13 mai 2020

Le voilà, il arrive !

"IL" arrive....! enfin !

Qui est "il" ???

Le printemps, bien sur :-)

Cette nuit doit être la dernière avec du gel, dès demain je vais pouvoir enfin ressortir toutes mes pauvres plantes qui survivent tant bien que mal dans la maison depuis septembre : hibiscus, laurier rose, fuchsia, géraniums, etc, sans compter mon bel olivier.

J'ai constaté cet après-midi qu'en pleine ville de Sherbrooke la végétation était plus avancée que chez nous en campagne, puisque des bébés feuilles sont déjà sorties sur certains arbres :

IMG_2753-1

IMG_2754-1 

IMG_2799-1

IMG_2801-1

IMG_2765-1

 Chez nous, ça sera notre tour d'ici 3 ou 4 jours :

IMG_2550-1

IMG_2570-1

IMG_2742-1

Et d'ici un petit moment, on verra sortir des petits museaux ou des petits becs par le trou de ce bel abri naturel :

IMG_2575-1 

Seule ombre au programme, il ne pleut toujours pas et j'ai croisé plusieurs cours d'eau qui sont déjà très très très bas. Espérons que ça ne va pas se rattraper en plein été !

Que c'est bon de se dire enfin : ÇA Y EST on ne va plus avoir besoin de manteau pour sortir icon_flower 

Pour le plaisir, un effet de perspective sur l'escalier du parc du domaine Howard (Sherbrooke) :

IMG_2797-1-2

Et pour terminer ce message avec sourire et bonne humeur, voici un panneau situé près de l'étang du parc du domaine Howard... je n'ai pas résisté à lui rajouter une légende humoristique :

IMG_2803-1 

♥♥♥

Posté par Guyloup à 23:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2020

Idées pour concours de broderie (1870)

Grace à ma machine à remonter le temps, j'ai fait un rapide retour en 1870 ce soir, car j'ai appris que Lily et Kristine s'étaient inscrites au concours de broderie qui aura lieu durant de la foire annuelle de la ville cet été.

Elles ont plusieurs idées ; ne sachant laquelle choisir, elles sont venues les montrer à Rose afin qu'elle leur donne son avis.

IMG_2735-1

IMG_2734-1

IMG_2736-1

Bon mardi :-)

♥♥♥

08 mai 2020

L'anniversaire de Maryllis

La marque American Girl a fixé une date d'anniversaire pour chaque modèle de poupée. Et celui de Maryellen Larkin (nommée Maryllis chez moi), était aujourd'hui.

Quoi de mieux pour un anniversaire que se promener avec son amoureux ...!

IMG_2713-1-2

 

Prendre une délicieux glace à la framboise dans un décor sympathique à Sherbrooke (on imagine qu'il fait chaud !) ; vous remarquerez que Bob s'est contenté d'un Seven up, ça fait sans doute plus viril !

IMG_2713-1

 

Puis être rejoint par les amis ; glace au chocolat pour Grace, et soda caféiné à la "Abby Sciutto" pour Richie.

IMG_2706-1

Et finalement rentrer avec eux à la maison pour déguster ensemble le gâteau d'anniversaire préparé par la mère de Maryllis IMG_2722-1

Bob demande à Maryllis :

- c'est ta mère qui a fait ce délicieux gâteau ?

- absolument.

IMG_2728-1


- oh, alors, il va vraiment falloir que je rentre dans ses bonnes grâces !

(explications : la mère de Maryllis, la propriétaire du Lakeside Diner, n'aime pas beaucoup le style de Bob avec son blouson noir, ni le métier de mécanicien qu'il a choisi).

IMG_2727-1

 

J'espère qu'il gagnera son coeur, pour le bonheur de Maryllis !

Passez un bon vendredi :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:42 - Commentaires [18] - Permalien [#]

La situation de la pandémie et des décisions politiques au Québec au 8 mai 2020

Au niveau des nouvelles sur le déconfinement, sachez que c'est autant la pagaille, la désinformation, et les décisions contradictoires ici qu'en France.

Exemple de la logique : la semaine dernière encore, les personnes âgées devaient rester chez elles, et depuis aujourd'hui on fait appel à elle pour garder les enfants, car ils viennent de réaliser qu'il n'y a pas assez de place ni de monde pour le retour en classe lundi !!!!!!!

