Il y a quelques jours, j'ai écrit un article sur le Québec dans lequel je disais que les québécois baragouinent un mauvais français ; cela vous a peut-être choqué car les québécois passent leur temps à se la jouer aux défenseurs de la langue française, reprochant aux français d'utiliser des mots d'anglais (ce qu'ils font pourtant eux-même à longueur de journée dans leur verbiage).

J'ajouterais maintenant que cette langue française qui les fait se la péter plus haut que.... est en réalité le dernier de leurs soucis.

Je ne vais pas m'étendre moi-même sur le sujet, je vais me contenter de laisser parler deux célèbres chroniqueurs des deux journaux québécois connus : Le Journal de Montréal, et La Presse (deux orientations politiques pourtant différentes, mais qui, sur le sujet de la langue française au Québec font front commun).

Je vous ai mis les articles en entiers, avec leurs liens si vous voulez récupérer l'article sur le site.

NB : pour une pleine compréhension, le terme "Cegep" équivaut aux lycées en France.

Le premier : https://www.journaldemontreal.com/2021/10/02/au-quebec-on-massacre-bien-le-francais

ScreenShot06885

ScreenShot06886

ScreenShot06888

ScreenShot06889

 

 

Le second : https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2021-09-28/si-l-ecole-etait-importante-18.php

ScreenShot06890

ScreenShot06891

ScreenShot06892

ScreenShot06893

 

Bien sur, vous me direz qu'en France aussi le niveau scolaire dégringole d'année en année depuis des décennies et que pour beaucoup les jeunes écrivent maintenant le français comme des cochons.

Mais la France ne se la pète pas plus haut qu'elle a le .... sous prétexte que :

- elle seule dans le monde défend la langue française,

- le fait de baragouiner le français en fait une "nation" qui doit se séparer du Canada !!!!!!!

Et je ne pense pas non plus qu'en France 70 % des apprentis professeurs échouent à leur examen de français et ont le droit de le repasser 15 fois de suite !!!

Bonne soirée :-)

♥♥♥