Anaïs et Caniche discutent en cheminant. Tout au moins, aujourd'hui, Anaïs discute (beaucoup), et Caniche écoute, répondant parfois, quand c'est nécessaire.

- Tu sais, Caniche, je crois que si on ne sait pas ce qu'il y au loin devant soi, on est libre d'imaginer qu'il y a ce qu'on veut. C'est surement moins décevant que la réalité, parce que je trouve que la réalité n'a pas beaucoup d'imagination. Qu'en penses-tu, Caniche ?

- Je crois que tu as raison, Anaïs, répond Caniche. La réalité est un monde bien ordinaire, alors il faut rêver et imaginer, c'est indispensable pour être heureux. Mais il faut aussi savoir se rappeler qu'on rêve ou qu'on imagine quelque chose, et bien faire la différence avec la réalité.

- Bien sur Caniche, tu as raison, il faut savoir quand on imagine et quand c'est vrai. Ainsi, ajoute-t-elle d'un air malicieux, si j'imaginais que je dors et que je rêve que je dors, il faudrait que je me rappelle que je n'aurai pas besoin de me réveiller deux fois avant de me lever !

- Ah c'est malin, répond Caniche en riant.

Je suis sure que vous pensez n'avoir jamais vu un caniche rire. Pourtant, ils le font. J'en ai eu deux moi-même, et je vous assure que je les ai souvent vu rire. Évidemment, ils ne rient pas comme nous, non, c'est sur ; mais ils ont une façon bien à eux de rire, la bouche ouverte et la langue pendante... regardez leurs yeux à ce moment là. vous les verrez pleins de rire.

Tout en parlant, Anaïs et Caniche suivent le chemin qui mènera "quelque part" si ils marchent assez longtemps (voir explication ICI), et les voici qui arrivent devant un chemin dont on ne voit pas la fin.

Anaïs and Poodle argue while walking. At least, Anaïs talks (a lot), and Poodle listens, answering sometimes, when it's necessary.
- You know, Poodle, I think that if we do not know what's far ahead of us, we are free to imagine that there is what we want. It's certainly less disappointing than reality, because I find that reality does not have much imagination. What do you think, Poodle?
- I think you're right, Anais, said Poodle. Reality is a very ordinary world, so you have to dream and imagine, it's essential to be happy. But we must also know how to remember that we dream or imagine something, and make the difference with reality.
- Of course Poodle, you're right, you have to know when you imagine and when it's true. So, she adds smiling, if I thought I was sleeping and dreaming that I was sleeping, I would have to remember that I would not need to wake up twice before getting up. !
- Oh, that's clever, laughs Poodle.
I'm sure you think you've never seen a poodle laugh. Yet they do it. I had two myself, and I assure you that I often saw them laughing. Of course, they do not laugh like us, no ; but they have a way of laughing with their mouths open and their tongues hanging ... look at their eyes at that moment. you will see them full of laughter.
While talking, Anaïs and Poodle follow the path that will lead "somewhere" if they walk long enough (see explanation HERE), and here they come in front of a path that we do not see the end.

IMG_6328-1

 - Regarde, s'exclame Anaïs, ici, c'est un peu sombre, alors j'aime rêver qu'il y a là-bas un château immense, plein de tours et de créneaux. Il est habité par une méchante reine qui a emprisonné une belle et douce princesse pour l'obliger à épouser son fils, laid et méchant, avec des verrues horribles sur le nez. Et je crois même que la princesse attend que son amoureux charmant aille la délivrer. 

- Look, exclaims Anais, here, it is a bit dark, so I like to dream that at the end of this path, there is a huge castle there, full of towers and battlements. He is inhabited by a wicked queen who has imprisoned a beautiful and sweet princess to force her to marry her son, ugly and mean, with horrible warts on his nose. And I even think that the princess is waiting for her charming lover to go and deliver her.

IMG_6329-1

 - Ou, reprend-elle après quelques minutes de réflexion,  peut être que je préfère imaginer que le chemin s'arrête là, et qu'au bout, il n'y a rien d'autre qu'une forêt merveilleuse où les animaux vivent en toute quiétude et en sécurité. Une forêt où les loups et les lapins cohabiteraient paisiblement avec les cerfs et écureuils, et s'entraideraient pour faire disparaitre dans les nuages les chasseurs qui s'approcheraient trop de l'orée de la forêt ; ils seraient emportés par une sorte de tornade, et paf, ils se retrouveraient assis chez eux, en ayant perdu leur fusil et leur fierté !

