To translate, use the Google button at the top right 

Pour écrire, les plumes ont d'abord été faites à partir de roseau, dans l'Antiquité, puis de plumes d'oiseaux, plus souples.

On a coutume de parler de plume d'oie lorsqu'on imagine les écrivains du passé, et pourtant ils utilisaient couramment des plumes de corbeau, de coq de bruyère et de canard pour l'écriture fine, et des plumes de vautour et d'aigle pour l'écriture large (je me demande : avec des plumes de colibri, ils auraient peut être pu écrire en ultra-fin !).

Comme les plumes étaient fragiles, s'usaient, se ramollissaient dans l'encre et s'effilochaient, il fallait les tailler et les retailler souvent ; pour tenter de les remplacer, il y eut dès l'Antiquité des essais pour fabriquer des plumes métalliques : en cuivre en Égypte, en bronze à Rome, en or et en argent au Moyen Âge, mais leur manque de souplesse avait toujours conduit à des échecs, et es plumes d'oiseaux ont continué à être utilisées.

Mais finalement, elles furent détronées par des plumes d'acier qui furent inventées en Angleterre, à Birmingham vers 1820 ; elles étaient dites "bec de plume", car à insérer dans un porte-plume. 

C'est celle-ci qu'utilise Rose pour écrire son journal intime.

IMG_6717-4

Très rapidement, ces nouvelles plumes métalliques anglaises ont commencé à se répandre dans le monde entier, et en France, François Lebeau crée une usine de production en 1856, dont Camille Baignol et Ferdinand Farjon, ses deux gendres, prendront la suite avec l'entreprise "Baignol et Farjon" dont tout le monde de mon âge doit sans doute connaitre le nom pour l'avoir vu sur nos crayons et porte-plumes durant notre enfance (pas les plus jeunes, puisque la société a disparu en 1979).

À la fin du 19e siècle, le "porte-plume réservoir", rapidement appelé "stylo-plume", a concurrencé la plume métallique et lui a fait perdre de la popularité au fur et à mesure que le système s'améliorait (réservoir, cartouches).

Mais dans les années dans les années 1960, le stylo à bille et le stylo-feutre détrôneront à leur tour le stylo-plume.

Les plumes métalliques anciennes sont alors devenues des objets de collection dont les passionnés s'appellent des calamophilistes.

Toutefois, de nos jours, encres, stylos-plumes et porte-plumes retrouvent leurs lettres de noblesse et se retrouvent sur toutes les tablettes des magasins avec le renouveau de popularité de la calligraphie.

IMG_6718-1

Vous êtes-vous essayée à la calligraphie ? sur mon forum, nous avons eu un coup de coeur pour cette activité.... bien plus difficile qu'on le pense quand on a quelques années d'écriture au clavier dans les doigts ! Chaque mois, 3 phrases sont proposées dans un des divers défis mensuels. Alors, on sort encres et stylos-plumes et on essaie de retrouver les bases des belles écritures de notre enfance, ou de la réapprendre si on a toujours écrit comme un petit cochon ! 

D'ailleurs, l'encre qui est dans le flacon sur la table devant Rose vient d'un de mes propres flacons d'encre, une couleur violette délicieusement désuète et romantique !

Bon vendredi :-)

♥♥♥