas curieuse à ce point-là, hein, ma petite "Mademoiselle Pourquoi" ?

- Si, moi, je veux TOUT savoir, alors j'irai à l'école très très longtemps !

IMG_0275-1

Ouf... Mariela s'en est bien sortie avec "Mademoiselle Pourquoi". Mais ce n'est pas toujours le cas, car la petite fille est extrêmement curieuse ! (peut-être vous rappelez-vous d'elle ICI).

Bonne journée :-)

♥♥♥

12 février 2024

Envie de jouer, pas de travailler !

Nilak, le père de ma fratrie inuit a un élevage de chiens husky dans sa petite ferme.

Il avait prévu de commencer à dresser les chiots issus d'une portée de l'an dernier. Leur croissance est presque terminée et ils seront capables de tirer le léger traîneau.

Mais il est difficile de dresser des jeunes chiens quand les enfants veulent jouer avec eux !

Nilak se met à rire en les voyant :

- Je me demande qui est le plus joueur dans la gang : vous ou les chiens ?!

- C'est eux, P'pa, répond Sikuaq. Tu vois bien : ils ont envie de jouer, pas de travailler.

- Ah oui... donc, ils sont comme vous quand vous rentrez de l'école et que vous n'avez pas envie de faire vos devoirs ! 

IMG_0206-3

Du coup, la séance de dressage a été remise à demain !

Bonne journée :-)

♥♥♥

09 février 2024

Ah, tu veux t'occuper d'elle ?!

Suite de l'article "Vous êtes mon père ?" (revoir ICI ).

Dès que Lorie Duval a entendu le bruit de la clé de sa fille dans la porte, elle a commencé a l'admonester.

- Non, mais tu le fais exprès ou quoi ? C'est ma soirée bowling, je vais encore être en retard à cause de toi.

IMG_0155-1

Elle s'arrête net en voyant qui accompagne Maïa.

IMG_0154-1

- Qu'est-ce qu'il fait ici ? lui demande-t-elle

- Il voulait te parler, M'man.

IMG_0156-1-2

- Bonjour Lorie. En effet, je voulais te parler. Je pense que tu sais pourquoi. 

IMG_2889-1

Mathieu se penche vers Maïa et lui dit gentiment :

- Vas dans ta chambre, ma puce. Regarde si tu as encore des devoirs à faire. Si tu n'en as pas, tu peux jouer en attendant que j'ai fini de discuter avec ta maman.

IMG_0159-1

Une fois que Maïa a été partie, Mathieu tire une chaise.

- Tu permets que je m'asseye ? 

- Vas-y, je t'en prie, tu es bien entré dans l'appartement sans m'en demander la permission, alors tu peux continuer en t'asseyant.

IMG_0161-1

Mathieu essaie d'être aimable et conciliant.

- Je vois que tu as conservé ton sens de la répartie et ton humour. Mais que tu n'as pas gardé tes cheveux blonds vénitiens par contre ; néanmoins ce blond clair te va bien.

IMG_0162-1

- Je ne voulais plus entendre parler de cheveux roux, ni sur ma tête, ni autour de moi. Manque de bol, ma fille est rousse... Ne te demande surtout pas pourquoi.

IMG_2888-1

- Alors c'est bien ce que j'en ai conclus : Maïa est ma fille. 

IMG_2893-1

- En effet. Et tu nous as plaqués toutes les deux.

IMG_2895-1

- Tu as du culot de dire ça ! Je ne savais même pas que tu étais enceinte, et encore moins que tu l'étais de moi. Tu te souviens dans quelle position tu te trouvais la dernière fois que je t'ai vue ? Je débarque chez toi pour te proposer de venir vivre avec moi à Calgary et je te trouve au lit avec mon boss. Je pense que je ne suis pas le seul qui aurait tourné les talons dans un tel cas. 

- Oui, je me souviens très bien en effet. Toi, une fois ton boulot terminé, tu passais ton temps avec tes bouquins pour ta foutue thèse et pendant ce temps-là, il fallait que je reste à me morfondre en attendant que tu veuilles bien t'occuper un peu de moi.

IMG_2897-1

- Tu sortais avec un interne qui faisait stage sur stage, tu t'attendais à quoi ? à ce que je fasse la fiesta tous les soirs ?

