27 juillet 2015

Employée de poste bien ennuyée, et plainte à mon député fédéral

Grand morceau d'anthologie encore une fois aujourd'hui avec les postes canadiennes !!!

mdr

Jeudi dernier, le 23 juillet, un colis m'a eté expédié en "tarif rapide" du nord de Montréal, ce qui veut dire à environ 200 km d'ici... le colis aurait du m'arriver aujourd'hui..........

SI......

il n'y avait pas une histoire pas très claire entre le bureau de Poste de Magog et la pharmacie Jean Coutu de Magog.

Explications de l'histoire pas très claire :

Les courriers recommandés et les paquets d'un format supérieur à une enveloppe A4 ne me sont jamais livrés par la poste à domicile : ils sont envoyés de la poste à la pharmacie qui se trouve 2 rues plus loin, à 500 mètres, et le facteur me dépose un papier dans la boite à lettre me disant que je peux aller les chercher là-bas LE LENDEMAIN APRÈS 13 HEURES !!!

Ce qui veut dire que Post-Canada fait de la rétention de courrier volontaire, m'empêchant durant plus de 24 heures d'accéder à mon courrier, et dans le cas de recommandés urgents, peut me créer de graves problèmes administratifs ou financiers.

Déjà qu'ils nous facturent les tarifs 2 fois plus élevés que les postes américaines ou européennes) voir preuves sur mon article ICIoù je montrait (à une époque où $ US et $ canadien étaient à parité) qu'un même paquet envoyé du même code postal de Floride à ici coutait 6,60 $, et de ici au même code postal en Floride 15,36 $ premier prix !), mais en plus on a un service de crotte pour les colis et les recommandés (que font les gens qui n'ont pas de voiture, ou encore qui ne peuvent par marcher ???)....

Voici donc les preuves (mon nom de famille, adresse et numéro de repérage sont floutés par mesure de discrétion).

1) le "camion du facteur" met 24 heures pour se rendre de la poste à la pharmacie :

ScreenShot04250

 

2) le document laissé par le facteur dans ma boite à lettres dans la matinée de ce jour :

 

Scan

 

OR,

LE PIRE DE TOUT :

Comme j'ai demandé un suivi par email de cet envoi important que j'attends avec impatience, j'ai reçu ceci par email à 12 h 11 :

ScreenShot04252

c'est un email m'annonçant que le colis est disponible À LA POSTE !!!!!!!!!!!! ils se contredisent !!

ScreenShot04247ScreenShot04246

 

Or, même en allant à la poste munie de la copie de cet email, rien, nothing, bernique, que dalle, nada, niet, .. NON, il faut attendre demain après 13 heures, PARCE QU'ILS ONT MIS LE COLIS DANS LE CAMION...................... sans doute trop fatigant pour eux de faire une exception et d'aller l'en ressortir !!!!

 

J'ai déjà posé la question plusieurs fois pour qu'on me garde les envois au bureau de poste ; la réponse est toujours la même : c'est Impossible de leur faire conserver le paquet au bureau de poste : parce qu'ils ont un accord avec la pharmacie.

De plus, c'est maintenant impossible de téléphoner à la poste pour en discuter : si on fait leur numéro (dans l'annuaire), on est renvoyé sur le service à la clientèle de Post-Canada (au Nouveau-Brunswick) où une employée à l'air endormi vous dit que c'est le règlement.

 

Alors, c'est là que l'histoire devient drôle ! !hahaha1

J'ai très poliment téléphoné en début d'après-midi à Post-Canada, au service à la clientèle,

On m'a annoncé que la conversation serait enregistrée : youpiii, tant mieux, j'ai des petites questions à poser !!!

Une dame anglaise mais parlant très bien le français avec un fort accent m'a répondu, et je lui ai expliqué mon histoire, en sachant très bien ce qu'elle allait me répondre : "c'est le règlement"...!

Alors là, je lui ai demandé de m'expliquer le règlement parce que je le trouvais particulièrement idiot et injustifiable puisqu'on m'empêche d'accéder à mon courrier durant plus de 24 heures, ce qui peut me poser des graves problèmes financiers ou administratifs....

