Lu hier dans le cyber journal de Radio-Canada-International :

DES FEMMES SE PORTENT À LA DÉFENSE DU REGISTRE DES ARMES À FEU
Le débat sur le contrôle des armes à feu au Canada se poursuit : des survivantes du massacre de l'École polytechnique se sont rendus devant un comité parlementaire à Ottawa jeudi dans l'espoir de sauver le registre des armes à feu. Ce drame qui s'est produit en 1989 à Montréal avait fait 14 victimes, toutes des femmes, alors que le meurtrier s'était enlevé la vie. Elles ont lancé un appel à tous les politiciens et en particulier aux néo-démocrates, pour qu'ils empêchent l'adoption d'un projet de loi conservateur, qui éliminerait l'obligation d'enregistrer les armes
. Le projet de loi pour abolir le registre des armes à feu au Canada est en voie d'être adopté à la chambre des Communes.

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas le massacre de l'école polytechnique de Montréal, vous pouvez voir l'article de l'époque ici : http://archives.radio-canada.ca/societe/criminalite_justice/dossiers/382/

Personnellement, je suis contre l'autorisation de libre détention d'armes par n'importe qui, quelles qu'elles soient..