Ayant reçu une nouvelle fois une demande d'information sur les stabilisateurs que j'utilise et la manière dont je fixe le tissu dans le cadre, je préfère donner une bonne fois les indications suivantes qui pourront sans doute renseigner de futures visiteuses ; voici donc quelques informations et idées d'économies, notamment sur les stabilisateurs que j'utilise, après de nombreux essais divers :

1 - un stabilisateur non tissé moyen, qui va sur tous les types de tissus de moyen à épais ; il n'est pas cher (je dois payer quelque chose comme 2,99 $ le mètre en 1,60m de large) ; je l'achète au mètre au rayon des entoilage de tissu pour la couture à Club-Tissu ; attention si vous en achetez au mètre, il faut le rapporter roulé, ne pas le plier, car il forme des rigoles au niveau des pliures et les défauts se voient à la broderie. C'est aussi celui que j'utilise pour les écussons ; au travers des divers témoignages de déception que j'ai eu de brodeuses, je n'ai même pas essayé le "spécial écusson".

2 - un déchirable moyen-fin qui va sur tous les tissus de moyen à fins ; Économie : on déchire délicatement autour de la broderie pour récupérer les parties intactes, et on les coud ensemble pour refaire des grands morceaux de stabilisateurs (ce qui n'est pas faisable sur celui de la ligne précédente car il est un peu trop épais quand on le double)....

3 - un spécial FSL (free standing lace) hydro-fusible pour la dentelle ; attention, prendre de la qualité, ceux qui donnent l'aspect d'une sorte de gaze à pansement raide, les autres moins chers sont de la m.... vous allez le regretter quand vous allez tenter de le faire fondre sous l'eau. Économie : on peut récupérer les parties intactes, et les recoller ensemble en les humectant pour refaire des grands morceaux de stabilisateurs.

4 - un hydro-soluble que je mets par dessus pour broder sur du tissu éponge ou des tissus mous.... Économie : quand je le peux, je le remplace simplement par du film alimentaire! ça se déchire très bien, ça ne se voit pas sous la broderie et ça coûte beaucoup moins cher !

C'est tout ce que j'ai conservé après avoir essayé pas mal de stabilisateurs.

Par contre, j'utilise presque systématiquement la touche "fix" de ma Husqvarna Topaz, elle fait un bâti automatique très facile à retirer tout autour de la broderie ; auparavant, avec ma Brother qui n'avait pas cette fonction, j'épinglais le tissu très près du cadre avec des longues épingles à tête minuscules, puis je retendais un coup de plus le tissu (je tire et je visse très fort dans le cadre, le tissu ne bouge vraiment plus ! j'ai même cassé une vis d'un cadre Brother un jour !).

Pour les tissus mous, genre soie, jersey ou tee-shirts, je brode hors cadre, fixé sur du déchirable (qui lui est dans le cadre, bien sur) avec un coup de spray d'adhésif temporaire + stabilisateur du point 4 par dessus + fix (ou épinglage).

Pour le jersey, si il est très ferme, une aiguille de couture à jersey est intéressante (bout arrondi) pour ne pas le marquer.

Par ailleurs, je voudrais signaler à celles d'entre vous qui utilisent le terme "viseline" qu'il n'est pas approprié ; le vrai nom est VLIESELINE , voir ici : http://www.vlieseline.de/?load=Francais et ici : http://www.spimo.com/vlieseline/ , le vrai mot à utiliser étant simplement "stabilisateur" pour la broderie, et "entoilage" pour la couture.

Voilà, j'espère que les prochaines visiteuses de mon blog qui auront besoin de ces renseignements n'auront désormais plus à attendre que je leur réponde (ce qui selon les jours, et la bonne volonté de mes tendinites aux bras, peut demander un petit laps de temps).