12 août 2012

L'exploitation du gaz de schiste menace l'ile d'Anticosti

L'ile d'Anticosti, vous connaissez ? une ile québécoise dans le golfe du Saint Laurent, presque un vrai paradis... belle, sauvage, et pleine d'animaux, avec quelques habitants et pas mal de touristes... (et malheureusement beaucoup de chasseurs, mais c'est un autre sujet, même si il me tient à coeur !).

21244_Top_medium anticosticerfs

Mais elle est en grand danger : http://www.ile-anticosti.ca/

Des travaux d'exploration se déroulent présentement sans qu'aucune étude
d'impact environnemental indépendante n'ait été menée.

Une compagnie rase actuellement 150 km de forêt près de la réserve écologique du Grand-Lac-Salé, des espèces menacées pourraient être affectées.

Les conséquences des méthodes d'extraction des gaz et pétrole de schiste par
fracturation sont reconnues pour contaminer les nappes phréatiques.

Des déversements en milieu marin frapperaient un écosystème élargi jusqu'au
provinces de l'Atlantique.

La vie sur l'ile et dans le golfe St-Laurent est en jeu : l'environnement sonore sensible de la faune, les systèmes biologiques regroupant algues marines, plancton, invertébrés microscopiques, crustacés, tortues, poissons, oiseaux, mammifères marins et terrestres, la qualité de l'eau douce et salée, ainsi que la géologie unique de l'île comportant des fossiles vieux de 450 millions d'années.

Il est urgent que nous décidions collectivement de l'exploitation de nos ressources et de
notre avenir énergétique. Exigeons du gouvernement et des partis politiques la tenue d'un moratoire sur le dossier des hydrocarbures sur l'Anticosti.

Merci de signer la pétition demandant un moratoire :http://www.avaaz.org/fr/petition/Lile_dAnticosti_un_tresor_du_patrimoine_naturel_mondial_en_danger_face_aux_petrolieres//?tta et merci également de la faire circuler auprès de vos amis si vous le pouvez.

Posté par Guyloup à 01:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2012

Connexions limitées en volume minimum, mais gros prix : une honte à notre époque (Québec)

Merci de ne plus rien m’envoyer de lourd, je paye des suppléments chaque mois.... nous sommes toujours coincés avec notre 1,5 Go d’autorisation de transfert mensuels (3 Go à partager avec mon mari).

Comme aucun autre fournisseur d'accès ne dessert notre secteur, nous n'avons pas le choix que de continuer avec Bell (en plus nous sommes en moyenne vitesse seulement).

Ça promet un bel hiver : des jours d’enfermement par la neige où on ne pourra même pas se changer les idées en allant se balader sur le net.... pfffff....

Voici l'explication du problème que nous vivons depuis mars, nous ne sommes pas les seuls bien sur, à tel point que François Charron en a fait un article national ) http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=pourquoi%20vous%20recevez%20une%20surcharge%20sur%20votre%20facture%20d'internet%20%3F&source=web&cd=1&ved=0CFUQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.francoischarron.com%2F-%2FoiZKt9ipmi%2Fmenu%2F&ei=CJEeULOSMc7G6AH5qYGYDQ&usg=AFQjCNEOsBu1-2vCCXpkslvIw2HEGIAb-w ) que voici :

Pourquoi vous recevez une surcharge sur votre facture d'internet ?

On reçoit beaucoup de courriel de gens qui reçoivent des factures de bande passante supplémentaires ces temps-ci.

Depuis l'arrivée des services de vidéos Web en haute qualité et de longue durée, plusieurs personnes ont de mauvaises surprises sur le compte de connectivité Internet.

Pour vous aider à comprendre, voici quelques chiffres.

La connexion de base de Vidéotron vient avec 3 Go de bande passante alors que celle de Bell en propose 2 Go.

Dans 1 Go, il y a 1 000 Mo.

Un clip basse résolution régulier de 5 minutes sur le Web (exemple sur YouTube) fait en moyenne 10 Mo, le même en haute résolution fait 90 Mo.

Vous pouvez donc voir entre 20 et 30 clips par mois si vos amis vous envoient des liens en haute résolution.

Voilà pourquoi les gens utilisent leur connexion Web de base depuis des années à faire du Facebook, prendre les courriels, naviguer et possiblement regarder quelques clips Internet en basse résolution sans jamais avoir de mauvaises surprises à la fin du mois et pourquoi d’autres vont se voir facturer une surcharge si ils reçoivent beaucoup d’images et regardent des clips en haute résolution.

Que peut-on voir avec 2 ou 3 Go ?

Combien peut-on regarder pour ne pas dépasser sa consommation de bande passante?

Un clip Web en basse résolution consomme 144 Mo / heure

En qualité régulière (480) on passe à 240 Mo / heure

En haute résolution de base (720) on frise le 384 Mo / heure

En HD (1080) on atteint 936 Mo / heure, donc presque 1000 Mo !! Voilà déjà 1 Go de consommé sur les 2 ou 3 Go de bande passante que vous payez sur le mois.

Sans trop s'en rendre compte, un client Bell aura dépassé sa consommation mensuelle en un peu plus de 2 heures et un Vidéotron en 3.

Comment savoir ce que je consomme ?

Chaque compagnie de service Internet propose une zone client dans laquelle vous pouvez voir en temps réel ou vous en êtes rendu dans votre consommation mensuelle.

Il en coute souvent moins cher de modifier votre forfait que de payer des extras.

À vous de choisir.

Or.........nous avons pris le maxi de Bell : 3 Go par mois au lieu des 2 Go de la connexion de base, mais à partager entre nos 2 ordinateurs André et moi, soit 1,5 Go par mois.... et ça pour 50 $ mensuels !!!

On ne peut pas prendre plus car c’est réservé aux entreprises et en tant que privés, on nous le refuse.

Posté par Guyloup à 01:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]