18 juillet 2018

Petite chemisette en chambray, et vacances "de la construction" - Little chambray shirt

Cela faisait un moment que je voulais coudre une chemisette en tissu chambray pour un de mes petits gars ; c'est Léo qui l'a eue dans sa garde-robe.

Le voici qui vous la présente avec ses amis Ethan et Grace. Vous voyez, c'est comme dans la vraie vie, j'ai du mal à faire lâcher les téléphones et tablettes à mes poupettes !

It had been a while since I wanted to sew a chambray fabric shirt for one of my little guys ; it was Leo who had it in his wardrobe.

Here he introduces you with his friends Ethan and Grace. You see, it's like in real life, I have a hard time letting phones and tablets go to my dolls !

IMG_6604-1

 

Inconvénient du chambray, il s'effiloche beaucoup, la surjeteuse est bien utile. Il se froisse beaucoup aussi : rien que le fait d'emporter les 3 poupées dehors et de leur faire prendre la pose, et la chemise était froisée.

Disadvantage of the chambray, it frail a lot, the serger is very useful. It crumples a lot too: just taking the 3 dolls out and make them pose, and the shirt was crumpled.

IMG_6604-1-3

IMG_6612-1

 

Le patron se trouve ICI / Pattern is HERE 

 

Depuis la fin de la canicule il y a 10 jours, la température est insidieusement remontée petit à petit, et la canicule sera de retour dès samedi, accompagnée d'orages durant une quinzaine de jours. En plein pendant la plus grosse période de vacances du pays, période appelée "les vacances de la construction".

Pour qui ne connait pas cette expression, cela désigne la période de deux semaines durant laquelle la quasi-totalité des travailleurs œuvrant sur les chantiers de construction bénéficient d'un congé obligatoire depuis 1971. Cette mesure touche les travailleurs de l’industrie de la construction et affiliés, mais on estime que près de 70 % des Québécois prennent congé durant cette période.

Traditionnellement, les « vacances de la construction » se déroulent au cours des deux dernières semaines civiles complètes du mois de juillet, la date officielle des « vacances de la construction » étant déterminée par décret. 

La plupart de la population active ayant seulement deux semaines de congés payés annuelles, trois dans une toute petite partie des cas (ici on est loin des 5 semaines françaises !), il y a malheureusement bien des couples qui ne peuvent avoir des vacances ensemble, notamment lorsque Monsieur a ces deux semaines obligatoires fin juillet, mais que l'entreprise où travaille Madame lui a accordé ses deux semaines de congé à une autre période de l'été.

À bientôt / See you soon

♥♥♥


15 juillet 2018

Allez les bleus !!!

Allez, on crie avec elles !!!!!!!!!!!!!!

IMG_6535-1-2

 

Bon dimanche :-)

♥♥♥

 

14 juillet 2018

Promenade dans le marais, vie des bernaches et œufs de tortues - Walk in the marsh, life of geese and turtle eggs

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Nos petites photographes, Lea, Peony et Gabriella, ont accompagné Callie dans le marais du lac Massawippi, aménagé avec des trottoirs de bois qui le traversent, pour le plus grand bonheur des photographes et amateurs de nature.

Callie voulait leur montrer des oies bernaches dans leur milieu naturel, et leur expliquer leur moeurs.

À peine arrivées, elles ont vu une bernache qui se reposait, et qui n'a pas semblé du tout inquiète de voir nos amies s'approcher d'elle ! (par contre, elle se méfiait de moi, l'humaine, comme le montre son regard... avec raison : ces pauvres oiseaux sont traqués par les chasseurs au printemps et à l'automne).

IMG_5773-1-2

 

Callie explique : 

Les bernaches du Canada ont des liens familiaux très forts. D'abord, elles sont monogames, les couples se forment pour la vie ; si un des compagnons meurt, l'autre restera veuf toute sa vie, et participera alors dans le groupe à l'éducation et surveillance des petits des autres.

