Chapitres 31 et 32 des aventures de Fleur au Canada

Chapitre 31 :

Après le départ de James, Grand-maman Nadette est restée un moment au jardin avec les deux jeunes filles. Elles discutaient avec enthousiasme de l'organisation quotidiennes des détails de leur nouvelle vie de colocataires sous le regard amusé de Nadette qui leur a sagement dit :

- Ne tirez pas trop de plans sur la comète d'avance et laissez venir les habitudes ; au bout de quelques jours vous verrez bien ce qui vous arrange le mieux chacune. Organisez-vous comme vous voulez, tout ce que je vous demande, c'est que votre petit appartement soit toujours propre, de bien vous occuper du jardin, de ne pas faire de bruit, et surtout de ne pas trop gâter mes chats !

IMG_1326-1

Ensuite, vers 18 heures, elles ont pris ensemble un "apéritif santé" comme les appelle Elsa : ce jour là, c'était un verre de jus de tomate frais accompagné de quelques rondelles de concombre recouvertes d'une tartinade composée de fromage cottage-oignon-thon. 

Fleur a appris que ce moment convivial était une tradition quotidienne entre Elsa et sa grand-mère, et qu'elle était chaleureusement conviée à s'y joindre chaque jour, ce qu'elle a accepté avec plaisir. 

- Tu verras, dit Elsa, je fais des essais culinaires parfois un peu originaux pour ces "apéritifs santé" ; n'hésite pas à me dire si tu n'aimes pas, parce que, avec Grand-maman, je n'ai jamais l'heure juste : pour me faire plaisir, elle dit que tout est bon !!

- Mais c'est que tout est vraiment bon ! s'écrie Nadette, tu verras bien que Fleur te le confirmeras. Vous savez Fleur, ma petite-fille n'est pas sure d'elle, elle est persuadée de rater ou mal réussir la plupart de ce qu'elle fait ; je compte sur vous pour lui dire quand sa cuisine est délicieuse, comme c'est toujours le cas.

Fleur préfère ne pas s'engager, mais elle se promet d'être honnête avec son amie et de donner son avis avec délicatesse si par hasard elle leur sert quelque chose de vraiment infâme !

À 19 heures, Grand-maman Nadette leur a souhaité bonne soirée et bonne nuit, et elle se retire dans la maison. 

Restées seules, les filles bavardent quelques minutes encore au jardin.

IMG_1328-1-2

Elsa explique :

- Comme beaucoup de femmes de sa génération, Grand-maman est très féministe et elle a horreur de faire la cuisine, ou tout autre activité qu'elle trouve réductrice pour les femmes, comme de la couture,  alors que moi j'adore ça, ce qui la fait râler quand elle me voit coudre, elle dit qu'elle et ses amies se sont battues pour l'émancipation féminine, et que ça passait par le refus de la couture ou de la cuisine !

Fleur est amusée par cette grand-mère dont elle découvre petit à petit les amusantes singularités.

- Mais elle mange quoi, tu m'as dit qu'elle avait un régime très sain depuis son AVC.

- Elle est abonnée à un traiteur qui lui livre chaque soir à domicile des plateaux-repas, ça s'appelle "Repas Fraîcheur Comme à la Maison". La majorité des plats sont végétariens, ou plus rarement avec de la viande blanche ou du poisson. Je dois dire que ces repas sont super bons et bien faits, avec des vrais petits plats mitonnés avec de bons ingrédients de saison très frais. Et comme c'est une cinéphile acharnée, elle va aller manger son plateau-repas devant son home-cinéma.

- Ta grand-mère a un home-cinéma ? 

- Oui ! elle s'est fait installer une mini salle de cinéma dans la salle à manger contiguë à la cuisine ! Et comme presque chaque jour, elle va surement regarder deux films de suite avant d'aller se coucher !! Tu verras, des fois elle nous invitera à venir voir un film avec elle.

IMG_1337-1

- Et nous, nous mangeons seules ensemble en bas alors ? demande Fleur.

- Oui, c'est ça ! Moi, après le repas, je regardais la télé dans mon lit, sur l'ordinateur, mais si tu préfères, il y en a une dans le salon, reliée au câble, il suffit de monter l'escalier. 

- Donc, maintenant, on va descendre dans "notre appartement" et aller préparer à manger. On fera la cuisine ensemble ou à tour de rôle ? 