 

Il est évident qu'ils ne renvoient pas les enfants en primaires et en garderies pour une quelconque immunité collective, comme ils l'ont raconté pendant un temps (du reste, ils n'en parlent plus !), puisqu'il a été démontré qu'on peut attraper cette saleté de virus deux fois de suite (ou plus, on ne le sait pas encore), ni non plus par bonté d'âme pour le bien être des enfants.

Je déteste Trump, mais lui, au moins, a eu la franchise (enfin, de sa part, c'est plutôt de l'inconscience et de la stupidité je pense !) de dire hier en Arizona que "Je ne dis pas que tout est parfait. Est-ce que certains vont être durement touchés ? Oui. Mais nous devons ré-ouvrir l'économie de notre pays et nous devons l'ouvrir bientôt".

En gros, on  peut traduire qu'il a dit : il va encore y avoir des dizaines de milliers de morts, mais il n'y a pas le choix si on ne veut pas que le pays fasse faillite totalement.

Je n'ai pas entendu nos gouvernements, québécois ou français, avoir cette franchise parmi leurs explications oiseuses et fumeuses, qui se contredisent d'un jour sur l'autre.

Par contre, une différence notable avec la France, c'est que les québécois ne veulent pas porter de masques. et qu'on se fait renvoyer dans sa cour si on en porte un.

Comme vous pourrez le lire dans cet article ICI, au Québec, personne, ou quasiment personne ne porte de masque, et quand on en porte un, on se fait interpeller et ridiculiser....

J'ai été faire des courses lundi : dans Canadian Tire (= Castorama), j'ai vu une petite centaine de personnes, sans contrôle et sans masque, et parmi eux, des groupes de 4 ou 5 personnes en train de "blablater" aux intersections, qui m'ont engueulée quand je leur disais de se pousser pour que je passe en respectant les distances... les employés dans le magasin ne portent pas de masque non plus, par contre, il y a un écran aux caisses pour protéger les caissières.

Je suis aussi allée au supermarché Walmart : là non plus, aucun masque sur le visage des centaines de clients présents... bien sur, on rentre avec la distanciation, mais à l'intérieur, personne ne suit les flèches, les gens se croisent, et font la queue sans respecter la distance imposées par les marques aux sol. Et là non plus, le personnel ne porte pas de masque.

À l'épicerie biologique Avril, il y avait un jeune homme (client) qui en portait un... et moi. C'est tout, parmi la cinquantaine de personnes présentes.

Or, si les chiffres des asymptomatiques ne sont pas connus, ont sait qu'ils sont très nombreux, bien plus qu'on ne l'imaginait au début de l'épidémie, et surtout qu'ils sont là : PARMI NOUS, contagieux sans s'en même s'en rendre compte.... Alors ? quel tribu le Québec devra-t-il payer à la grande faucheuse avant que le port du masque devienne obligatoire ??????????

Comme je l'ai dit à mon mari : la prochaine fois que je sortirai en ville, je me mettrai un panneau dans le dos, où il y aura d'écrit : "je porte un masque, je vous protège ; et vous, que faites-vous pour me protéger ?".

Parce que, CONTRAIREMENT À VOUS encore, notre nombre de nouveaux cas et de nouveaux décès continue à augmenter chaque jour.... et que nous sommes bien partis, au Québec, pour battre le record du nombre de cas par habitants de toute l'Amérique du nord. Quelle joie d'être un jour dans le Guiness book des records mondiaux à ce chapitre là :-((((((

Seule consolation : le retour du froid et de la neige ce week-end (et oui, à la  mi mai !) , plus de monde va rester dans les maisons, ça sera moins dangereux pour les autres.

Parce que, je vous le confirme, à l'heure où je vous écrit : il neige sur Orford.

♥♥♥

Posté par Guyloup à 00:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2020

Félicité et Elisabeth au grand galop

En attendant le retour de la neige, Félicité et Elisabeth se sont bien couvertes avec leurs tenues d'amazone, et sont allées galoper.

IMG_2676-1-3

 

Felicity Merriman et Elizabeth Cole sont deux poupées American Girl qui "vivent" en 1774. Comme je vous l'avais expliqué l'an dernier dans un message où je vous présentais Felicity (ICI) : "Ses parents sont patriotes, c'est à dire qu'ils sont pour l'indépendance des treize colonies américaines, idée qu'elle prône également. En contre-partie, sa meilleure amie, Elisabeth Cole a des idées loyalistes à l'Angleterre. Leur amitié sera souvent malmenée durant les années où les colonies seront en guerre (1775 à 1783) mais elle perdurera malgré tout, traversant les rancoeurs et les méfiances de chacun en cette époque troublée. C'est un bel exemple de compréhension mutuelle et de tolérance".