IMG_2896-1

- La vérité, c'est que je m'ennuyais avec toi. Tu étais aussi drôle qu'une capote percée. Et pas plus fiable puisque je me suis retrouvée enceinte.

IMG_0166-1

- Et ça ne t'est pas venu à l'esprit de me le dire ?

IMG_0164-1

 - Sûrement pas, puisque tu avais fichu le camp de l'autre côté du continent sans même dire au revoir.

IMG_2898-1

- Je suis parti comme prévu, le jour prévu et à l'heure prévue, tu le savais très bien. Et si je ne t'avais pas trouvé avec mon boss, tu serais venue avec moi. Quoi qu'il en soit, tout cela fait partie du passé. Tu as ta vie maintenant, et j'ai la mienne. Par contre, je découvre que j'ai une fille. Tu savais très bien où me joindre pour m'en parler.

- Je n'en voyais pas l'intérêt ; je suis entrée dans une agence de placement infirmier privé et j'y gagnais très bien ma vie. Mais ne t'inquiète pas, si on avait été dans le besoin, je t'aurais contacté... pour le bien de ta fille, dit-elle avec un sourire ironique.

- Tu es révoltante. Et quand je pense que j'ai raté six ans et demi de sa vie à cause de toi. Mais je t'informe que je veux être présent pour elle, dès maintenant et pour toutes les années futures.

- Ah ouai ? 

- Oui, je vais demander une mutation dans l'hôpital où exerce mon beau-frère, je déménagerai ici, et on pourra organiser nos vies chacun de notre côté pour que Maïa soit autant avec toi qu'avec moi. Une sorte de garde partagée. On doit pouvoir s'arranger juridiquement pour que ça soit légal. Je voudrais commencer par la reconnaitre officiellement comme étant ma fille. Je veux m'occuper d'elle et lui donner tout l'amour qu'elle mérite et pour lequel j'ai déjà accumulé pas mal de retard. 

IMG_2899-1

- Tu veux t'occuper d'elle ? Ah, mais ça tombe très bien, tiens : on va commencer dès ce soir. Je dois sortir, je suis en retard alors tu vas l'emmener avec toi, tu la déposeras à l'école demain matin, et tu la garderas encore demain soir parce que je serai de permanence toute la nuit.

- Mais enfin, tu ne peux pas me la confier comme ça de but en blanc, elle me connait à peine.

- T'inquiète pas, elle a toujours été habituée à être gardée par des tas de gens qu'elle connaissait à peine quand elle était petite et que j'avais besoin de m'absenter. Plus maintenant, parce qu'elle est assez grande pour rester toute seule. Alors, tu vois, ça ne lui posera aucun problème.

- Quoi ? Tu la laisses toute seule quand tu t'en vas ?

IMG_2892-1

Ne prenant même pas la peine de répondre à cette question, Lorie se tourne vers la porte de communication et crie :

- Maïa, viens ici tout de suite.

IMG_2900-1

La petite arrive immédiatement. Si vite que Mathieu se demande si elle n'était pas en train d'écouter leur conversation. Il est navré d'imaginer qu'elle a pu entendre ce qu'ils se sont dit.

- Je suppose que tu as compris que Mathieu est ton père. Il va s'occuper de toi pendant quelques jours, alors va faire ton sac, le même que lorsque tu vas chez Mamie. 

IMG_0171-1

- Oui, M'man.

IMG_2890-1

Mathieu ajoute gentiment :

- Prends aussi ton sac d'école, je t'y emmènerai demain, et je te ramènerai à ta maman quand elle aura terminé sa permanence de travail. Tu es d'accord ?

- Oui, mais où va-t-on ?

- On va retourner chez Thomas et Prune, tu veux bien ? Tu pourras dormir dans la chambre de Prune, et demain matin je vous emmènerai toutes les deux à l'école ensemble. Tu es d'accord ?

Maïa hoche la tête en signe d'acquiescement, sans répondre.

IMG_2910-1

Pendant ce temps, Lorie a pris un papier et un stylo.

- Je fais une attestation sur l'honneur comme quoi tu es son père biologique et que je te donne le droit de la récupérer demain à la sortie de l'école ; sinon ils ne te laisseront pas partir avec elle.

IMG_2915-1

Maïa revient avec son sac de voyage et son sac d'école. Mathieu met le sac à dos sur son épaule et s'apprête à prendre le sac de voyage quand le téléphone de Lorie se met à sonner. 