- Or, she continues after a few minutes of reflection, maybe I prefer to imagine that the path ends there, and that at the end, there is nothing but a wonderful forest where animals live in peace and security. A forest where wolves and rabbits would cohabit peacefully with deer and squirrels, and help one another to make disappear in the clouds the hunters who approach too much of the edge of the forest ; they would be swept away by a kind of tornado, and suddenly, then they would be sitting at home, having lost their rifles and their pride !

IMG_6340-1

 Un peu plus tard, nos deux amis arrivent devant un magnifique panorama.

- Et ici, derrière ces montagnes, continue Anaïs, n'est-ce pas agréable d'imaginer qu'il y a la mer immense, avec des dauphins qui sautent et caracolent dans les vagues, autour de magnifiques goélettes chargées d'or et de bijoux destinés à des souverains de pays lointains et inconnus. Avec des tempêtes énormes dans lesquelles les bateaux des pirates se perdent et s'abîment. Au bout de quelques instants, elle ajoute : bien sur les pirates survivraient, car je n'aime pas que les gens meurent ; et en reconnaissance de leur chance, ils deviendraient honnêtes !

A little later, our two friends arrive in front of a magnificent panorama.
- And here, behind these mountains, continues Anaïs, is not it nice to imagine that there is the immense sea, with dolphins jumping and prancing in the waves, around beautiful schooners loaded with gold and jewels destined for sovereigns of distant and unknown countries. With huge storms in which the pirate ships are lost and damaged. After a few moments, she adds: of course the pirates would survive, because I do not like people to die; and in recognition of their luck, they would become honest ! 

IMG_6251-1

Après cette longue promenade qui les a menés dans ces beaux décors, ils sont un peu fatigués et décident de rentrer se reposer.

Anaïs récupère vite. Comme il fait beau, elle décide de prendre son matériel de peinture et d'aller peindre au soleil. C'est qu'elle a un joli talent pour le dessin et le peinture.

Mais pour le moment, elle poursuit toujours son idée sur les rêves et l'imagination.

- Tu vois Caniche, c'est comme peindre un tableau du paysage qu'on a devant soi..............

After this long walk that led them in these beautiful scenery, they are a little tired and decide to return to rest.
Anaïs is recovering quickly. As the weather is fine, she decides to take her painting equipment and go paint in the sun. She has a pretty talent for drawing and painting.
But for now, she is still pursuing her idea about dreams and imagination.
- You see Poodle, it's like painting a picture of the landscape that we have before us ..............

IMG_6860-1-3

 ............ nous avons beau être en septembre, pourquoi le peindre avec l'allure d'une fin d'été, alors qu'on peut le peindre avec l'allure du printemps ? les oiseaux chantent en faisant leurs nids, les abeilles butinent dans les premières fleurs, et le vent chante une jolie mélodie en passant dans les arbres fleuris.

............ we may be in September, but, why paint it with the look of a late summer, while it can be painted with the look of spring ? the birds sing while making their nests, the bees forage in the first flowers, and the wind sings a pretty melody passing through the flowering trees.

IMG_6881-1

 - Il est joli ton tableau, lui dit Caniche. J'aime l'idée d'un éternel printemps, c'est plus agréable de l'imaginer que de se rappeler que bientôt je marcherai avec les 4 pattes dans la boue et la neige glacée !

- Et moi avec une cape qui ne m'empêchera pas d'avoir froid. Je me demande si imaginer qu'on est au printemps ou en été nous donnerait plus chaud. Après tout, tu avais bien dit qu'il suffisait de penser à quelque chose très fort pour que ça se réalise ! 

Anaïs range ses pinceaux et ses couleurs, puis tout à coup elle dit à Caniche en souriant : 

- J'ai hâte qu'on retourne tous les deux à "l'École du Vrai Savoir", et qu'on y retrouve Maitresse Oie ; elle nous apprend tant de choses, et surtout à les voir comme on devrait tous les voir : avec le coeur et l'imagination. 

Après cela, Anaïs et Caniche sont repartis se promener.

À suivre....

- It is pretty your painting, says Poodle. I like the idea of an eternal spring, it is more pleasant to imagine it than to remember that soon I will walk with all 4 paws in the mud and icy snow!
- And me with a cape that will not prevent me from being cold. I wonder if imagining that we are in the spring or in the summer would make us hotter. After all, you had said that it was enough to think of something very strong to make it happen !
Anaïs puts away her brushes and her colors, then suddenly she said to Poodle, smiling :
- I can not wait for both of us to return to the "School of True Knowledge", and we find Mrs Goose ; she teaches us so much things, and especially to see them as we should all see them : with the heart and the imagination.
After that, Anaïs and Poodle went out for a walk again.
To be continued....

Copyright ©Guyloup de Savigny-Lacoste 2019 - tous droits réservés
Copyright © Guyloup of Savigny-Lacoste 2019 - all rights reserved