15 novembre 2019

Chiens paresseux et températures fraîches

Ce soir, Soleil d'automne ronchonnait :

- il est temps de ressortir le traineau pour l'hiver, mais on va devoir entrainer les chiens parce qu'ils sont devenus paresseux pendant l'été, s'est-il écrié !

IMG_9777_8_9-1

Je sais qu'en voyant la teinte bleutée, vous vous direz qu'il n'a pas l'air de faire chaud en cette fin d'après-midi.

et bien vous aurez raison !

Quand il fait de telles températures à 13 h 55 :

scree822 il ne peut pas faire très chaud à 16 h 15,  heure à laquelle la photo a été prise,  quand la lumière commence à baisser !

C'est pourquoi mes petits amérindiens sont emmitouflés dans de chaudes fourrures, de la tête aux pieds.

J'ai vu qu'il y a de la neige sur certaines régions de France également, alors bon courage à celles qui sont concernées ; restez au chaud, et ne sortez que si c'est vraiment nécessaire.

Bon vendredi :-)

♥♥♥

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, le le lirai avec le plus grand plaisir  (NB : je répondrai à toutes questions que vous poserez, demandes de précision, etc). 


10 novembre 2019

Le taquin taquiné + Wallpaper

1870

Kirstin et Erik raccompagnent Lily et Narcisse chez Rose, après une après-midi passée ensemble à la ferme.

- Arrête, Narcisse, tu es casse-pieds ! crie Lily à son frère qui lance des boules de neige sur elle et sur Erik.

IMG_9729-1

Mais le taquin Narcisse n'arrête pas.

Alors Erik décide de venger sa petite amie :

- Et paf, à ton tour Narcisse ! s'écrie-il.

IMG_9736-1

Après avoir suffoqué un peu d'avoir reçu de la neige dans la figure, Narcisse éclate de rire :

- C'est bon, j'arrête.... jusqu'à la prochaine fois !

IMG_9734-1

Je pense que Narcisse va avoir de quoi continuer à taquiner ses amis, car regardez ce que la jolie météo nous annonce :

ScreenShot02963

 

 

L'hiver commence fort cet année !

 

 

Si la première photo vous plait, et que vous n'avez pas peur d'avoir froid en regardant votre écran, je vous l'offre en format wallpaper HD 1920 pixels, à voir en grand format ou à télécharger ici : IMG_9729_1920

Bon lundi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 22:47 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 novembre, Remembrance Day ou Jour du Souvenir

Savez-vous pourquoi, au Canada, le coquelicot est l'emblème du Remembrance Day, ou Jour du Souvenir, c'est à dire le 11 novembre ? alors qu'il n'y a pas de coquelicots qui poussent ici.

jour-souvenir-guerre

Le coquelicot est reconnu comme le symbole du souvenir à la mémoire des soldats du Canada, des pays du Commonwealth britannique et des États-Unis qui sont morts à la guerre.
Cette fleur doit son importance au poème In Flanders fields, traduit en français par Au champ d'honneur, composé par le major John McCrae (nommé plus tard lieutenant colonel), un chirurgien de l'artillerie canadienne, au cours de la deuxième bataille d'Ypres, en Belgique, en mai 1915.

Les références au coquelicot dans les première et dernière strophes dce ce poème de guerre, le plus lu et le plus souvent cité, ont contribué à donner à cette fleur le statut d'emblème du souvenir, et de symbole d'une croissance nouvelle parmi la dévastation laissée par la guerre.

Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.
Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encore'
À nos parents, à nos amis,
C'est nous qui reposons ici
Au champ d'honneur.
À vous jeunes désabusés
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur.
(Major John McCrae)

jour-du-souvenir-Veterans-Day

Version originale : 

In Flanders fields the poppies blow
Between the crosses, row on row,
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing, fly
Scarce heard amid the guns below.
We are the Dead. Short days ago
We lived, felt dawn, saw sunset glow,
Loved, and were loved, and now we lie
In Flanders Fields.
Take up our quarrel with the foe:
To you from failing hands we throw
The torch; be yours to hold it high.
If ye break faith with us who die
We shall not sleep, though poppies grow
In Flanders Fields.
(Major John McCrae)

 

N'oublions jamais leurs sacrifices pour notre liberté.... bien que je pense qu'ils seraient horrifiés de voir ce qu'on en a fait si ils revenaient parmi nous maintenant et voyaient dans quel état se trouve la planète, le monde, et leurs pays respectifs.