Elles communiquent beaucoup : les chercheurs ont décrryptés environ 13 cris différents, variant des bruyants cris de salutation et d’alarme aux faibles gloussements et aux murmures des bernaches qui s’alimentent. Les oisons commencent à communiquer avec leurs parents alors même qu’ils sont encore dans leur oeuf. Leurs cris se limitent à des petites salutations, à des cris de détresse et à des trilles aigus indiquant leur contentement. Les oisons répondent de façons différentes à différents cris des adultes, ce qui indique que les adultes utilisent une variété de cris possédant une gamme de significations pour communiquer avec leurs petits. 

IMG_5848-1

Les oisons demeurent avec leurs parents une année entière et retournent avec eux dans les aires de reproduction après leur premier hiver. Ainsi les bandes migratrices à l’automne et au printemps comprennent un bon nombre de familles proches, voyageant ensemble. 

Bien que la plupart des bernaches du Canada agissent de façon territoriale pendant la période de nidification, chaque couple défendant son propre espace, elles se réunissent en bandes de plusieurs centaines d’oiseaux lorsqu’elles migrent ou qu’elles se trouvent dans les aires d’hivernage.

Les bernaches se reproduisent sur tout le territoire de l’Amérique du Nord, sauf dans le grand nord artique et dans l'extrême sud des USA. La migration de printemps vers les zones de reproduction du nord commence à la fin de l’hiver et peut durer plusieurs semaines car elles voyagent lentement en suivant la fonte des neiges. La migration d'automne vers le sud débute lorsque l’eau et le sol commencent à geler dans les aires de reproduction. Le voyage est plus rapide que le vol printanier vers le nord : de nombreuses bernaches parcourent plus de 1 000 km en moins d’une semaine, depuis le nord du Canada  jusqu’à leur aire d’hivernage "familial" aux USA. Les familles comportant des oisons, qui migrent vers le sud pour la première fois, effectuent le voyage moins rapidement que celles formées uniquement d’adultes, ces derniers étant prioritairement la cible des chasseurs impatients de les tuer sans limites de nombre à l'automne, laisse à penser que les groupes d'adultes seuls, ou veufs, se sacrifient pour protéger le futur passage des familles avec oisons.

Les bernaches se nourrissent sur la terre. Pendant l’hiver, elles s’alimentent souvent dans des champs où elles cherchent des restes de maïs, d’avoine, de soya et d’autres cultures et grains tombés sur le sol au moment de la moisson. Certaines bernaches s'habituent aux humains et s’alimentent sur le gazon des pelouses, des parcs et des terrains de golf.

Au printemps et en été, elles s’alimentent surtout de graminées, de feuilles, de fleurs, de tiges, de racines, de graines et de baies. Elles doivent consommer de grandes quantités de nourriture pour obtenir les nutriments dont elles ont besoin et passent souvent 12 heures par jour ou plus à s’alimenter car elles ont besoin de réserves suffisantes de graisse et de protéines pour terminer la migration, produire une couvée d’œufs et survivre pendant environ un mois de couvaison où elles ne prendront presque pas le temps de s'alimenter, devant surveiller le nid en permanence pour protéger les oeufs, puis les oisons des nombreux prédateurs qui les guettent :  mouettes, goélands, corneilles, corbeaux, ratons-laveurs, mouffettes, vison, renards, coyotes, loups, ours. 

Les oisons nouveaux nés ont un duvet de couleur jaune qui s’assombrit en gris terne au cours des premières semaines de leur vie (voir photo précédente) ; à mesure que les oiseaux grandissent, des plumes couvrent petit à petit le duvet, et lorsque les jeunes bernaches sont prêtes à voler à la fin de l’été, il est difficile de les différencier de leurs parents. À partir de ce moment, les mâles et les femelles se ressemblent quel que soit le temps de l’année. 

