22 juin 2020

Secrets de jeunes filles

Un soir de l'an de grâce 1780, j'ai aperçu Félicité et Lisbeth qui se promenant doucement dans le jardin des poupées, en se confiant leurs secrets de jeunes filles.

IMG_4322-1-

IMG_4322-1-2

Si cette photo vous plait, vous pouvez la voir ou la télécharger en très grand format 1920 pixels, en cliquant ici : IMG_4322_1920

Bon dimanche :-)

♥♥♥


20 juin 2020

Au cœur du Cosmos

Au coeur du Cosmos, mais bien sur, il ne s'agit que de la fleur de Cosmos !

IMG_4230-1

IMG_4235-1

IMG_4235-1-2

IMG_4235-1-3

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le petit agneau de Claudine

Maryllis a emmené sa petite sœur voir les animaux primés à la foire annuelle.

Ses amis sont venus aussi, et ils ont tous passé du bon temps à visiter les kiosques.

Arrivés devant la brebis et ses agneaux qui ont gagné le premier prix, l'éleveur a gentiment mis un agneau dans les bras de la petite Claudine pour que sa grande sœur puisse la photographier.

Avec un regard plein d'espoir, la petite a demandé à sa sœur si elle pouvait l'acheter avec son argent de poche, elle le trouve si mignon !!

Bob, le boyfriend de Maryllis a du mal à ne pas rire, il se demande comment elle va pouvoir dire non à son adorable petite sœur.

Mais Maryllis a trouvé la bonne réponse : "c'est un agneau qui a gagné le premier prix, il est beaucoup trop cher, tu n'as pas assez d'argent".

La petite est déçue, mais elle comprend.

Bob admire encore plus sa belle Maryllis, si gentille, qui prend toujours garde à ne blesser personne.


3 versions : couleurs normales, couleurs vieillies et couleurs très vieillies (après tout, la photo a 65 ans !).

IMG_4238-1

IMG_4238-2

IMG_4238-1-3

Bon samedi :-)

♥♥♥

18 juin 2020

Passionnées de photos à travers le 20e siècle

Quelque soit l'époque où elles vivent, certaines de mes poupées sont aussi passionnées de photo que moi.... est-ce normal ?

IMG_4147-1-2

De gauche à droite, les voici à travers les décennies du 20e siècle, chacune avec l'appareil photo de son époque :

Kat (Kit Kittredge) en 1934 avec son appareil à soufflet pliant, modèle Kodak Kodex folding Six-20 (https://blog.jimgrey.net/2010/12/13/kodak-six-20/) ; la miniature se replie réellement comme le vrai.

IMG_4147-1-6

Maryllis (Maryellen Larkin), en 1955 avec son Kodak Brownie (http://www.milleet1passions.com/archives/2020/06/06/38352006.html)

IMG_4147-1-7

Juliette (Julie Allbright) en 1972 avec son appareil 35 mm dont je n'ai pu trouver exactement le modèle répliqué dans la miniature (Olympus, Canon, Leica ?).

IMG_4147-1-8

Marianne (Blaire Wilson) qui pourrait aussi bien être dans les années 90 que de nos jours, puisque les appareils reflex EOS de Canon ont quasiement toujours eu la même allure depuis leur création en 1987 jusqu'à maintenant  (https://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_EOS 

IMG_4167-1-2

Leur point commun ?

IMG_4167-1-3

Elles adorent toutes prendre des photos !

IMG_4163-1

Et quand on les réunit...

IMG_4176-1-2

de quoi parlent-elle ?

IMG_4176-1

des mérites comparés de leurs appareils photos à travers le temps, bien sur :-)

IMG_4174-1-2

Bon vendredi !

♥♥♥

Et c'est le but !!!!!!!!!!!

Aujourd'hui, voici des poupées que vous n'aviez pas vues depuis longtemps : la petite bande des enfants terribles.

Ils étaient en train de jouer au football sur les hauteurs du parc Jacques Cartier, à Sherbrooke.

IMG_4035-1

Alex et Ludovic avaient parié un cornet de glace double qu'ils se faisaient des passes sans que Alice arrive à leur prendre le ballon.

IMG_4042-1

Bien sur, Émilie avait parié contre son frère Alex, en faveur de sa copine Alice.

Mais Vincent avait parié pour ses copains, solidarité masculine oblige !

IMG_4045-1

Et c'est vrai que ça se présentait bien pour les garçons.

IMG_4048-1-2

Mais Alice se contentait de sourire en les suivant.

IMG_4054-1

Tout à coup, Émilie et Vincent ont vu venir le mouvement...

IMG_4047-1

Les garçons dribblaient, absolument certains de se faire offrir une glace par les filles un peu plus tard, quand ils auraient gagné leur pari.

Mais Alice a frappé le ballon juste quand Alex faisait une passe à Ludovic !

