Voici Éva, un autre personnage de mon roman ; elle est institutrice (pardon, professeur des écoles) et s'occupe des petites classes de primaire à l'école du Manoir.

J'avais cousu la tunique blanche voici quelques mois, maintenant je lui ai tricoté cette petite veste à capuche. Ne me demandez pas le patron, j'ai tricoté au pifomètre en me basant sur ses dimensions.

Étant encore très novice en tricot (mes premiers essais n'ont que quelques mois), je me contentais de point jersey, de point mousse et de côtes... mais actuellement je me suis lancée dans un pull au point de riz ! je progresse .... MDR !

Un détail, je tricote à la manière Suisse ou Scandinave, selon les appellations ; cela m'a paru logique puisque je crochète depuis longtemps et que j'ai toujours tenu ma laine dans la main gauche pour crocheter, donc quand je me suis mise à tricoter, j'ai continué ainsi, et je trouve que cela va très vite pour tricoter, bien plus à mon avis que de devoir passer la laine à gauche avec la main droite comme cela se fait à la manière française.

Pour qui ne connait pas, voici une vidéo explicative :

Le tricot à la suisse

Pour en revenir à Éva, c'est une de mes Barbie préférées, j'aime son visage très doux, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je lui ai attribué ce rôle très tendre dans mon roman.

IMG_7121-1

N'a-t-elle pas l'air satisfaite de son pull ?!

 

Voici plusieurs documentaires qui passent sur les chaines américaines et canadiennes, concernant les adultes collectionneuses-couturières-photographes de poupées, il semble que ça devienne à la mode (bien que beaucoup de dames préfèrent les poupées de plus grande taille que les Barbie pour une plus grande facilité de couture, comme les American Girl, les Corolle, ou encore les anciennes poupées Modes & Travaux , Bella ou Raynal).

Toutefois, je constate que cet engouement commence à gagner la France puisque même la très célèbre Petit Citron a lancé une série d'articles sur la couture pour Barbie ; vous pourrez  voir les 2 premiers articles parus sur son blog  ICI et ICI 

 

Un petit mot de notre météo : après le verglas, c'est la neige, il neige, il neige, il neige, en continu depuis plus de 2 jours, et mon mari déneige, déneige, déneige autour de la maison et jusqu'à la route. Quelle plaie que ce climat !

Du reste, j'en profite pour rendre hommage à tous ceux dont c'est le métier de déneiger et entretenir l'asphalte durant l'hiver, devant travailler jour et nuit, jours fériés compris, pour notre sécurité lorsque nous prenons la route à notre tour.

À bientôt,

Guyloup ♥