IMG_0189-1

- Et voilà : mes potes sont fâchés parce que je suis encore en retard au bowling. Dépêchez-vous donc un peu.

IMG_0192-1

- Allez, viens ma puce, il ne faut pas mettre ta maman plus en retard qu'elle ne l'est déjà, tu ne crois pas ? lui dit Mathieu avec un grand sourire en lui tendant la main.

Après un instant d'hésitation, Maïa ébauche un timide sourire et met sa petite main dans celle de son père.

IMG_0191-1

Un instant plus tard, ils étaient partis.

Alors Lorie prend son téléphone et appelle une de ses copines.

- Salut Kate ! Dis moi, tu sors toujours avec ton avocat ? Oui ? Super ! Parce que je vais avoir besoin de ses services pour faire une bonne affaire..

IMG_2913-1

 À suivre....

Bonne journée :-)

♥♥♥

03 février 2024

Encore 5 minutes s'il-te-plait !

- Les enfants, c'est l'heure d'aller au lit.

- Oh non, pas déjà ?!

IMG_0098-11

- Mais si, c'est l'heure.

- Oh, M'man, encore cinq minutes s'il-te-plait !

IMG_0101-1-2

Qui n'a pas déjà entendu ça ?! 

(le texte sur le mur se traduit par : Famille, un peu de folie, un peu de bruit et beaucoup d'amour)

De gauche à droite :

Maman : Maryellen Larkin, de American Girl

Grenadin : Müller Wichtel originale (modifiée), moule Toni

Amandine : Müller Wichtel originale, moule Conny : arrivée hier à la maison :-)))

Framboisine : Müller Wihtel originale, moule Maxi

Bon dimanche :-)

♥♥♥


27 janvier 2024

Un TRÈS grand bonhomme de neige

Cet après-midi, Maman était fatiguée ; profitant du sommeil de bébé Annelle entre deux tétées, elle est allée s'octroyer une bonne sieste.

Pour qu'elle ne soit pas dérangée, Papa a emmené les enfants jouer dehors. Ils lui ont alors demandé de leur faire un grand bonhomme de neige.

- Un TRÈS grand bonhomme de neige, a même précisé Andréa.

- D'accord, a répondu son père avec un sourire en se dirigeant vers l'abri de jardin enneigé, puis en rapportant une échelle et un pot de fleurs vide.

Une heure plus tard, ils étaient stupéfaits du résultat !

IMG_0034-1

- Waouh !!! Papa, il est gigantesque !! s'exclamait Andy.

IMG_0032-1-3

- Vous aviez dit TRÈS grand. Le trouvez-vous TROP grand ? leur a demandé Papa d'un ton taquin.

- Oh non ! C'est le plus grand et le plus beau bonhomme de neige qu'on ait jamais vu ! ont répondu les enfants.

IMG_0032-1-2

Bon dimanche :-)

♥♥♥

25 janvier 2024

Créativité brimée !

- Allez, les filles, c'est l'heure de passer à table.

IMG_0024-1

- M'man, attends un peu : il faut que le magicien libère la belle dame que la méchante sorcière a enfermée dans le château, explique la petite Framboisine.

IMG_0024-1-2

- Hmm.... et ça fait combien de temps qu'elle est enfermée ? 

- Ça fait une semaine qu'on a commencé l'histoire, répond Grenadine.

- Oh ! Eh bien, je pense qu'elle n'est plus à une demi-heure près maintenant. Allez, à table !!

IMG_0023-1-3

Les parents ne comprennent vraiment rien à la créativité littéraire !!

Bonne journée :-)

♥♥♥

22 janvier 2024

Anémone... nouvelle élève... handicapée...

Ce matin, une nouvelle élève a rejoint les rangs de l'école ; elle s'appelle Anémone.

Anémone est la grande sœur de Capucine, une élève du CP, la classe voisine de celle que nous connaissons déjà, où étudient Andréa, Prune et leurs camarades.

Mais Anémone a une particularité autre que celle d'être la sœur de Capucine : elle est en fauteuil roulant car elle est née avec un spina bifida.