Réponse :

- c'est le ouèglement, ce n'est pas moi qui le fait ! avez-vous une autre kouestion à me poser ?

Moi :

- oui, je voudrais savoir ce qui justifie qu'il y ait une annexe postale à 500 mètres de la Poste ? je pourrais comprendre si l'un était à un bout de la ville, et l'autre à l'autre bout (et encore, je ne vous raconte pas, mais Magog, vous avez vite fait le tour, c'est un vrai bled !!), mais là ?????? pourquoi cet état de fait, et POURQUOI LE CAMION met-il 24 heures à faire les 500 mètres ??

Réponse :

- je ne sais pas, c'est le ouèglement, avec-vous une autre kouestion à me poser ?

Moi :

- oui, pouvez-vous aller demander à un responsable quelconque qu'il me justifie ce règlement imbécile ??? parce que là, la seule justification que je verrais, c'est que la pharmacie Jean Coutu paye la Poste pour obliger les gens à aller là-bas.

(mon sous-entendu étant que dans ce pays dont la moyenne d'âge rappelle fortement une maison de retraite à ciel ouvert, le fait d'envoyer les gens dans la "pharmacie" Jean Coutu (en sachant que les pharmacies américaines sont des épiceries où on vend de tout,  sodas, nourriture, cosmétiques, nourriture pour chien, caméras et développement de photo, papier toilette, lessive, vêtements d'enfants, confiserie, etc, et anciennement même des cigarettes !) c'est tout bénéficie pour la pharmacie dans la mesure où il est difficile de traverser tous ces rayons sans craquer sur un petit achat quelconque !!! il serait donc logique que la société des Pharmacies Jean Coutu paye une redevance pour cette manne de clients envoyés par la Poste !!

Et là :

-pas de réponse...

NON : elle m'a raccroché au nez !!!!!!!!

 

Maintenant, je vais envoyer un message à Pierre Jacob, mon député fédéral (celui du Canada, pas le député provincial, celui du Québec.... oui oui, tout est très simple chez nous : 2 gouvernements, 2 impôts, et 2 niveaux qui se renvoient les problèmes !) pour lui demander que LUI me justifie ce règlement totalement idiot...... si la poste n'est pas capable de le faire, peut-être que lui le pourra !!!

Si parmi vous, les québécoises qui visitez mon blog, vous avez déjà eu à subir ce décalage de livraison des recommandés et colis chez vous, vous pouvez me contacter à guyloup@milleet1passions.com ; après tout, un recours collectif est peut-être envisageable.

 

Pourquoi ai-je mis des gif de rigolade dans cet article vous demanderez-vous ? simplement parce que devant des murs bornés, je crois qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer !

 

À bientôt ♥ ♥ ♥

clip_image011

Posté par brico-guyloup à 17:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


03 juillet 2015

On dit UN tote, UN tote-bag, mais pas UNE tote... voici pourquoi

Suite à une discussion sur mon forum, où j'expliquais à une membre qu'on ne doit pas dire "UNE" tote, mais "UN" tote, ou encore mieux "UN tote-bag", quand elle m'a dit qu'elle voyait souvent cette appellation sur divers blogs, je me suis dit que je pourrais bien de passer un article ici pour vous expliquer pourquoi on ne doit pas dire "une tote".

"A tote-bag", en anglais, ça veut dire : UN sac fourre-tout.... vous pourrez voir l'explication sur Wikipedia ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Tote_bag, ou encore sur cette  capture d'écran de l'outil de traduction de Google :

screen68

Si vous dites "UNE" tote, c'est comme si vous disiez "UNE sac", ou encore "UN chaise" ou "UNE camion".... Triste

Voilà, c'était juste une petite remarque en toute amitié, destinée à celles d'entre vous qui utiliseraient mal ce mot et disaient UNE tote....

