Nous nous souviendrons de ce 1er décembre 2020.... bizarre.

Mais quoi de plus normal durant une année aussi bizarre elle-même.

Normalement, on a environ -2° à -5° en journée à cette date, et -10° durant la nuit, et avoir 30 cm de neige.

Mais aujourd'hui, on a eu +16° !

Et certains ne croient toujours pas aux changements climatiques...

Un ciel particulièrement "coloré" que nous sommes allés photographier en sirotant .... un café glacé ! mais oui, habituellement un 1er décembre, c'est un café chaud que nous dégustons durant nos promenades, mais là, la température donnait vraiment envie de renouer avec les habitudes de l'été pour accompagner le t-shirt que je portais.

Voici quelques photos de ce superbe ciel tourmenté et changeant au fil des heures, passant du bleu au gris, et du rose à l'orange.

Tout d'abord, lorsque nous sommes partis, même le Mont Orford semblait impressionné par cette masse qui tentait d'écraser ses fiers 852 m de hauteur !

IMG_7843-1

D'abord un détour par Magog, en bas de la montagne où nous habitons, pour récupérer un café glacé chez McDo ; n'est-ce pas qu'ils sont beaux nos fils ?!!

Comme vous voyez, avec les séquences successives de neige-gel, suivi de pluie, les pelouses ont tout de même gelé et sont bien jaunies. 

IMG_7848-1

IMG_7849-1 

IMG_7852-1

McDo se trouve sur le bord du lac Memphrémagog que je vous montre souvent ; aujourd'hui, sa teinte était étonnamment bleue :

IMG_7862-1 

IMG_7858-1

On part en campagne.... sous une superbe ondée digne du printemps ; dans la mesure où on n'a pour ainsi dire pas eu de pluie de l'année, ça ne peut pas faire de mal.

Sur un côté, le bleu du ciel devenait de plus en plus sombre et perturbé :

IMG_7863-1

IMG_7864-1

 L'autre côté semblait lutter pour conserver de la lumière :

IMG_7885-1

IMG_7887-1

IMG_7890-1

Curieusement, au sol, il n'y avait pas de vent. J'en ai profité pour sortir Anne et Diana qui nous avaient accompagnées. OK, il faisait un peu chaud pour la tenue qu'elles portaient, mais j'avais la paresse de leur retirer leurs manteaux et chapeaux !

IMG_6476-1-2

IMG_7875-1

IMG_7890-1

IMG_7893-1

Au bout d'une bonne balade, nous sommes remontés en voiture et partis faire les courses car l'après-midi avançait, et actuellement, il fait nuit pour ainsi dire à 16 h.

Arrivés sur les hauteurs à l'entrée de Magog, le bleu et le gris avaient cédé la place au rose :

IMG_7911-1

et sur la droite, je suis, pour la première fois, tombée en admiration devant le parking de mon supermarché ! il semblait presque magique perdu dans la poudre d'or du soleil couchant :

IMG_7909-1

Le temps de récupérer de la salade, des légumes et quelques bricoles, de revenir à la maison, de désinfecter ce qui devait l'être et de mettre en "huitaine" ce qui doit y aller, la lune s'était levée déjà haut dans le ciel derrière le grand érable qui est devant la maison.

Mais le ciel était toujours aussi perturbé et les nuages filaient à toute allure dans ce ciel digne d'une soirée pour faire sortir des loups-garous :

IMG_6493-1

Je pense qu'on a bien fait d'en profiter car d'après les prévisions, la neige va bel et bien arriver dès demain. Mais sait-on jamais, on aura peut être une nouvelle séquence de redoux et de pluie qui va suivre ? et puis, pourquoi pas un Noël bien vert ? j'ai passé 45 ans de ma vie sans voir de neige à Noël, ça ne m'a jamais gênée, alors si c'était le cas cette année, je n'aurais vraiment rien contre :-)

Maintenant, je vais vous dévoiler une supercherie de photographe.