IMG_4063-1

Alex était stupéfait : lui, il ne l'avait pas vue venir !

IMG_4071-1

Et Émilie exultait !! elle rêvait déjà au parfum qu'elle allait choisir : vanille-fraise ou chocolat-pistache ?

Vincent, lui, pensait que son argent de poche allait fondre aussi vite qu'Émilie mangerait sa glace !

IMG_4073-1

Ludovic n'en croyait pas ses yeux.

IMG_4088-1

Voilà les garçons : c'est une bonne leçon pour se rappeler que les filles ont parfois plus d'un tour dans leur sac !!

Pour terminer, voici un plan large du lac des Nations, dans le parc Jacques Cartier, où mes cinq petits diables s'en sont donné à coeur joie :-)

IMG_4055-1

Ce jeudi commence une "canicule à la québécoise" ( c'est à dire que nous atteindrons et dépasserons 30° !) .... youpiiiiiii !

ScreenShot04385 

Parce que, tant qu'à être officiellement en sécheresse, et avoir peur des incendies de forêt :

ScreenShot04389

c'est autant en avoir le meilleur côté !

Malheureusement, comme toujours ici, 3 jours de beau temps successifs à 30° et + se terminent inévitablement le 4e jour par des orages violents.

Mais ça sera toujours ça de pris, et je vais profiter minute après minute de cette belle chaleur, toutes fenêtres ouvertes dans la maison (pas d'air climatisé chez nous, on n'en veut pas, et on s'en passe sans problème, on ne veut pas "d'air en boîte" !), et le top : avec 3 après-midi de lecture sous la galerie, en compagnie des oiseaux...... et de mon appareil photo !

Passez un bon jeudi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 juin 2020

Visite aux chevaux et nouveaux petit hauts tricotés

Naomie et Tessie sont allés voir le poulain ; la jument les connait bien maintenant, et laisse la petite fille le caresser sans s'en préoccuper.IMG_3991-1-2

Mais au bout de quelques instants, elle a finalement décidé qu'elle voulait sa part de câlins aussi, et elle est venue la réclamer à Naomie !IMG_3996-1

Et voici ces mêmes photos, mais en plan cadrage plus large, ce que je préfère, avec plus d'espace, plus "d'air" autour des sujets.

IMG_3991-1

IMG_3997-1-2

Personnellement, je préfère ce cadrage qui donne plus d'ambiance "naturelle", même si "la mode" est aux images carrées (la mode instagram !), avec cadrage serré et étouffant autour les sujets.

Et si, comme moi, vous aimez  les grands formats pour avoir l'impression "d'y être", je vous propose cette version en 1920 pixels , à regarder, ou à télécharger pour votre écran, en cliquant ici : IMG_3997_1920

Vous noterez que les deux filles portent un débardeur semblable à celui de leur amie Malia (voir ICI), c'est bien sur elle qui les leur a tricotés ! "Elle" a encore suivi le tutoriel de Vaniline qui est ICI , mais "elle" a commencé avec 44 mailles seulement pour la petite Wellie Wishers, avec des aiguilles 2 mm.

Bonne journée :-)

♥♥♥

15 juin 2020

Parmi les fleurs

Liliane a fait visiter le jardin de Rose à ses amies.

IMG_3959-1

Kirstin et Karen n'arrêtaient pas de s'exclamer sur la beauté des fleurs.IMG_3946-1-2

IMG_3947-1

IMG_3965-1

Liliane était très fière de la "main verte" de sa soeur.

IMG_3956-1

Une image du "jardin des poupées" en entier :

IMG_3984-1 (pour le voir en très grande taille, cliquez ici : IMG_3984_1

Et si les 3 demoiselles dans les fleurs vous plaisent, je vous invite à les voir en grand format, ou à télécharger la photo pour votre écran, en cliquant ici : IMG_3965_1920

Des nouvelles de notre météo folle ? après une canicule de 3 jours il y a 2 semaines, comme je vous l'avais dit, on a eu le retour de la neige. Puis on a eu deux nouvelles journées très chaudes durant la semaine passée. Mais hier soir, il a fait 4° seulement (et il a neigé plus au nord-ouest ! oui oui !). Et mercredi, il est prévu qu'il fera 30 !.... c'est à devenir dingue au niveau des vêtements, ceux d'été et ceux d'hiver sont sortis en même temps ; j'aimerais que le temps se décide, que je puisse laver et ranger définitivement une des deux séries dans l'armoire ! 