IMG_2707-1-3

Spina bifida signifie vertèbre divisée, c'est-à-dire une malformation de la colonne vertébrale par laquelle le tube neural se glisse et ne se ferme pas normalement ce qui endommage la moelle épinière, et le système nerveux. Les conséquences du spina-bifida dépendent de quelle vertèbre est affectée et de la taille de la fissure, elles varient donc pour chaque enfant, et de ce fait les conséquences sont diverses. Au niveau des jambes, cela peut aller de la perte de sensibilité jusqu'à la paralysie. L'incontinence fait partie des conséquences les plus constantes dans presque tous les cas. J'ajoute qu'un fort pourcentage de bébés spina-bifida naissent avec de l'hydrocéphalie (augmentation du liquide cérébro-spinal) qui entrainera des troubles d'apprentissage.
Il n’existe aucun remède au spina-bifida. Une intervention chirurgicale permet de réparer les ouvertures de la colonne vertébrale de l’enfant peu après la naissance, mais rien ne permet de réparer les nerfs endommagés ni de reconstruire le système nerveux central.

Anémone est atteinte au niveau de la troisième vertèbre lombaire, c'est très bas et les conséquences sont bien moins dramatiques pour elle que pour d'autres enfants atteints plus haut. De plus elle a fait partie des 20 % de bébés spina bifida qui ne sont pas nés avec de l'hydrocéphalie. On pourrait dire qu'elle a de la chance dans son malheur.

Elle et sa sœur habitent depuis l'été dernier dans le village, grâce au Docteur Corbin (le père de Prune) qui suit l'enfant depuis sa naissance et qui s'est lié d'amitié avec les parents, leur conseillant le calme de ce joli village lorsqu'ils ont eu l'occasion de racheter la boulangerie dont les propriétaires partaient en retraite.

Anémone aurait dû rejoindre l'école à la rentrée de septembre, comme l'a fait sa petite sœur Capucine dans la classe de CP. Toutefois une infection urinaire qui a mal tourné l'en a empêché. Elle a donc fait la première partie de son année de CE1 avec le service scolaire en milieu hospitalier et la voici prête a se joindre à la classe de nos petits amis.

- Les enfants, je vous présente Anémone, a annoncé Melle Biddle. Elle rejoint notre classe dans laquelle elle viendra étudier chaque matin.

- Salut Anémone ! Bonjour Anémone ! ont lancé les enfants avec entrain.

IMG_2707-1-5

- Bon, on va te trouver une place pour t'installer. Tu me confirmes que tu sais faire les transferts de siège entre ton fauteuil et une chaise, demande une nouvelle fois la maîtresse à qui il a déjà été précisé que c'était le cas, mais qui préfère vérifier une nouvelle fois.

- Oui, M'zelle, il y a tellement longtemps que je suis là-dessus que je sais même faire des pirouettes comme une acrobate !

Les élèves se mettent à rire. La nouvelle est peut-être en fauteuil roulant, mais avec son l'air drôle et pas timide elle a déjà toute leur sympathie.

IMG_2709-1-3

- Bon, alors Andréa et Qanik, vous allez changer de rang. Installez-vous au second rang. En échange, Sikuaq va venir à la place d'Andréa, et Anémone se glissera à la place de Qanik.

IMG_2712-1

Pendant que Sikuaq et Andréa échangent leurs places, cette dernière lui dit en riant :

- Tu vas voir, être au premier rang, c'est pas drôle, on ne peut même pas faire une bêtise tranquille sans être vue ! 

Melle Biddle se met à rire elle aussi :

- À ton avis, Andréa, pourquoi t'avais-je donc placée au premier rang alors ?!

IMG_2719-1-2

Anémone écoute le dialogue et se met à sourire. "Cette fille blonde a l'air drôlement amusante, j'aimerais bien devenir amie avec elle".

IMG_2795-1

Quelques minutes plus tard, Anémone avait fait le transfert de son fauteuil roulant à la chaise du pupitre, bien calée sur son coussin anti-escarres et munie de son cahier tout neuf, elle était prête à commencer à travailler ..... ou plutôt à bavarder avec Sikuaq ! ☺

- Allez les enfants, on se tait, vous bavarderez pendant la récréation, et je vous fais confiance, vous aurez plein de questions à poser à votre nouvelle camarade, mais en attendant, c'est parti pour la dictée flash du jour !

IMG_2720-1

La première matinée d'Anémone s'est très bien déroulée, et elle a déjà hâte de retourner dans cette classe demain matin.... et de copiner avec Andréa (oups ! ça craint !).