- Oh, on pourra faire à tour de rôle, mais j'aime tellement ça que, tant que l'université n'a pas repris, j'ai le temps et si tu veux bien, je vais m'en charger presque tous les jours d'ici là. D'ailleurs, pour aujourd'hui, va plutôt prendre possession de ta chambre, et je m'en occuperai. Je te promets de ne pas t'empoisonner, tu sais, ne sois pas inquiète, je me débrouille bien !

- J'en suis certaine, tes smoothies et tes canapés au concombres étaient des vrais délices, je te fais confiance... mais attention, je n'ai pas envie de grossir !

IMG_1339-1

La soirée se passe très agréablement ; Elsa a préparé une tarte tatin d'oignons doux (recette ici) accompagnée d'une belle salade de laitue, et elles ont terminé par des cerises qu'elles sont allées manger dehors, assises sous la galerie, en écoutant changer les grenouilles dans l'étang du voisin, en discutant comme si elles s'étaient toujours connues.

Ensuite, elles sont redescendues et Fleur est allée prendre une douche dans la jolie salle de bain. Une fois prête pour la nuit, elle se regarde dans le miroir et se demande comment elle a bien peu avoir la chance bénie de rencontrer Elsa et sa grand-mère et de pouvoir venir vivre dans ce superbe cadre.

IMG_3119-1

Chapitre 32 :

Revenue dans sa chambre, elle s'est installée à l'ordinateur pour écrire un message à ses parents, leur racontant son déménagement et cette première journée chez Nadette.

IMG_3121-1

- Quoi que, en fait, je perds mon temps à leur décrire tous ces détails parce qu'ils n'en ont pas grand chose à faire, se dit-elle amèrement avec un gros soupir. La seule chose qui les intéresse, c'est que je réussisse "brillamment" mes études pour leur faire "honneur" ; mais comment je vis et ce que je ressens, ça ne les intéresse pas vraiment... en fait, ça ne les a jamais intéressé.  

IMG_3124-1

Elle terminait juste d'envoyer son message, et se disait qu'elle n'avait pas du tout envie de dormir, sans doute en raison de l'énervement de cette première journée, quand Elsa a frappé à la porte. Elle entre et lui demande :

- J'espère que je ne te dérange pas ; je venais voir si tout va bien et si il ne te manque rien.

- Non, tout est parfait, tellement parfait que j'ai l'impression de rêver ! lui dit Fleur en souriant. Il y a juste que je n'ai pas envie de dormir, mais ça va venir.

- C'est pareil pour moi ; c'est pourquoi je venais t'inviter à venir prendre une tisane dans la cuisine.

- Volontiers, merci beaucoup.

Elsa regarde les pantoufles de Fleur et s'exclame :

- J'avais peur que tu te moque de mes "chaussons-chiens", mais quand je vois tes "pantoufles-lapins", ça me rassure !

Elles regardent leurs pantoufles et éclatent de rire.

IMG_3126-1

En se retournant pour sortir, Elsa voit le nounours sur le lit de Fleur.

- Oh, tu as gardé ton nounours toi aussi.

- Oui, c'est un souvenir de ma grand-mère, elle me l'avait offert quand j'ai été opérée de l'appendicite, quand j'étais petite. Mes parents et moi, nous ne nous sommes jamais entendus, ou jamais compris, mais ma grand-mère était formidable et elle a enjolivé mon enfance. Elle est décédée depuis plusieurs années, mais j'ai toujours conservé ce nounours qui me la rappelle.. Même si ça semble bizarre qu'une fille de 19 ans emporte un nounours avec elle quand elle part faire ses études à l'étranger.

- Ça me me parait pas bizarre à moi, parce que j'ai aussi mon nounours. C'est un souvenir de mon père, il me l'avait donné quand ma mère et moi sommes reparties en France après leur divorce ; c'est un grand voyageur cet ours, parce qu'il a traversé l'océan tous les ans avec moi : je voulais que mon père voit que je l'avais toujours, alors je l'apportais ici et je le ramenais quand je repartais à la fin des vacances. Tu le verras, il est assis sur mon bureau, il surveillera mes études, un peu comme si c'était mon père qui était encore là.

IMG_3128-1

Une fois installées dans la cuisine devant une tisane de tilleul tout frais ramassé, à cette heure du soir propice aux confidences, elles continuent leurs bavardages.

Tournant machinalement sa cuillère dans sa tasse, Elsa finit par en venir à la question qui la tracassait !! D'un air dégagé, elle demande :

- Ça te ferait plaisir si James revenait comme il l'a promis ?