♥♥♥




Posté par Guyloup à 22:39 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2019

Spectacle de la nature + wallpaper

To translate, use the Google button at the top right 

Aujourd'hui, nous devions aller faire des courses à Magog ; Marianne et Waban ont voulu nous accompagner pour photographier quelques paysages enneigés.

Je lui ai dit :

- Marianne, on nous annonce une série de chutes de neige intermittentes toute la journée.

Réponse :

- Pas grave, on sera à l'abri dans ta voiture ! il faut vite en profiter parce que la neige ne restera pas longtemps dans le arbres, le vent va la faire tomber.

OK, que voulez-vous répondre à ça ? Après tout, elle avait raison, ça ne dure que quelques heures avant que les arbres ne perdent leur décor neigeux. Alors on est parti.

C'est vrai qu'il faisait très beau, et en sortant de la maison, j'ai pensé que la météo s'était trompée.

IMG_9638-1

On a pris la route, direction Magog.

Il faisait frais, sans plus, donc une journée idéale pour sortir de chez soi si la météo n'avait pas annoncé ces chutes intermitentes.

IMG_9663-1

IMG_9645-1

IMG_9649-1

En fait, on était au bon endroit car, à droite de la route, quelques petits kilomètres plus loin, il neigeait.

IMG_9650-1

IMG_9651-1

IMG_9655-1

 Il neigeait à tel point que, à cet endroit, normalement, on voit le massif du Mont Orford... là, il était dans les nuages.

IMG_9656-1

Pas de doute, la neige nous rattrapait :

IMG_9653-1

Heureusement, la route tournait à l'opposé du nuage, et on l'a évitée (photo avec une teinte bizarre car prise au travers du pare-brise) :

IMG_9659-1

On est allés faire le plein de "bouffacha" chez Walmart, puis, à la demande de Marianne (oui oui !), on est allés au bord du lac Memphrémagog.

Comme il y a un McDo à cet endroit, on s'est arrêté au Drive In pour prendre un café (chaud, fini les cafés glacés de l'été, snif). 

Là, la neige nous à nouveau rattrapé, mais on apercevait le soleil au loin qui tentait de percer les nuages, donc ça ne devait pas durer.

Pendant qu'on attendait qu'on nous serve. Marianne s'est écrié :

- Ouvre vite la fenêtre, attends, j'ai un truc à photographier !

- OK, mais juste un instant parce qu'il te neige dessus, et il neige aussi dans la voiture !

IMG_9674-1

Je dois avouer que "le truc" était assez sympa à photographier ; elle a un bon coup d'oeil, la petite !

IMG_9671-1

La neige s'est vite calmée, et nous voici partis sur les bords du lac.

Le soleil commençait déjà à décliner. Et oui, déjà : notre soleil boréal ne monte plus beaucoup maintenant, et ça sera pire dans un mois quand il fera nuit quasiment à 15 h 30.

IMG_9676-1

Les nuages de neige s'éloignaient de nous, le soleil se prenait dedans, et les couleurs sur le lac étaient magiques : 

IMG_9679-1

IMG_9681-1

IMG_9683-1

Tout aussi émerveillés que nous, Marianne et Waban contemplaient en silence le soleil qui descendait :

IMG_9694-2

Les nuages qui s'accrochaient encore au Mont Orford, sur le côté, devenaient de plus en plus rose :

IMG_9705-1

Pendant que, de son côté, le lac s'assombrissait rapidement : 

IMG_9701-1

IMG_9714-1-2

IMG_9717-1

Il restait encore l'épicerie bio à faire.

Le temps qu'on y arrive, c'était reparti pour la neige !

IMG_9720-1

Et le temps qu'on termine et qu'on sorte, les routes étaient transformées en patinoires : les municipalités économisent sur le sablage des routes, et attendent le dernier moment pour les faire sortir.

IMG_9722-1

Tout est bien qui finit bien, on est rentrés sans dommages, avec la tête pleine du souvenir des merveilleux décors vus dans l'après-midi.

 

Si vous avez aimé ce spectacle, je vous offre deux fonds d'écran HD 1920 pixels, à voir en grand format, ou à télécharger, iciIMG_9676_1920 et ici : IMG_9679_1920

Je vous remercie du fond du coeur pour tous les commentaires que vous laissez sur mes messages, ils me font un immense plaisir : c'est mon salaire pour mes publications, et vos gentils mots me font me sentir riche de plaisir en les lisant.

Bon samedi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:07 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2019

Des chats errants... chochottes !

Lors de leur pause quotidienne sur le bord de la fenêtre ouverte de la chambre pendant le ménage du matin, Misstigris et Lapuce n'ont pas eu l'air très enchantées de voir la neige .

IMG_9622-1 2

Elles se sont tournées vers moi, et Lapuce a demandé :

IMG_9623-1 2

Mais si, malheureusement, ça revient bien tous les ans !

Arlequine, elle, ne quitte pas son fauteuil "à chats" confortable dans lequel elle prend toujours des poses bizarres pour dormir :

IMG_4120-1-3

et Tigrou, le seul mâle parmi les 3 nénettes,  n'a même pas voulu ressortir comme d'habitude hier soir, lui qui est pourtant un inconditionnel de la nuit (photo moche parce que prise de loin avec très peu de lumière : il dormait profondément sur le vieux canapé, et je ne voulais pas trop le réveiller !) :

IMG_9636-1

Décidément, la neige ne fait pas l'unanimité à la maison !

Je précise que ce sont 4 chats errants (abandonnés par leurs maitres, Arlequine et Tigrou déjà adultes, mais Misstigris et Lapuce étaient des chatons de 3 mois environ), que nous avons amadoués au fil du temps, puis récupérés et re-sociabilisés (et fait opérer)... peut être un peu trop sociabilisés, parce que apparemment, ils deviennent même des vraies chochottes ! MDR ! 

Bon vendredi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 12:38 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

Entre hier et aujourd'hui, 10 cm nous séparent

Je ne suis pas du tout fan des piercings, mais Nanea a tellement insisté, et c'est une si bonne étudiante qui méritait une récompense, que j'ai fini par dire oui. 

Elle est donc allée hier se faire poser un petit diamant sur le nez. Et,ma foi, je trouve que finalement, ça ne lui va pas si mal que ça.

IMG_9610-1

Toutefois, elle a du affronter la première neige pour aller se le faire faire.... ce qui n'a pas semblé l'enchanter plus que moi !!

IMG_9601-1-2

Mais aujourd'hui, en rentrant des cours, quand elle a voulu racompagner son fidèle ami Bastien chez lui, ce n'était plus du tout la même musique : 10 cm de neige sont tombés et ça continue.

- C'est beau, dit Bastien, ça me fait déjà penser à Noël.

IMG_9627-1

- Tu parles ! a-t-elle ronchonné. Moi, ce que je vois, c'est qu'avec l'arrivée de la neige, j'en ai pour 6 mois à m'emmitouffler comme un bibendum et à devoir porter Coconut dans les bras.

IMG_9630-1

- Estime-toi heureuse, lui a répondu Bastien, parce qu'aujourd'hui, ça pourrait être moi que tu devrais porter : ce matin, j'ai oublié de mettre des bottes et j'ai les pieds gelés dans mes tennis !

IMG_9632-1

Sans doute un bon rhume en perspective pour ce jeune homme imprévoyant !

 

Passez une bonne fin de soirée, bien au chaud.

♥♥♥

 

Nanea Mitchel est une poupée American Girl de la série Be Forever/Historical characters. Bastien est une poupée American Girl Marisol Luna (Girl of the year 2005) customisée avec une perruque  American Girl Logan Everett.

06 novembre 2019

Inquiétude 1870 versus 2019

Calme scène du soir en 1870

Rose prépare les légumes en surveillant la cuisson du poulet.

IMG_9589-1-2

IMG_9593-1-2

IMG_9589-1-2

Pendant ce temps, sa jeune soeur Lily apprend à broder avec l'aide de Adrienne.

IMG_9590-1

IMG_9591-1-2

 Rose s'inquiète parce que son jeune frère Narcisse tarde à rentrer de chez son ami Erik ; elle se demande comment lui apprendre la ponctualité.

-----

Calme scène du soir en 2019

Ethan est en retard, il envoie un message à Belle sur sa tablette : elle ne s'inquiète pas.

IMG_9597-1

N'oubliez jamais de prévenir lorsque vous êtes en retard, pensez à la possible inquiétude de ceux qui vous attendent.

 

Bon mercredi.

♥♥♥

Posté par Guyloup à 02:24 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2019

Mais où a-t-on encore garé la voiture ?

Belle et Ethan sortent du supermarché.

Question : mais où a-t-on encore garé la voiture ?

IMG_9534-1-2

IMG_9533-1

Ça vous est déjà arrivé ?!

Bonne journée :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 12:08 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Suivis par la neige....!

Aujourd'hui, nous sommes allés faire une petite balade au Vermont.

Comme de ce côté-ci de la frontière, tout est prêt pour l'arrivée imminente de l'hiver.

IMG_9520-1

En admirant mon point de vue préféré, on remarquait vite que lui aussi s'est préparé à la mauvaise saison :

IMG_9524-1

Quelle différence avec début octobre :

IMG_7685-1

ou pire, avec début septembre (oui, vous pouvez comparer, c'est bien le même endroit !) :

IMG_4901-1

À vingt kilomètres de là, on apercevait la neige qui commençait à tomber sur les hauteurs, formant un voile blanc et mouvant sur les sommets.

IMG_9528-1-2

On repasse la frontière.

Mais voilà qu'elle nous suit côté canadien : elle s'est mise à tomber aussi sur NOS montagnes....! (le voile blanc sur les montagnes du fond).

Si seulement elle avait pu oublier son passeport ! 

IMG_9557-1

Zut... la météo nous l'annonce ici pour après-demain ; croisons les doigts pour qu'un courant d'air quelconque retarde l'échéance encore un peu !

Pas de doute, en regardant les prévisions pour les 2 prochaines semaines, cette fois, c'est parti.....  ob_015e79461dada3cb8552534c349f0997_je-rale

ScreenShot02769

 

 

ScreenShot02770

 

 

Sur le chemin du retour, en passant près d'un étang, j'ai vu 4 oies bernaches qui étaient encore là....

IMG_9563-1-2

Blessées ? retardataires ? ou contestataires qui ne veulent pas faire route avec les autres ?

.... ou encore ............ des petites futées ? car j'ai lu que, depuis quelques temps, certains groupes de bernaches et oies des neiges (oies blanches) avaient modifié leurs dates et parcours ancestraux de migration. Pourquoi ? pour éviter les emplacements des saloperies de chasseurs (oups, excusez cet écart de langage, il m'a échappé, mais c'était en toute sincérité !) qui s'installent tout le long de leur passages ancestraux de migration, et qu'elles ont repérés avec l'expérience.

Bien sur, ils sont pour cela costumés de pied en cap à la "Rambo des boués" (prononciation québécoise de 'bois"), prêts à se défendre avec leurs armes ultra-modernes à lunettes de visée, contre ces grands et dangereux fauves que sont les oies qui les survolent à environ 50 à 100 mètres au dessus de leur tête (donc extrêmement dangereusement près.......... de leur faire caca dessus !). 

Ça c'est une bonne nouvelle images et j'aimerais être une petite souris pour entendre ces gros crétins se lamenter parce qu'ils n'ont pas pu se livrer ce jour-là à leur "loisir" favori : le massacre d'animaux qui ne leur ont rien fait. 

Il n'y a pas d'autre photo pour compléter la journée car nous avons changé d'heure nous aussi, et il fait maintenant nuit à 17 h. Il va falloir que je m'adapte pour les sorties photos !

Bon mardi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
03 novembre 2019

Dans la prairie 1870/2019, stérilisation,congélation et explications

1870, dans la prairie canadienne

Adrienne, surnommée Addy. travaille chaque après-midi au magasin général dont sont propriétaires Erika et Nils.

Pendant ce temps, c'est Joséphine, la couturière à domicile (qui, comme Addy, vit en location chez Rose), qui garde le bébé, puisque Rose ne peut le faire, étant elle-même institutrice.

Ce jour là, Addy rentre du travail pendant que Rose passe un coup de balai dans la cuisine avant de commencer à préparer le souper.

- Erika m'a dit de t'apporter tous ces pots Masson, et il prait qu'il y en aura encore demain, dit-elle en entrant. Je vais t'expliquer pourquoi.

Suprise, Rose lui répond :

- Enlève ta cape et assieds-toi. Mon frère et ma soeur ont raccompagnés leur amis  Kirstin et Erik après l'école, j'appelle Joséphine et on va prendre un thé toutes les trois, au calme, avant qu'ils rentrent ! Tu nous racontera ça.

IMG_9491-1

Joséphine arrive de son atelier de couture, installé dans le salon de Rose. Les filles s'installent. Addy s'empare immédiatement du bébé (elle l'adore !), et explique :

- La récolte de citrouilles a été plus importante que prévue chez nous, et elle ne se vendent pas bien par chez nous, mais ça n'a pas été le cas partout. Alors Erika et Nils ont discuté avec leurs neveux, les Larson, et ils ont proposé que vous fassiez tous des conserves de citrouilles pour toutes les utiliser jusqu'à la dernière ; ainsi ils en auront à expédier cet hiver quand ils n'en auront plus ailleurs, et vous, vous, toucherez une prime pour chaque pot vendu.

IMG_9494-1

Rose (19 ans) est très contente, car depuis la présumée mort de ses parents et de son jeune époux l'hiver dernier, quand ils ont disparu durant un blizzard (tempête de neigne arrivant brutalement, violente, faisant perdre tous les repères et pouvant durer plusieurs jours), et malgré les petits loyers que payent Addy et Joséphine, et avec sa paye d'institutrice, elle vit correctement, mais regrette souvent de ne pas pouvoir faire quelques folies, pour elle autant que pour son frère et sa soeur.

Arrive le samedi, il n'y a pas d'école, et Rose embauche sa soeur Lily (14 ans) pour faire les conserves avec elle. Pendant ce temps, son frère, Narcisse (15 ans) les observe en dévorant une tranche de pain beurrée, car il a toujours faim !

IMG_9483-1 2

Rose dit à Lily :

- Aux premiers bocaux vendus, j'achèterai un beau tissu chez Erika et Nils, et je demanderai à Joséphine de te coudre une nouvelle robe.

À cette idée, Lily est ravie et travaille avec enthousiame.

Rose ajoute :

- Et toi, Narcisse, tu auras peut être bien une vraie veste d'homme, mais seulement si tu fais un peu plus d'efforts en classe.

Narcisse ronchonne :

- J'ai vraiment pas de chance que l'institutrice du village soit justement ma soeur, pfff !

IMG_9474-1-3 2

Au bout d'un moment (et de la troisième tranche de pain beurré de Narcisse !), Lily s'exclame :

- À force de faire ça, je crois que je ne vais plus pouvoir supporter de manger de la citrouille pendant plusieurs années !

IMG_9479-1 2

- Ce n'est pas grave, répond Narcisse, je mangerai tes parts de tarte à la citrouille, de muffin à la citrouille, de purée de citrouille, de soupe de citrouille, de...

- Stooooop ! s'exclame Rose en riant. Vas plutôt nous chercher un autre panier de citrouilles à préparer, et allume le feu sous la cuve d'eau que j'ai mise dehors.

IMG_9479-1 3

L'eau dans la cuve, c'est bien sur pour stériliser longuement les bocaux dans lesquels Lily place les cubes de citrouilles qui ont été pré-cuits sur le poële (longuement car, en raison de son taux d'acitité très bas, la citrouille ne se conserve pas bien, il faut la cuire à moitié en gros dés, la mettre dans les bocaux avec l'eau de cuisson, et ensuite les stériliser pendant 90 minutes pour des bocaux de 1 litre). 

IMG_9480-1 2

Savez-vous de quand datent les premiers pots à conserve en verre comme les utilisent ici Rose et Lily ?

Ce modèle date de 1854, année où James Mason dépose aux USA le brevet d’un couvercle métallique vissable comportant un joint annulaire en caoutchouc, rendant hermétique la stérilisation dans des bocaux de verre.

Il est appelé pot Masson, du nom de son inventeur, et c'est celui qu'on trouve presque exclusivement en Amérique du nord :

im-Bocal-en-verre-Mason-Jar-Ball-Pot-Mason-16-oz-480-ml-x1

IMG_9480-1 3

Mais en Europe, il y avait des pots de verre pour les conserves depuis plus longtemps que cela. 

La stérilisation a été "inventée" par Nicolas Appert, confiseur, et révolutionnaire. Après la révolution, il oriente ses travaux sur les solutions à apporter aux faiblesses des moyens de conservation de l’époque. Prenant en compte plusieurs critères (modification du goût, coût et qualités nutritives), il met au point en 1795 un procédé qui rend possible la mise en conserve  des aliments ; procédé appelé l'appertisation.... soit soixante ans avant Louis Pasteur et son procédé de pasteurisation.

Estimant que sa découverte est un bienfait pour l'humanité, il refuse de déposer un brevet, afin que tout le monde y ait accès

En 1802, il crée à Massy la première fabrique de conserves au monde, où il emploie une cinquantaire d'ouvrières, et il devient fournisseur de la marine française. Puis il écrit un guide publié à 6 000 exemplaires et envoyé dans la France entière par l'intermédiaire des préfectures  : "L'Art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales.". 

Dès ce moment, sa méthode de conservation se voit copiée par les anglais... qui ne lui versent aucune compensation financière, et se contentent de l’honorer du titre symbolique de « bienfaiteur de l’humanité » !! Utilisant la technique Appert, reprise dans un brevet déposé par Peter Durand, les anglais utilisent des boîtes en fer-blanc qui ont l’inconvénient de ne s’ouvrir que très difficilement (l'invention de l’ouvre-boîtes n’arrivera que beaucoup plus tard !).

Le déclin de la marine après les guerres napoléonniennes, puis l'invention anglaise des boites de conserve, ont finalement amené Nicolas Appert à la ruine. Âgé de quatre-vingt-onze ans, veuf, sans argent pour s’offrir une sépulture, ilmeurt le 1er juin 1841 à Massy, où son corps est déposé dans la fosse commune.

Triste histoire pour quelqu'un qui a tant apporté à l'humanité tout entière.  488655617

De nos jours, en France, vous connaissez tous les bocaux Le Parfait :

Bocaux_Le_ParfaitLeur invention, avec la patte de fermeture métallique, date de 1835, à Reims.

Mais auparavant, il y avait un autre système, diffusé par plusieurs marques comme Le Meilleur et Le Pratique. Voici quel était leur principe de fermeture, peu fiable, car si on bousculait le pot, l'air risquait de s'infiltrer dedans, et la conserve de se gâter :

1176467752 1176467754 s-l300

 

Et de nos jours............ en 2019

- Tu te rends compte, s'exclame Belle, autrefois, mes aïeules devaient faire  un gros travail pour conserver des citrouilles afin d'avoir les provisions de l'année.  Ça leur prenait des heures de travail.

IMG_9490-1

Elle continue :

- Moi, j'ai juste à découper la citrouille, la couper en morceaux, les mettre dans un sac et les glisser dans le congélateur. Quelle chance nous avons de vivre à notre époque.... pas pour tout, mais tout au moins pour certaines choses comme celle-là.

IMG_9487-1

 

Effectivement, pour conserver une citrouille, il vous suffit de bien la laver, la découper en quartiers, puis en cubes, et de les mettre à congeler ; lors de la décongélation, les dés auront été pré-cuits par le gel, et seront utilisés comme ceux des bocaux. On ne fait pas plus simple.

Vous remarquerez la boite de Ziploc, je l'ai créée sur le logiciel Corel PSP, et imprimée puis collée. Si elle vous intéresse, vous pouvez me demander le fichier à imprimer, je vous l'enverrai (il est à l'échelle des poupées 46 à 50 cm).

Les couteaux sont fabriqués maison également, le manche est en mousse de bricolage très dense épaisseur 12 mm, et la lame en aluminium de bricolage épais.

Que vous stérilisiez, ou que vous congeliez, ou que vous vous contentiez de consommer, je vous souhaite un bon dimanche !

♥♥♥