Image9

 

Callie ayant fini d'expliquer la vie des bernaches, les 4 amies ont continué leur promenade dans le marais :

IMG_5822-1

 

Je vous laisse découvrir les photos "qu'elles" ont prises (non, non, c'est pas moi, c'est elles !) :

IMG_5793-1

IMG_5791-1

Tout à coup, j'ai vu Peony s'éloigner des autres, elle admirait les superbes iris versicolores (fleurs emblème du Québec) : 

IMG_5800-1

IMG_5833-1-2

IMG_5840-1

IMG_5785-1

 

Puis après leur longue promenade, elles sont revenues vers le lac Massawippi :IMG_5786-1

où un couple profitait de la tranquilité pour faire du kayak avant l'arrivée des cohortes de vacanciers pollueurs, avec leurs bateaux à moteurs qui gachent tout par le bruit, l'odeur, et les remous qu'ils provoquent, s'amusant des difficultés qu'ils créent aux kayakeurs qui ont du mal à garder la stabilité de leur embarcation... 

IMG_5762-1

Sur le chemin longeant la berge du lac d'un côté et le marais de l'autre, les filles sont constaté que les tortues ont bien pondu cette année  (nos deux espèces principales locales : la chrysemis picta et la chelydre serpentine) ; combien de petites tortues auront réussi à éclore (les ratons laveurs grattent la terre pour attaper les oeufs), et dans ce cas, à rejoindre l'eau avant que les prédateurs oiseaux ne les attrapent, on ne le saura pas, mais on croise les doigts pour elles.

IMG_5844-1

IMG_5790-1

IMG_5789-1

Image11

Image12

Voilà, les 4 amies vous ont fait partager leur visite du marais, en espérant que cette sortie dans la nature vous aura plu autant qu'à elles :-)

 

IMG_5825-1

♥♥♥

 

13 juillet 2018

Résultat du tirage au sort, la gagnante est ... Result of the draw, the winner is ...

ScreenShot00365

Après tirage au sort parmi les participantes ayant laissé leur proposition dans les commentaires (avec la méthode des petits papiers comme sur l'imge ci-dessus) , c'est Annick (FinistèrePatch) qui a été sélectionnée pour sa participation au petit jeu que je vous ai proposé ICI"

Ce petit jeu consistait à proposer une phrase dite par Grace, qui laissait Robin stupéfait, Calliann perplexe et faisait rire Ethan.

Annick a fait dire à Grace : "Grace dit "c'est Calliann qui offre le gouter, c'est la seule à avoir son sac !!"

After the draw among the participants who left their proposal in the comments (with the paper method as in the picture above), it is Annick (FinistèrePatch) who was selected for his participation in the game that I proposed to you HERE

This little game consisted in proposing a phrase said by Grace, which left Robin stunned, Calliann puzzled and made Ethan laugh.

Annick had Grace say, "Grace says," it's Calliann who offers it, it's the only one to have her bag! "

IMG_6104-1

 Félicitations Annick ! écris moi en privé à guyloup@milleet1passions.com afin de me communiquer ton adresse postale pour que je t'envoie la surprise prévue pour la gagnante :-)

Congratulations Annick ! write me privately to guyloup@milleet1passions.com to send me your mailing address so that I send you the surprise for the winner :-)

À bientôt - See you soon 

♥♥♥

 

Posté par brico-guyloup à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juillet 2018

Fils électriques, premiers foins et montagne verte - Electric wires, first hays and green mountain

Pour le sourire : nos jolies rues avec leurs fils électriques !!!

For the smile: our pretty streets with their electric wires !!!

IMG_6444-1

IMG_6446-1

IMG_6447-1

Plus sympa : les premiers foins... et le Mont Orford dans la verdure :

More fun: the first hay ... and Mont Orford in the greenery:

IMG_6406-1-2

IMG_6411-1

Bonne journée / have a nice day :-)

♥♥♥

Posté par brico-guyloup à 02:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,


Au bord de la rivière - Along the river

Jason et Léo sont allés en repérage pour trouver un endroit où aller pêcher avec les copains. Charlotte, Nanea et Marisol les ont accompagné avec leurs chiens. 

Jason and Leo went scouting to find a place to go fishing with friends. Charlotte, Nanea and Marisol accompanied them with their dogs.