À bientôt  ♥ ♥ ♥ Rose rouge

Posté par brico-guyloup à 20:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

15 janvier 2015

Des jeunes très lucides

Un court article du journal Le Monde avec le témoignages de jeunes dont la lucidité est exemplaire : http://www.lemonde.fr/education/article/2015/01/14/la-vraie-question-ce-n-est-pas-celle-de-la-liberte-d-expression-c-est-celle-du-respect_4556183_1473685.html

Leur analyse :  La vraie question, ce n’est pas celle de la liberté d’expression, c’est celle du respect.... je suis tout à fait d'accord avec leur point de vue.

Mais aussi : Toucher à quelque chose de sacré, c’est blessant
Et là, je suis encore plus d'accord avec eux.... quelle réaction aurions-nous si nous devions supporter régulièrement des caricatures de Jésus  ???

Lorsque mes enfants étaient petits et qu'ils manquaient de respect, ou qu'ils estimaient qu'on ne les avait pas respectés. je leur rappelais souvent ce simple principe : comment exiger d'être respectés si nous ne respectons pas nous-mêmes les autres ?

Posté par brico-guyloup à 18:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 janvier 2015

Les croyances et leurs conséquences...

Avec les évènements récents, les ressentiments religieux s'exacerbent, alors tristement, dans un dialogue par email avec mon oncle, je lui écrivais ceci, que j'ai eu envie de partager avec vous, en y ajoutant une conclusion à votre attention :

Religion vient de Religiare, qui en latin veut dire “relier”... quelle mauvaise plaisanterie n'est-ce pas ? car on n’a jamais autant tué de millions de personnes depuis la nuit des temps qu’au nom de la religion.

Depuis les tout premiers “prêtres” du culte de Baal dans la préhistoire, et même sans doute avant, il a été compris que faire peur aux gens et leur faire des promesses, qui ne pourront de toutes manières jamais être prouvées, était le meilleur moyen de s’en mettre plein les poches et d’obtenir le pouvoir absolu.... le tout allié petit à petit avec le pouvoir politique amenant la domination totale des peuples, et par là même des guerres à n’en plus finir puisque ces croyants dominés physiquement et mentalement étaient prêts à aller se faire tuer sur un simple claquement de doigts de ceux que qu’ils appellent encore de nos jours les notables, ou les gouvernants (mot que je déteste, élus me semblant plus approprié pour la politique).

Les humains ont depuis toujours un mal-être qui génère un besoin de justifier leur existence par la présence d'un Dieu qui les a mis sur terre et qui les récupèrera ensuite, cela explique malheureusement que tant de monde gâche sa vie lors de son passage sur la terre en pensant à "après", au lieu d'en profiter pour s'améliorer chaque jour et tenter par là même d'améliorer l'univers entier, brique après brique ; alors la peur de l'inconnu étant la pierre angulaire de la foi., chacun préfère croire aux promesses non prouvées,, et chacun suit sagement les directives de sa religion, un peu comme on respecte les limites de vitesses pour conserver les points de son permis de conduire, là c'est en quelque sorte un permis à point vers le paradis, plus on est sage et qu'on obéit aux préceptes et plus on a de points ! et en attendant la planète et ses occupants vont de mal en pis.  Mais quel sens cela aurait si ces croyances se trompaient elles aussi... ou pire, si elle mentaient.

Les religions et croyances n'auraient pas de répercussions dangereuses et ne seraient pas un réel mal universel à partir du moment où leur emploi ne dépasserait pas le cadre de la pratique d’une simple éthique personnelle, comme une philosophie de vie... or malheureusement, dès qu'elles le dépassent, il apparaît aussitôt des clergés composés d’humains dont les objectifs ne sont pas un simple prosélytisme de doctrine, mais de véritables luttes de pouvoir, utilisant toutes les collusions avec les autres pouvoirs en place, et employant depuis toujours les méthodes les plus barbares pour dominer.

Aucune religion n’y a échappé dans l’histoire. Regardez la religion catholique avec l’inquisition, les croisades (où un des papes de l’époque avait annoncé que tuer des musulmans ne comptait pas pour le commandement "tu ne tueras point") et son rôle dans la christianisation forcée des "sauvages" et des "paiens" compte combien de millions de morts et de torturés ? C’était le moyen âge ? Oui, sans doute peut-on se rassurer en se le disant, mais alors comment se rassuer en regardant comment elle s’est comportée il y a juste 70 ans avec les nazis, le pape Pie XII n’ayant jamais levé le petit doigt pour protéger les croyants d’une religion sœur… mais rivale ! et les chrétiens d’Europe centrale, ouvrant même de leur propre initiative des camps de déportation ? "Aimez vous comme des frères... disent-ils pourtant".

