To translate, use the Google button under the banner at the top right , and choose your language ; the entire page will be translated (only if your browser accept javascript). 

Chapitre 21 des aventures de Fleur au Canada

Aujourd'hui, il ne faisait pas très beau, le soleil boudait un peu derrière les nuages. Mais cela n'a pas empêché Fleur de prendre son vélo pour aller travailler dans le parc voisin avec son ordinateur.

Toutefois, elle fut un peu contrariée en arrivant devant son banc préféré : celui-ci était occupé par une fille rousse avec un iPad dans les mains.

- Je peux m'en aller si tu veux t'installer là, proposa gentiment l'inconnue.

Touchée par l'aimable proposition de la jeune fille, Fleur lui répondit :

- Non non, merci, c'est gentil, mais ça ira ; ce banc est assez grand pour deux.

IMG_0767-1-2

La fille rapprocha d'elle son sac pour faire de la place.

Fleur posa son vélo, prit son ordinateur s'assit à l'autre bout du banc pour respecter autant de distance que possible, et commença à travailler, pendant que l'autre demoiselle se replongeait dans la lecture sur sa tablette.

Au bout d'un moment, la rousse leva la tête et demanda :

- Tu es française, n'est-ce pas ? tu n'as pas l'accent québécois.

IMG_0769-1

- Non, en effet, mes parents sont allemands, mais mon père travaille à Paris depuis longtemps avant ma naissance, alors j'ai l'accent parisien. Toi non plus tu n'as pas l'accent d'ici ; je parierais que tu es alsacienne.

IMG_0772-1

- Gagné ! répondit la rousse en riant, ça s'entend autant que ça ?!

- Euh... un peu, oui ! mais ne t'en fais pas, ce n'est pas désagréable du tout.

IMG_0775-1

Et les deux filles se présentent, délaissant ordinateur et tablette pour discuter.

La jeune fille rousse a 18 ans, bientôt 19 ; elle s'appelle Elisabeth mais tout le monde l'appelle Elsa dans sa famille. Son père était québécois et sa mère française ; lorsqu'ils ont divorcé, quand elle était encore toute petite, sa mère et elle sont reparties vivre en Alsace, mais elle venait chaque été passer un mois au Québec avec son père et sa grand-mère, puis avec sa grand-mère seulement quand son père est mort. C'est pourquoi elle a choisi de suivre des études à l'université de Sherbrooke, ce qui lui est facile puisque c'est là que sa grand-mère habite. Elle l'héberge gratuitement, en contrepartie, Elsa doit entretenir le jardin et la piscine, parce que sa grand-mère a des douleurs arthritiques et qu'elle se fatigue vite depuis son AVC, mais ne veut pas quitter sa maison ni son jardin, ce qui est bien compréhensible. Elle occupe l'étage, et Elsa le petit appartement de l'entresol ; comme celui-ci comporte deux chambres, sur les conseils de sa grand-mère, Elsa cherche une colocataire pour ne pas être seule et avoir de l'aide pour le jardin. 

IMG_0776-1

À son tour, Fleur parle d'elle, et lui explique qu'elle aussi cherche désespérément une colocataire pour diminuer le montant de son loyer, mais que toutes les filles qui ont répondu à son annonce sont trop bruyantes et exubérantes pour qu'elle supporte de partager son appartement avec l'une d'elles.

Elsa lui dit qu'elle ne supporterait pas non plus de se retrouver avec une colocataire qui entrerait et sortirait à toutes heures du jour ou de la nuit, ou écouterait de la musique ; la seule musique que j'aime, c'est le chant des oiseaux, dit-elle en riant. Pareil pour moi, répond Fleur en éclatant de rire, tellement c'est drôle de trouver enfin quelqu'un qui ait les mêmes idées qu'elle.

Elles se découvrent encore plein de points communs et ne voient pas le temps passer, Fleur apprécie cette fille un peu timide et tranquille, et de son côté Elsa apprécie le calme et le sérieux de son interlocutrice. Et puis, se retrouver entre européennes dans ce pays aux habitudes si différentes des leurs, ça leur fait du bien.

IMG_0776-1-2

Arrive le moment de se quitter. 

IMG_0790-1

Elsa dit tout d'un coup :

- J'ai une idée : on a l'air de bien s'entendre, alors pourquoi tu ne laisserais pas ton appartement et que tu viendrais pas habiter avec moi comme colocataire ? Tu n'aurais rien à payer comme loyer. 

IMG_0779-1

Elle ajoute :

- Tu n'as qu'à rendre ton appartement, ou trouver un locataire ; avec la crise du logement, ça ne sera pas difficile. La maison de ma grand-mère est à trois rues d'ici, si tu veux, je vais lui en parler, et tu pourras venir la rencontrer et voir si vous vous entendez bien, et si ça te plait.

IMG_0786-1

Elles échangent leurs adresses emails, et Elsa lui dit qu'elle lui écrira dès ce soir pour qu'elles se rencontrent demain chez sa grand-mère.

IMG_0791-1

Fleur n'ose pas trop y croire : loyer gratuit, jardin, piscine, et en plus une compagne française qui a l'air aussi calme qu'elle... le rêve.

À suivre !!

--------------

Ne croyez pas que Elsa soit une des deux poupées parties de Californie fin avril et envoyées par erreur en Allemagne par DHL (voir l'article à ce sujet ICI), parce que celles-ci ne sont toujours pas arrivées, et en sont au même point : dernier repère en Allemagne le 22 mai pour l'une et le 26 mai pour l'autre. Depuis, néant, rien ne bouge. DHL non plus quand on leur écrit...

Non, Elsa est arrivée ici grâce à une marraine des poupées qui fait partie de mon forum de bricoleuses-collectionneuses de poupées ( https://milleet1passions.forum-canada.com )

Il s'agit de Sylvie, que plusieurs connaissent sous le pseudo de Plaminette, qui a eu l'immense gentillesse de m'envoyer cette poupée Götz Happy Kidz Sophie.

Plaminette, je ne te remercierai jamais assez pour ta gentillesse, et je t'envoie un camion plein de bisous de remerciements venant directement du fond de mon cœur :-)

Lorsque la poupée est arrivée, elle était ainsi :

poupee-sophie-happy-kidz-edition-2020-goetz (1)poupee-sophie-happy-kidz-edition-2020-goetz (2)

Et je l'ai personnalisée ainsi, avec une perruque American Girl modèle Blaire Wilson, un peu de maquillage et quelques taches de rousseur :

IMG_0818-1

Bienvenue Elsa, et MERCI encore mille fois Plaminette....

Bon samedi :)

♥♥♥