IMG_6443-2

 

Cette photo est magnifique en wallpaper, pleine de la lumière de l'été ; si vous utilisez un PC avec un grand écran, plutôt qu'un minuscule téléphone ou tablette, je vous offre l'image grand format 1920 pixels ; demandez la moi ou allez sur mon journal Facebook où elle est en téléchargement libre.

This photo is beautiful in wallpaper, full of the light of summer ; if you are using a PC with a large screen, rather than a tiny phone or tablet, I offer you the large picture 1920 pixels ; ask for it or go to my Facebook wall where it is free download..

IMG_6443-ecran2

♥♥♥

10 juillet 2018

Customisations... photos du ciel, et tristes constatations - Customizations ... photos of the sky, and sad findings

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

J'ai encore eu l'occasion d'acquérir un groupe de 4 poupées Journey girls d'occasion, dont j'avais déjà les modèles, mais qui venaient avec un lot de vêtements, chaussures et accessoires très intéressants, et en plus à prix tout doux (demandé par une toute jeune fille qui estime ne plus avoir l'âge de jouer à la poupée).

J'ai donc customisé 3 de ces poupées comme vous allez le voir ci-dessous ; la 4e est en attente d'inspiration !

Je vous confirme que même si vous avez un doute, oubliez-le : ce sont bel et bien les mêmes poupées 1051737111

 

 

Voici pour commencer la blonde Ilee, version originale à gauche, et ma customisation en brune à droite :

IMG_6396-1

 Voici ensuite Kelsey ancien modèle. L'originale au centre ; à gauche, une ancienne customisation ; à droite la nouvelle faite aujourd'hui. J'ai décidé de l'appeler Abby, je pense que son style un peu gothique avc des vêtements sombres, vernis à ongle noir, rouge à lèvres foncé, et cheveux noirs, vous explique pourquoi  ; je compte d'ailleurs lui ajouter un collier de chien ! (à moins que vous ne connaissiez pas la série NCIS et le personnage de Abby Sciutto, auquel cas vous ne comprendrez rien à ce que je raconte !!).

IMG_6393-1

 Pour finir, Dana la brune ; version originale au centre (coiffée ici avec une queue de cheval) ; à droite, une ancienne customisation avec des nattes, taches de rousseur et joues en pomme d'api coquine ; à gauche, la customisation du jour avec une perruque blonde bien sage :

IMG_6388-1

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui au niveau des poupées (enfin, non parce que j'ai plein d'autres photos à vous montrer, dont Léa qui vous fera bientôt un reportage sur un célèbre papillon américain et sur une plante sauvage très intéressante, pas aujourd'hui mais ça va venir dès que j'ai un moment).

En attendant, je vous présente notre ciel à 13 h 15 :

IMG_6354-1

 et notre ciel à 13 h 25 :

IMG_6382-1-2

 Une fois de plus, malgré tout ce cinéma de ciel noir, de vent, de tonnerre et d'éclairs, il n'est tombé que quelques gouttes ;

toutes les plantes, et même les rudbéckias sauvages se plaignent de la sécheresse du sol et sont en berne.

Et quand on lit ce genre d'article : "Un nouveau rapport prévoit que 75 % des habitants de la planète risquent de mourir de chaud d'ici à 2100" (à lire ici : http://www.lepoint.fr/environnement/allons-nous-tous-mourir-de-chaud-07-07-2018-2234088_1927.php  ; merci Mirguette) ça confirme l'ampleur des dégâts.

Du reste, si vous hésitez à vous acheter cette saloperie qu'est la climatisation (chose que je déteste depuis toujours, j'ai même lors d'une promotion professionnelle quand je travaillais à Paris, refusé mon nouveau bureau avec vue sur les Champs Élysées justement parce qu'il était climatisé ! mauvais pour la santé, mauvais pour la planète), je vous invite à lire cet autre article : "réchauffement climatique : le cercle vicieux de la climatisation" : http://www.lepoint.fr/environnement/rechauffement-de-la-planete-le-cercle-vicieux-de-la-climatisation-16-05-2018-2218837_1927.php . Les seuls endroits qui devraient être climatisés sont les endroits où il y a des malades, hopitaux, maisons de santé, etc, mais non, justement c'est là qu'il n'y en a pas la plupart du temps, pendant que des gens en parfaite santé polluent avec ça, alors qu'ils pourraient fort bien vivre sans climatisation dans leurs appartements et bureaux.

