J'ai surpris une discussion entre Natalka et Gepetto (surnommé Chocapic à cause de sa passion pour le chocolat).

- Hier soir, j'ai entendu mon oncle dire qu'à cause des changements climatiques il va faire beaucoup plus chaud ici ; "comme dans les pays du sud" disait-il.

- Je sais, j'ai entendu ma  mère en parler aussi, et ça l'inquiète, a répondu la fillette.

- Pas moi ! Parce que s'il fait plus chaud quand je serai grand, à la ferme, je planterai des cacaoyers à la place du maïs, comme ça je pourrai fabriquer moi-même du chocolat au lieu d'aller travailler dans une usine qui en fabrique.

- Super ! On aura tous autant de chocolat qu'on voudra !

- Oui, mais il faudra me l'acheter parce que je le vendrai, je ne le donnerai pas.

- Même à moi ? interroge Natalka.

- Si, à toi, je t'en donnerai gratuitement !

IMG_0015-1-2 

Natalka et Gepetto se trouvent devant une superbe vieille grange de la fin du 19e siècle ou début du 20e comme il en existe encore quelques unes dans le sud du Québec.

IMG_0016-1-2

 

IMG_9159-1

Je cite un article de Radio-Canada, dont le titre est "les vieilles granges, un patrimoine en péril" : 

...[ Mais les granges et les étables en bois finissent par disparaître parce qu'elles n'ont plus d'utilité. Elles sont inadéquates pour l'agriculture moderne et spécialisée comme le porc ou les grandes céréales. Souvent devenues la propriété de rentiers, elles sont un fardeau économique à l'entretien. L'impôt foncier et les assurances représentent environ 2000 $, des montants considérables pour qui n'a plus de revenus. Face à la décadence du patrimoine agricole, des granges ou étables sont protégées par la Loi sur le Patrimoine culturel. Le gouvernement ou la municipalité peut accorder le statut légal et, du coup, en interdire la démolition. Dans ce cas, le bâtiment est classé « monument historique ».

Cinq granges ou étables profitent de cette protection au Québec :  * *

  1. La Grange octogonale Adolphe-Gagnon est située dans le Bas-Saint-Laurent, à Saint-Fabien. C'est la seule à posséder quatre niveaux, un concept futuriste de 1888 qui a d'ailleurs valu à la veuve du propriétaire Gagnon le Mérite agricole.
  2. La grange-écurie des Prêtres Chaumont est située au cœur de Sainte-Anne-des-Plaines, dans les Basses-Laurentides. On la remarque à peine, mais elle est particulière avec son toit à deux versants qui est asymétrique.
  3. En Montérégie, à Saint-Ignace-de-Stanbridge, la grange Alexander-Solomon Walbridge est unique avec son toit en forme de collerette.
  4. En Estrie, à Austin, la grange circulaire Damase-Amédée-Dufresne a été construite d'après un plan populaire aux États-Unis au 19e siècle.
  5. Dans Charlevoix, à Saint-Urbain, la grange Lajoie possède un toit de chaume. Relique des techniques de construction sous le Régime français quoiqu'utilisée également après la conquête. ]...

** Note personnelle : le Québec étant grand comme 5 fois la France, ça ne fait pas beaucoup de vieille granges protégées.

Lorsque le temps sera plus clément (que la neige aura fondu et le décor reverdi), nous irons voir la magnifique grange circulaire (réellement construite toute en rond) qui est dans notre région ; nul doute que quelques lutins voudront nous y accompagner et que vous verrez les photos de cette visite !

En attendant, je vous invite à aller croquer un carré de chocolat en pensant aux rêves cacaotés de Chocapic !  1944710598

Bonne journée :-)

♥♥♥