IMG_2676-1-2

Si un plan plus large du décor en grand format vous intéresse (1920 pixels), je vous offre de la regarder en détails ou de la télécharger ici : IMG_2676_1920

En ce qui concerne le retour de la neige, il n'a rien de très surprenant ici, aussi désagréable soit-il ; comme je vous l'ai déjà dit, j'ai vu neiger le 25 mai, et il y a pire, puisqu'on voit des dates allant jusqu'au 20 juin sur ce relevé de Météo Média :

ScreenShot04090

Mais c'est terriblement déprimant je l'avoue, surtout quand je vois les photos vertes et fleuries des copines du forum ; alors profitez-en doublement, pour vous, et pour moi !

Bon jeudi :-)

♥♥♥


03 mai 2020

Suite et fin de la promenade du 29 avril (+ météo... pour ne pas changer !)

Je continue de partager avec vous notre promenade de mercredi dernier.

Comme vous pouvez le voir, il y a encore de la neige sur les pistes des montagnes.

IMG_2606-1

Nous sommes allés jusqu'à l'abbaye St Benoit (histoire de l'abbaye ici :  https://www.abbaye.ca/comprendre-labbaye/histoire/ (vous y découvrirez que ce sont les moines de l’abbaye Saint-Wandrille en Normandie qui sont venu s'y établir au début du 20e siècle).

IMG_2607-1

Toutes ces terres appartiennent à l'abbaye....... ............

IMG_2608-1

Comme vous pouvez le voir, les prières n'ont pas le pouvoir de faire sortir les feuilles plus vite qu'ailleurs sur les pommiers des vergers abbatiaux (3 variétés de cidres dont un Kir abbatial, des compotes, du beurre de pomme, de la gelée, des vinaigres de cidre et divers autres délicieux produits ; voir ici : https://www.abbaye.ca/nos-produits/cidres/  ) :

IMG_2612-1

L'abbaye vue de face :

IMG_2610-1

Vue de l'arrière, depuis les terrains privés de l'abbaye.

IMG_2620-1

La vue n'a pas changé depuis 1972 quand Juliette, son frère et son amie se faisaient photographier lors d'une sortie au restaurant de l'abbaye :IMG_2621-2

Pas une feuille sur les arbres, mais par contre, le long des chemins, les premières fleurs de l'année sont sorties : le tussilage aux propriétés médicinales bien connues (autrefois, sa fleur servait d'enseigne aux apothicaires, c'est dire l'importance de cette plante ; voir ici : https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=tussilage_hm ) et j'ai croisé Léane qui les photographiait :

IMG_2613-1

IMG_2614-1

IMG_2614-1-2

IMG_2655-1

Nous avons continué la promenade : 

IMG_2619-1

L'église de Austin, village fondé par Nicholas Austin, un Quaker du New Hampshire qui était venu s'installer là en 1783 avec femme et enfants ; il y construisit une cabane et commença à défricher.

IMG_2797-1

Le Mont Orford :

IMG_2647-1

Comme vous voyez, nous avons toujours un sous-sol gelé, et la circulation est réglementée pour les véhicules (normalement, mais peu le respectent) afin de protéger les routes du dégel .

IMG_2628-1

Ne croyez pas que le printemps soit totalement installé......... !

Regardez les prévisions pour la semaine en cours : DE LA NEIGE.... mais oui ! 

ScreenShot04068

Je vous rappelle que j'en ai déjà vu tomber le jour de l'anniversaire de mon mari, le 25 mai.  Notre belle saison est bien courte... (soupir).

Bon lundi à tous et toutes :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 20:27 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2020

La leçon de danse

Il y a quelques jours, je vous ai raconté que Grace, la meilleure copine de Maryllis, était inscrite à un concours de rock'n roll qui aura lieu lors de la kermesse de la ville.

Et bien voilà que Claudine, la petite soeur de Maryllis, a décidé de s'inscrire aussi, dans la catégorie "junior".

Le problème est qu'elle ne sait pas très bien danser !