Je me demande si les gens pensent réellement à leurs enfants, petits-enfants et descendants, ou bien si ils s'en foutent totalement et se disent qu'ils se débrouilleront avec ce qu'on leur aura laissé comme ardoise climatique en guise d'héritage...

♥♥♥

 

07 juillet 2018

Promenade à vélo - Bike ride

En fin d'après-midi, j'ai croisé Charlotte et Nanea (ainsi que Coconut dans le panier) qui revenaient d'une promenade à vélo.

In the late afternoon, I met Charlotte and Nanea (and Coconut in the basket) who were returning from a bike ride.

IMG_6330-1

IMG_6335-1

 IMG_6346-1

20° de ressenti en moins... cela fait tellement de bien, on revit, on peut ressortir. Et comme vous le voyez, les poupées aussi !!

20 ° felt less ... it's so good, we live again, we can come out. And as you see, the dolls too !!

 Bon dimanche / Have a nice Sunday

♥♥♥ 

05 juillet 2018

Rêver donne des ailes... Dreaming gives wings ...

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Normalement, c'est cette nuit que la canicule de 8 jours prendra fin. Il est temps sinon je vais finir par prendre racine au sous-sol et voir la douche se mettre en grève pour abus d'utilisation !

Et puis, j'ai tellement hâte de terminer le rangement de ma pièce "couture & poupées" au RdCh, totalement impraticable pour le moment pour cause de température :

IMG_6287-1

 

avec les 90 % d'humidité en plus = un ressenti 43° à l'heure actuelle.

Pourquoi prendre l'avion pour aller en Thaïlande en vacances ?  il suffit de rester ici, on a la même chose, exotisme en moins !

 

Donc, je continue à bidouiller mon art journal dans la fraicheur du sous-sol.

Voici un truc farfelu qui m'est passé par la tête.

J'espère que les chats 388182984ne m'en voudront pas de les avoir cantonnés à leur gouttière pendant que l'oiseau 1994836225 rêve de voyages et de décalages horaires !!! 

IMG_6294-1-2

Tampons oiseau, chat, mappemonde, de Tim Holtz. Stencil Tim Holtz également. Encres distress de Rangers. Les petites pendules sont imprimées d'après une planche d'images trouvée sur google.

Bonne journée :-)

♥♥♥ 

Posté par brico-guyloup à 19:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2018

L'Amour... / Love...

(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda) 

Chaleur humide....  les jours se suivent et se ressemblent. Il n'y a pas eu de tornade, mais la nuit fut tout de même mouvementée en vents et orages, mais, ouf, ce n'était pas pour cette fois, tant mieux. 

J'ai tenté de sortir un peu dans la matinée, de me connecter avec l'ordi portable, confortablement installée sur la table du jardin parmi les fleurs, afin de profiter un minimum de ce début juillet....  mais l'attaque immédiate et virulente des moustiques et taons (on dit "mouche à cheveuils" ici) m'a fait rentrer au bout d'une demi-heure de persévérance.

J'ai donc  de nouveau migré au sous-sol cet après-midi pour fuir la chaleur lourde avec son ambiance Bangkok, et surtout les insectes.

Pour occuper le temps, j'ai laissé aller les encres, la pâte à texturer  et quelques trucs un peu au hasard sur mon carnet de sketchs. Voici le résultat :

IMG_6271-1

IMG_6271-1-3

IMG_6276-1

IMG_6281-1

IMG_6282-1

IMG_6283-1

Bonne journée :-)

 

Posté par brico-guyloup à 23:32 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :