(for translation, use the button at the top left / para traducción, use el botón en la parte superior izquierda)

Mercredi 2 mai, Lea est allée se promener ; elle espérait trouver enfin quelques fleurs, et éventuellement croiser un animal.

Au niveau des fleurs, elle a découvert la première fleur sauvage qui fleurit ici au printemps : le tussilage (ou pas d'âne).

J'ai un nombre étonnant de fois des gens qui confondait les fleurs de tussilage avec des fleurs de pissenlit... bizarre car elles ne se ressemblent pas, et en plus le tussilage pousse sur une grosse tige grasse. Leur seul point commun est d'être jaune et d'avoir des "cheveux blanc" en vieillissant.

Image9

Cette plante pousse le long des routes et dans les terrains vagues.

Méconnue, elle a pourtant des vertus intéressantes : les fleurs de tussilage s'emploient pour soigner l'inflammation des bronches, la toux sèche, les irritations du pharynx et de la bouche. La fleur de  tussilage est calmante, adoucissante, apaise la toux, expectorante, dilatatrice des bronches, fluidifiante des sécrétions bronchiques et antiseptique (grâce à ses tanins), donc indiquée pour les bronchites aiguës et chroniques, catarrhes bronchiques, asthme, emphysème pulmonaire, bronchopneumonie, grippe, trachéite, laryngite, pharyngite angines, et exctintions de voix.

Bref, signe incontestable du printemps : les hirondelles viennent d'arriver, et Lea a vu des fleurs de tussilage.

Je l'ai photographiée pendant qu'elle admirait les fleurs... et.............qu'un petit visiteur venait la voir.

IMG_3353-1-5

Je n'ai pas résisté à en faire mon nouveau bandeau de blog :

bandeau

 

À bientôt pour les nouvelles observations de Lea qui est ensuite allé voir de près le travail des castors... à suivre !

♥♥♥