Alors elle va voir sa soeur, et lui demande de l'aide :

IMG_2638-1

- Bon, et bien on va essayer de t'apprendre à danser, lui dit Maryllis.

Et les voilà qui virevoltent. La petite apprend très vite, un pas à peine montré, elle le refait parfaitement.

IMG_2640-1

 Grace arrive. Maryllis lui explique la situation.

- Ne t'en fais pas, je vais t'apprendre quelques trucs, dit-elle à la fillette.

IMG_2641-1

À peine a -t-elle commencé qu'elle s'écrie :

- Et bien, à la vitesse à laquelle elle retient les pas, je sens que je vais vite avoir de la concurrence !!

IMG_2644-1

Maryllis est très fière de sa petite soeur !!

Ces photos ont été pour moi l'occasion de m'amuser à jouer avec l'équilibre incroyable de ces poupées American Girl : elles tiennent leur pose sans aucune aide, simplement appuyées l'une sur l'autre.

Bon samedi :-)

♥♥♥

Quelques brins de muguet

Comme je l'indiquais dans une réponse au commentaire de Michèle sur le message précédent, après l'avoir envoyé, je suis revenue sur la création d'un nouveau message afin de vous envoyer le traditionnel muguet du 1er mai, et paf.... Canalblog était dans les choux à nouveau :-( 

C'est donc avec quelques heures de retard, dues au décalage horaire entre nos deux continents, que je vous envoie ces brins de muguet, en espérant qu'ils vous apporteront 365 belles journées d'ici le prochain 1er mai :-)

muguet-lilly-of-the-valley-by-Muffet-via-Flickr-1024x708

Bonne fin de soirée :-)

♥♥♥

Posté par Guyloup à 13:15 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Imiter les chaussures des années 50

Dans un post récent, une internaute de Facebook m'a fait remarquer que les chaussures que portait Maryllis n'étaient pas celles de la tenue "jupe caniche" d'origine de American Girl. C'était exact. Voici les vraies, avec des semelles de cuir :

IMG_2636-1

 

IMG_2636-1-3

Comme je lui ai expliqué, je souhaitais juste que les 3 poupées, la Wellie Wishers et l'autre American Girl portent les mêmes souliers, donc, bien que je les aies eues avec la poupée et sa tenue, je n'avais pas mis les chaussures originales, mais des simples sneakers en toile identiques aux trois, des bêtes sneakers de toile noire achetées il y a deux ans pour 3 ou 4 $ sur eBay.

J'aurais aimé qu'elles aient les mêmes, mais à 50 $ la paire de chaussures American Girl (+ frais de port et de douane canadienne), j'ai oublié ça ! (sans compter que ça n'existe pas dans la dimension requise pour les Wellie Wishers).

Alors, il m'est venu une idée : transformer ces sneakers en toile avec des feutres Sharpie noir et brun, de la peinture blanche pour effacer le trait noir à l'avant, et des lacets plus fins.

Image2

Voici le résultat : les originaux de Maryellen à gauche, les canvas sneakers transformées au milieu et à droite.IMG_2644-1-2

 

Et voilà les filles à la dernière mode.... des années 50 !

 

Bon vendredi :-)

♥♥♥

29 avril 2020

Promenade du jour, et deux légendes des chatons de saule

Malgré un vent un peu lassant, nous avons eu droit aujourd'hui à notre première vraie journée de printemps sous un ciel radieux : la température est montée à 16°, et même à 18° à l'abri du vent.

Bien sur, nous sommes allés nous promener, il ne fallait pas rater cet événement que nous attendons depuis si longtemps (notre dernier 20° remonte à mi-septembre d'après Météo Média, ça fait long).

Voici quelques photos de cette promenade.

Comme vous le remarquerez, heureusement que les résineux existent, les pins et les sapins, sinon ça manquerait cruellement de vert ! Il suffirait pourtant de quelques jours de pluie pour que tout redevienne d'un beau vert éclatant, mais cette eau céleste semble nous bouder et ne tomber que parcimonieusement au goutte à goutte.

IMG_2554-1

IMG_2556-1

IMG_2557-1

IMG_2559-1

 

IMG_2561-1

Nous avons rencontré Naomie qui se promenait avec sa petite soeur Tessie.

IMG_2600-1

IMG_2598-1

En les suivant, je me suis arrêtée pour écouter Naomie demander à sa soeur si elle connaissait la légende des chatons de saule.