Passez un bon début de semaine :-)

♥♥♥

12 juin 2020

Première sortie au parc national depuis la pandémie

Aujourd'hui, Marianne et Waban sont allés se promener dans le parc national du Mont Orford qui a réouvert (sans services, pour cause de pandémie et de distanciation sociale). Encore peu de monde, puisque les vacances ne sont pas commencées, et que les Montréalais sont encore plus ou moins confinés dans la mesure où les chiffres ne baissent pas beaucoup de leur côté. Il faut en profiter avant que le silence du parc soit brisé par le vrombissement des voitures qui le traversent en se doublant, les gens qui mettent leur musique à tue-tête, ou qui sont incapables de parler sans crier quand ils se trouvent dans la nature. 

Nous les avons accompagnés dans leur balade, bien sur (tout petits comme ils sont, ils auraient pu se perdre !).

Mais avant d'enter dans le parc, nous avons fait un petit crochet par McDo, pour récupérer un café glacé, c'est la raison pour laquelle vous verrez d'abord des photos de ville et de la marina du lac Memphérmagog.

IMG_3854-1

IMG_3855-1

IMG_3856-1

IMG_3858-1

Juste à côté de la fenêtre du Drive-in de McDo, j'admire chaque année les fleurs de cet arbuste :

IMG_3859-1

IMG_3860-1

Le terrain de golf du parc :

IMG_3861-1

IMG_3869-1

IMG_3871-1

IMG_3872-1

IMG_3875-1

IMG_3923-1

IMG_3877-1

La plage du parc, avec un surveillant dans la chaise haute, pour la distanciation sociale :

IMG_3881-1

IMG_3882-1

IMG_3895-1

IMG_3900-1

IMG_3905-1

Sur le chemin du retour, toujours dans le parc, on passe le long de l'Étang huppé. Il abritait autrefois  une riche héronnière (nidification des hérons) dont voici des photos datant d'il y a une dizaine d'années ; il y avait des dizaines de nids de hérons comme celui-ci en haut des arbres morts :

IMG_020610_037-1

IMG_020610_006-1

De nos jours, avec le déficit en eau dans le sous-sol qui s'accroit années après années, le niveau à baissé lentement au point de ne plus avoir de quoi nourrir les hérons de leur pêche, et ils ont quitté l'étang (et même le parc, car on n'en voit plus guère nulle part).

Les arbres morts ont été abandonnés, la vie aquatique a quasiment totalement disparu de l'étang Huppé, et la forêt reprend petit à petit  ses droits sur le sol qui s'assèche :

IMG_3921-1

Hors du parc, voici la jolie grange d'un voisin qui, pour une fois, n'avait pas garé ses voitures devant : j'en ai profité pour la photographier !!

IMG_3927-1

Bon vendredi :-)

♥♥♥

10 juin 2020

Le top de Malia, et les chaussures de Coraline

Malia est la cousine de la belle Naomie, l'améridienne.

Mais à la différence de Naomie, dont vous vous souvez peut être que les parents tiennent un ranch d'élevage de chevaux de selle (voir ICI), les débuts dans la vie de Malia furent assez difficiles. Il faut dire qu'elle partait avec un gros handicap dans notre société : elle est née métissée d'une mère amérindienne et d'un père noir qui est décédé quand elle était jeune dans un accident de la route. 

Élevée tant bien que mal par sa mère, avec toutes les difficultés rencontrées par les femmes amérindiennes, elle n'a pas été très assidue à l'école, puis elle a eu un bébé à 16 ans, dont le père a tourné les talons quand il a appris sa grossesse,  et elle a  finalement fait ensuite une formation de "préposée aux bénéficiaires" comme on dit ici (voir ICI), c'est à dire aide-soignante. Elle travaille en service pneumologie, et c'est la raison pour laquelle vous vous souviendrez peut être qu'elle avait laissé sa fille chez Belle et Ethan durant le confinement (voir ICI).

Maintenant que sa fille est plus grande, elle a décidé de reprendre ses études afin de passer au stade supérieur : faire une école d'infirmière. Pour cela, elle partage l'appartement de sa cousine Naomie, situé près de l'université où celle-ci fait une formation en droit.

Une des passions de Malia, c'est de tricoter en regardant la télé le soir, et en cette fin d'après-midi, pour aller chercher sa fille Coraline qui était allée faire ses devoirs chez son amie Zoé (la petite soeur de Belle), elle portait sa dernière réalisation : un joli top rose saumon dont elle était très fière.

IMG_3819-1

IMG_3821-1

IMG_3827-1

Sur le chemin du retour, Coraline lui a dit que ses chaussures la serraient trop. Elles datent de l'automne dernier.

IMG_3836-1

La petite sait bien que sa mère a du mal à joindre les deux bouts avec son salaire, et que, pendant qu'elle va reprendre ses études, malgré les subventions, le budget va être encore plus serré.

Mais Malia est prête à tout pour sa fille, et elle la taquine en lui disant :

- dis-moi ma petite fleur de Corail, est-ce que je ne te nourrirais pas trop par hasard ? c'est que tu as l'air de grandir comme une asperge ! Ne t'en fais pas, on va te trouver une paire de jolies chaussures pour l'été.