L’hypocrisie des déclarations et le recours aux états affectifs du mal-être sont des lois universelles, grâce à ça les gens embarquent dans ces religions pour se rassurer : ils ne se sentent plus seuls, ils ont un Dieu au dessus d'eux et des "frères" qui croient à la même chose qu'eux ; ce n’est pas pour rien si on voit souvent entrer en secte ou en intégrisme des personnes qui se trouvaient à la dérive dans leur vie.

Hors du champ individuel, les religions sont toujours utilisées en prétextes à des agissements qui de toutes façons interviendraient même sans elles car ils ont de basses motivations bien humaines, difficiles à justifier.

Du reste il en est de même désormais dans les des pratiques actuelles tournant autour du sport, depuis la vie des clubs locaux jusqu'à l’organisation des jeux olympiques, tout cela est digne d’une maffia de truands ! (Pierre de Coubertin revenez voir, vous n'en croirez pas vos yeux !). Du coup, les adeptes du sport sont prêts à s'entretuer jusque dans les gradins des stades au nom de leur club, tout comme les adeptes des religions le font depuis la nuit des temps.

Mais pour en revenir aux religions, le génie du système républicain est d’interdire l’emprise des religions sur le gouvernement du peuple en imposant la laïcité (malheureusement confondue parfois avec l’anticléricalisme). Or, les manifestations de fraternisations de masse observées lors des manifestations de ces 2 jours semblent indiquer que les Français sont conscients du besoin d’en renforcer concrètement la pratique.

Pour certains qui me connaissent depuis longtemps, je luttais avec des mots depuis des années pour dénoncer d’une part les religions qui à mon sens ne doivent pas sortir de la maison (rien à faire à l’école ou au travail, ni surtout dans la politique), et d’autre part le peuple trop endormi pour réaliser qu’un “pouvoir” élu pour le représenter n’est rien d’autre qu’un régisseur embauché pour diriger le domaine du maitre, le maitre étant ici normalement le peuple, un maitre qui normalement mettrait à la porte le régisseur si il régit mal le domaine, comme on le fait de tout employé qui ne convient pas.

Et puis, finalement, j’ai arrêté d’écrire, lasse de tenter essayer de faire comprendre ces notions, lasse de recevoir des autres des : “mais oui, vous avez tellement raison” sans aucune suite (en dehors d'attendre mon pamphlet suivant !). Un jour pas fait comme un autre, j’ai fermé mon site de l’époque et les groupes qui allaient avec.

Depuis, je bricole tranquillement dans mon coin avec délice, et basta ! terminé de parler dans le vide (attention, je n’ai pas dit prêcher dans le désert !) ; après tout, chacun pour soi et Dieu pour tous !

Mais nombreux sont ceux et celles qui me relancent, et ce qui me surprend le plus, c’est quand on m’écrit : "pourquoi avoir arrêté ?vous nous faisiez réfléchir". Je leur réponds : “décidément, vous n’avez rien compris, vous êtes comme tous ceux qui vont écouter le curé ou le pasteur, juste pour se faire dire ce qu’il pense LUI d’un verset de la bible, car vous êtes incapables D'OSER essayer d'y réfléchir et l'interpréter par vous mêmes ; juste pour qu’il vous dise OÙ faire pipi, parce que cela vous enlèvera toute responsabilité personnelle si ce n’était pas au bon endroit et que ça a fait des taches ! Arrêtez d'écouter les autres, écoutez votre coeur, réfléchissez par vous-même,, ça vous forcera peut être à changer un peu, et ça changera peut-être un peu la face du monde par la même occasion”.

Non : nulle religion, nul sport, nul gourou, nul orgueil de naissance ou de croyance, ne méritent que vous détruisiez votre vie ou celle des autres. Que de temps perdu.

