(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Le temps étant fort maussade depuis quelques jours, je suis bien contente d'avoir encore à vous présenter un peu de stock de photos en retard de publication.

Ce qui est surprenant ici quand on ne connait pas, c'est la présentation des villes (en dehors de Montréal, qui est une grosse ville empilée sur une ile, qui déborde tout autour, et de Québec qui est bâtie sur les sites des premiers arrivants et a gardé le principe européen qu'ils avaient appliqué pour la répartition) :

- il y a le coeur commercial de la ville qui est bétonné comme ailleurs (généralement une grande avenue toute en longeur, assez laide, le long de laquelle sont répartis en vrac des magasins, des boutiques, des pompes à essence, des resturants et des centres commerciaux, des feux rouges, et une circulation à s'arracher les cheveux avec des voitures qui traversent, bloquent la route ou forcent le passage, etc, pour traverser pour aller dans les magasins de leurs choix),

- collés à cette avenue centrale, on voit quelques immeubles de peu d'étages, puis des maisons la plupart du temps divisées en 2 ou 4 logements distincts ; les uns comme les autres sont destinés à la location. 

- puis le reste de l'habitat formant toute la ville : des "condominiums" (lotissements de maisons jumelées ou petits bâtiments en co-propriété, dotés de règlements, obligations et interdits très stricts) avec beaucoup de verdure autour, et des centaines de petits pavillons privés avec un minuscule carré d'herbe devant. Ici, plus de feux rouges, mais uniquement des "stop aux 3 ou 4 coins"... un truc local qui me rend folle : il faut céder le passage à la personne arrivée la première au carrefour, sauf que quand on arrive à 4 en même temps, je n'ai toujours pas compris comment ils font pour déterminer qui va passer (celui qui ose, sans doute ? ce n'est pas mon cas !).

4 panneau stop 250px-Arret 13529238_10153701113767061_3885227849928272712_n

Cette dernière partie ressemble à la banlieue des villes françaises, mais représente ici près des deux tiers de la surface des villes.

Du coup, il n'y a pas de banlieue, et on passe de la ville à la campagne en 1 km seulement !

Sherbrooke est une grosse ville (près de 200 000 habitants), elle échappe un peu à cette présentation typique des villes de moyenne importance, mais pas tant que ça, car là aussi la campagne commence aux portes de la ville.... et voici donc ce que vous auriez vu si vous vous étiez promenés avec nous autour de Sherbrooke ce jour là :

IMG_9568-1

IMG_9574-1

IMG_9576-1

IMG_9579-1

IMG_9584-1

 

IMG_9598-1

IMG_9599-1

IMG_9647-1

IMG_9651-1

et bien sur, nous étions accompagnés :

IMG_7973-1-2

 

À bientôt pour une nouvelle balade, bonne semaine à tous

♥♥♥