IMG_3838-1

À suivre !

Je m'apprétais à vous mettre le lien du tutoriel du top, mais je ne le retrouve pas. Je le rajouterai dans ce message dès que je remets la main dessus ! 

Edit : voici le lien du tuto : http://cheriesvaniline.canalblog.com/archives/2013/08/04/27783691.html ; merci Vaniline :-)

Bon mercredi :-)

♥♥♥

07 juin 2020

Adrienne perd son travail

Lorsque Adrienne est arrivée au Canada, elle cherchait du travail et un logement. À cette époque, le magasin général de la petite ville où ses pas l'avaient conduite, tout près de la frontière, cherchait une vendeuse et l'avait immédiatement embauchée car elle savait parfaitement lire, écrire et compter.

De son côté, la jeune institutrice Rose venait de perdre son mari et son père, et se trouvait avec son jeune frère et sa jeune soeur à charge, en plus de son propre bébé. Elle avaiit de la place dans sa grande maison, et cherchait quelqu'un susceptible de louer une chambre chez elle et de garder le bébé durant ses heures d'école, en alternance avec Joséphine, jeune femme d"origine Mexicaine, fraichement arrivée du sud-ouest, qui louait l'autre partie de la maison où elle avait installé son atelier de couture.  Adrienne avait donc emménagé chez elle moyennent un loyer modique.

Tout allait bien, les 3 jeunes femmes étaient ravies de leur arrangement, et étaient devenues de véritables amies au fil des mois. 

Toutefois, ce samedi midi, Adrienne est revenue de son travail en larmes : Nils, le propriétaire du magasin général venait de lui annoncer qu'il ne pouvait pas la garder car parmi les femmes des nouveaux habitants de la ville, il y en a beaucoup qui ne voulaient pas être servies par une vendeuse noire.

Rose et Joséphine l'ont fait asseoir, lui ont servi un bon thé chaud, et l'ont écouté raconter ce qu'il lui arrivait. Elles étaient choquées et révoltées de la décision du grand-oncle Nils.

IMG_3794-1

Adrienne leur explique que ce n'est pas vraiment la faute de Nils, mais qu'il ne peut pas faire autrement : la petite ville a beaucoup grandi depuis un an, et l'ambiance bon enfant des débuts a changé. De plus, comme il y a un autre magasin général qui s'est ouvert à l'autre bout de la ville, si il ne veut pas perdre des clients et faire faillite, Nils ne peut pas laisser les clients s'en aller chez le concurrent. Elle leur explique qu'il était réellement désolé de lui annoncer sa décision, mais qu'il doit le faire, parce que le magasin général est tout ce qu'ils ont, Erika et lui, que c'est l'aboutissement du travail de toute leur vie, et qu'ils ne veulent pas tout perdre.

Elle est très inquiète de ce qu'elle va devenir. Mais ses amies la rassurent vite.

IMG_3795-1

Joséphine dit :

- Comme j'ai maintenant besoin d'une employée plusieurs heures par semaine parce que j'ai beaucoup de commandes de vêtements, et que je sais que tu es habile avec une aiguille et du fil, tu vas pouvoir travailler avec moi. Ne t'en fais pas, j'ai connu ces réactions moi aussi : à cause de mes origines, on se méfiait de moi. jusqu'à ce que les dames de notre canton réalisent que je leur faisais les plus belles robes de la région sans qu'elles aient besoin d'aller à la grande ville ! Ça leur passera, tu verras.

IMG_3794-1-2

Rose ajoute :

- Désormais, tu seras à plein temps à la maison ; comme Joséphine a de plus en plus de travail de couture, garder le bébé le matin, pendant que tu étais au magasin général, commençait à lui poser des problèmes, donc, tu vois, ça nous arrange que tu sois là toute la journée maintenant.

IMG_3793-1

Pendant que les trois amies discutent et réorganisent leur avenir, Liliane et Narcisse qui faisaient la vaisselle du repas de midi discutent à voix basse ensemble :

- Comment peut-on reprocher ses origines à Joséphine, ou la couleur de sa peau à Adrienne ? c'est idiot, elles n'y sont pour rien ! dit-il à sa soeur.

- Je suis bien d'accord, les gens qui reprochent ça à quelqu'un sont de parfaits idiots ! c'est comme si on ne voulait pas nous donner de travail, quand on sera adultes, sous prétexte que nous avons les cheveux roux et les yeux verts comme notre père ! lui répond Liliane.

IMG_3796-1

Par chance, pour le moment, tout semble s'arranger dans la vie d'Adrienne, grâce à la compréhension et l'ouverture d'esprit de la part de ses amis. 

IMG_3791-1

Mais qu'en sera-t-il dans le futur ?

Passez un bon lundi :-)

♥♥♥