Et pendant ce temps là, la planète continue de tourner.... voyez-vous la dérision de ces batailles de fourmis devant l'immensité de l'Univers ?

Amicalement,

Guyloup

Posté par brico-guyloup à 00:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 décembre 2014

Ahurissant mais vrai... 5000 enfants disparaissent par an au Québec...

Au Québec, 5000 ENFANTS DISPARAISSENT CHAQUE ANNÉE, c'est à dire en moyenne 15 ENFANTS PAR JOUR !!!!! une campagne de sensibilisation est en cours, lire ici :

Aidez-nous à les retracer

Nous ne sommes que 7 millions d'habitants au Québec.... alors, pour vous donner une idée du nombre dramatique de ces disparitions : si on appliquait cette proportion à la France, il y aurait 43 000 enfants qui disparaitraient par an... ce serait comme si tous les ans, la population totale d'une ville comme Sète, Suresnes ou Valenciennes se volatilisait sans retour.

Ca semble ahurissant, mais c'est pourtant vrai comme vous pourrez le voir en lisant l'article du journal ci-dessus et que vous suivez les liens de la campagne de sensibilisation en cours.

En ce temps des Fêtes, j'ai une pensée émue pour la famille de ces enfants.

 

http://journalmetro.com/actualites/national/317067/un-enfant-par-heure-disparait-au-quebec/ 

http://www.reseauenfantsretour.ong/

 

Posté par brico-guyloup à 18:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


06 novembre 2014

Surprenant.... à votre avis, honnête ou pas ?

Nous rentrons de Sherbrooke pour une visite chez l'ophtalmo (un des seuls corps de médecine qui exercent ici en dehors des hôpitaux publics) qui mérite vraiment d'être racontée pour son côté "rocambolesque", donc la voici :

- un vendeur de lunettes a une succursale à Magog, ville à 15 km de chez nous, et une plus importante à Sherbrooke, ville à 30 km de chez nous ;

- l'an dernier, mon mari a voulu contrôler sa vue pour voir si il était nécessaire qu'il change de lunettes car il les a depuis 4 ans, il a donc pris RV à la succursale de Magog où une personne a vérifié sa vue, lui a confirmé que rien n'avait changé MAIS lui a dit qu'il fallait ABSOLUMENT qu'il aille voir le Dr XX à Sherbrooke car il y avait risque de maculas du à l'âge (mon mari a eu 70 ans cette année) et que ça pouvait se traiter au laser... pas convaincu, mon mari n'a pas donné suite ;

- cette année, ayant besoin de changer vraiment ses lunettes car elles ont des petites égratignures, mon mari décide cette fois de prendre RV à la succursale de Sherbrooke, où une autre personne a vérifié sa vue, lui a dit que rien n'avait changé MAIS lui a dit qu'il fallait ABSOLUMENT qu'il aille voir le Dr XX à Sherbrooke car il y avait risque de glaucome du à l'âge....

- par acquis de conscience, mon mari a pris RV chez cet ophtalmo... tout en ayant été sur les sites des grands secteurs ophtalmo, comme le site des Quinze Vingt à Paris, etc, où il a vu qu'en cas de risque de glaucome, il fallait d'abord passer par un traitement avec divers collyres, et n'envisager l'iridectomie au laser qu'en dernier recours.....

- nous voici donc aujourd'hui arrivés à l'accueil (luxueux et moquetté) où une des secrétaires nous dit immédiatement qu'il y aura un peu de retard "pour l'intervention" et que nous devrons patienter........ interloqué, mon mari dit qu'il ne vient pas pour une intervention mais pour une consultation ! là, la secrétaire eut l'air encore plus interloquée que lui, et l'a regardé comme si il tombait de la lune... mon mari lui explique qu'avant de se faire charcuter l'œil, il souhaite passer par le collyre.... sèchement, la secrétaire nous dit que nous allons voir rapidement le médecin : 3 minutes plus tard il nous recevait, et là.................................. il fait assoir mon mari sur le siège, ne lui demande même pas de se caler bien droit ni de bien appuyer le menton, il passe 1 seconde ½ À PEINE l'appareil devant chaque œil d'un mouvement ample et tournant continu de droite à gauche, se décale et lui dit : "le biseau est trop fermé, il faut intervenir tout de suite"... mon mari dit "non, je veux passer par un collyre d'abord"... refus du médecin qui lui dit qu'il va bientôt avoir besoin d'une cane blanche si il ne fait pas ça TOUT DE SUITE ... mon mari continue à refuser, le médecin, visiblement pressé lui dit finalement que si il n'y a pas eu de cas de glaucome dans sa famille, il n'y aura peut être pas de problèmes... et refuse de passer par le collyre en disant qu'on pourra y réfléchir et revenir.