- Oui, sans doute. Il a l'air sympa. Mais d'après ce que j'ai cru remarquer, j'ai l'impression que c'est plus à toi et à lui que cela ferait plaisir, non ? dit Fleur d'un air taquin avec un petit sourire en coin.

Elsa devient rouge comme une pivoine écarlate.

- Je l'aime bien, il est beau et gentil, et Grand-maman a aussi l'air de l'avoir apprécié. Mais j'y ai réfléchi tout à l'heure, et comme tu as si bien dit l'autre fois, nous avons du temps devant nous pour penser sérieusement aux garçons : réussissons nos études d'abord. Je te propose un pacte : nous pouvons avoir des amoureux, mais si ils veulent qu'on aille plus loin dans "le sérieux", ils devront attendre, et chacune rappellera ce pacte à l'autre si besoin était. 

- Je suis tout à fait d'accord pour ce pacte, répond Fleur.

Et pour le sceller, elles trinquent avec leurs tasses de tilleul !

IMG_3132-1

Au bout d'un autre moment de bavardages sur des sujets divers, Fleur se met à bailler, ce qui aussitôt entraine Elsa qui en fait autant ; elles en déduisent que c'était l'heure d'aller dormir.

Après avoir mis leurs tasses dans le lave-vaisselle, elle se souhaitent bonne nuit et partent chacune dans leur chambre respective. 

Fleur s'est vite endormie à la lueur de son aquarium, comme elle le fait depuis son enfance ; enfance qui n'est pas si loin, après tout, elle n'a que 19 ans. Le bel âge de tous les espoirs.

IMG_3228-1

♥♥♥

After James left, Grandma Nadette stayed for a while in the garden with the two young girls. The two girls were discussing with enthusiasm the daily organization of the details of their new life as roommates under the amused gaze of Nadette who said them wisely :
- Do not take too many plans in advance and let habits come; after a few days you will see what suits you best to each of you. Organize yourself as you want, all I ask is that your small apartment is always clean, to take good care of the garden, not to make noise, and especially not to spoil my cats too much!
Then, around 6 p.m., they took together a "healthy aperitif" as Elsa calls them : that day, it was a glass of fresh tomato juice accompanied by a few slices of cucumber covered with a spread of cottage cheese-onion-tuna.
Fleur learned that this convivial moment was a daily tradition between Elsa and her grandmother, and that she was warmly invited to join in every day, which she gladly accepted.
- You'll see, said Elsa, I sometimes try original cooking for these "healthy aperitifs" ; don't hesitate to tell me if you don't like it, because, with Grandma, I never can be sure : to please me, she says that everything is good !!
- But everything is really good ! says Nadette, you will see that Fleur will confirm it to you. You know Fleur, my granddaughter is not sure of herself, she is convinced that she misses or badly succeeds most of what she does ; I count on you to tell him when his food is delicious, as it always is.
Fleur prefers not to commit, but she promises to herself to be honest with her friend and to give her opinion delicately if sometimes she does some food really not good.
At 7 p.m., Grandma Nadette wished them good evening and good night, and she retired into the house.
Left alone, the girls chat for a few more minutes in the garden.
Elsa explains:
- Like many women of her generation, Grandmother is very feminist and she hates cooking, or any other activity that she finds reductive for women ; while I love sewing, she moans when she sees me sewing, she says that, in her time, she and her friends fought for female emancipation, and that it meant refusing sewing or cooking !
Fleur is amused by this grandmother whose amusing peculiarities she gradually discovers.
- But what does she eat, you told me she had a very healthy diet since her stroke.
- She subscribed to a caterer called "Meal Freshness Comme à la Maison" (As at home) who delivers meal trays to her every evening. The majority of the meals are vegetarian, or more rarely with white meat or fish. I must say that these meals are super good and well done, with real little dishes simmered with good, very fresh seasonal ingredients. And since she is a relentless cinephile, she is going to eat her meal tray in front of her home cinema.
- Your grandmother has a home theater ?
- Yes ! she had a mini cinema room installed in the dining room adjoining the kitchen ! And like almost every day, she will surely watch two movies in a row before going to bed !! You'll see, sometimes she'll invite us to come see a movie with her.
- And we, we eat together downstairs ? Fleur asks.
- Yes that's it ! Me, after the meal, I I used to watch TV in my bedroom, on the computer, but if you prefer, there is a TV in the living room, connected to the cable, you just have to go up the stairs.
- So, now we're going to go down to "our apartment" and go and cook. Shall we cook together or take turns?
- Oh, we can take turns, but I like it so much cooking, that as long as the university has not resumed, I have time and if you don't mind, I'll do meals for almost all the days until then. Besides, for today, go and take possession of your room, and I'll take care of it. I promise not to poison you, you know, don't be worried, I cook fine!
- I'm sure, your smoothies and cucumber canapes were real delicacies, I trust you ... but be careful, I don't want to get fat !
The evening is going very pleasantly ; Elsa prepared a sweet onion tarte tatin accompanied by a nice lettuce salad, and they ended with cherries that they went to eat outside, sitting under the gallery, listening to the frogs singing in neighbor's pond, chatting together as if they had always known each other.
Then they came back down and Fleur went to take a shower in the lovely bathroom.