On me dit souvent : "oh que le Canada est beau, je viens de voir un reportage, ou des photos, c'était sauvage, c'était beau".  

Remontez ci-dessus, tout au début de ce message, et observez bien la toute première photo.

Avouez que vous imaginez facilement que vous allez voir passer tranquillement un orignal (élan), ou même un ours, dans ce paysage calme, sauvage et idyllique dans lequel vous aimeriez peut être bien même aller randonner ou planter votre bivouac durant les prochaines vacances. Non ?

Voilà la réalité :

IMG_7845-1

Sans doute hésiteriez-vous quand même à camper près d'une autoroute et d'une station électrique + mini poste d'épuration !

Sachez que tous ce qu'on vous montre est cadré (vidéos) ou recadré (photo = coupées pour retirer ce qu'on ne doit pas voir), et que bien des éléments sont "gommés", tant sur le photos que sur les films, pour supprimer les petits détails dérangeants (des logiciels spéciaux font ça en un clin d'oeil). 

Comme partout, on a notre lot de mochetés, de décharges sauvages, de bâtiment affreux, de maisons délabrées, et j'en passe ; surtout que les plans d'urbanisation ne prévoient absolument pas l'aspect visuel dans leurs élaboration (ils ne prévoient déjà pas les plans écologiques, alors esthétique encore moins !), et que ça ne s'améliore vraiment pas d'années en années, nous faisant bien souvent râler parce que certains endroits qui étaient forts beaux sont irrémédiablement gâchés à jamais par la faute d'un urbaniste qui n'avait même pas conscience de la préservation du secteur (a-t-il même pris le temps d'aller voir sur place ou est-il resté à concevoir ses plans et ses tracés sans bouger de son bureau ?).

En cela, j'admire l'état du Vermont aux USA, l'état magnifique qui est à quelques kilomètres de chez moi, dont je vous montrais très souvent des photos jusqu'à l'an dernier (nous ne pouvons plus franchir la frontière depuis la Covid), et qui a presque tout misé sur l'environnement et l'esthétique, préservation des décors naturels, lignes électriques enfouies, urbanisation à esthétique contrôlée, etc, et dont la fréquentation touristique et la renommée en font un des états nord-américains les plus souhaités pour les vacances, tant d'été que d'hiver. D'ailleurs même les cinéastes d'ici vont (allaient) au Vermont pour tourner les scènes extérieures des films se déroulant dans le passé, puisque ici il devient presque impossible de trouver la moindre zone sans lignes électriques, usines, décharges, carrières, etc.

Donc, méfiez vous quand vous voyez des photos ou des reportages : la réalité est parfois bien différente de ce qu'on vous montre, et j'ai rencontré beaucoup de touristes qui, enthousiasmés lors de leur premier séjour au Québec, sont revenus déçus du second. La première fois, le dépaysement et le changement total de mode de vie  est assez "enchanteur" et tout parait magnifique ; mais lors du second séjour, il n'y a plus l'effet de surprise enchantée, le regard devient plus critique et objectif, ce qui entraine les commentaires que m'ont fait certains touristes "du 2e séjour", tant européens qu'américains, lorsque nous avions notre boutique d'artisanat. À noter que cela est valable pour tous les pays, et que mon amie anglaise a été déçue des USA alors qu'elle avait adoré lorsqu'elle y a fait ses études, qu'une autre correspondante qui avait adoré passer des vacances en Grèce ne pouvait plus la supporter quand elle s'y est installée pour travailler, et qu'une correspondante d'origine polonaise qui adorait ce pays quand elle allait visiter sa famille l'a carrément détesté quand elle est partie y vivre à la pré-retraite. Il y a un vieux dicton qui dit : "l'herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin". Et en l'occurrence, elle est encore plus verte quand les photos ou vidéos sont retouchées !!

 

J'espère que vous avez apprécié cette balade colorées autant que nous.

Passez un bon mercredi :-)

♥♥♥