Bonne journée :-)

♥♥♥

PS : J'ai travaillé de très nombreuses années dans le milieu des handicapés physiques et moteurs-cérébraux, par l'intermédiaire des centres de Coubert et de Garches, et de centres privés, la plupart du temps auprès d'enfants. Ceci m'a fait petit à petit voir la vie sous un tout autre angle que bien des gens... Je leur rends hommage au travers de la petite lutine Anémone qui aurait sans aucun doute fait naitre de bien beaux sourires sur leurs visages.

17 janvier 2024

Prune et Maïa... ça continue...

(english below)

Comme chaque matin en commençant la classe, Melle Biddle fait faire une dictée flash à tous les élèves, avec les mots, expressions ou conjugaisons qu'elle leur a données à réviser dans les devoirs de la veille. La dictée comporte un mini-texte d'une longue phrase pour les CE1 et deux phrases pour les CE2.  Les enfants le savent et aussitôt assis, ils sortent leur cahier et leur stylo.

IMG_2647-1

Mais alors qu'elle attend que tout le monde soit prêt à écrire, Melle Biddle remarque deux bavardes au fond de la classe.

IMG_2745-1

Prune semblent raconter quelque chose de passionnant à Asiavik.

IMG_2747-1

- Prune ?! Je suis certaine que tu discutais de ce que je vous ai fait réviser pour la dictée ! interpelle la maîtresse.

- Euh.... non, Mademoiselle.

- Eh bien, viens donc au tableau pour nous en parler alors.

IMG_2749-1

Prune vient au tableau. Melle Biddle lui demande d'écrire les trois expressions qui étaient à réviser, et d'en donner les détails grammaticaux

- Mais, Mademoiselle, ça ne sert plus à rien d'apprendre ça par cœur : on a le net, s'insurge Prune.

Plusieurs élèves pouffent de rire en se regardant les uns les autres.

- Peut-être bien que tu feras ce que tu voudras quand tu seras ailleurs, mais en attendant, dans ma classe, c'est comme ça, et tu vas écrire et expliquer les qualités de ces expressions s'il te plait.

IMG_2653-1-2

Prune se tourne vers le tableau en haussant les épaules et commence à écrire l'expression "de temps en temps".

IMG_2750-1

Le silence se fait tout à coup dans la classe, mais Maïa ne s'y attendait pas, alors on l'entend déclarer d'un ton moqueur :

- On sait bien, elle sait tout mieux que nous autres ; c'est une fille de docteur de la ville, elle !

IMG_2754-1-2

Prune se tourne vers elle et réplique :

- Et toi, on sait bien que tu ne sais rien, sauf embêter tout le monde !

IMG_2755-1

Mademoiselle Biddle les arrête avant que Maïa ne rétorque et que ça dégénère entre ces deux fillettes qui semblent ne pas pouvoir se supporter.

- Toutes les deux vous resterez dans la classe pendant la récréation, et vous rangerez tous les livres des étagères par ordre alphabétique des auteurs.

IMG_2756-1

La punition s'est déroulée dans un silence de plomb sous la surveillance de l'assistante de la classe de maternelle/CP voisine. Mais nul doute que Maïa se plaindra ce soir à sa mère, et que celle-ci va réagir.

À suivre....

Bonne journée :-)

♥♥♥

Like every morning when starting class, Miss Biddle has all the students do a flash dictation, with the words, expressions or conjugations that she gave them to review in the previous day's homework. The dictation includes a mini-text of one long sentence for 2nd year and two sentences for 3rd year. The children know this and as soon as they sit down, they take out their notebook and pen.
But as she waits for everyone to be ready to write, Miss Biddle notices two chatterboxes at the back of the class.
Prune seems to be telling Asiavik something exciting.
- Prune ?! I'm sure you were discussing what I made you review for the dictation! asks the teacher.
- Um.... no, Miss.
- Well, come to the board and tell us about it then.
Prune comes to the board. Miss Biddle asks him to write down the three expressions that were to be revised, and to give the grammatical details.
- But, Mademoiselle, there is no longer any point in learning that by heart: we have the net, protests Prune.
Several students giggled as they looked at each other.
- Maybe you will do what you want when you are elsewhere, but in the meantime, in my class, it's like that, and you will write and explain these expressions please.
Prune turns to the board with a shrug and begins to write the phrase "de temps en temps" (from time to time).
Silence suddenly falls in the class, but Maïa did not expect it, so we hear her declare in a mocking tone:
- We know that, she knows everything better than the rest of us; She's the daughter of a big city doctor!
Prune turns to her and replies:
- And you, we know that you don't know anything, except annoying everyone!
Miss Biddle stops them before Maïa retorts and things escalate between these two little girls who seem to be unable to stand each other.
- Both of you will stay in the class during recess, and you will arrange all the books on the shelves in alphabetical order by author.
The punishment took place in stony silence under the supervision of the assistant from the neighboring kindergarten/CP class. But there is no doubt that Maïa will complain to her mother this evening, and that she will react. To be continued....