Once ready for the night, she looks at herself in the mirror and wonders how she ever had the blessed chance to meet Elsa and her grandmother and to be able to come and live in this beautiful setting.
Back in her room, she installed herself at her computer to write a message to her parents, telling them about her move and this first day with Nadette.
"Whatever, in fact, I'm wasting my time describing all these details to them because they don't interest them, she said to herself bitterly with a heavy sigh. The only thing that interests them is that I succeed brilliantly in my studies to do them honor ; but how I live and how I feel, it doesn't really interest them ... in fact, it never interested them".
She was just finishing sending her message, and telling herself that she didn't feel tired at all, probably because of the nervousness of that first day, when Elsa knocked on the door. She comes in and asks him:
- I hope I don't bother you; I came to see if all is well and if you do not miss anything.
- No, everything is perfect, so perfect that I have the impression of dreaming! said Fleur, smiling. I just don't feel like sleeping, but it will come.
- It's the same for me ; that's why I came to invite you to come and have an herbal tea in the kitchen.
- Gladly, thank you very much.
Elsa looks at Fleur's slippers and exclaims:
- I was afraid that you would laugh at my "slippers-dogs", but when I see your "slippers-rabbits", that reassures me !
They look at their slippers and burst out laughing.
Turning to exit, Elsa sees the teddy bear on Fleur's bed.
- Oh, you kept your teddy bear too.
- Yes, it's a memory of my grandmother, she gave it to me when I was operated on for appendicitis, when I was little. My parents and I never got along, or understood each other, but my grandmother was wonderful and she embellished my childhood. She has been deceased for several years, but I have always kept this teddy bear that reminds me of her. Even if it seems weird that a 19 year old girl takes a teddy bear with her when she goes to study abroad.
- It doesn't seem strange to me, because I also have my teddy bear. It's a memory of my father, he gave it to me when my mother and I o back to France after their divorce ; this bear is a big traveler, because he has crossed the ocean every year with me: I wanted my father to see that I still had him, so I brought him here and I brought him back when I left at the end of the vacation. You will see him, he is sitting on my desk, he will supervise my studies, as if it was my father who was still there.
Once installed in the kitchen in front of a herbal tea of ​​freshly picked lime blossom, at this hour of the evening conducive to confidences, they continue their chatting.
Mechanically turning her spoon in her cup, Elsa finally came to the question that was bothering her !! Clearly, she asks:
- Would you like it if James came back as he promised?
- Probably yes. He seems nice. But from what I thought I noticed, I feel like it's more for you and him than it would be pleasant, right ? Fleur said, teasingly with a smirk.
Elsa turns red like a scarlet peony.
- I like him, he's handsome and kind, and Grandma also seems to have liked him. But I thought about it earlier, and as you said so well the other time, we have time to think seriously about boys: let's get our studies done first. I offer you a pact: we can have boyfriends, but if they want us to go further in "seriousness", they will have to wait ; and each of us will remind the other of this pact if necessary.
- I completely agree with this pact, answers Fleur.
And to seal it, they clink glasses with their cups of herbal tea !
After another moment of chatting on various subjects, Fleur begins to yawn, which immediately make doing the same to Elsa ; they deduce that it was time to go to sleep.
After putting their cups in the dishwasher, they wish each other good night and each go to their respective rooms.
Fleur quickly fell asleep in the light of her aquarium, as she has done since her childhood; childhood which is not so far away, after all, she is only 19 years old. The beautiful age of all hopes.