Il ne faisait pas super beau, mais ras le bol d'être dans la maison, une balade s'imposait !

Après une chute notable des températures il y a 2 semaines, avec des ressentis de -32°C, nous sommes remontés au point d'avoir de la pluie verglaçante.

Verglaçante peut être, mais pluie également : la neige s'effondrait et fondait et tout le monde ici craignait d'avoir un 'Noël vert". 

Pour ma part, ça ne me gênerait pas, dans la mesure où j'ai vécu quasiment 45 Noël sans neige avant de venir ici, je ne relie pas l'un à l'autre ! mais par contre, ça semble être une idée catastrophique pour les québécois, au vu du nombre d'articles sur le net, dans les journaux, et à la télé, où tout le monde s'inquiétait de ça et ne parlait plus que de ça : on était "sur la pelouse" comme ça se dit ici quand on voit plus de surface de sol nu que de sol enneigé !

Personnellement, ce qui m'inquiétait plus, c'était de voir que le sol n'avait plus de couverture protectrice de neige afin de préserver les racines du froid lorsqu'il allait revenir (janvier-février-mars sont traditionnellement les mois des grands froids, des très grands froids même, ceux où on a -35°C RÉELS en journée, avec un ressenti de -45 ou -48).

Par chance, nous avons eu un saupoudrage de neige juste avant Noël, les québécois étaient contents : ils avaient leur Noël blanc !

Et pour les plantes, je dis ouf,  car nous avons 10 bons centimètres qui sont tombés avant-hier et hier ; je croise les doigts pour que ça continue, sinon je ne donne pas cher de mes plantations du jardin après les grands gels. (ma foi, c'est bien la première fois de ma vie que je suis contente qu'il neige, comme quoi, tout arrive !).

Mais à ce jour, toujours pas de froid. Nous tournons avec des journées dites "chaudes" pour ici, c'est à dire aux alentours de zéro et plus.

Et c'est du jamais vu, et du très inquiétant d'après les climatologues car nous vivons apparemment un effet de spirale infernale sur le Canada, qui, comme je vous l'avais déjà montré, se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde, et où, d'ores et déjà il est prévu que même si une hausse du réchauffement planétaire, dû aux émissions de gaz à effet de serre, arrive à être limitée à 2 °C mondialement, le Canada, lui, connaîtra une augmentation de 4 °C .

Et c'est déjà commencé : les changements sont déjà évidents dans de nombreuses provinces du Canada (= départements) : acidité des côtes océaniques, appauvrissement des sols, fonte du pergélisol, inondations, sécheresse, etc.

Mais il y a plus visible, et plus étonnant : des lilas sont en bourgeon à Montréal et dans plusieurs autres grandes villes... du JAMAIS vu (rappel, le lilas fleurit ici de fin mai à mi juin, normalement).

Je viens de regarder les prévisions à 14 jours, en dehors d'une journée froide, jusqu'au 16 janvier, on tournera toujours aux alentours de zéro en journée.

Inquiétant. Très inquiétant. La seule chose qui me console, c'est que cela donne un répit météorologique aux animaux sauvages qui n'ont pas eu à pâtir du froid ni à manquer trop de nourriture jusqu'ici.

Bref, pour en revenir à aujourd'hui, voici quelques images rapportée de notre balade.

IMG_0525-1-3

IMG_0527-1

IMG_0533-1

IMG_0534-1

IMG_0539-1

IMG_0546-1

IMG_0548-1

IMG_0551-1

Bon, pour cette maison là, vous allez dire que je me répète... mais je la trouve tellement belle que je ne peux pas me retenir de la photographier à chaque fois que je passe devant !

IMG_0607-1

IMG_0611-1

IMG_0652-1

Le ciel s'est dégagé sur la fin de l'après-midi, un plaisir pour les yeux :

IMG_0542-1

IMG_0545-1

IMG_0550-1

IMG_0580_1_2-1

IMG_0589-1

IMG_0606-1

IMG_0610-1

IMG_0613-1

IMG_0614-1

IMG_0649-1

IMG_0657-1

IMG_0658-1

IMG_0666-1

J'espère que cette balade vous a plus autant qu'à nous :-)

Bon vendredi :-)

♥♥♥

Si vous souhaitez me laisser un petit commentaire ci-dessous, sachez que je le lirai avec le plus grand plaisir, et que je vous en remercie par avance  ☼ (NB : je répondrai à toutes questions que vous poserez, demandes de précision, etc. Ne vous formalisez pas si je ne vous remercie pas  individuellement et systématiquement, bien que j'essaie de le faire autant que je le peux ).