À noter que je lui ai fait remarquer qu'à Magog on nous a parlé de risques de maculas et à Sherbrooke de risques de glaucome, alors qu'il n'y a aucun rapport.... la réponse a semblé un peu "patinante" et peu convaincante, et il a vite changé de sujet !!

Qu'en pensez-vous ? personnellement je trouve que ça sent un peu trop l'entente entre le vendeur de lunettes et le médecin, non ?! certainement un gros besoin d'amortir au plus vite l'investissement représenté par le laser !

Mon mari va prendre RV au CHU pour en avoir le cœur net, après tout, ils ont des lasers aussi si c'est nécessaire.

Posté par brico-guyloup à 18:08 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

07 août 2014

Une ambiance que je n'apprécie pas toujours...

Un peu choquée par ces reportages à répétition sur la montée du racisme dans la province, Je pense qu'il serait temps que les humains réalisent que nous venons tous du même endroit et que nous y retournerons également un jour, alors entre les deux, au lieu de se haïr, il serait sans doute plus intelligent de tenter d'améliorer nos vies au lieu de s'occuper des couleurs de peau :

ScreenShot02177

Quant à moi, qui suis blanche, grande, blonde, teint clair, yeux verts, donc non visée par les pancartes ci-dessus, je me fais régulièrement dire "si t'es pas contente retourne en France" si par exemple je demande (poliment) 3 fois de suite à une personne de bien vouloir dégager son charriot pour que je puisse faire passer le mien quand je fais les courses (en augmentant le ton un petit peu à chaque fois, je l'avoue, mais sans trop je vous l'assure), ou quand je ronchonne parce que la voiture d'à-côté tape sa portière dans la mienne sur le parking...

.20140804-122449-a

C'est une ambiance que je n'apprécie pas toujours...

http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/08/05/saguenay-laffichage-raciste-se-poursuit_n_5651442.html

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/saguenay/archives/2014/08/20140804-122449.html

Posté par brico-guyloup à 01:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

03 avril 2014

Au Québec, on paye, on paye, et on repaye....

Il y a un truc (de plus) qui me semble scandaleux au Québec, c'est qu'on repaye chaque année notre permis de conduire à notre date d'anniversaire (165,76 $ pour cette année), ainsi que l'immatriculation de notre voiture de tourisme privée (de 129,16 $ à 320,46 $ selon le véhicule) à la date anniversaire de son achat..

Chaque année, à notre date d'anniversaire, le gouvernement provincial nous envoie un avis de ce genre (ici photocopie de celui de mon mari, dont l'anniversaire est le 25 mai) :

Imagea

et en plus, si on va payer directement à un des bureaux du gouvernement et non pas par virement bancaire, ils nous font payer un supplément pour "utilisation des services" !!!

Image21

Imaginez ma stupéfaction quand j'ai découvert ça, habituée que j'ai été a avoir payé mon permis de conduire une seule et unique fois : lors de sa délivrance par la préfecture de mon département.

 

Et encore plus ma stupéfaction, quand après avoir immatriculé ma Jeep Wrangler, j'ai reçu un avis comme quoi je devais repayer aussi à chaque fois pour mes plaques d'immatriculation ! quand j'étais en France, là aussi, j'avais payé l'immatriculation au moyen de la "carte grise" une seule et unique fois, lors de l'achat de chacune de mes voitures....!