IMG_2592-1

- Non, et bien je vais te la raconter telle que je la tiens de grand-mère, lui dit-elle.

C'était une fin d'hiver qui fut très froide cette année là, avec beaucoup de neige et de glace ; de plus, le sol avait tellement gelé que Lapin ne pouvait plus entrer dans son terrier. Il se trouva vite malade et en mauvaise posture, et chercha où il pouvait s'abriter en attendant la fin de ce grand froid. Tout à coup, il vit un tas de neige que le vent avait accumulé le long d'un saule ; il s'y creusa une espèce d'igloo, niché au creux des plus grosses branches de l'arbre. Le vent souffla du plus fort qu'il put, mais le saule tenait bon, et Lapin était bien à l'abri dans son cocon protecteur. Pour se nourrir, il grignota bien quelques petites branches du saule, mais celui-ci ne lui voulu pas, il en avait tellement, qu'il pouvait bien en sacrifier un tout petit peu pour sauver la vie de Lapin ; d'ailleurs, il l'y encouragea, car le saule savait que sous son écorce se cachait une substance précieuse : l'acide acétylsalicylique, qui serait bientôt employé par les hommes et femmes médecine de notre peuple pour soigner les gens. Ce produit porte un nom de nos jours : c'est l'aspirine. Et cette substance fit son effet : quand le froid cessa et que la neige fondit, le lapin était guéri, en pleine forme, prêt à faire tout son labeur printanier. Pour remercier le saule, Kitche Manitou, le Grand Esprit, eut une idée : quand le lapin descendit du saule, sa petite queue en fourrure douce s'accrocha un peu partout aux branches, et les bourgeons du saule devinrent  désormais de jolies petites touffes douces rappelant la petite queue de Lapin.

IMG_2602-1

- C'est trop mignon, s'écrie Tessie avec enthousiasme.

- Attends, ce n'est pas fini ! je vais t'en raconter une autre, qui vient de l'ancien monde, de l'autre côté de l'océan, c'est une amie polonaise qui me l'a racontée, écoute...

IMG_2597-1

Un jour, une jeune mère chat pleurait à chaudes larmes au bord d'une rivière dans laquelle ses chatons étaient tombés en jouant à courir derrière des papillons. Ils étaient vraiment en train de se noyer, alors le saule qui poussait là a voulu les aider : il a courbé ses longues branches souples vers le sol et a demandé au vent  de se mettre à  souffler pour qu'elles balayent l'eau afin de sauver les petits chatons. Les chatons se sont accrochés de toutes leurs forces à ses branches et ont été ramenés en toute sécurité sur la rive où leur mère chat attendait avec anxiété. Depuis ce jour, à chaque printemps il pousse des bourgeons couverts de fourrure douce à l'extrémité des branches où un jour, des minuscules chatons se sont accrochés.

- Celle là aussi elle est super, je l'aime autant que l'autre, dit Tessie en tapant dans ses mains.

- Je m'en doute, répond Naomie en souriant, avec toi, du moment qu'il y a des animaux heureux dans les légendes, tu les aimes !

- Oui, et c'est pour ça que je serai vétérinaire, affirme Tessie avec énergie.

- Et bien, tu as juste 9 ans, je crois que tu as le temps d'y réfléchir, a conclu Naomie.

Et elles ont continué leur promenade, puis sont rentrées au ranch de leurs parents dans lequel elles sont toujours en confinement.

IMG_2605-1

 

La suite de notre promenade, à nous, sera pour demain !

En attendant, si vous voulez en savoir plus sur les chatons de saule, vous pouvez cliquer sur ce lien : ICI  ; vous y découvrirez tout sur les chatons. Notamment que le chaton n'est pas la fleur, mais la protection de la fleur qui est à l'intérieur ; également, qu'il y a des chatons mâles et des chatons femelles, l'un éclatant en étamines jaunes comme sur les photos ci-dessus, et l'autre étant tout duveteux ; et pour finir, vous découvrirez que les pépinières ne vendent que des saules mâles pour éviter justement que les chatons duveteux des saules femelles ne s'envolent au vent et ne s'accrochent un peu partout..... si ce n'est pas du sexisme, ça ? je monterais bien un groupement de contestation, mais je ne suis pas sure que beaucoup de saules viennent y adhérer !

Bon mercredi :-) 

♥♥♥