14 janvier 2024

Le retour des lutins prodigues

Comme chaque jour tous les jeunes lutins se sont rendus dans la cuisine pour prendre leur goûter.

Parfois, le goûter se compose de tartes aux fruits, ou de crêpes garnies, mais aujourd'hui, il était prévu pour chacun une belle grosse tranche de pain tout frais que coupait Grandma, qu'Angélique beurrait ensuite généreusement, avant d'y poser une épaisse couche de confiture. Et si l'un des lutins avait encore faim après ça, il resterait largement de quoi lui en faire une autre.

IMG_2623-1

Alors qu'Angélique commençait à tartiner la pile, la porte de la cuisine s'est ouverte sur deux nouveaux arrivants, les laissant tous à la fois ravis et surpris.

IMG_2625-1

Après plusieurs mois d'absence, Foirfouille et Marjolaine étaient de retour. 

- Vous voilà. Je savais bien qu'il ne fallait pas s'inquiéter et que vous finiriez par revenir ! s'est écrié Grandma en souriant.

IMG_2721-1

- Depuis 4 mois que vous étiez partis, on ne pensait plus jamais vous revoir ici, a lancé Sarriette d'un ton de reproche.

IMG_2719-1

- Oups, j'en connais un qui va se faire enguirlander par notre grande sœur, chuchote Sarriette en souriant.

IMG_2723-1

Foirfouille leur explique alors qu'ils avaient voulu partir pour quelques minutes seulement dans le monde des citadins de maintenant, mais qu'ils s'étaient retrouvés coincés dans le monde des citadins en 1910.  Ils voulaient revenir tout de suite, mais ils ne trouvaient plus comment, et c'est seulement ce matin qu'ils ont réussi. 

Les jeunes lutins sont très contents, car ils aiment beaucoup Foirfouille, plus grand qu'eux, un peu plus sérieux, mais toujours prêt à les aider et à les taquiner.

IMG_2733-1

Tout le monde a mangé ses tartines puis ils ont quitté la cuisine pour retourner à leurs occupations, sauf  Crapouille qui voulait rester auprès de sa jumelle enfin retrouvée, et Ciboulette qui voulait que sa cousine lui donne des détails sur ce que Foirfouille et elle avaient vécu.

- Imagine-toi que lorsque Foirfouille a dit qu'il retournait là-bas pour quelques minutes afin de rendre le téléphone que Prune lui avait donné (revoir ICI), j'ai voulu l'accompagner pour voir à quoi ça ressemblait. Mais au lieu de nous retrouver là où pensait Foirfouille, on s'est retrouvés dans une maison en 1910, où il fallait s'habiller comme ci, et bien se tenir comme ça, ne pas courir, ne pas crier quand on jouait, parler seulement quand on en avait le droit, et en plus c'était interdit de de courir dans les bois ou de grimper dans les arbres. C'est seulement aujourd'hui qu'on a réussi à trouver comment revenir.

IMG_2736-1

Pendant ce temps Foirfouille engloutissait des tartines beurrées en racontant à Grandma comment ils étaient revenus.

IMG_2737-1

- Tout notre monde nous manquait. Plus jamais je ne repartirai d'ici, et Marjolaine non plus, on est trop bien dans notre monde des lutins des bois.

IMG_2739-1

Ce soir, Grandma a organisé un grand festin pour fêter le retour des deux lutins égarés dans le monde des humains ; toutes les filles lutins l'ont aidée pour faire des bons petits plats gourmands. La soirée a été très joyeuse autour de la grande table. Après le repas, Grandpa a joué du violon et ils ont dansé, et leurs rires ont résonné dans la forêt jusqu'à une heure avancée. 

Bonne journée :-)

♥♥♥