Voici les modalités et les tarifs :

ScreenShot01493ScreenShot01494

http://www.saaq.gouv.qc.ca/immatriculation/cout_immatriculation/promenade.php 

 

Cela fait partie des "avantages" de notre belle province !!

 

À bientôt  Sourire ♥ ♥ ♥

Posté par brico-guyloup à 15:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

15 mars 2014

Là, ça me gonfle carrément....!!!

Je ne suis pas du style à pomper l'air au monde avec de la politique, mais là, je trouve que ça me gonfle trop pour ne pas ronchonner...  pourtant, je vais vous avouer que, bien que devenue citoyenne Canadienne, l'avenir du Québec, je m'en contrefous totalement dans la mesure où mes enfants sont français et vivent en France, ainsi que toute ma famille..... surtout que je me sens Canadienne, mais pas Québécoise, tout comme je me sentais Française mais pas Landaise, je suis ressortissante d'un pays, pas d'une province ou d'une région.

Dans ce pays où les campagnes électorales ne vous présentent pas tous les partis ni tous les candidats en liste, mais seulement les 3 principaux, ça me gonfle encore plus ! (fi du temps d'antenne pour chacun, ici, on ne sait même pas qu'il y a d,autres partis, ils sont inconnus, personne n'en parle nulle part).

La première chose qui m'intrique dans la bazar actuel, c'est que notre première ministre Pauline Marois a décidé de déclencher des élections nationales juste au moment où la commission Charbonneau allait mettre en cause son mari, et a bloqué la suite de la commission à "après les élections" soit disant pour ne par perturber et mélanger les idées du peuple (c'est la commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics qui enquête depuis 2011 sur les malversations financières politico-mafieuses dans le Québec) ; je trouve ça un peu bizarre !

La seconde chose qui m'agace, c'est de voir qu'elle ose se dire de gauche mais qu'elle a appelé à la rescousse le Bernard Tapie du Québec, le play-boy chef d'entreprises qui passe son temps à racheter des boites pour les revendre en flanquant le personnel au chômage pendant qu'il se remplit les poches... et de voir que le petit peuple se dit qu'elle doit être du bon côté si un "monsieur" à cravate et gros compte en banque se rallie à elle !!! oui ??????????? mais que lui a-t-elle promis en contre-partie de son appui en cas de réussite aux élections ?

Mais en plus, la même Pauline Marois continue à nous casser les oreilles avec sa séparation du Québec du Canada....  alors que ça n'a aucun sens ni aucune logique.

Toutefois, de voir les gesticulations indépendantistes des Corses, des Basques, des Catalans, des Bretons, etc, m'a toujours agacé par le ridicule de la chose, et quand je retrouve les mêmes ici, ça finit par carrément me gonfler !

Elle raconte n'importe quoi, notamment qu'en cas de séparation :

1 - nous allons devenir riches !!! avec quel argent ? pas le sien mais le notre, évidemment !! avec une valse des impôts, des taxes et des prix évidemment...

Actuellement, On reçoit 19 milliards de péréquation (aide en retour) chaque année de la part du gouvernement fédéral canadien, si on se sépare, on va les trouver où ? dans notre poche bien sur !

Sans parler non plus de notre dette qui est totalement ahurissante !! ils en ont même fait un "amusant" compteur en temps réel ici : http://www.zerodette.ca/ pour vous montrer que la dette réelle du Québec augmente de 742,69$ à la seconde !!!!!

2 - nous garderions le passeport canadien ! il faudra donc que les Québécois continuent à envoyer leurs demandes et leur paiements à Ottawa, pour obtenir un passeport et autres documents qui seront probablement en anglais seulement..... car il n'y aura plus besoin de services bilingues si le Québec francophone ne fait plus partie du Canada (les autres provinces étant anglophones).

3 - on garderait le dollar canadien !  on aurait donc toujours la figure de la reine d'Angleterre sur notre monnaie ?!!! ridicule, non ! mais alors il faut que les Québécois comprennent que les taux d’intérêts et les autres politiques monétaires seront toujours décidées par la Banque du Canada. !!!!! donc une politique monétaire qui pourrait bien être aussi contraignante pour les Québécois que la constitution actuelle et devenir une encore plus grosse source de tensions qu'il n'y en a déjà entre Québec et Ottawa..

