To translate, use the Google button at the top right 

Je pense qu'on pourrait me croire un peu folle puisque l'annonce d'une tempête de neige en provenance des États-Unis me fait plaisir !

En réalité, c'est parce que nous avons un déficit en neige dramatique, mais vraiment très dramatique. C'était déjà un peu le cas l'an dernier, mais cette année, c'est bien pire. Or, l'an dernier, il y avait eu un nombre de départs d'incendies de forêt jamais enregistré durant le printemps et l'été à cause de la sécheresse qu'engendre le manque de neige en hiver.

Cela empire d'année en année : il y a 20 ans, André s'amusait à me photographier devant des congères de 2 m sur le bord des routes ; années après années, elles diminuèrent, et de nos jours, quand elles font 25 cm, c'est déjà beau ! Les nappes phréatiques ont été très basses tout l'été dernier (et c'est le cas depuis plusieurs années, mais ça empire), nos arbres et nos plantes faisaient triste mine alors qu'il faisait anormalement chaud dàs fin mai, et le peu de pluie qu'on a eu à l'automne n'a rien changé.

Voilà pourquoi l'annonce de la tempête de neige à venir ce mardi me fait plaisir.

Sauf que... où sont passées les grandes de tempêtes de neige que j'ai vues ici durant des années, laissant 40 cm et plus lors de la passage ? parce que celle là ne va nous laisser que 15 à 20 cm. Mais bon, ça sera toujours ça de pris comme eau pour le dégel de printemps.

Du coup, comme on se serait presque cru au printemps ce matin, et que le ciel était encore dégagé et ensoleillé à midi, nous sommes allés nous promener vers la frontière pour voir les nuages arriver des USA car quand ça se passe en fin d'après-midi, c'est toujours la garantie de ciels superbes (NB : des nuages venant de chez Biden, c'est plus sympa que des nuages venant de chez Trump !! MDR !).

Il faisait doux (-5°C ; encore une température anormale puisque nous devrions être aux alentours de -25 en journée à cette date), mais avec un petit vent humide très désagréable ; du coup je n'ai pas eu le courage de mettre en place les poupées que j'avais emportées pour l'occasion, tant pis pour elles : pas de vedettariat aujourd'hui !

Et nous n'avons pas été déçus : on en a pris plein les yeux ! 

Mon appareil photo m'accompagnait, bien sur, et je vous ai rapporté quelques images de ce ciel qui se chargeait doucement. Les voici, depuis notre départ sous un ciel bleu vers 15 h jusqu'au retour à la nuit tombée à presque 17 h):

IMG_8642-1

IMG_8644-1

Vous ne saviez pas où le Père Noël met ses rennes durant leur période de repos ? et bien voici où c'est : il les cache dans une écurie, parmi des chevaux !

IMG_8640-1

De plus près, vous les verrez mieux !

IMG_8640-1-2

On continue la promenade ; le ciel commençait à se charger et la lumière baissait très vite :

IMG_8666-1

 IMG_8685-1

IMG_8646-1

IMG_8683-1

IMG_8647-1

IMG_8651-1

IMG_8663-1

IMG_8665-1 

IMG_8667-1-3

IMG_8668-1

IMG_8669-1

IMG_8672-1

IMG_8674-1

IMG_8676-1

IMG_8678-1

IMG_8680-1

Le retour :

IMG_6773-2

J'espère que vous avez autant apprécié cette balade que nous :-)

Bon mardi :-)

♥♥♥