Pour ma part, je vois également que  par manque de moyens, on a déjà du mal à entretenir la partie du Québec qui nous concerne (certaines routes, les hôpitaux, les écoles, etc), comment peut on envisager en plus de payer pour l'entretien de ce qui concerne le gouvernement fédéral actuellement ?!

Et pour ceux qui passent leur temps à se la jouer "société distincte" parce qu'ils parlent le français sur un continent anglophone (enfin, qui parlent très mal le français, c'est ça le pire de tout !!), rappelez-vous qu'en plus la Francophonie perdra probablement un pays membre et sa contribution financière (le Canada) puisque comme je le mentionnais plus haut, le reste du Canada est anglophone.

 

Qu'est-ce qui vous acharne donc tant à vouloir être indépendants avec tous les risques que cela comporte ? il faudrait peut être se décider à oublier les batailles entre les anglais et les français, arrêter de trainer ça comme un rancune proche de l'omerta corse, non ? moi, en tant que française de naissance, les anglais m'ont bien brulé Jeanne d'Arc, je ne leur en veux plus pour ça !!!! comme le disait http://www.vigile.net/Avantages-et-inconvenients-de-l :

Nos ancêtres se sont fait battre par les Anglais sur les Plaines et on s’est fait vendre par la France qui nous a enlevé notre citoyenneté française. Les Anglais, ne nous ont pas fait de cadeaux mais ça, c’est du passé.

Ça ne sert à rien de ronchonner sur la déportation des Acadiens, sur les pendaisons de nos Patriotes et sur celle du grand Louis Riel et sur le rapatriement unilatéral de la constitution de 1982 par deux Québécois, Trudeau-Chrétien. Ça prendrait des raisons actuelles solides, claires et stimulantes pour enrayer les peurs qui qui pourraient être fondées.

C’est quoi exactement qui nous énerve tant ?

Allons donc, atterrissez un peu, !! pour moi, c'est comme si le département de la Gironde voulait se séparer du restant de la France sous prétexte que Richard-Coeur de Lion est né à Bordeaux.....

Oubliez les anglais et le passé, on est au 21e siècle que diable ! arrêtez de vous comporter comme des adolescents qui rêvent de quitter le foyer paternel pour aller vivre avec son propre carnet de chèque... et qui a besoin de faire remplir son panier d'épicerie par papa-maman parce que c'est bien dur de voler de ses propres ailes....

Pauvre monde.... quand est-ce que les humains vont se décider à penser avec la chose grise qu'ils ont entre les deux oreilles ?

 

À bientôt  Sourire ♥ ♥ ♥

Posté par brico-guyloup à 16:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

07 décembre 2013

Vrais faux billets ?

Articlée précédemment paru sur mon ancien blog 2009-2013 : http://bricoguyloup.canalblog.com/ 

Hier, mon mari est allé à la banque (ici au Québec) pour chercher quelques billets en argent américain ; il a pris 1 de 100 $ US et des 20 $ US.

Comme je suis un peu méfiante de nature (pas assez parfois d'ailleurs), j'ai voulu passer ces billets au scanner pour voir si mon ordinateur refuse de les scanner, comme cela est le cas normalement quand on veut scanner un billet de banque ; en effet, si vous ne le savez pas, quand on essaie de scanner un billet de banque, on obtient ce message :

ScreenShot02399

OR........................................ !!!! si le scanner a bien refusé de scanner les billets de 20 $, il a bel et bien accepté de scanner le billet de 100 $.... voici la preuve recto-verso (j'ai écrit "billet scanné" dessus car je ne tiens pas du tout à voir le FBI débarquer chez moi ! lol !!) :

Image1 Image2

et........... le billet vient de la banque..... à laquelle mon mari a téléphoné pour signaler ce "problème" ; réponse : passez à notre guichet, on va vérifier le billet, et dans le doute, on va vous le changer.

Hum.......................... Sarcastique

Posté par brico-guyloup à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]